La fiabilité des SSD et disques durs à la loupe de LDLC/Hardware.fr

Stéphane Moussie |

La fiabilité d'un produit est aussi primordiale que difficile à évaluer pour le consommateur. Les fabricants ne communiquent jamais sur le (manque de) fiabilité de leurs produits, sauf quand ils sont obligés de réaliser des retours d'envergure à la suite d'accidents industriels.

Hardware.fr tente de combler ce vide d'information avec son dossier sur le taux de retour des composants. Les statistiques publiées viennent du service après-vente de LDLC, qui est la maison mère du site.

Jon Ross CC BY

Hardware.fr précise qu'un produit est déclaré comme défecteux quand un technicien le signale comme tel à la suite d'un échange d'information avec le client ou à la suite d'un test effectué par le SAV s'il y avait un doute sur la panne.

Concernant les SSD, un composant très utile pour booster les performances d'un vieux Mac, Intel est la marque qui enregistre le taux de retour le plus faible (0,18 %). Vient ensuite Samsung (0,28 %), Kingston (0,28 %), Crucial (0,29 %), Sandisk (0,49 %) et enfin Corsair (0,94 %).

Les modèles vendus à plus de 100 exemplaires avec les taux de retour les plus élevés sont le Crucial M500 M.2 240 Go (5,56 %), le Kingston SSDNow mS200 mSATA 30 Go (1,42 %) et le Corsair Force Series LS 120 Go (1,36 %).

Pour les disques durs, toujours utiles pour gonfler significativement sa capacité de stockage ou remplir un NAS, Seagate est la marque la plus fiable. Son taux de retour est de 0,60 %, contre 0,81 % pour HGST, 0,90 % pour Western Digital et 0,96 % pour Toshiba. Le site d'info précise que Toshiba est le seul constructeur chez lequel le retour se fait forcément via le revendeur, ce qui peut donc jouer à la hausse sur le taux.

Les disques durs Seagate sont par ailleurs régulièrement ceux qui ont le taux de panne le plus élevé dans les études de Backblaze, mais il faut rappeler que ce service de sauvegarde en ligne utilise les disques de façon intensive et continue. Pour connaître la fiabilité des disques durs dans le cadre d'un usage classique, il faut donc plutôt se pencher sur les statistiques de LDLC.

Le détail des taux de retour des SSD et des disques durs, ainsi que d'autres composants (mémoire, cartes graphiques, alimentations...), est à lire sur Hardware.fr.

avatar iAnn | 

Oui, mais à moins qu'ils soient neufs et qu'ils ne fonctionnent pas, combien les retournent au bout de 2,3,4,5 années lorsqu'ils tombent en panne ? en tout cas pas moi... ça pourrait changer les statistiques et du coup les études de Blakeblase sont peut-être plus proche de la réalité.

avatar byte_order | 

Passé la garantie légale, une bonne partie des pannes échappent en effet à cette analyse basée sur un retour sous garantie.
Pourtant, dans ceux qui n'auront pas été retournée avant la fin de garantie, certains tiendront nettement plus longtemps que d'autres pour un même usage.

On le constate plus facilement avec des usages plus fatiguant comme dans un NAS.
Je recommande d'ailleurs de mettre des disques durs a durée de garantie allongée dans un NAS, genre 5 ans par exemple. Et j'ai une retour d'expérience similaire avec le constat fait par Blakeblase sur ce point en effet.

avatar kriI1n | 

Des fois juste la carte mère qu'est morte.

avatar JLG01 | 

Qu'est-il arrivé au DD explosé ?

avatar noooty | 

@JLG01 :
Ils ont fait tomber le disque après l'avoir mis dans un congélateur au zéro absolu... Ou alors c'est un test avec un disque en verre... :)

avatar byte_order | 

Ben il lui est arrivé qu'il était très vieux de toute façon : c'est un disque dur de 40 GB, IDE.

avatar solent | 

Apparemment il est fragmenté ;-)

avatar Tournicoti | 

Excellent, merci.

avatar inumerix | 

Il serait plus intéressant de savoir au bout de combien d'heures un disque en bon état tombe en panne.

avatar byte_order | 

ça c'est le MTBF indiqué par le constructeur, normalement.

En général c'est un bon million d'heures.

avatar marc_os | 

@inumerix :
Tiens au fait, les constructeurs ne sont-ils pas tenus d'afficher le MTBF (mean time between failures) de chaque produit ?

avatar byte_order | 

Si si.
Et c'est le cas, mais parfois faut chercher sur le site web du constructeur, c'est pas écrit sur chaque produit...

avatar Shew | 

Ces taux de retours sont quand même vraiment élevés pour une production à grande échelle... Ou alors la majorité des renvois sont faits à tort...

avatar Mathias10 | 

On a surtout un autre paramètre important à prendre en compte :
Le sav de crucial est excellent dont on va retourner son produit en cas de problème alors qu'un Sandisk ou un Hitachi...on va se dire " d'ici là j'aurais deja un autre ssd"

avatar bonnepoire | 

Ce qui serait intéressant c'est la durée de vie avant panne. Le transport est un facteur non négligeable dans ce domaine.

avatar xDave | 

@Mathias10 :
la seule fois où je me suis fait suer à renvoyer un HD, j'ai attendu plusieurs mois son retour.
donc bon, je ne pense même plus à ça

avatar le ratiocineur masqué | 

Et pour les disques mous ?

avatar sebasto72 | 

@le ratiocineur masqué :

Ça ne se fabrique plus !

disques mous = floppy disks = disquettes

avatar tchit | 

Depuis le temps que je dis qu'il ne faut pas acheter Crucial. Niveau qualité/perf c'est Samsung qui mène la danse...

avatar bonnepoire | 

Mes Samsung s'usent bien plus vite que mes crucial pourtant.

avatar stéphane83 | 

Comme quoi les coïncidences :
Il y a un an j'ai opté pour des Seagate constellation pour mon synology et bien ce week-end un des deux a lâché impossible de le formater (impossible d'accéder dernier bloc redondance cyclique etc etc)...
300 euros les deux disques pffffff
De toutes manières c'est la loterie ce sera du 50 euros cette fois ci et qui vivra verra :)

avatar jeremiecroupotin | 

@stéphane83 :
Pour éviter les pannes couplées, il vaut mieux avoir 2 disques durs de marque différente.

avatar byte_order | 

+1000

et si le NAS le supporte, un disk en hot spare.

avatar albanet | 

Clairement , ça n'est pas le constructeur qui a le "meilleur" taux de panne avant la fin de garanti qui m'intéresse, mais surtout celui qui tient le plus longtemps après! Je pense donc aussi aux constats de Backblaze et je n'achèterai pas de seagate et de samsoul avant un bon bout de temps pour sur

avatar Myka31 | 

J'ai plusieurs Toshiba qui tournent nickel ! Pour Seagate j'ai eu une mauvaise expérience. Le disque s'est bloqué épandant une sauvegarde Time Machine, il semblerais que le contrôleur ait grillé, au bout de 3 mois.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR