Batteries d'iPhone : les développeurs ont maintenant leur part du boulot à accomplir

Stéphane Moussie |

Cela ressemble à un appel du pied de la part d’Apple. Xcode 9.3, disponible en bêta depuis hier, contient une nouvelle série d’outils liée à la gestion de l’énergie. Les développeurs peuvent analyser les logs enregistrés quand leur application consomme tellement de ressource processeur qu’elle draine rapidement la batterie. Cela vaut autant pour la consommation au premier plan qu’à l’arrière-plan.

L’environnement de développement comprenait déjà des outils pour étudier l’utilisation CPU des applications, mais cette nouveauté a tout l’air de s’inscrire dans l’affaire des batteries d’iPhone.

Pour éviter des extinctions inopinées provoquées par des « pics » d'utilisation CPU, Apple avait décidé de brider les performances des iPhone aux batteries vieillissantes (iPhone 6 et modèles suivants). Face au scandale de la découverte de cette mesure qui n’avait pas été clairement annoncée, Apple a finalement fait marche arrière et iOS 11.3 permettra de désactiver le bridage.

Sauf qu’en désactivant le bridage, les utilisateurs retrouveront certes des performances maximales, mais ils s’exposeront à des arrêts imprévus, avant que la batterie de l’iPhone n'atteigne 0 %. D’où ces nouveaux outils dans Xcode pour encourager les développeurs à optimiser la consommation d’énergie de leurs apps…

Dans un autre domaine, Xcode 9.3 accélère significativement la compilation des projets en Swift. Le coup de boost est en fait déjà possible avec Xcode 9.2, mais il faut l’activer manuellement. Il a une contrepartie : la consommation en mémoire vive augmente pendant l’opération.


avatar shaba | 

Tout bénéf pour nous cette histoire au final. Dommage qu’il ait fallu en arriver là pour obtenir ces mesures.

avatar bitonio | 

Rien nous dit qu'il y a une relation directe entre le #batterygate et ce genre d'outil.
La coïncidence est plus que troublante cependant, et sans l'avouer ça arrangeait bien les ventes d'Apple d'avoir des iPhones d'ancienne génération ralentissant avec le temps.

C'est vraiment un rebondissement positif.

avatar shaba | 

@bitonio

Oui ça peut-être en effet une coïncidence, j’y ai pensé également mais ça semble gros. Par contre je ne suis pas convaincu qu’Apple a volontairement saboté ses appareils pour que nous en rachetions. C’est contre productif. J’ai converti toute ma famille aux produits Apple car leur longévité est sans commune mesure avec celle des produits concurrents et nous renouvelons les appareils plus par plaisir et attrait des nouveautés que par nécessité du fait de ralentissements ou pannes.

avatar jackhal | 

Bah alors, faudrait savoir !
Personnellement je pense que ça n'est absolument pas tout bénef, au contraire. Pour moi c'est la bêtise qui a gagné dans cette histoire.

L'approche d'Apple était la meilleure : exploiter (presque) au maximum les possibilités du téléphone et lever le pied quand il vieillissait, et uniquement quand la situation devenait critique. Avant, le téléphone pouvait carrément s'arrêter... et - attention, scoop - ça n'est pas que l'iPhone qui avait ce comportement.

Donc qu'est-ce qu'a fait Apple ? Du throttling, en gros. Ce que tout le monde fait dans le monde de l'informatique pour éviter les crashs. Ce que les téléphones Android font généralement bien plus que l'iPhone, d'ailleurs. Dans les confs de développeurs, Google explique qu'un "monstre" à 8 coeurs peut ne fonctionner que sur 1 coeur s'il fait très chaud et si la batterie est bientôt à plat, par exemple. Et tout le monde en face trouve ça normal parce que ce sont des développeurs, et ils voient bien que quand il y a un problème, il faut essayer de le résoudre avec des compromis.
Au passage, mon LG G3 allait jusqu'à me réduire la luminosité de l'écran l'été quand il faisait très chaud (dommage, souvent c'est qu'il y a du soleil et ça n'aide pas), et m'interdisait parfois de filmer.

Mais bref : là, non. Là on a eu un tas de boeufs qui se sont énervés et qui ont crié au scandale.
Et c'est devenu tellement n'importe quoi, un tel bourrage de mou, malgré les explications d'Apple, qu'Apple a dû se dire qu'ils se prendre des procès, ce qui aurait été dommageable pour l'image de la boîte... surtout s'ils perdaient. Franchement, vu le niveau ambiant, c'était envisageable.

Donc voilà, on a mis une option pour virer le bridage. Super. L'OS a pourtant pour rôle d'éviter les plantages, mais finalement, on laisse le choix aux consommateurs. Consommateurs qui sont bien plus malins que les méchantes multinationales et à qui on ne la fait pas
Ils ont remporté une sacrée victoire ! Ils sont tellement malins qu'ils vont éviter les plantages grâce à leur fabuleux sens du jugement. "Là j'sens que ça tire sur la batterie, je vais baisser la luminosité et ralentir le rythme de mes actions". Et ça va être autrement plus optimal que ce que l'OS pouvait faire. Le feeling, c'est quand même autre chose que les mesures rigides et obtuses.

Apple n'a pas l'air d'avoir confiance en ses clients et offre donc un outil aux développeurs pour qu'ils tentent d'éviter les pics qui pourraient faire planter les iPhones.
Probablement qu'ils pensent qu'une bonne dose des petits génies qui vont désactiver le throttling ne manqueront pas d'accuser les développeurs plutôt que de remettre en question leur choix d'avoir viré l'option qui leur aurait évité les plantages.

Maintenant, il faudrait que les développeurs attaquent Apple pour proposer une option sur un système qui remet en cause la stabilité de leur code, ça pourrait être marrant.

Accessoirement, les consommateurs devraient maintenant attaquer les fabricants d'ordis qui ont un ventilo qu'on ne peut pas couper entièrement ("ouais, si j'veux. c'est mon ordi, c'est mon ventilo"). Et les fabricants des processeurs qui se brident quand ils surchauffent.

À force de répéter aux gens qu'ils avaient un merveilleux bon sens qui valait bien le savoir et la réflexion, il ont fini par s'en persuader et s'enhardir. Et maintenant, ils veulent avoir la main sur des trucs auxquels ils ne comprennent absolument rien... ça promet.

Personnellement, je pense que j'ai un super instinct pour revoir de fond en comble la manière dont devraient fonctionner les centrales nucléaires. Et j'ai bien envie de mettre mon grain de sel dans les voyages spatiaux et la recherche contre le cancer, aussi.
Et je sens que bientôt, ça sera possible.
Une pétition sur Change.org ou un truc du genre et allez, HOP !

avatar Carbonized | 

J'ai galéré pendant 3 mois pour savoir pourquoi l'iPhone 6S de mon père ramait comme pas possible, impossible de trouver la raison sur les forums Apple.
Quand je suis allé à l'Apple Store Opéra, on a testé le smartphone, et le genius a dit qu'il fallait attendre une prochaine mise à jour et faire une restauration.
Apple n'a jamais proposé de changer la batterie, et il a fallu attendre que le scandale apparaisse pour que le changement de batterie soit pris en charge.
Maintenant l'iPhone fonctionne parfaitement.
Pourquoi Apple a caché l'information alors qu'ils savaient pertinemment les raisons des lenteurs de l'iPhone ?
Combien de personnes ont changé de smartphone parce-qu’il était devenu trop lent (au lieu de simplement changer la batterie) ?
Pourquoi des iPhone 7 sont visés par les bridages (alors qu'ils n'avaient qu'un an) ?
Pourquoi une batterie qui ne perd que 10% (ce qui est vite fait sur 1700mhA), doit être bridée et n'est plus capable d'alimenter correctement le smartphone ?

avatar jfvit77 | 

@Carbonized

L’iPhone ne perd par de mAh... un iPhone avec une batterie de 1700mAh aura toujours la même capacité, sauf vieillissement normal... Mais la baisse du nombre de mAh c’est juste de la physique, rien à voir avec le bridge logiciel...
le bridge en question, lui, empêche les différents périphériques de l’appareil (écran, processeur, radio, haut parleur...) de trop tirer sur la batterie sur un temps très court, car avec l’âge, la batterie est de moins en moins capable de fournir beaucoup d’énergie sur un temps très court... si l’appareil tourne à fond, le besoin d’électricité sera supérieur au « débit » d’électricité que peu fournir la batterie... dans ces situations, si rien n’est prévus, l’appareil s’éteint car il n’est pas suffisamment alimenté...
Le but de la procédure est donc d’aligner les performances pour qu’elle reste cohérente avec les perfs de la batterie, et éviter des arrêts soudains... à partir du moment où apple a expliqué qu’il suffisait de changer la batterie le problème était déjà réglé...
C’est donc pour moi un problème de communication, vite réglé, qui s’éternise pour rien...

avatar SyMich | 

vous oubliez juste un "détail"...
ce phénomène serait parfaitement justifié avec une batterie usée tel que vous le décrivez (en dessous de 50% de sa capacité initiale), sauf qu'il se produit avec des batteries en très bon état!!! Le bridage se met en place avec des batteries qui ont encore 80, 85 voire 90% de leur capacité initiale et qui peuvent n'avoir que 300 cycles de charge!

Le défaut de dimensionnement de ces batteries est évident! et sera d'ailleurs au vu et au su de tous sous peu quand on aura les données de "santé" de la batterie dans iOS ainsi que l'affichage de l'activation du bridage.
(sous réserve qu'Apple ne fausse pas les valeurs de "santé" affichée bien sûr... je m'étonne qu'il faille autant de temps pour mettre en place cet affichage alors qu'il suffit de lire une valeur que donne la batterie elle-même, et que lisent les divers utilitaires existant comme Battery life ou Coconut Battery)

avatar XiliX | 

@SyMich

"vous oubliez juste un "détail"...
ce phénomène serait parfaitement justifié avec une batterie usée tel que vous le décrivez (en dessous de 50% de sa capacité initiale), sauf qu'il se produit avec des batteries en très bon état!!!"

Je ne veux pas prendre mon cas pour une généralité, de ce que j'ai pu constater autour de moi, si la batterie est en bon état (nombre de cycles faible) même vieille de plus d'un an, il n'y a aucun problème de perf.
Mon iPhone 7 vieux de plus d'un an donc, a moins de 300 cycles de recharges complètes. Sur AnTuTu il tourne encore autour de 135000. Comme quand il était neuf

avatar Ducletho | 

@Carbonized

Ce sont de bonnes questions et celles qui demandent de vraies réponses

avatar jfvit77 | 

@jackhal

Totalement d’accord avec ce que vous dites... cette affaire n’est rien d’autre qu’un problème de communication vite réglé dès lors que la solution (changer de batterie) a été clairement expliqué au début du bad buzz par Tim Cook... On le savais pourtant depuis des années que le bon fonctionnement des smartphones était particulièrement lié à l’âge de sa batterie... rien de neuf en sommes... les médias classique comme les journaux télévisés, ont aussi beaucoup parlé du sujet sans même comprendre de quoi il en retournais vraiment...
Ça me faisais bien rire quand les JT annonçais que ça y est, c’était prouvé, Apple fait bien de l’obsolescence programmée... alors que le but de la manœuvre est justement le contraire...

avatar skarel | 

@jfvit77

Oui il y a eu un problème de communication, mais non ce n'est pas le seul problème.

La presse a effectivement souvent mal relayé l'affaire, mais il y a véritablement eu une entourloupe des dirigeants d'Apple, le smartphone pouvant être bridé bien avant que sa batterie n'atteigne l'usure dite « normale » (capacité à 80% de celle d'origine), et un remplacement de batterie étant dans ce cas là non autorisé par les services techniques d'Apple !

Donc jusqu'à il y a quelques jours, Apple te ralentissait ton smartphone et t'empêchait d'en changer la batterie (tant que tu n'avais pas atteint les 80% de la capacité d'origine) !

Encore aujourd'hui, il semble anormal qu'ils facturent 29€ pour ce qui a tout d'un vice caché.

Je n'ai rien contre le fait de payer une nouvelle batterie quand cela le nécessite officiellement, mais là on parle d'une usure qui n'était pas officiellement reconnue par eux comme étant de nature à ne serait-ce qu'autoriser un remplacement de batterie.

avatar jfvit77 | 

@skareltout

Tout simplement car ce bridage fait parti du fonctionnement normal de l’appareil... cette règle des 80% ne traite uniquement de la quantité d’énergie que peu emmagasinée la batterie mais en aucun cas sa capacité à délivrer cette énergie sur un temps très très court...
La règle des 80% n’a que pour but de pouvoir assurer à l’utilisateur une autonomie correcte, mais en aucun cas des perf a 100%... c’est pas nouveau, juste de la méconnaissance du grand publique sur la physique des batteries...
Apple aurai pu néanmoins expliquer les contraintes physique des batteries aux utilisateurs et mieux expliquer la solution que Apple a choisis pour régler ce problème physique de manière logiciel.
29€ c’est cadeau la batterie, c’est toujours ça de gagner mais pour moi apple n’aurai même pas dû le faire... une batterie étant une pièce d’usure dont l’usures dépend de l’utilisation de l’appareil...

avatar SyMich | 

Le fonctionnement normal???

Vous achetez un iPhone X et vous achetez le jeu GRID Autosport. Il fonctionne parfaitement sur ce modèle d'iPhone.
Dans un an, votre batterie aura 300 cycles de charge environ, elle sera encore à 90% de sa capacité initiale mais le bridage risque déjà de se mettre en place.
Votre jeu Grid autosport deviendra injouable tellement il sera saccadé.

Et vous dîtes "c'est le fonctionnement normal du smartphone". Il suffit de changer la batterie, qui pourtant est quasiment neuve,pour retrouver les performances d'origine. Quel gâchis! (Et au passage, ce sera à nouveau 80 Eur dans un an).

avatar XiliX | 

@SyMich

"Vous achetez un iPhone X et vous achetez le jeu GRID Autosport. Il fonctionne parfaitement sur ce modèle d'iPhone.
Dans un an, votre batterie aura 300 cycles de charge environ, elle sera encore à 90% de sa capacité initiale mais le bridage risque déjà de se mettre en place.
Votre jeu Grid autosport deviendra injouable tellement il sera saccadé."

Comme je disais dans mon poste plus haut, la réponse est non. C'est le cas de mon iPhone 7. Moins de 300 cycles, 92%, pas de bridage.

La règle d'Apple est 80% à 500 cycles pour indiquer que c'est une usure normale

avatar skarel | 

@jfvit77

Tu ne réponds que sur une partie de mon commentaire, or mes remarques vont de paire.

Encore une fois, cette définition de l’usure de la batterie (sa capacité à encaisser des pics de consommation) est nouvelle dans la communication d'Apple, et si elle ne l’est pas pour toi, elle l’est au moins en tant que paramètre pouvant entrer officiellement en jeu dans le changement des spécifications de l'iPhone, et donc pouvant autoriser un remplacement de la batterie (que par ailleurs je trouve tout à fait normal de considérer comme du consommable). D'ailleurs, rien ne dit qu'au delà de 2018, on pourra encore remplacer sa batterie sans rendre des compte sur son type d'usure, et donc rien ne dit qu'on pourra encore la faire remplacer si des pics de consommation font s'éteindre le terminal.

Tu ne peux pas trouver normal qu’Apple ne t’autorisait pas à remplacer ta batterie (les genius disait non, votre batterie n’est pas apte au remplacement) lorsque celle-ci souffrait d’une usure que tu considères toi comme normale, si ?

Soit cette usure est normale, mais alors je sens qu’on va tous être amenés à changer nos batteries tous les ans ou tous les 2 ans (et non pas au bout d’environ 500 cycles sur iPhone et 1000 cycles sur MacBook), soit elle n’est pas normale, et dans ce cas elle doit être prise en charge dans un programme de rappel général, car étant du ressort du vice de conception.

N.B : Pour info, mon MacBook a connu des « extinctions inopinées » dès les 350 cycles environ, et dès 90% de santé. C'est à dire que ça fait 3 ans que je me farci un Mac dont la batterie souffre de ce problème, et pour lequel je n'ai pas eu droit à une prise en charge dans les temps (quand il était encore sous garantie). Aujourd'hui je la fait remplacer car elle est de toutes façons à 70% de santé, et je compte garder cet ordi encore 5 ans de plus. Mais ça me coute 209€ …

avatar webHAL1 | 

@skarel
"Pour info, mon MacBook a connu des « extinctions inopinées » dès les 350 cycles environ, et dès 90% de santé. C'est à dire que ça fait 3 ans que je me farci un Mac dont la batterie souffre de ce problème, et pour lequel je n'ai pas eu droit à une prise en charge dans les temps (quand il était encore sous garantie)"

Et tu ne trouves pas ça normal, n'est-ce pas ?

avatar skarel | 

@webHAL

J'ai commencé à avoir des « extinctions inopinées » dès les 350 cycles environ, et dès 90% de santé, et à cette époque, ma batterie n'était pas considérée comme usée alors qu'on était dans la période de garantie légale.

Alors, si l’incapacité d’une batterie à encaisser des pics de consommation fait partie de l’usure officielle, alors Apple doit cesser de baser l’approbation d’un remplacement de la batterie à ces fameux 80% de santé.

Mais dans ce cas, et comme évoqué plus haut, toute batterie récente d’un ou deux ans seulement va a priori se trouver concernée. Et pour le coup, ça va commencer à faire de sacrés sommes en batterie. Car, Apple parle pour l'instant des iPhone, mais moi c’est sur Mac que j’ai observé le problème, et je ne vois pas de raison pour qu’il n’existe pas également sur iPad ou bien encore sur Apple Watch. Et je ne parle pas du coup écologique …

avatar Claude Pelletier | 

Un mauvais coup pour le coût écologique. ;—)

avatar Avenger | 

@ jfvit77

"29€ c’est cadeau la batterie, c’est toujours ça de gagner mais pour moi apple n’aurai même pas dû le faire... une batterie étant une pièce d’usure dont l’usures dépend de l’utilisation de l’appareil..."

Tu veux bien arrêter de raconter des stupidités! Une batterie est bien une pièce d'usure mais pas après seulement quelques mois!

A suivre ta logique, on devrait remplacer la batterie des Macbook tous les 2-3 ans, alors, pour avoir une autonomie correcte? Tu vois, là je bosse sur un Macbook Air qui date de 2011 et qui possède sa batterie d'origine. Ok, elle ne tient plus la charge aussi longtemps mais quand même 2-3 heures. Et, bizarrement, je ne ressens aucun ralentissement à l'usage. Et je sais presque précisément quand le Mac va s'éteindre brutalement et pas n'importe quand entre 100% et 0%.

Avec le problème des iphones, qui s'éteignaient brutalement, la batterie n'était même pas déchargée.

Donc, désolé, mais non, ce n'est pas qu'une simple question d'usure normale d'une batterie.

avatar XiliX | 

@Avenger

"Tu veux bien arrêter de raconter des stupidités! Une batterie est bien une pièce d'usure mais pas après seulement quelques mois!"

Et pourquoi pas ? Si tu as une utilisation intensive de ton iPhone et qui t'oblige à recharger très très souvent. Là tu fais vieillir la batterie plus vite.

Une fois de plus, la notion d'usure de la batterie ce n'est pas avec son âge, mais en nombre de cycles de recharges complète

avatar SyMich | 

Attention, Apple n'a jamais dit qu'une batterie à 80% de sa capacité était une batterie usée.
D'ailleurs avec les contrats APpleCare (pas APpleCare+), il fallait que la batterie tombe sous 50% de sa capacité pour être changée.
Ce 80% de capacité, c'est la valeur que garantit Apple au bout de 500 cycles de charge, soit pratiquement 2 ans en moyenne (mais ca sous-entendait que ca devait permettre à l'utilisateur de garder son iPhone sans avoir besoin de changer de batterie pendant au moins 4 ans. C'était le discours quand il était reproché à Apple de ne pas permettre un echange facile des batteries)

Aujourd'hui avec cette affaire, le discours glisse vers "une batterie qui approche 80% de sa capacité est une vieille batterie dont il est normal qu'il faille la ménager en bridant le processeur"!

avatar skarel | 

En ce qui me concerne, la batterie de mon MacBook n'a pas atteint ses 1000 cycles, et sa santé se balade pourtant entre 35% et 75% de santé …

Étant en dehors de la période de garantie (mon Mac a plus de 5 ans), elle n'est pas prise en charge et je dois en payer une nouvelle plein pot (bon, après, ça me parait normal au bout de 5 ans). Mais comme dit plus haut, j'ai commencé à avoir des « extinctions inopinées » dès les 350 cycles environ, et dès 90% de santé, et à cette époque, ma batterie n'était pas considérée comme usée alors qu'on était dans la période de garantie légale.

avatar webHAL1 | 

@jackhal :
« Mais bref : là, non. Là on a eu un tas de boeufs qui se sont énervés et qui ont crié au scandale.
Et c'est devenu tellement n'importe quoi, un tel bourrage de mou, malgré les explications d'Apple, qu'Apple a dû se dire qu'ils se prendre des procès, ce qui aurait été dommageable pour l'image de la boîte... surtout s'ils perdaient. Franchement, vu le niveau ambiant, c'était envisageable. »

Mais c'est clair ! Salauds de consommateurs qui voudraient utiliser leur iPhone un peu plus que deux ans ! Il faudrait qu'ils comprennent que ces appareils ne sont pas conçus pour ça, ils n'ont qu'à en racheter un (plus cher, s'il vous plaît) et arrêter de brâmer, ces "boeufs".

Après tout, qu'est-ce qu'Apple a fait de mal, à part avoir sorti après coup et en tout opacité une mise à jour logicielle qui a rendu certains iPhone limite inutilisables ? Et puis bon, voilà quoi, aucun des employés de leurs boutiques n'étaient au courant, et ils se retrouvaient totalement démunis face aux clients venant demander de l'aide, étant réduits à leur proposer des solutions comme "attendez une mise à jour", "réinstaller votre appareil", "supprimer certaines applications", ... pas grave du tout ! D'ailleurs, tous les fabricants de smartphones font pareil, tout le monde le sait, même si Samsung, Motorola, LG et HTC ont annoncé qu'eux ne ralentissaient pas leurs appareils. Mais bon, tout le monde tape sur la pauvre Pomme. Alors qu'elle n'y peut strictement rien. Vous me direz, elle a bien mieux dimensionné les batteries de ses iPad et de ses Apple Watch, ce qui fait que ces produits ne connaissent pas les "extinctions inopinées" qui touchent les iPhones... mais qu'est-ce qu'elle y peut ?! Et puis, entre nous, des dizaines d'actions en justice lancées contre elle à travers le monde, ça ne veut strictement rien dire.

Non, c'est sûr, Apple a agi au mieux et son seul tort est d'avoir des boeufs comme clients... Peut-être devrait-on lancer une collecte de fonds pour l'aider dans cette période difficile ?

avatar jackhal | 

"Après tout, qu'est-ce qu'Apple a fait de mal, à part avoir sorti après coup et en tout opacité une mise à jour logicielle qui a rendu certains iPhone limite inutilisables ?"

C'est vrai, tu ne sais pas pourquoi Apple a fait ça ?
Non, vraiment ?
Vraiment, vraiment parce que tu débarques, ou vraiment "non j'rigole" ?
Tu ne sais vraiment pas qu'il y a un bon coté ? Ou tu crois qu'Apple a fait une modif discrètement pour ralentir des iPhone, point ?

Parce que putain, j'ai lu un paquet de messages sur le pourquoi dans les commentaires de MacG AVANT iOS11. Et pas que sur Macg, du reste :
https://www.google.fr/search?q=iphone+turns+off+battery+not+empty

"D'ailleurs, tous les fabricants de smartphones font pareil, tout le monde le sait, même si Samsung, Motorola, LG et HTC ont annoncé qu'eux ne ralentissaient pas leurs appareils."

Ah ah ah ! Tiens, tu peux aussi lire ça (et cliquer sur les images) : https://www.reddit.com/r/Android/comments/5kr71d/why_phones_are_shutting_down_with_40_battery_left/
J'ai pris volontairement un message qui a été écrit en réaction à des problèmes rencontrés par les utilisateurs de Nexus 6P et Pixel, paru avant tout ce foin autour de l'iPhone, à une époque où on pouvait encore parler de manière rationnelle de ce sujet.
Comme quoi ça n'est pas un problème inventé par Apple, ou qu'il ont découvert juste avant iOS11 car avant ils en ignoraient la cause. Et donc, il touche aussi les téléphones Android.
https://www.google.com/search?q=android+turns+off+battery+not+empty

Donc ok, les Samsung, Moto, LG et HTC ne font pas de bridage... dans ce cas précis, mais ils jouent sur les mots. Et du reste, quand tu vois les messages derrière la recherche Google que je t'ai mises en lien, ils devraient faire comme Apple. Et je te parie que ça va devenir la norme.
Le plus marrant, c'est que je suis sûr que chez Apple, ils étaient très fiers d'avoir fait ce qu'ils ont fait. "Wouhouuu ! On a enfin réussi à se débarrasser d'un des gros problèmes des smartphones, c'est la fin des coupures aux pires moments, c'est génial ! On a fait un genre de système de retour d'Apollo 13 automatique, TROP COOL ! Champagne !".

Sinon, comme je l'ai écrit dans mon message, les téléphones Android se brident déjà. Ils désactivent déjà des coeurs pour toutes sortes de raison : préserver l'autonomie, préserver ENCORE PLUS l'autonomie quand le niveau de la batterie est bas, en fonction des conditions climatiques... Ça fait complètement, intégralement partie de la manière dont sont gérées les batteries..

Oh mon dieu, mais attend j'y pense... cette gestion... quand un téléphone tout neuf a huit coeurs mais qui n'est pas exploité à fond à cause de la batterie, c'est pas un scandale ? On vient tout juste de l'acheter et, il pourrait tourner plus rapidement mais c'est pas le cas... c'est du bridage complet ! C'est de l'OBSOLESCENCE day one !

Eh allez viens, on appelle HOP, on fait un procès !
J'suis sûr qu'on peut même trouver des dizaines de personnes pour nous suivre, et donc prouver qu'on a raison !

MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH !

Tiens, voilà déjà des camarades de lutte qui nous rejoignent !

avatar webHAL1 | 

@jackhal :

« C'est vrai, tu ne sais pas pourquoi Apple a fait ça ? »

Apple a fait ça pour pallier le problème des extinctions inopinées des iPhones. Certaines personnes pensent que c'est normal et que c'était la chose à faire, d'autres considèrent que la Pomme a sous-dimensionné les batteries de ses iPhones (alors qu'elle ne l'a pas fait sur ses iPad et Apple Watch) et a donc dû trouver un moyen d'éviter que des nombreux utilisateurs les fassent changer encore en période de garantie et que cela détériore l'image de marque de l'entreprise. Je me trouve dans la deuxième catégorie, mais, si c'est ce que tu sous-entends, je ne pense pas qu'Apple soit maléfique et ait sciemment ralenti les iPhone pour pousser les gens à changer. Cependant, je crois que ça a été une conséquence pour un certain nombre d'utilisateurs, et ça n'ai probablement de loin pas dérangé l'entreprise.

« Parce que putain, j'ai lu un paquet de messages sur le pourquoi dans les commentaires de MacG AVANT iOS11. »

Le bridage a commencé avec iOS 10.

« Donc ok, les Samsung, Moto, LG et HTC ne font pas de bridage... dans ce cas précis, mais ils jouent sur les mots. Et du reste, quand tu vois les messages derrière la recherche Google que je t'ai mises en lien, ils devraient faire comme Apple. Et je te parie que ça va devenir la norme. »

Des recherches Google à propos de problèmes ne démontrent rien de probant. Essaye par exemple de chercher "iphone redémarre en boucle", tu auras des milliers de résultats. Est-ce que ça veut dire que tous les iPhone du monde redémarre constamment en boucle ? Le problème c'est lorsqu'il y a un comportement généralisé. Dans le cas qui nous occupe, Apple est la seule entreprise à avoir reconnu brider le processeur de ses smartphones par une mise à jour logicielle. Et j'espère bien que ça ne va pas devenir "la norme" ! (et je ne le pense pas, sinon Samsung l'aurait fait depuis longtemps, ils vendent nettement plus d'appareils qu'Apple)

« Sinon, comme je l'ai écrit dans mon message, les téléphones Android se brident déjà. Ils désactivent déjà des coeurs pour toutes sortes de raison : préserver l'autonomie, préserver ENCORE PLUS l'autonomie quand le niveau de la batterie est bas, en fonction des conditions climatiques »

Tu confonds deux choses différentes. Il est tout à fait normal, sur un appareil mobile, que le processeur ne fonctionne pas constamment à 100% de ses capacités. Typiquement, si j'écris un message je n'ai pas besoin que mes 150 coeurs tournent à leur fréquence maximale. Ce qui n'est PAS normal, c'est qu'un appareil qui a moins de deux ans deviennent lent au point que taper au clavier devienne une épreuve, ou qu'il ne soit plus possible de prendre un appel tant l'interface utilisateur est lente. C'est ce que de nombreuses personnes sur iPhone ont expérimenté. Et, au passage, ça ne serait pas plus normal sur un téléphone d'un autre fabricant. C'est ça que certains ici ne comprennent pas (ou font semblant de ne pas comprendre) : on parle d'iPhone 6s et 7, qui ne sont vraiment pas de l'entrée de gamme. Des appareils qui ne devraient pas ralentir ou dont la batterie ne devrait pas être changée avec 3-4 ans.

Quant à la dernière partie de ton message, je préfère ne pas y réagir. >_<

avatar huexley | 

"MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH ! MEEEEUUUUUH !"

Tu m'étonnes sur mon S8 actuel et mes précédents S7 z3 Nexus et Z3 un menu qui m'explique clairement la chose et qui me permet d'activer ou pas cette économie d'énegie. (J'ai meme des messages d'alertes pour ca incroyable9: Chez Apple, les Genius EUX MEME (tu sais des techniciens certifiés Apple) ne le savait même pas…

avatar fte | 

@jackhal

"Et maintenant, ils veulent avoir la main sur des trucs auxquels ils ne comprennent absolument rien... ça promet."

Je pourrais être d'accord avec beaucoup de points que tu soulèves. Je le suis presque. Sauf que.

La com d'Apple utilise beaucoup l'argument de la puissance de ses processeurs. Pour l'iPad et ses performances proches des MacBook. Pour l'iPhone et toutes ces fonctions consommatrices de réalité augmentée, intelligence artificielle bionique tada... Au point que j'entends très très souvent iPhone rapide Android lent, cliché si commun.

Puis Apple diminue la puissance sans l'annoncer. Et se fait choper. Et balance du bullshit et s'encouble dans sa com.

Ils nous ventilent la sur-puissance de leurs engins. Mais les six premiers mois seulement, oublient-ils de préciser.

Je suis d'accord avec toi sur ce point : la stupidité à gagné dans cette affaire. Mais pas que la stupidité des clients ou jouralistes tech, la stupidité d'Apple est en tête de liste des stupides dans cette histoire.

avatar softjo | 

@jackhal

Amen

Apple a juste décideé sur sur flan que après 1 an environ la batterie (probablement encore en bon état) est morte, qu'il faut dégrader les performances pour faire acheter un prochain iPhone. Si argument technique il y a, alors on est dans un cas de défaut de conception.
Si il n'y a pas, alors c'est purement une décision pour pousser à l'achat.

Et en plus Apple l'a caché, l'a nié... Ils auraient pu être clair, dire de changer la batterie, mais non.

Donc peut importe la vraie raison, la position d'apple est donc indéfendable. Ils n'auraient pas pu faire pire. La façon de faire est digne d'un fabricant chinois de contrefaçons....

avatar jackhal | 

@fte : "Puis Apple diminue la puissance sans l'annoncer. Et se fait choper. Et balance du bullshit et s'encouble dans sa com."

@softjo : "Apple a juste décideé sur sur flan que après 1 an environ" ... "Et en plus Apple l'a caché, l'a nié... Ils auraient pu être clair, dire de changer la batterie, mais non."

Mon SE a 1 an et demi et il fonctionne très bien. Et-ce qu'il est parfois ralentit par iOS ?
Peut-être mais dans ce cas je n'ai rien remarqué.

Il y a un problème, là : normalement je devrais avoir un appareil super lent si c'est au bout "d'un 1 environ", ou carrément "les six premiers mois seulement" (rien que ça) selon vous.
Mais si le but c'est de rendre mon iPhone insupportable pour me donner envie d'en changer, c'est complètement raté, non ?

Combien de personnes ont vraiment un problème, et combien ont l'impression qu'ils en ont... maintenant qu'ils y pensent (et surtout après avoir mangé de la tête de veau à la vinaigrette) ?

Combien vont désactiver cette fonction et ne vont voir aucun changement (ou simplement se persuader d'en voir un, un peu quand même) ?

Apple n'a rien caché selon moi. Ils ont résolu un problème, le contournement n'est pas parfait mais il corrige probablement bien plus de problèmes qu'il n'en apporte... peut-être qu'il y a un iPhone qui est très perceptiblement plus lent qu'avant pour 50 qui ne s'éteignent plus avec 30% de batterie, va savoir.
Mais les utilisateurs dont l'iPhone ne s'éteint plus alors qu'avant il l'aurait fait ne le remarquent pas.

Je pense même qu'Apple a probablement fait des tests et des mesures pour s'assurer que leur approche corrigeait d'avantage de problèmes qu'il n'en posait.
Et ça, ça c'est un gros problème quand on y pense.

Ouvrez les yeux : Apple tente sournoisement de corriger des problèmes dans le but d'économiser sur le SAV et augmenter leur marge. De plus ça leur permet d'améliorer secrètement leur image de marque et de se permettre ensuite de demander des sommes faramineuses pour un iPhone X qu'ils vendent à des moutons satisfaits qui ont accepté les patchs.

"Ils n'auraient pas pu faire pire. La façon de faire est digne d'un fabricant chinois de contrefaçons..."

Meuh carrément !

avatar webHAL1 | 

@jackhal :

Tu peux ne pas voir de problème et ne te baser que sur ton expérience personnelle avec ton iPhone SE (au passage, il semble que les soucis de batterie soient nettement plus répandus sur les iPhone 6s et 7 que sur les modèles Plus et SE), mais ça ne signifie pas pour autant qu'il n'existe pas.

Je ne comprendrai jamais ces personnes qui généralisent leur expérience (positive ou négative) à l'ensemble du monde. Combien de fois ai-je lu ici "ce logiciel est inutilisable, c'est vraiment une m sans nom !" ou bien "cet appareil est absolument génial, aucun bug depuis 50 ans que je l'utilise". Traiter les autres de boeufs ou sous-entendre qu'ils s'inventent des problèmes qui n'existent pas consiste, à mon sens, à faire montre d'un manque d'empathie sidérant. Tout comme leur coller l'étiquette de "fan-boys décérébrés" simplement parce qu'ils ont manifesté de l'enthousiasme vis-à-vis d'un produit ou d'une société.
Pour l'affaire qui nous occupe, je ne vois pas en quoi il est compliqué d'admettre que la Pomme a commis une ou plusieurs erreurs (de communication ; de conception) et, en essayant de rester objectif et analyser les éléments dont nous disposons, de commenter sans forcément tomber dans les catégories "Apple est maléfique" ou "Apple c'est toujours le top du top et c'est impossible qu'il en soit autrement"...

avatar C1rc3@0rc | 

@Bitonio

«Rien nous dit qu'il y a une relation directe entre le #batterygate et ce genre d'outil.»

Il n’y a pas que le batterygate, il y a aussi la perte de performance et l’augmentation de consommation du au backdoor Spectre et Meltdown, et plus généralement la stagnation de l’efficacité énergétique sur x86 et ralentissement de la progression de performance sur les Ax…
Pour info, les "profiler" sont des outils classiques dont certains sont intégrés dans Xcode depuis tres longtemps...

On est en train de changer de culture.
Apres celle imposé par Intel qui empêche le développeur d’optimiser son code (parce qu’il ne sait jamais comment celui-ci sera exécuté après deconstruction par l’ordonnateur du processeur), on en revient petit a petit a l’idee que le programme doit être optimisé lors de sa conception, avec dans l’avenir l’arrivée massive de l’IA dans les IDE et compilateurs, les langages statiques et compilés revenant massivement sur le devant de la scène.

Apres il faut bien remarquer une autre chose qui revient sur des années de mensonge d’Apple: «Dans un autre domaine, Xcode 9.3 accélère significativement la compilation des projets en Swift. Le coup de boost est en fait déjà possible avec Xcode 9.2, mais il faut l’activer manuellement. Il a une contrepartie : la consommation en mémoire vive augmente pendant l’opération.»

Ben oui, un ordinateur a besoin de beaucoup de RAM pour être efficace. Surtout dans la phase de compilation ou il faut construire des graphes dynamiques pour les optimiser et produire du code qui soit efficace… C’est quoi déjà la limite en RAM des Mac?

Par contre «Face au scandale de la découverte de cette mesure qui n’avait pas été clairement annoncée, Apple a finalement fait marche arrière et iOS 11.3 permettra de désactiver le bridage. Sauf qu’en désactivant le bridage, les utilisateurs retrouveront certes des performances maximales, mais ils s’exposeront à des arrêts imprévus»
Le bridage ne fait que repousser ce comportement, histoire de le sortir de la période de garantie légale en Europe et d’extension de garantie payante ailleurs. Il vaut mieux que l’utilisateur se retrouve face a la réalité de ce vice de conception et aille faire changer sa batterie a 80% de sa capacité, plutôt que se retrouver avec une brique hors garantie. Apple doit revenir sur un mécanisme d’obsolescence programmée qui servait son impunité. Si on veut que les erreurs passées soient corrigées il faut nécessairement qu’il y ait une punition, l’intelligence et la responsabilité n’etant pas (plus) ici a l’oeuvre…

avatar skarel | 

@C1rc3@0rc

« Le bridage ne fait que repousser ce comportement, histoire de le sortir de la période de garantie légale en Europe et d’extension de garantie payante ailleurs. Il vaut mieux que l’utilisateur se retrouve face a la réalité de ce vice de conception et aille faire changer sa batterie a 80% de sa capacité, plutôt que se retrouver avec une brique hors garantie. Apple doit revenir sur un mécanisme d’obsolescence programmée qui servait son impunité. »

Oui, et même mieux que ça, puisque les arrêts inopinés surviennent généralement bien avant d'atteindre les 80% de capacité autorisants jusqu'à présent un remplacement de batterie.

On va pouvoir leur mettre sous le nez cette nouvelle définition de l'usure batterie, qui était jusqu'à présent un vice caché, pour leur imposer de prendre leurs responsabilités.

avatar Claude Pelletier | 

Effet positif probable.
Ça et puis une expérience judiciaire qui mettra sur la table des évaluations publiques indépendantes.

avatar Rodri31 | 

Allez Snapchat, au boulot ! ??

avatar Benoît | 

@Rodri31

Facebook également à du pain sur la planche ?

avatar matrixfr | 

C clair que des applications comme Snapchat ou Facebook ont du boulot d’optimisation ...

avatar byte_order | 

Sauf que leur position dominante fait qu'ils ressentent moins l'urgence de le faire, faute d'un risque réel de départ vers la concurrence.
Le risque est inférieur au coût de l'optimisation...

avatar daxr1der | 

Il faut le débrider après si il s’éteint Apple changera gracieusement la batterie dans la garantie des deux ans (loi européenne). Pendant deux ans l’iphone doit tourner comme au 1er jours.

avatar jfvit77 | 

@daxr1der

Le problème c’est que Apple ne vend pas son smartphone en brandissant la vitesse de son processeur... je suis même incapable de te dire à combien de Hz tourne son processeur. ((Les infos qu’annonce aisément Apple, c’est genre : 70% plus rapide que la génération précédente), et je pense que après 2 ans de vie, ton iPhone nouvelle génération sera toujours 70% plus rapide que l’ancienne génération après la même durée). De plus si je ne connais pas à combien est cadencé son processeur, je doute que beaucoup de gens le savent... quand tu achète un iPhone, c’est pas pour ses caractéristiques (ram, processeur) c’est pour avoir une expérience utilisateur optimal... c’est très différent d’un smartphone androïde que tu achète pour un processeur snapdragon à 2,1 GHz et 8 cœur et 6go de ram.

avatar oomu | 

il est clair que dans un monde idéal, Apple ne dirait même pas s’il y a une batterie dedans et s’il est fait en aluminium, ou en sucre, épices et tout ce qui est beau en ce monde.

Elle tente de rendre invisible tout ce qui est technique, et ne s’oblige à communiquer que sur ce qui est _indispensable_ pour réussir à vendre.

Si tôt qu’elle juge l’information inutile pour vendre, pfiuuuuut, ça disparait du site web apple.

Magiiiiie.

avatar jfvit77 | 

@oomu

En même temps qu’est ce qu’on s’en fiche ? Le but de la technologie, c’est justement de ne plus vraiment réaliser que l’appareil qu’on utilise est sophistiqué, on veux juste qu’il fasse ce que l’on veux, sans avoir à se soucier de comment il le fait :)

avatar SyMich | 

c'est vrai. Nulle part Apple affiche au consommateur ce type de caractéristiques techniques.
Pourtant elles existent bien et sont notamment utilisées par les developpeurs (notamment de jeux) pour indiquer les modèles d'iPhones pouvant faire fonctionner leurs applications. En droit de la consommation on parle alors de caractéristiques implicites.

Faut-il maintenant que le développeur de Grid autosport (je prends toujours cet exemple car c'est l'un des plus exigeant actuellement) indique non seulement les quelques iPhones ou iPad suffisamment puissants mais qu'il précise en plus qu'il faut que la batterie est moins d'un an?

avatar oomu | 

il est évident qu’Apple n’a pas pondu tout ça en 1 mois.

mais Apple est une société secrète: elle optimisera sans le dire
elle choisira des choix de configuration ou d’usage sans le dire
elle travaillera sur des nouveaux produits sans le dire
elle travailler à améliorer App Store pour les développeurs sans le dire
elle préparera l’avenir et l’exploitation d’ajouts bien étranges à macOs, iOs, etc, SANS LE DIRE

bref, la société ne veut pas communiquer, ni prévenir, ni préparer ni rien du tout les acheteurs. elle veut juste faire son bouzin, le fignoler, le présenter tout frais tout beau à la presse et expliquer que « ben il est cool le produit, achetez le ».

ça dans l’idéal.

Quand le Peuple et Les Médias grondent trop fort, Apple se décide à bouger.

Allez, on aura une zolie interview du zentil Timmy qui sera tout miel et s’excusera à plate couture sur le sol.

Bah, je préférais Steve Jobs: imbuvable, peu enclin à regretter quoi que ce soit, et s’il parlait, c’était entièrement pour parler du produit, d’Apple et des zordinateurs. L’Essentiel en somme :)

avatar Avenger | 

Cela donne surtout l'impression que, pour Apple, tout le monde doit participer pour corriger son problème, sauf elle! Les utilisateurs en payant pour remplacer leur batterie et les développeurs pour faire en sorte de moins solliciter les batteries mal choisies et/ou mal conçues.

Avec Apple, c'est toujours la politique du "C'est pas moi, c'est l'autre".

avatar jfvit77 | 

Arrêter de parler de pourcentage de charge ou de capacité de batterie... ça n’a aucun liens avec le sujet...
ton MacBook a le même problème que l’iPhone pour une seul raison, une batterie de petite taille qui a donc plus de mal à délivrer suffisamment de courant sur un temps très court...
Le véritable problème serai donc que les batteries sont trop petite (en taille) mais les gens (dans l’immense majorité sont juste fasciné par la finesse des appareil... ) (batterie composée de plusieurs petite batterie dans le MacBook et une seul petite dans l’iPhone). Le problème est donc le consommateur qui ne sais pas ce qu’il veux, il veux des petite batterie dans des petit appareil sans les inconvénients d’une petite batterie...
certain me répondront que ils s’en foutent de la finesse, mais je constate au quotidien à quelle point la finesse des nouveaux appareils fascine le grand publique :)
Donc le choix de la taille des batteries est discutable, on est d’accord... mais un appareil slim, ça se vend globalement mieux...

avatar skarel | 

@jfvit77

« Arrêter de parler de pourcentage de charge ou de capacité de batterie... ça n’a aucun liens avec le sujet...

Je suis bien d'accord, d'où l'absurdité du programme de remplacement de batterie d'Apple, qui se base là dessus pour accepter ou non une réparation !

« Le véritable problème serai donc que les batteries sont trop petite »

Le véritable problème serait que les batteries ne sont pas capables de faire tenir les spécifications des appareils qu'elles alimentent pendant un délai raisonnable (plus de quelques mois seulement), et au delà duquel on pourrait les faire changer (via une prise en charge officielle de cette usure) pour un prix raisonnable (car prenant en compte le fait qu'un "choix de conception de leur part" (pour le dire gentillement) ait fait passer la durée de vie effective d'une batterie de quelques années à quelques mois).

avatar Valiran | 

Mon iPhone 6S+ était toujours aussi fluide et plaisant à utiliser après un an et demi d'utilisation (que j'ai remplacé par un S7edge pour aller voir en face si j'y étais).

Seulement, je ne jouais pas, donc ma batterie n'a pas souffert (coucou Pokemon Go qui torche une batterie en 3h). Est-ce que certaines applis (comme les jeux, où tout ce qui a sa place sur un pc mais pas sur un telephone) ne montrent pas la limite entre un téléphone (aussi smart qu'il soit) et une console/Pc Portable?

Certains parlent plus haut de Grid, parlons-en!
Ce type de jeux est du niveau PS3, tourne sur un écran avec une définition supérieur à la FHD et sont fluides! Je rappelle qu'un PC gamer, pour faire tourner du jeu > FHD, il faut une config de porc.

Je pense que les téléphones ne sont pas fait pour ça, à cause des contraintes de finesse, de dissipation thermique et de miniaturisation.

Apple a raison de pousser à l'optimisation. Je pense que la puissance maximum des téléphones ne devrait être utilisée qu'en pics, et non pas en continu.

avatar skarel | 

@Valiran

« Est-ce que certaines applis (comme les jeux, où tout ce qui a sa place sur un pc mais pas sur un telephone) ne montrent pas la limite entre un téléphone (aussi smart qu'il soit) et une console/Pc Portable? »

Comme mentionné plus haut (et plus bas), le même problème se pose avec les batteries de MacBooks (notamment Pro), d'iPad (notamment Pro) et d'Apple Watch, et Apple avait indiqué vouloir étendre le bridage à tous ses appareils !

Si un MacBook Pro ne doit plus être utilisé pour compiler du code ou faire de l'encodage audio/vidéo, qu'Apple nous le dise tout de suite !

avatar jfvit77 | 

En tout cas j’ai des proche qui ont toujours leur iPhone 6 Plus depuis sa sorti et qui en sont très content encore aujourd’hui sans changer de batterie... mais il ne font pas tourner des gros jeux en effet :)
En fait il suffirai que Apple mettent une petite étoile qui dirai : « les performances sont susceptible d’évoluer selon les futurs mise à jour à venir ainsi que l’obsolescence de la batterie » ce serai honnête et cohérent dans la démarche de conserver des batteries anémiques. :)
Mais en ce qui concerne les anciens clients effectivement, Apple a profité du flou ambiant pour dissimuler ce qui les arrangeait :)

avatar skarel | 

@jfvit77

Mais même pour ses nouveaux clients :

- Apple n'a pas changé ses tarifs des remplacement de batterie pour ses MacBook, ses iPad ou bien ses Apple Watch, alors qu'ils sont aussi concernés par ce défaut.

- Les tarifs qu'Apple a concédés pour les batteries d'iPhones récents sont valables pour 2018 seulement. Rien ne dit qu'il seront encore les mêmes en 2019, ni même s'il sera seulement possible de faire remplacer une batterie qui ne tiendrait pas les pics de consommation en 2019 (car Apple base l'acceptation d'un remplacement de batterie sur une autre définition de l'usure, liée au % de santé).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR