Sur le Mac App Store, Calendar 2 débloquait toutes ses fonctions contre du minage de cryptomonnaie

Mickaël Bazoge |

L'application Calendar 2 exploitait certes la puissance du Mac sur lequel elle était installée pour miner des cryptomonnaies, mais elle avait au moins la politesse de demander l'autorisation. C'était en effet un des moyens proposés par le studio Qbix pour débloquer toutes les fonctions avancées de son logiciel de gestion de rendez-vous. Le Mac générait de la monnaie virtuelle Monero pour le compte de cet éditeur.

Si on voulait épargner des calculs trop lourds au processeur du Mac, il était possible (et souhaitable en toutes circonstances) de payer avec du vrai argent normal (une vingtaine d'euros pour une licence perpétuelle, ou un abonnement mensuel d'un euro environ)… Selon le fondateur de Qbix, Gregory Magarshak, le miner ne devait pas consommer plus de 20% de la puissance de l'ordinateur, selon son mode d'alimentation (sur le secteur ou pas).

Magarshak a cependant décidé de faire marche arrière. Son application présentait deux bugs : d'une part, même quand l'utilisateur désélectionnait l'option de minage, le logiciel continuait de générer de la crypto monnaie. L'autre bug tout aussi pénible est que le miner de Calendar 2 consommait bien plus que les 10 à 20% annoncé par Qbix.

La prochaine version de Calendar 2 va retirer le moteur de minage et donc, l'option pour utiliser « gratuitement » l'application. Ce retrait s'explique par l'absence de mise à disposition du code source du miner ; il est donc impossible de vérifier ce que fabrique ce moteur. Autre raison avancée par le développeur : les bugs qui ont entaché l'image du studio ; enfin, Magarshak a pris conscience du gouffre énergétique que le minage représente.

Le plus étonnant finalement dans cette histoire, c'est qu'Apple ait autorisé Calendar 2 avec son outil de minage sur le Mac App Store, sans broncher. Cette pratique commence à se répandre, y compris sur le web, mais sur la boutique de la Pomme c'est à notre connaissance une première.

Mise à jour 12/03 — L'application a disparu du Mac App Store, sans qu'on sache si Apple l'en a retiré, ou si c'est le développeur qui s'en est chargé.

avatar Aladdin | 

Non merci
Écrit par Siri

avatar C1rc3@0rc | 

Est ce que les petits malins de ce genre se rendent compte qu'ils sont en train de saborder les cryptomonnaies?

Le principe de la blockchain repose sur l'architecture P2P sur systeme: c'est la force de son integrité et de sa resistance aux attaques et de son efficacité. Toute action de centralisation des "mineurs" garanti une seule chose: l'effondrement de la blockchain.
Le maillon le plus puissant est le maillon faible de la blockchain. Alors que ce soit les fermes de calcul au pied des barrage chinois, celles a proximité des centrales nucleaire ou a charbons aux USA ou les rigolos comme l'editeur present... tous sont en train de saboter la blockchain, cela dans l'interet des etats et de l'economie financiere.

avatar NerdForever | 

@C1rc3@0rc

Est ce que les petits malins qui jouent avec les crypto monnaies de rendent compte qu'ils ne rendent service qu'à des mafieux et extrémistes et si ils bousillent la planète???

Plus tard les possesseurs de crypto monnaies seront désignés par les historiens comme le paroxysme de l'individu ego centré avec un horizon très très bas...

avatar occam | 

@NerdForever

"Plus tard les possesseurs de crypto monnaies seront désignés par les historiens comme le paroxysme de l'individu ego centré"

Cela dépendra de leur adoption par les banques centrales.
Je vous invite à consulter ce rapport de la BRI, ainsi que le commentaire du président de la commission des paiements de la BRI, Benoît Coeuré.
Du grabuge qui s'annonce, sous des expressions feutrées !

https://www.bis.org/cpmi/publ/d174.htm
(Le PDF du rapport en bas de cette page.)

https://www.bis.org/review/r180313a.htm

avatar C1rc3@0rc | 

@occam

Les documents que tu cites demontrent assez clairement que les cryptomonnaies comme le Bitcoin sont considerés comme une menace pour l'economie, la finance et la politique. Donc loin d'une adoption par les banques centrales, on se dirige surtout vers une interdiction des cryptomonnaies et la penalisation de leur utilisation.

Le rapport a des arguments a faire valoir et il donne une piste de reflexion incontournable.

Apres, les cryptomonnaies ont aussi des arguments a faire valoir et elles ont un potentiel et - comme le cite le rapport - elles offre une certaine alternative aux especes - surtout dans la lutte contre le blanchiment car elles n'autorisent pas l’anonymat (toutes les transaction sont enregistrées et sont accessibles tant qu'il subsistera un utilisateur dans le monde)

A cela il faut ajouter la section 311 du Patriot act, qui concerne le controle des transactions financieres et commerciales.
La cadre minimal imposé octroi a l'etat US un pouvoir d'ingerence meme envers les organismes financiers étrangers. Si on peut accepter l'argument de lutte contre le financement du terrorisme, on comprend aussi qu'il s'agit d'un outil economico-politique qui a vocation a instaurer un controle politique a des fins qui n'ont rien a voir avec le terrorisme ou meme la simple criminalité. Une des consequences de cet article est l'elimination des systemes de paiment anonymes - dont les especes - et la transformation des organismes bancaires en officines de surveillance de l'individu et des societes...

Le rapport cité met en evidence - de maniere incontestable - que les cryptomonnaies ne sont en aucun cas une alternatives aux especes.
Mais il établi aussi que la cryptomonnaies ne peuvent pas repondre au cadre de l'article 311 du Patriot act. Et comme cet article a ete transcrit dans le droit administratifs de plusieurs etats europeens, la conclusion est assez claire: on va vers une pénalisation des cryptomonnaies.

avatar harisson | 

Les "petits malins" comprennent mieux que toi (pas bien difficile vu ce que tu as écrit ^_^) comment fonctionnent les crypto monnaies et la techno blockchain sous-jacente.

avatar C1rc3@0rc | 

@harisson

Eh bien il semble que tu te consideres comme un malin, donc tu vas pouvoir expliquer le mecanisme de la blockchain et en quoi la concentration des mineurs dans des fermes de calcul represente une avancée majeure pour la blockchain qui la met a l'abri de toutes menaces: attaques de pirates ou etats...

Et expliques donc aussi pourquoi au niveau d'un individu le minage de bitcoin n'a plus le moindre interet et qu'il vaut mieux aller sur des cryptomonnaies plus recentes (cad ou les mineurs professionels et leurs fermes de calcul ne sont pas encore arrivés)

avatar Liena | 

C’est une app que j’ai depuis longtemps. Faut que je regarde ce qu’il en est de mon côté 🤔

avatar Bigdidou | 

J'ai entendu ce matin un chauffage mineur.
C'est les processeurs sui font office de résistance pour chauffer ta salle de bain. Pour le coup, ça décentralise, mais je m'interroge tout de même.
C'est dommage qu'on fasse plus chauffer les biberons...

avatar macinoe | 

Du moment que l'utilisateur est au courant, je ne vois pas où est le problème.
20% du cpu en échange d'un logiciel gratuit, ça ne me parait pas un mauvais deal.
C'est en tout cas bien moins génant qu'une application truffé d'écran de pub.

avatar iPop | 

On fait encore des interface façon Windows ? Ces icônes tout colorés comme des Rambrant, ces marges fines et laides...

avatar gela | 

C'est en générale le problème avec les petits malins (crétins ?). Ils ne se rendent jamais comptent de rien. C'est à ça qu'on les reconnais ?

avatar Desseaux | 

C’était rentable ?

avatar LeSedna | 

Tout le principe d’une cryptomonnaie c’est justement de supprimer le principe d’une banque centrale, normal que les banques centrales ne les voient pas d’un bon œil. Quant aux gouvernement en théorie ça ne devrait pas leur poser de problème, ça leur en pose un s’ils ont des liens trop fort avec le contrôle d’une monnaie.

Tout ça reste anecdotique face à ce que la crypto apporte réellement : non pas une monnaie mais une technologie, ou plusieurs, adaptables à de nombreux usages. Certains pensaient aussi dans les 90 qu’internet ne servait qu’à la maffia ou serait illégal.

avatar r e m y | 

@LeSedna

Heureusement que les États se sentent concernés par le contrôle de leur monnaie! 😳

CONNEXION UTILISATEUR