Zeromac fournit un Mac virtuel à partir de 2 $ par jour

Nicolas Furno |

Dans le monde des serveurs, la virtualisation a largement pris le dessus avec les VPS qui ont souvent remplacé les serveurs dédiés. Ces serveurs virtuels ont de nombreux avantages, ils peuvent être lancés ou détruits en quelques secondes et ils sont souvent facturés à l’heure (voire à la minute), ce qui est pratique pour répondre à un besoin occasionnel. C’est exactement ce modèle que propose Zeromac, mais pour des machines virtuelles sous macOS.

Le panneau de contrôle de Zeromac, avec la possibilité de gérer la machine directement depuis un navigateur.

Zeromac propose de créer un Mac virtuel et de le payer à l’heure. Les tarifs commencent à 0,08 $ par heure pour une machine de base, avec un processeur virtuel à 3,2 GHz, 2 Go de RAM et 60 Go de stockage SSD. Cela représente environ 60 $ (54 €) par mois et il existe trois autres offres mieux dotées et plus chères. Ce n’est pas donné, mais cela peut convenir si vous avez besoin d’un Mac virtuel pendant quelques heures seulement.

Multipliez le tarif horaire par 730 pour obtenir une idée du prix mensuel.

Pour tester, la première heure de votre premier Mac virtuel est gratuite, mais vous devrez fournir des informations de paiement pour lancer la machine. Nous avons testé avec la configuration de base pour voir comment cela fonctionnait exactement. Sachez tout d’abord que Zeromac est une entreprise américaine et que les machines sont stockées dans un data-center aux États-Unis. C’est un critère à prendre en compte si vous devez exploiter la machine avec son interface graphique, il y a un petit peu de latence à gérer. Sous le capot, ce sont les solutions de virtualisation de Vmware qui sont exploitées.

La configuration de la machine permet de définir un nom de Mac et le mot de passe de la session d’administration. Attention à ce sujet, si vous choisissez un mot de passe complexe, vous ne pourrez pas le copier sur l’écran de connexion de macOS et le clavier est configuré en QWERTY par défaut. Vous pouvez (dés)activer VNC et SSH, avec l’obligation de fournir une clé publique dans ce cas. Une option permet même de désactiver les protections du système (SIP). À l’heure actuelle, Zeromac propose toutes les versions de macOS depuis Yosemite (10.10).

Configuration initiale de la machine virtuelle.

Votre Mac virtuel sera associé à une IP fixe qui vous permettra d’accéder à macOS depuis le terminal en SSH, ou via l’app Partage d’écran fournie par Apple en VNC. Vous pourrez utiliser n’importe quel client VNC, y compris l’excellent Screens sur iOS. Si vous voulez utiliser macOS sur un iPad, c’est une solution envisageable, même si elle est coûteuse et pas forcément très performante. Ce sera peut-être plus utile pour un développeur qui a besoin de compiler une app iOS en utilisant macOS et qui peut le faire avec un terminal et une connexion SSH.

La machine virtuelle sur un iPad Pro, avec l’app Screens. Si ce contexte est utilisé régulièrement, on pourrait changer la définition pour l’adapter au ratio de la tablette.

À environ 60 $ par mois le Mac équipé d’un processeur mono-core et de 2 Go de RAM, vous n’irez pas bien loin si vous avez besoin de l’interface graphique. Sans compter que la carte graphique virtuelle est très limitée, et l’image souvent très compressée. Bref, c’est possible et cela pourra dépanner, mais on ne recommandera pas cette solution au quotidien.

Ajoutons qu’à l’image de la majorité des fournisseurs de VPS, une API est proposée pour générer et détruire les machines automatiquement. En revanche, il n’est pas possible de modifier la configuration d’un Mac virtuel après l’avoir créé, il faudra supprimer la machine et en créer une nouvelle.

Précisons que Zeromac n’est pas le seul sur ce segment. MacStadium, hébergeur sur Mac historique, propose aussi une solution de virtualisation, basée sur de vrais Mac. Les prix débutent à 50 $ par mois pour un processeur virtuel, mais il faut contacter l’hébergeur pour obtenir une estimation précise.

avatar sylvain15250 | 

Ça peut être intéressant cette tarification à l’heure car au final dans une journée on utilise notre ordinateur perso pendant maximum quelques heures seulement, non ? À raison de 3h/jour ça ferait 7,2$ / mois, pas si cher que ça finalement. Peut-être que quelque chose m’échappe...

avatar raoolito | 

ben si c’est pour une utilisation personnelle, à 3h par jour, on est sur quoi  ? un ipad ferait l’affaire, vu que sinon il faut.. un ordinateur pour utiliser ce mac virtuel.
Pour un particulier, avoir un ordi devient du coup largement suffisant, cette solution en devient inutile de fait.
(on peut aussi utiliser un iphone pour utiliser ce mac, autant dire que c’est pas interessant)

avatar sylvain15250 | 

@raoolito

Il faut voir à quel point c’est utilisable car si on peut par exemple avoir un setup avec un simple écran et un stick Windows ou un raspberry à 50€, pourquoi pas ?

avatar Nicolas Furno | 

@sylvain15250

Vous devrez détruire la machine virtuelle après chaque utilisation et repartir sur une nouvelle machine vierge à chaque fois.

Du coup, je vois pas comment ça marcherait exactement, à moins d’avoir un besoin si léger qu’un navigateur sur n’importe quel ordinateur pourrait sûrement convenir.

avatar sylvain15250 | 

@nicolasf

Ah oui dans ce cas c’est un gros point noir qui rend la solution peu adaptée pour la plupart des gens...

avatar hirtrey | 

@nicolasf

Bizarre comme stratégie, sur du fonctionnement ?

avatar Nicolas Furno | 

@hirtrey

Ah oui, c’est le principe des serveurs virtuels (VPS) aussi. Le paiement se fait à l’heure, tant que le serveur existe, qu’il soit actif ou non. Les ressources restent bloquées pour vous.

Par contre, dans le monde des serveurs, on a souvent des outils pour créer des copies (snapshots) qu’on peut ensuite utiliser pour relancer une nouvelle machine. Rien de tel ici, il faut repartir de zéro, mais peut-être que ce sera ajouté.

avatar hirtrey | 

@nicolasf

Avec AWS EC2, la machine est arrêté et non détruite. Au redémarrage mes petits fichiers sont toujours la.

avatar Nicolas Furno | 

@hirtrey

Ici aussi, mais tu payes quand même. Idem chez AWS, sauf erreur de ma part.

La seule manière de ne pas payer le mois entier, c’est de détruire totalement la machine quand elle ne sert pas.

avatar hirtrey | 

@nicolasf

Tu payes au temps et non à la machine. En ce moment, elle ne tourne pas donc aucun frais

avatar Nicolas Furno | 

@hirtrey

En effet, ça dépend de l’offre exacte mais on peut ne payer que pour le stockage quand un serveur est arrêté. AWS n’est pas le seul à proposer ça, mais ça reste plus rare. La norme il me semble, c’est le modèle de Zeromac.

avatar hirtrey | 

@nicolasf

Je dirais le contraire. C’est plutôt le temps d’utilisation que l’on paye.

Ps: je mense même qu’avec zeromac, on peux stopper la VM. D’apres leur captures d’écran ( le status ainsi que le Power Control )

avatar Nicolas Furno | 

@hirtrey

On peut stopper, mais on continue de payer. C’est écrit explicitement chez eux. :-)

Et c’est aussi le cas des VPS de DigitalOcean, OVH, Linode… ils proposent tous une solution pour conserver les données en recréant une instance, mais il faut la détruire pour arrêter de payer.

AWS fonctionne différemment en effet, mais c’est plus l’exception.

avatar ijimax | 

@hirtrey

"Tu payes au temps et non à la machine. En ce moment, elle ne tourne pas donc aucun frais"

Tu paies le stockage.

avatar ijimax | 

@hirtrey

Je te prie de m'excuser, j'aurais dû mieux lire et comprendre que tu ne parlais pas d'AWS.

avatar Rifilou | 

@nicolasf

Désolé si mon commentaire est totalement hors sujet, mais je voulais savoir si vous aviez des nouvelles de Swoon...?

avatar Nicolas Furno | 

@Rifilou

Pas vraiment, mon dernier mail est resté sans réponse mais je crois qu’ils sont en train de travailler fort pour un lancement avant l’été. Je vous dirai si j’ai quelque chose, naturellement.

avatar Rifilou | 

Super merci beaucoup ?

avatar wip | 

Il n’y a presque plus que FCPX qui me retiens sur Mac. Une solution comme ça mais en plus costaud peu être intéressant. :)

avatar KimoMac | 

@wip

Bon courage pour faire du montage vidéo sur une machine distante LOL

avatar wip | 

Faut avouer que pour envoyer les rushes 4K, ça va être coton !! ?

avatar Link1993 | 

Autre solution pour avoir Mac OS sur son iPad : se prendre un Mac mini d'occasion, et utiliser Screens pour se connecter dessus. C'est moins chère sur le long terme, et les données restent chez soit ! ^^
D'ailleurs, le clavier Apple (j'utilise un iPad mini 5) marche super bien avec Screens, jusqu'au raccourcis clavier ! :)

avatar raoolito | 

mouais, on doit alors etre dans le cadre bien précis du dev qui n’a pas besoind e beaucoup de puissance (et qui pleure vu que son ipad pro est plus puissant que son mac mini  ! )

avatar Link1993 | 

@raoolito

Alors, totalement ! Mais y'a des choses que l'on peut faire sur un Mac et qui sont pas faisable sur un iPad, qui peuvent être basique aussi.

Après, je ne faisais que répondre à leur remarque, je ne parlais pas de puissance :)

avatar raoolito | 

@Link1993

Pas de soucis. On est quand même plus ou moins tous dubitatifs devant cette offre.
En fait on cherche les cas d'école où elle serait utile ha ha ha  !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR