1Password mise sur l'abonnement et le cloud pour perdurer

Nicolas Furno |

Ce n’est pas une nouveauté, mais un article publié sur Motherboard a relancé la polémique cette semaine. Le gestionnaire de mots de passe 1Password dispose d’un service dans le cloud pour synchroniser les données depuis près d’un an. Ce service facturé à partir de 36 $ (32 €) par an fait aussi office d’abonnement pour utiliser l’app sur tous ses appareils.

1Password fait tout pour inciter ses utilisateurs à opter pour son abonnement. Toutes les apps sont proposées gratuitement au téléchargement et s’il y a bien encore une option pour acheter une licence perpétuelle, elle est de mieux en mieux cachée. Tous ceux qui utilisaient déjà 1Password avant le changement de modèle sont tranquilles pour le moment, mais les nouveaux venus sont fortement incités à ouvrir un compte.

Au démarrage, la version macOS propose uniquement aux nouveaux utilisateurs de créer un compte 1Password. Seuls les anciens utilisateurs peuvent apparemment continuer de profiter de la synchronisation avec Dropbox ou iCloud. Cliquer pour agrandir

Il est toujours possible de se passer de l’abonnement régulier dans l’écosystème Apple, mais cela devient de plus en plus difficile. Sur Mac, par exemple, le bouton « Plus d’options… » permet de créer un coffre-fort en local et ensuite de choisir iCloud ou Dropbox pour le synchroniser. Même chose sur les appareils iOS, l’option « Créer un coffre autonome » n’est pas mise en avant (elle est tout en bas de la liste), mais elle permet aussi de se passer de l’abonnement.

En revanche, si vous utilisez l’app pour la première fois sur Windows ou Android, vous n’aurez pas le choix : le compte 1Password.com est obligatoire. L’éditeur a retiré l’option supplémentaire que l’on a toujours sur macOS et iOS et dans ce cas de figure, effectivement, l’utilisateur n’a plus le choix.

Est-ce que les utilisateurs de Mac, iPhone et iPad auront encore le choix longtemps ? Les concepteurs de 1Password ont assuré au blogueur Jason Snell qu’ils « allaient faire de gros efforts pour préserver la possibilité de garder un coffre en local », même si le choix recommandé aux nouveaux venus est différent.

Voici les seules options proposées sur un terminal Android : si vous n’utilisiez pas auparavant 1Password, votre seule possibilité est de créer un compte sur le service en ligne de ses concepteurs. Cliquer pour agrandir

De gros efforts, peut-être, mais pour combien de temps ? La prochaine mise à jour majeure de l’app sera-t-elle réservée aux abonnés ?

L’abonnement 1Password est-il mauvais ?

Pour justifier sa nouvelle politique, l’éditeur met en avant les avantages de son abonnement. Et ce serait de la mauvaise foi de dire qu’il y en a aucun. La synchronisation des mots de passe est simplifiée par rapport à Dropbox qui nécessite d’avoir un compte différent. Avec iCloud, c’est plus simple sur un iPhone ou un Mac, mais ce n’est pas une solution multiplateforme. Et puis l’accès aux coffres avec un navigateur web est une option bien utile pour dépanner.

Un coffre partagé au sein d’une famille : une fonction réservée aux abonnés payants. Cliquer pour agrandir

Par ailleurs, la synchronisation des données avec 1Password.com plutôt que par Dropbox ou iCloud améliore la sécurité d’après ses concepteurs. Le fichier qui contient tous les mots de passe sur les services de cloud est chiffré avec les meilleures options du moment et le mot de passe indispensable pour le déchiffrer n’est pas synchronisé.

La solution mise en place avec les serveurs de l’entreprise est elle aussi chiffrée de bout en bout, mais une clé secrète est générée par chaque appareil autorisé à accéder aux données. Sans cette clé supplémentaire, les mots de passe restent indéchiffrables, ce qui n’était pas le cas avec la synchronisation via iCloud et Dropbox (si le sujet vous intéresse, il est détaillé dans cet article).

Passer par des serveurs adaptés a d’autres avantages. Pour prendre un exemple concret, le mode voyage apparu en mai dernier aurait été beaucoup plus complexe à mettre en place en restant avec Dropbox ou iCloud Drive. Rappelons que ce mode supprime physiquement tout ou partie de vos identifiants stockés sur votre smartphone le temps de passer une frontière et les restaure après.

Au bout du compte, l’offre est plutôt bien construite et intéressante, même pour un seul utilisateur. Elle l’est encore plus si l’on veut partager des mots de passe, que ce soit au sein d’une famille ou d’une entreprise. Mots de passe communs, contrôle de l’accès aux données : les outils spécifiques ne manquent pas pour ces cas de figure.

Son principal problème au bout du compte est peut-être tarifaire. Il n’y a pas si longtemps, on pouvait acheter 1Password sur iOS et macOS pour environ 60 € une seule fois. En passant par l’App Store, l’abonnement annuel est facturé 41 € et le coût d’utilisation augmente ainsi très vite, année après année. Pour prendre mon cas, j’utilise 1Password depuis 2008 et sur toute cette période, il y a eu quelques mises à jour payantes à comptabiliser, entre 60 et 70 € environ pour les deux plateformes.

Si j’avais payé un abonnement pendant toutes ces années, utiliser 1Password m’aurait coûté environ 360 €. Contre environ 120 € en licences perpétuelles, et encore, uniquement en achetant toutes les mises à jour. La différence est incomparable, sans compter que l’abonnement doit continuer pour utiliser le logiciel, alors que ma licence de 1Password fonctionnera aussi longtemps que les mises à jour du système le permettront.

Même s’il semble bien léger ramené au mois, il est indéniable que l’abonnement augmente le prix de 1Password. Ce qui explique en partie le mécontentement d’une bonne part des utilisateurs face à cette nouvelle offre. Votre réponse était en tout cas extrêmement claire lors d’un sondage diffusé l’an dernier : 90 % refusaient catégoriquement un abonnement pour gérer ses mots de passe.

Cliquer pour agrandir

1Password a peut-être raison de changer de modèle économique toutefois, et de se tourner davantage vers le haut de gamme. Pour la majorité des utilisateurs, le trousseau iCloud d’Apple suffira largement, d’autant plus avec iOS 11 qui en tire parti dans toutes les apps. Un concurrent tiers ne pourra jamais lutter face à une telle intégration et même s’il a encore des arguments à faire valoir, son prix rebutera la majorité.

Je m’en suis rendu compte en écrivant cet article d’ailleurs : j’utilise de moins en moins 1Password, et de plus en plus le trousseau iCloud. J’enregistre tous mes mots de passe Safari avec, parce que c’est nettement plus rapide que de passer par une app tierce, surtout sur iOS. Et maintenant que les apps peuvent exploiter ces données dans iOS 11, j’ai encore moins de raison d’utiliser 1Password.

Je maintiens toujours une base de données complète dans les deux systèmes pour le moment, mais si je n’avais plus le choix et que je devais payer un abonnement, j’arrêterais probablement d’utiliser 1Password. Le meilleur moyen de me convaincre du contraire, ce serait d’ajouter des fonctions différentes. À cet égard, le mode voyage est une excellente idée et peut-être que les créateurs du gestionnaire de mots de passe en trouveront d’autres.

avatar patrick86 | 

@Jeckill13 :

"Il ne manque que le multi coffre, mais selon un dernier contact avec leur support ça devrait arriver sur une prochaine version."

Exact, bonne précision. ☝️

Autre fonction que ne fait pas Enpass du coup, c'est le partage de trousseau.
Pour les quelques éléments que j'ai à partager avec des proches, j'utilise l'app Passman disponible dans Nextcloud.

avatar magic.ludovic | 

+1

avatar alan1bangkok | 

jamais utilisé
quand a l'abonnement aux applications c'est définitivement non
hormis Spotify et Netflix

avatar Djahaz | 

Le principe de l'abonnement ne me gêne pas. Ce qui me gêne, c'est la facture finale. Si l'abonnement revient moins cher qu'une licence classique, je préfère l'abonnement. Le problème est que le passage à la licence masque bien souvent des augmentations de tarifs importantes.

avatar pazou | 

Dans l'absolu tu as raison, mais avec une licence tu n'es logiquement pas pieds et mains liés.
Tu peux continuer a utiliser ton logiciel aussi longtemps que tu le souhaites tant que le système reste compatible
Si tu arrête ton abonnement tu ne peux plus te servir de ton logiciel, c'est un peu comme une prise d'otage

avatar Djahaz | 

Je suis d'accord. C'est pénible sur le plan moral d'être pris dans un enchainement. C'est un poids. À tarif égal, je préfère la licence classique.

Néanmoins, il y a des personnes qui se sentent à l'aise avec l'abonnement, et qui le vivent bien (cela les soulage au lieu de les accabler).

avatar LeGrosJeanLou | 

@pazou

"Si tu arrête ton abonnement tu ne peux plus te servir de ton logiciel, c'est un peu comme une prise d'otage"

C'est aussi le sentiment que j'ai. Il y a des abonnements qui n'engagent à rien (Netflix, Spotify) parce que tu sais que tu ne perds rien en les arrêtant. C'est même le deal de base. Mais dès que tu nourris un service avec des documents, l'idée de perdre l'accès à ces documents que tu as pourtant produit devient inadmissible.

J'ai cru comprendre que Apple via Phil Schiller voyait dans la formule à abonnement l'avenir de l'informatique... Et depuis l'affaire récente de Day One j'ai fait un truc que je n'avais pas fait depuis longtemps : tester une distribution Linux (en l'occurrence Elementary OS). Je sais bien ce que je perdrai à quitter macOS mais je sais aussi ce que j'y gagnerai en tranquillité.

En tout cas si Apple joue trop au con je pourrais bien envisager de passer sur Elementary OS pour mon espace informatique personnel. En effet je ne vois pas pourquoi je continuerai de payer Apple si je peux avoir la même chose ailleurs pour moins cher (quel autre choix que l'open source me restera t-il sur macOS si tous les développeurs compétents sont poussés à l'abonnement ?)

avatar r e m y | 

@LeGrosJeanLou

Payer Apple??? Je n'ai pas compris... surtout en mettant en regard Linux. Du côté d'Apple le système d'exploitation est tout aussi gratuit, non?

avatar patrick86 | 

"Du côté d'Apple le système d'exploitation est tout aussi gratuit, non?"

Non. Son prix est noyé dans celui du Mac.

avatar r e m y | 

@patrick86

Ce n'est pas en installant une distribution Linux sur son Mac qu'on économise le coût de macOS noyé dans le prix d'achat du Mac...
Donc une fois le Mac acheté MacOS est tout aussi gratuit que Linux.
Quant aux abonnements, ils sont indépendants de l'OS installé.
Les éditeurs passant en abonnement, dès lors qu'ils proposent une version Linux, la propose egalement par abonnement.
Ce n'est donc pas en abandonnant macOS qu'on règle le problème des abonnements, mais en ne souscrivant pas à ces formules d'abonnement.

avatar LeGrosJeanLou | 

@r e m y

Au risque de t'étonner je n'achète pas un Mac pour le matériel mais pour l'OS que je trouve loin devant tout ce qui peut exister actuellement (et je compare régulièrement) que ce soit pour sa logithèque (quoi qu'en disent certains j'utilise des apps qui n'existent pas ailleurs et qui me manqueraient, comme Ulysses, GarageBand, OmniFocus, et Day One avant que je l'abandonne) ou pour la stabilité de son OS (il n'y a guère que ceux qui sont sur macOS depuis très longtemps pour critiquer ses bugs occasionnels mais quand on doit utiliser Windows on se rend vite compte que l'herbe y est carrément jaune et sèche).

Donc oui, je paye Apple pour utiliser son OS mais le ZenBook m'irait très bien. Et si Apple pourrit son OS avec des formules à abonnement alors je devrai chercher des alternatives. Des alternatives que je peux peut-être trouver ailleurs que sur macOS (en suivant le blog de Elementary OS j'ai constaté qu'il y a pas mal de bonnes apps markdown par exemple).

Donc pour l'instant on y est pas encore et macOS a toujours de beaux arguments. Mais si je dois faire un compromis je le ferai intelligemment. J'ai pas encore fini de migrer ma bibliothèque DayOne vers Ulysses (c'est super long) et je ne me vois pas recommencer cette opération deux fois de plus (si Ulysses adoptait un modèle à abonnement) donc j'irai directement vers un modèle avec lequel je ne risque pas de me faire emmerder : L'Open Source.

Pour faire beaucoup plus simple, ce n'est pas une question de prix mais de philosophie. L'abonnement à vie c'est du racket. Ce n'est pas une question d'argent (je peux mettre 100€ tous les 3 ans dans un éditeur de texte tout simple) mais une question d'avoir le choix (si la dernière mise à jour ne me plait pas je veux pouvoir continuer d'utiliser l'ancienne ainsi que les documents que j'ai produit avec).

avatar r e m y | 

@LeGrosJeanLou

Mais ce n'est pas Apple qui pourrit son OS avec des formules par abonnement... la version Linux de 1Password (si elle existait) passerait egalement par abonnement. C'est donc un choix de développeur ou d'éditeur de logiciel, indépendamment de l'OS.

La seule option est de ne pas souscrire à ces formules pour faire réfléchir ces développeurs ou éditeurs quant à la bonne formule leur permettant de se rémunérer mais tout en conservant leurs clients.

avatar LeGrosJeanLou | 

@r e m y

"Mais ce n'est pas Apple qui pourrit son OS avec des formules par abonnement..."

Ce que j'explique dans mon premier commentaire c'est Phil Schiller a déclaré que l'abonnement était le futur de l'informatique. Donc Apple n'est certes pas responsable du modèle adopté par les développeurs mais elle peut encourager ou décourager certains comportements (via les règles du MAS).

C'est pour ça qu'Apple a sa part de responsabilité dans le choix des développeurs et c'est pour ça que je suis un peu inquiet. Mais en effet le développeur est toujours libre de faire ce qu'il veut.

avatar Skro | 

Keepass dropbox = solution ultime. Et gratuite. N'allez pas chercher plus loin.

avatar Thaasophobia | 

@Skro

Quelle distrib Keepass sur Mac OS utilisez vous ?

avatar MilesTEG | 

@Thaasophobia : j'utilise KeePassXC ( https://keepassxc.org/ ) avec synchro Dropbox également.
Et sur iPhone c'est KeePassTouch que j'utilise.

avatar gwen | 

Pareil. J'utilise de moins en moins 1Password et si le logiciel doit passer en abonnement obligatoire ça sera sans moi.

Je refuse l'abonnement pour ce genre de services. Je ne sait pas de quoi l'avenir sera fait et si je ne peut plus payer l'abonnement cela serait se rendre esclave d'un service.

Je vais donc chercher une solution alternative dès aujourd'hui et le trousseau me semble la meilleure option. Sinon, j'ai toujours SplashID qui me suit depuis mon premier Palm.

avatar miketee | 

Le trousseau iCloud ne me suffit pas et iCloud n'est pas suffisamment fiable pour que je lui confie mes mots de passe. Je veux dire que iCloud est trop souvent en panne et qu'avec Apple on n'est jamais à abris d'un changement subit et radical de fonctionnement. J'ai, de plus, besoin d'une solution multi-plateforme, pérenne ET SANS ABONNEMENT!
1Password est en train de prendre une direction qui ne me convient pas du tout. Il me semble urgent de commencer à rechercher une alternative afin de ne pas être pris de court par l'éditeur de 1Password.
Quelqu'un a-t-il testé des solutions basées sur keepass ?
Le format de fichier keepass a au moins l'avantage d'être open source.
Est-il possible d'exporter ses coffres 1Password pour les importer dans un autre gestionnaire ?

avatar Djahaz | 

Oui, tu peux exporter tes codes 1Password dans KeePass.

Il te faudra néanmoins reprendre certains champs à la main, c'est un peu pénible. Néanmoins, ça vaut la peine à mon avis : on n'est plus sous la coupe d'un éditeur qui se permet des augmentations de tarifs exhorbitantes.

avatar victoireviclaux | 

C'est clairement dommage... Déjà Adobe... et maintenant les autres. Je peux comprendre le fait que les éditeurs doivent faire du chiffre, mais il y a souvent des méthodes douteuses.

avatar tchit | 

@victoireviclaux

Tu compares Adobe à 1Password ? Lol

avatar Simeon | 

Si cela se concrétise, j'utiliserai le trousseau pour les mots de passe et la version actuelle de 1p avec une synchronisation locale pour stocker licences de logiciels et autres notes sécurisées.

Je serai curieux de voir les bilans d'exploitations des entreprises logicielles proposant des services par abonnement.

Je préférais à la rigueur le système d'abonnement dissimulé des développeurs proposant des itérations annuelles (Parallele Desktop par exemple). On pouvait au moins sauter une année ou deux si les fonctionnalités proposées ne nous satisfaisaient pas.

avatar kubernan | 

Ce qui m'a fait passer sur 1Password c'est sa fonction de partage des mots de passe. Cette fonction est une bénédiction.

Certaines app iOS intègrent 1Password dans leur fenêtre de connexion. Très pratique.

Je resterai donc sur 1Password.

avatar Djahaz | 

Pour 24$, j'ai utilisé 1Password3 trois ans. Puis 1Password4 pour trois ans de plus à 25$.

Tout cela était raisonnable. Les tarifs actuels ne tiennent pas debout.

Aujourd'hui, j'utilise KeePass, gratuit, avec un compte Dropbox et l'extension Firefox : impeccable.

avatar r e m y | 

J'aurais bcp de mal à abandonner 1Password (multiplateforme, stockant facilement beaucoup plus de choses que le Trousseau, proposant des fonctionnalités bienvenues comme d'indiquer les mots de passe identiques utilisés, ou les sites ayant été hacké pour y changer son mot de passe...), mais un abonnement aux prix proposés ce sera sans moi.
Je conserverai la version actuelle tant qu'elle restera compatible avec les OS de mes machines et ensuite, bye bye, je chercherai une autre solution.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR