Test de la Microsoft Surface RT

Anthony Nelzin-Santos |

Les tests de la Surface RT ne manquent pas, mais la plupart ont été réalisés par des personnes utilisant au quotidien Windows et qui peuvent donc être désorientées par Windows RT, et aucun n’a le recul d’une utilisation prolongée. Que se passe-t-il quand un utilisateur Mac qui n’a jamais acheté un PC Windows utilise la Surface RT pendant un mois ? La réponse dans notre test en forme de carnet de bord.







Jour 0



Contrairement à Apple, Microsoft n’hésite pas à prêter du matériel aux testeurs. Dans le cas de la Surface, elle est même prodigue : elle envoie un colis contenant la tablette, trois Touch Cover de couleurs différentes, une Type Cover et une carte microSD.



Mais nous avons préféré acheter notre propre Surface dans le commerce, pour la tester en conditions réelles — le premier PC Windows acheté par MacGeneration ! La configuration la plus commune intègre une Touch Cover, cette sorte de protection intégrant un clavier tactile, pour 589 € en version 32 Go, 689 € en version 64 Go.



Le modèle 32 Go ne laisse en fait que 16 Go à l’utilisateur, le reste étant réservé à Windows RT lui-même, avec ses applications de base ; Microsoft Office Famille et Étudiant 2013 RT ; et enfin les outils de restauration de Windows. Sur le modèle 64 Go, 45 Go sont ainsi accessibles à l’utilisateur.



Microsoft dédie une page complète de son site à cette question, tant le poids du système fausse la perception du stockage réel (pour comparaison sur un iPad, iOS n’occupe « que » 2,6 Go). La Surface 32 Go doit donc être comparée à l’iPad 16 Go : sans accessoires, elle vaut 489 €, contre 509 € pour l’iPad, Apple n’absorbant pas la taxe sur la copie privée.



Jour 1



Les logiciels de Microsoft méritent leur réputation exécrable, mais on ne pourra sans doute jamais dire assez de bien des claviers, souris et autres accessoires de la firme de Redmond. Au premier abord, la Surface RT est prise en étau entre ces deux visages de Microsoft.



La coque en magnésium recouverte d’un revêtement noir mat déposé par phase vapeur est du plus bel effet, rappelant un certain monolithe. Les arêtes franches mais pas tranchantes et les lignes anguleuses lui ajoutent un côté presque agressif. Une personnalité assumée surprenante de la part de Microsoft et rafraîchissante dans un marché incroyablement aseptisé.





Et puis on appuie sur le bouton de démarrage, et on comprend que la révolution de Microsoft a été avortée. Il faut au maximum 15 minutes pour démarrer et paramétrer un iPad ; il en a fallu 45 pour atteindre l’écran d’accueil de la Surface. Trois heures plus tard, Windows RT essayait toujours de se mettre à jour : on verra demain pour le reste.



Jour 2



Trois ou quatre redémarrages plus tard, première visite dans le Windows Store : quel foutoir ! L’interface Modern, autrefois connue sous le nom de Metro, est parfaite pour lier une haute densité d’informations à une clarté exemplaire, mais Microsoft l’exploite particulièrement mal dans sa boutique — c’est même pire que la nouvelle présentation de l’App Store, c’est dire. Très peu d’applications sont mises en avant et la liste des catégories n’en finit plus de défiler, on a vu mieux.





Windows RT se rattrape avec son champ de recherche, duquel Apple ferait bien de s’inspirer pour un nouveau Spotlight : il est disponible dans tout le système et sait chercher des applications et des fichiers, mais aussi lancer des recherches à l’intérieur d’applications. Je tape donc « Spotify », puis sélectionne « Windows Store » : rien. Dropbox ? Encore raté. Twitter ? Quelques clients, mais aucun qui ne vaille le moins bon sur iOS.





Pour le moment donc, la jolie tablette de Microsoft va me servir de presse-papier. Mais un presse-papier qui a encore besoin de redémarrer pour une mise à jour qui va prendre une demi-heure.



Jour 4



Pas besoin de télécharger l’app du Monde ou celle de l'Équipe, que le moteur de recherche dans le Windows Store s'obstine à ne pas trouver : les apps Bing Actualités et Bing Sports sont pratiques, claires et leur publicité est discrète. Toutes les apps Bing se ressemblent, s’utilisent de la même façon, et tirent admirablement parti de l’interface Modern. Bref, elles ont été développées par une équipe indépendante.





Les autres apps de base de Windows RT mettent parfois plusieurs dizaines de secondes à se lancer et sont ensuite trèèèèès lentes. Le client mail, une toute nouvelle application qui n’est pas Outlook, est ainsi presque inutilisable. Pire encore, chaque app développée par Microsoft réinterprète à sa manière l’interface Modern, sans que ce ne soit toujours justifié.



Pour sélectionner un élément, on utilise presque partout un geste de haut en bas — mais pas dans le client mail, où il faut faire un geste de gauche à droite. On défile dans les différentes sections d’une application en défilant horizontalement — mais dans la fiche d’une app, il faut taper sur des sortes d’onglets. Un geste de bas en haut depuis le cadre inférieur de l’écran affiche le menu contextuel en bas de l’écran (logique) — quand il ne s’affiche pas en haut, ce qui oblige à traverser l’écran pour l’atteindre !



Jour 5



Internet Explorer 10 n’est pas un mauvais navigateur. Mais ce n’est pas non plus un bon navigateur. Microsoft gagnerait à permettre à Mozilla, Google et les autres de proposer leur propre navigateur dans le Windows Store.





Jour 6



Une demi-heure de plus de perdue le temps de faire des mises à jour.



Jour 7



Nouvelle mise à jour, mais cette fois la Surface est bloquée. Elle passera donc la nuit au bureau.



Jour 9



L’écran de la Surface n’est pas un écran Retina, mais n’est non plus le plus mauvais que j’ai pu croiser. Sa définition de 1366 x 768 px est parfois juste, notamment dans les situations à fort contraste où l’on peut discerner le crénelage. Mais la plupart du temps, c’est un non-problème : le laminage total et les traitements associés, désignés par la marque ClearType par Microsoft, font leur effet.



Jour 10



Un Starbucks est un bon endroit pour boire du mauvais café et tester le potentiel hipster d’un appareil électronique. Entre deux gorgées d’un latte macchiato dont les grains n’ont pas été torréfiés mais brûlés, je « clique » le clavier de la Surface en place. Personne ne se lève pour danser autour de moi : ces incultes du café et de l’informatique n’ont visiblement pas vu la pub de Microsoft.





Jour 13



Xbox Music est l’exemple même de l’adaptation de l’interface Modern à la présentation organisée de nombreuses informations, moins dense que les grilles aérées d’iTunes, moins fouillis que les listes dans tous les sens de Spotify. Dans sa version gratuite, on peut rechercher un artiste, un album ou un morceau en particulier, mais le mieux est encore de se laisser bercer par Smart DJ, une fonction qui rappelle le regretté iTunes DJ. Et qui est diaboliquement efficace.






Un morceau de Jeff Beck dans une session Smart DJ, à partir d’une recherche sur Eric Clapton.




Pour Apple, mettre de l’internet dans iTunes consiste à mettre des liens vers l’iTunes Store. Microsoft noie des liens vers sa boutique, quoique sous la forme discrète et bien sentie d’une liste des albums de l’artiste en cours, mais affiche aussi et surtout des informations biographiques rarement inintéressantes. C’est bête, mais c’est agréable, surtout lorsque l’on tombe sur un morceau sympa et inconnu avec Smart DJ.



Malheureusement, toutes les apps Xbox ne sont pas aussi réussies : Xbox Games est au moins aussi lente que le client mail, mais est en plus caractérielle. Je n’ai pas personnalisé mon avatar : l’app a interprété mes gestes comme elle le sentait, puis a décidé d’improviser pour finalement me proposer l’avatar d’un autre. La chose vire au comique lorsqu’on décide de lancer le Démineur : on a l’impression de lancer Skyrim sur un Raspberry Pi.





Jour 14



La Surface n’est pas forcément très lourde — comme l’iPad original, elle pèse 680 grammes —, mais on la repose toujours assez vite. Le format 16:9 invite à une utilisation en orientation paysage : la tablette pèse alors au bout des doigts. Toute velléité d’utiliser la Surface en orientation portrait est immédiatement sanctionnée : le système est peu adapté et presque aucune app, pas même celles développées par Microsoft, ne le sont.



On finit donc par poser la Surface et déployer sa « béquille ». L’angle formé, de 22°, n’est pas suffisant pour que l’on puisse travailler confortablement (mon MacBook Air est réglé à 35° environ). Il est néanmoins passable pour regarder une vidéo ou lire les nouvelles du jour. Sa position n’est pas réglable, alors que la Smart Cover offre deux positions à l’iPad.



Jour 15



Il n’y a pas un seul éditeur de texte potable dans le Windows Store — pas un seul ! Aucun n’est capable de s’adapter à une fonction de base de Windows RT, le snapping, qui permet d’afficher une application sur deux tiers de l’écran et une autre sur un tiers. Voilà une excellente idée qui est réduite à néant par les applications… y compris celles de Microsoft, qui n’a sans doute jamais entendu dire que le diable se cachait dans les détails.



Jour 16



Oui, encore des mises à jour. Je crois que j’ai désormais passé plus de temps à faire des mises à jour de la Surface qu’à l’utiliser.



Jour 17



Les tuiles dynamiques sont une bonne idée sur le papier, mais pas toujours en pratique. Elles fonctionnent assez bien avec certains types d’apps comme la météo, les actualités ou le courriel. Elles procurent alors plus d’informations qu’une icône agrémentée d’un badge comme sur iOS, tout en étant moins imposantes que les mini-apps que sont les widgets d’Android.





Pour le reste, elles sont assez dispensables, et même plutôt gênantes. Allociné présente son dernier article en alternant entre une image et le titre, attirant l’œil inutilement. Les jeux alternent entre leur icône et la prochaine récompense Xbox Live à réaliser, une information pas franchement absolument nécessaire. Combinez toutes les apps et l’écran d’accueil est plus agité que Times Square.



Jour 18



Dropbox est enfin disponible sur Windows RT ! Bon, l’app ne permet pas de renommer, déplacer ou supprimer des fichiers, mais Dropbox est enfin disponible sur Windows RT !



Jour 20



On finit par se faire à la Touch Cover, mais c’est elle qui n’arrive pas à se faire à l’utilisateur. Le manque de retour haptique n’est pas le plus déroutant et l’espace des lettres est convenable ; mais si l’on tape trop vite, elle finit par ne plus enregistrer les frappes, trop brèves et trop légères. Sur un MacBook Air, il n’est pas difficile d’atteindre 100 mots par minute. Sur la Surface, dépasser les 50 mots par minute est l’assurance de faire de très nombreuses erreurs.



C’est dommage, car cette couverture-clavier est pratique avec ses touches de raccourcis et son trackpad étonnamment sensible. Contrairement aux claviers pour iPad, elle ne nécessite pas de pairage Bluetooth ou de recharge : on clique, on tape. Seul son revêtement granuleux côté recto et façon feutrine murale côté verso est désagréable.





Je me prends souvent à rabattre la Touch Cover au dos de la Surface : le système détecte sa position et désactive ses touches. Le clavier virtuel est plutôt bon : il permet d’atteindre 45 mots par minute, voire plus si l’on se repose entièrement sur l’auto-correction, qui fait par ailleurs bien son boulot. Je frappe donc aussi vite sur la Touch Cover que sur le clavier virtuel de la Surface ou de l’iPad : elle est donc inutile.



Jour 21



Le rythme des mises à jour s’espace un peu, et pour cause : la Surface semble avoir énormément gagné en réactivité. Tout n’est pas encore aussi fluide que sur un iPad, mais la différence est désormais vraiment minimale. Ce n’est pas pour autant un bon point : cela aurait dû être comme ça dès le premier jour.



Jour 22



Le patron de la division Office mérite des baffes. Le Bureau de Windows RT est uniquement justifié par la présence de la suite Office Famille et Étudiant 2013 RT — Office RT dans la suite, parce qu’il ne faut pas abuser. Pour faire bonne figure, Microsoft a cru bon d’y caser une deuxième version d’Internet Explorer, complètement indépendante de celle côté Metro, et quelques utilitaires passablement inutiles.



Word, Excel, PowerPoint et OneNote se lancent rapidement, certes, mais c’est bien là leur seul point positif. Elles ne sont absolument pas adaptées à l’utilisation tactile et se transforment en véritable gag si on à la malheureuse idée d’utiliser le clavier tactile. Plutôt que de baffes, le patron de la division Office mérite en fait des coups de pompe au cul.





Parce qu’il existe aussi une version de OneNote adaptée à l’interface Modern, disponible (gratuitement !) dans le Windows Store. Elle est rapide, fluide et regorge de bonnes idées. Délicieusement minimaliste au premier abord, elle cache toutes ses fonctions dans un menu circulaire facile à utiliser au doigt. Elle est tout simplement excellente et mériterait presque à elle seule que l’on s’intéresse à Windows 8/RT.





J’aimerais bien que l’on m’explique la logique de l’esprit tordu et malade qui a eu l’idée de faire deux versions de OneNote et de ne pas adapter, même a minima, Word, Excel et PowerPoint. Sans ça, Windows 8/RT n’est qu’un ravalement de façade, le tapis sous lequel on cache la poussière, pas la démonstration éclatante de la volonté de changement de Microsoft. Il faut tuer la division Office, ou elle tuera Microsoft.



Jour 29



Résumons : je peux écouter de la musique, surfer sur le web et lire les actus sur la Surface, mais je ne peux ni l’utiliser pour traiter mes mails, ni pour écrire un article rapidement. Et je ne crois pas que ce soit demander beaucoup.



Dans la pub, la Surface a une béquille et fait clic. Dans la réalité, elle est bancale et fait plouf.




avatar daito | 
"Enfin petite arnaque marketing/commercial à savoir : les capacités 32Go/64Go affichées sont sans compter la place prise par l'OS ! Qui n'est pas négligeable, loin de là..." Une arnaque ?? Non une honte, comment peut-on se permettre de proposer un tel produit. Si Apple avait fait la même chose, cela aurait été l'exécution médiatique, MacG aurait assuré du passage pour au moins un mois, France 2 aurait assuré une semaine de JT et les guignols un mois de sketch. Mais là, tranquillement, Microsoft plombe la capacité de stockage sans vraiment l'annoncer et surtout pour...rien et ça passe.....sauf chez le client.
avatar HAL-9000 | 
@ innocente Quelle mauvaise foi… Je sais pourquoi j'ai désinstallé votre appli sur iPhone… Bonne continuation.
avatar daito | 
"Qu'ils nous trouvent des arguments fiables et basés sur des tests/performances/etc. " Pour en dire quoi ?? Tu crois vraiment que ton bidule est plus performant qu'un iPad sur ce point ? Sur ces question l'iPad est très bon, Microsoft devait s'illustrer sur autres choses (concept, UI, fonctionnalités, etc.) et c'est ce qui est jugé dans cet article.....j'imagine même si la forme, je te le concède, est Macgenerationelle, à savoir super racoleur pour le maximum d'efficacité en trafic (lol).
avatar blakken | 
Totalement indigne de MacGénération cet article. Si votre objectivité est la même pour tester le materiel apple je prends vraiment peur. Cet article n'est qu'un troll!! Je n'ai jamais vu un tel manque d'objectivité. Primo :aucune donnée objective comme souligné précédement. Deuxio: ça sent la mauvaise fois aux premières lignes dont notamment ces histoires de mise à jour. Je pense que les mises à jour sont desactivables donc on peut le mentionner une fois ,la deuxieme voir la troisième commence à faire relou. Tercio:J'ai testé et installé windows 8 entreprise sur un pauvre acer iconia tab w500 équipé d'un AMD-c ,donc une bouse sans nom pour macge.Et je dois dire que possédant le dernier ipad ,la bécanne ne tournais vraiment pas si mal que ça et ne souffrait d'AUCUN ralentissement. Ok ça semble bordelique de prime abord mais au moins elle gère l'USB avec n'importe quel contenu dessus ,on peut accéder à n'importe quel fichier.Et Microsoft laisse aux moins le CHOIX ce qu'apple impose (justifié ou non!) Franchement honteux cet article!
avatar Lemmings | 
"si tu étais du genre à bomber le torse et faire le mariole parce que tu avais eu des 6/10 à l'école" C'est quoi cet argument pourri ? 6/10 c'est 10% de mieux que la moyenne... ça fait l'équivalent d'un 12/20 ce qui dans bien des matières est une excellente note ! Tout est relatif et d'un prof à l'autre on n'aura pas le même barème. A partir du moment ou l'immense majorité des produits testés ici ont eu entre 5 et 10/10, mettre un 4 représente clairement soit un produit raté de A à Z, soit à un foutage de gueule. Mais même au delà de la note, ce n'est PAS un test, c'est un point de vue, totalement partial d'un haineux anti Microsoft. Je ne porte pas Microsoft dans mon coeur et je trouve qu'ils font clairement des erreurs avec W8 et WP8, mais de là à les descendre à ce point c'est honteux de votre niveau.
avatar Lemmings | 
"Une arnaque ?? Non une honte, comment peut-on se permettre de proposer un tel produit. Si Apple avait fait la même chose, cela aurait été l'exécution médiatique" ça oui, parfaitement d'accord ! Pour une fois ;)
avatar Lemmings | 
"Tercio:J'ai testé et installé windows 8 entreprise sur un pauvre acer iconia tab w500 équipé d'un AMD-c ,donc une bouse sans nom pour macge.Et je dois dire que possédant le dernier ipad ,la bécanne ne tournais vraiment pas si mal que ça et ne souffrait d'AUCUN ralentissement." Heu, ne pas confondre Windows 8 et Windows 8 RT !
avatar iTroll | 
Vous donnez vraiment le baton pour vous faire battre. Exemple : "Les logiciels de Microsoft méritent leur réputation exécrable" Dernier test d'un logiciel Microsoft sur MacGeneration - Word 2011, un élément clé de la suite "reine" de Microsoft. Résultat : 8.0/10. Pas mal pour une réputation exécrable. https://www.macg.co/labo/voir/127452/test-de-word-2011/4 Ouarf.
avatar Florian Innocente | 
@ Lemmings : C'est quoi cet argument pourri ? 6/10 c'est 10% de mieux que la moyenne Vu sous cet angle ça change tout. […] ça fait l'équivalent d'un 12/20 ce qui dans bien des matières est une excellente note ! Et dans d'autres une note pas terrible. CQFD. Considère alors que chez nous c'est "moyen et peut vraiment mieux faire."
avatar mac-wine | 
Pas très objectif pourquoi passer son temps à comparer une tablette(surface) à un ordinateur portable(Macbook air)?? la comparer à l'ipad d'accord mais le reste...
avatar daito | 
@iTroll Oui effectivement, tu as raison, MacG aurait dû écrire : "Les logiciels de Microsoft sur Windows/PC méritent leur réputation exécrable" Merci d'avoir signalé cette erreur !
avatar Lemmings | 
@innocente : "Considère alors que chez nous c'est "moyen et peut vraiment mieux faire."" C'est ce que je dis, un barème qui n'a plus vraiment de sens... Ps : 12/20 au bac c'est un bac avec MENTION. Je te laisses méditer sur la chose...
avatar Florian Innocente | 
@ Lemmings "Ps : 12/20 au bac c'est un bac avec MENTION. Je te laisses méditer sur la chose..." SERIEUX ? Tu as 12/20 à n'importe quel bac tu sors avec une mention !? Mais c'est n'importe quoi..
avatar monsieurben | 
@innocente j'entends ton argument, mais il reste un point que je ne comprends pas : quand je vous TOUS les autres tests, personne ne semble rencontrer autant de problèmes que vous. Je ne dis pas qu'il n'y en a pas, mais à ce point là ? Avez vous vérifié si votre tablette n'avait pas un problème ? Et puis pour les mises a jour, pourquoi ne pas les avoir toutes lancées d'un coup ? Les mises a jour de windows ont généralement lieu une fois par mois, il est quand même très étonnant que chez vous ce soit 3 fois en 6 jours... Bref, cet article détonne quand même pas mal par rapport a l'ensemble de vos confrères, tout en restant extraordinairement superficiel...
avatar P'tit Suisse | 
Une page de pub pour détendre l'atmosphère... "Windows RT ressemble fort en l'état à un système d'exploitation en version Beta tant les bugs sont nombreux et criants. Et ce, au bout de quelques minutes seulement d'utilisation" La suite sur Clubic.com : Microsoft Surface : le test : Conclusion http://www.clubic.com/tablette-internet-mid/article-519825-6-surface-microsoft-test.html#ixzz2IeJ0783l Informatique et high tech
avatar monsieurben | 
@innocente : c'est vrai : au bac, 12/20 c'est mention assez bien. Quelqu soit la filière Édit : posté trop vite. Ceci est une des pires notes que vous donnez a une tablette. Et pour justifier ça, vos arguments sont fracassants : IE n'est ni mauvais ni bon ? OK mais pourquoi ? Est il lent ? Difficile a utiliser ? Justifiez un minimum vos arguments ! Et vous critiquez Ms sur le blocage du browser, mais c'est exactement le même problème sur iPad : les autres browsers sont autorisés , mais uniquement avec le moteur de safari (qui n'est ni bon ni mauvais lui aussi).
avatar Lemmings | 
@innocente : http://fr.wikipedia.org/wiki/Baccalaur%C3%A9at_en_France#Les_mentions http://www.isth.fr/prepa-mention-BAC.aspx http://www.admis-examen.fr/baccalaureat/mentions-examen-du-bac/ Tu en veux d'autres ou tu cesses de dire n'importe quoi ?
avatar iTroll | 
Cher Daito, j'aurais pu signaler aussi l'essai du Lumia 800 fin 2011 qui avait été aussi positif dans l'ensemble (grace en partie à Nokia mais bon l'OS est primordial dans l'affaire) Donc la rédaction teste 2 nouveautés MS : un téléphone Nokia et un logiciel Mac, leur met une note très correcte. Du coup la réputation exécrable, on se demande un peu d'où elle sort et combien de 8/10 il faudra pour la faire évoluer.
avatar niicoo76 | 
"Et accessoirement, comme l'a dit Anthony, il y a 12 000 tests qui ont abordé ce point." Partant de ce constant je suis d'accord pour dire qu'il ne valait mieux rien faire, on avait suffisamment de lecture sur le net...
avatar mac-wine | 
Pour être franc je prend souvent la défense de macg quand elle est critiquée dans les commentaires mais là je ne peu que donner raison aux nombreux commentaires en défaveur de cet article, trop à charge et orienté (il aurai été mieux de ne pas le sortir dans cet état, il n'apporte rien et ne fait que dénigrer)
avatar lmouillart | 
J'ai testé une Windows RT Asus Vivo qui possède le même hardware que la Surface pour du hardware de fin 2011, ça tourne plutôt pas mal je trouve (mais c'est très, trop cher pour du Tegra 3). Le lancement des applications Modern UI était bon. Visiblement Windows RT ne supporte pas plus de 5 applications ouvertes : joke. Je pensais qu’Office serait inutilisable, en mode touch le look n’est pas terrible, mais ça fonctionne presque correctement. Le bureau en plus de l'accueil ressemble à une mauvaise blague de développeur qui à laissé le mode debug activé : aucun intérêt, ils auraient très bien pu laisser à la limite Office et l'explorateur de fichier tel quel, mais le faire gérer par le tiling manager comme les applications Modern UI. J'espère pour eux que ça se vendra pas trop vu comme l’ergonomie est bancale (pour une tablette ARM qui n'hérite en toute logique de rien à ce niveau). Le store manque toujours cruellement d'applications, l’ergonomie du store à due être lancé par qq'un qui avait uniquement une 100ène d'application dedans. Sans la recherche c'est inutilisable, avec ça ne présente plus d’intérêt à part faire une jolie vitrine. Bref contrairement à Windows Phone ça manque vraiment à la fois de polish et de bon coup de hache. Quand on voit les perfs et l'autonomie liée aux SOC ATOM (plutôt pas mal du tout en fait), on se dit que Windows RT n'a aucun intérêt en dehors d'avoir un produit visible si Intel venait à perdre de sa superbe.
avatar louischartoire | 
Hallucinant... Je viens et lis MacG tous les jours sans exception, mais là le type qui a rédigé l'article se fou royalement de la gueule du monde! La Surface n'est probablement pas a la hauteur d'un iPad pour certaines fonctions, mais elle propose d'autres fonctions que l'iPad (à sa 4eme génération, hein...) ne propose toujours pas! C'est le cas de la suite Office qui est TRES bien foutue (oui oui, TRES bien foutue) ou encore le port USB, sans compter les tuiles qui se rafraîchissent automatiquement! Le guignol qui a rédigé l'article (oui, le guignol, pourquoi le ménager alors qu'il ne respecte pas spécialement les autres?) n'arrive pas a lancer la fonction mail ou deux trois autres fonctions de base? Ho je sais pas, sur la Surface d'un ami ça fonctionne très bien depuis le début, et non ça ne rame jamais! Ce post a été rédigé a la va vite sans le moindre professionnalisme et avec des préjugés digne des gros fanboy apple... Personnellement j'ai un MacBook Pro 13 late 2012, un bel iPhone 4S, une Apple TV, etc... Je suis "suréquipé" chez Apple mais ça ne m'empêche pas d'être un minimum objectif et d'avouer que la Surface est une excellente tablette, pas la meilleure, mais une tablette qui tient très bien la route! Ha oui aussi, j'allais oublier, le gugus qui surprotege son collegue de maniere débile, et qui arrête pas d'essayer de se défendre dans les commentaires en renvoyant bouler ses internautes ou membres au lieu de reconnaitre qu'il s'est royalement planté passe plus pour un âne qu'autre chose... Un grand lecteur quotidien de MacG sacrément déçu de la tournure que prend le site...
avatar louischartoire | 
Ha oui aussi, la réputation execrable sur les logiciels Microsoft... Vous avez raison, c'est pas comme si 99% des gens (PC et Mac compris) utilisaient la suite Microsoft Office... Si tant de personnes fonctionne sur un Mac aujourd'hui c'est en tres grande partie grace au fait qu'on puisse utiliser Word, Excel, ou PowerPoint sur Mac! De la meme maniere, je connais tres peu de déçus de SkyDrive dans mon entourage... Mais bon... :)
avatar patchoulol | 
Merci pour cet article. Je l'ai lu avec plaisir, et l'angle d'approche, inhabituel, était bien annoncé et justifié dès le départ : on trouve partout sur le net des tests classiques de la Surface RT, voyons ce que va en penser quelqu'un que l'on a appris à connaître au fil de ses articles. Cela m'a rappelé l'article sur le mois passé avec WP7, et la conclusion me semble un peu la même : on a envie d'aimer cet appareil et cet OS, mais il y a trop de gros points noirs pour en faire une alternative viable.
avatar daito | 
"C'est le cas de la suite Office qui est TRES bien foutue (oui oui, TRES bien foutue) ou encore le port USB, " La suite Office très bien foutue ???? Pourrais-tu, je t'en conjure, m'expliquer en quoi un logiciel simplement transposé sur une autre architecture sans la moindre adaptation en terme d'interface utilisateur et qui donc a une UI pensée pour être utilisée à la souris, peut être bien foutu ???? Le port USB.....à l'heure du Cloud. Quelle blague. Le succès colossal de l'iPad et l'échec tout aussi colossal de la Surface montre à quel point un port USB est utile ou recherché par l'utilisateur.
avatar blakken | 
@daito Oui le port USB ,maintenant que tout le monde est dans le cloud? Je pense que tu dois l'être dans le cloud avec un debit suffisant pour pouvoir assurer.Parce que le cloud c'est sympa à condition d'avoir la connection internet qui va avec.Retouche une photo prise avec ton appareil,tu le fait forcément par le cloud? En toute honnetetée moi je connecte mon appareil ou ma carte sd sur ma tablette.
avatar Defcon | 
Lecture divertissante, l'élitisme branlette Apple à l’état pure, merci beaucoup. Ce texte aura au moins eu pour effet de m'intéresser de plus près à la Surface et je vais dès demain, tenter d'en tester une afin de me faire mon propre avis. C'est la première fois que je vois autant de commentaires acerbes à l'encontre d'une publication sur MacG et envers son auteur. Il faut avouer qu'on est très très loin de ce que l'on a l'habitude de lire sur le site. Et c'est désormais avec certitude et sans regret que je ne souscrirai pas à l'une de vos formules d'abonnement dans un futur proche. Ce type de publication ne me donne absolument pas envie de vous supporter en vous donnant mon argent, j'aurais bien trop peur que vous y voyiez une forme d'approbation quelconque. Cela dit, ce texte me fait beaucoup penser aux podcasts animés par A. Nelzin, prétentieux, hautin, orienté, c'est aussi pour cette raison que j'ai arrêté de les suivre sur iTunes. La pomme ne tombe jamais bien loin.
avatar prommix | 
@Defcon Outchh, la belle droite!
avatar pwetpwet | 
"Les logiciels de Microsoft méritent leur réputation exécrable," Je me suis arrêté de lire là.
avatar Wochouu | 
J'ajoute ma voix à celles de tous les lecteurs fidèles qui se disent choqués par le manque d'objectivité de ce "test".
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@hadrien01 : Et bien vois tu, tout le monde n'est pas mécontent de son appareil Microsoft. J'adore mon Windows Phone et ne le trouve certainement pas pourri, certainement pas autant que l'était mon iPhone. De même, j'adore Windows 8 malgré ses centaines... milliers de défauts." ouaaaaaiiiis, bien sûr. http://www.youtube.com/watch?v=5nHOWWDdpLo "Mais ça ne me gène pas, parce que je sais qu'avec Microsoft, ça va s'améliorer et je n'aurais pas besoin d'acheter la nouvelle génération de mon appareil." oooh... vraiment ? parce que mon Lumia a le droit a un truc qui s'appelle Windows 7.8, toujours pas sortit. quelle belle avancée quand je vois des 3GS sous iOS6, vraiment, au moins MS ne se fout pas de la gueule du monde, t'as raison.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ah ouais au fait, un pronostic : Windows RT va disparaitre d'ici deux ans maximum. MS va abandonner la plate-forme ARM et tous les possesseurs de tablettes RT vont se retrouver le bec dans l'eau. Qui parie ? Accessoirement, qui se souvient de Windows CE ?
avatar Stanley Lubrik | 
monsieurben a bien résumé le travail produit en page 3 a-t-il un journaliste dans l'avion ? Maman, j'ai raté mon test... Le rédacteur n'est plus en Surface, déjà coulé ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Cet article est trop drôle.
avatar arsinoe | 
Cet article devrait être présenté en exemple dans les écoles de journalisme...pour montrer ce qu'il ne faut surtout pas faire. Une catastrophe.
avatar izoong | 
J'ai été un early adopter de la surface, car il y a un microsoft store a coté de l'Apple store dans le mall ou je vais faire mes courses. J'ai pu la voir la toucher et tester brièvement la bécane et la première impression m'a séduite. Comme beaucoup d'autre je ne suis pas emballé par la forme de cet article, qui parait bien trop orienté dès le départ contre la machine. Pourtant cette surface au bout d'un mois je l'ai revendu. C'est vrai qu'un fois l'installation est les multiples mises à jour la tablette a gagnée en réactivité et plante moins. Mais plusieurs points m'ont rapidement lassé de cette machine : 1 les performances. Certes c'est bien mieux. mais Explorer plante régulièrement et est d'une lenteur exaspérante. Pourquoi est-ce que le media player a continué de me hacher mes films en 720p ? Les jeux ont souvent un framerate poussif. Le client mail et les app office n'ont pas gagnées en réactivité avec les MàJ... 2 L'interface Modern est bien sur l'écran d'accueil mais après ça dans les apps c'est le chaos totale. On ne sait jamais quel geste utiliser. En outre ce qui a été dis pour One note RT cache un peu la réalité de la suite office : ce n'est utilisable qu'avec le clavier externe et le pad ou une souris. Je me demande toujours pourquoi dans word on écris dans une surface d'écran qui fait à peu près 10cm de haut sur 15 de large... Enfin le manque de fonctions et de compatibilité avec office PC m'a bien dégouté : notes de bas de pages qui sautent, commentaires qui sautent, index détruit et mise en forme totalement modifiée... Pourtant sur PC j'utilise un office 2011. 3 l'appstore de microsoft, en dehors de quelques gros titres (jeu et social média) est un vaste désert. mon bilan a été vite fait : une tablette cher, dont l'os est très perfectible et surtout unifiable, qui ne permet ni de jouer, ni de faire de petits jobs sur office dans de bonnes conditions : je me suis empressé de la revendre pour ne pas perdre ma mise de départ...
avatar Macmmouth | 
L'avis des utilisateurs sur les numériques : 4.3 / 5 http://www.lesnumeriques.com/tablette-tactile/microsoft-surface-rt-p13615/avis.html Allez Macg dites nous tout.. Quels sont les raisons véritables de ce "test" ?
avatar MachX | 
Il y a une chose qui m'a frappé hier à la lecture de MacGé : deux articles en GRAS dans les news, l'un pratiquement au dessus de l'autre. L'un qui concerne le test de la Surface par Anthony Nelzin, l'autre l'appel à témoins de Florian Innocente sur l'utilisation d'un G device ou M device au sein d'un environnement Mac et I devices. (G device pour Google device et M device pour Microsoft device). Et bien voila ce que j'aurais aimé lire dans l'article : comment, vous Anthony Nelzin et Florian Innocente qui êtes des Pros du Mac et du Idevice, avez vous vécu cette expérience avec votre Surface ? Comment avez vous fait pour transférer et synchroniser vos contacts, calendriers, notes, signets ? Comment gérez vous le transfert de vos morceaux de musique, de vos films et Podcasts ? Voila ce que nous attendions plutôt de l'article d'Anthony Nelzin. Pour terminer de façon plus humoristique, je dirai qu'il y a deux idées qui me traversent l'esprit : * Florian a du s'humilier en lançant son appel à témoins parce qu'Anthony a refusé de lui préter sa tablette Microsoft Surface pour qu'il puisse nous faire part de son expérience et a du de ce fit lancer son appel à témoins… * Mais une rumeur insistante se répand dans Lyon. Anthony Nelzin aurait comploté, oui je pèse mes mots, avec le rédacteur en chef de macGé Christophe Laporte et les autres membres éminents de la rédaction, pour ce soit lui qui ait à tester pendant un long mois cette tablette Microsoft Surface… Je pense que sur ce coup vous auriez pu faire un travail d'équipe et en profiter pour ne pas seulement poser la question du passage à une autre plate forme, mais nous donner votre expérience sur la question et nous donner quelques bons tuyaux sur la question. C'est aussi à cela qu'un site comme MacGé doit servir, venir en aide à vos lecteurs et vous n'en serez que plus appréciés.
avatar MachX | 
Je voulais dire Florian a comploté…
avatar k43l | 
Bon les autres commentaires ont je crois tout dit. C'est pas un test mais plutôt de la démolition gratuite. Démolir un produit c'est pas un mal, mais au moins il faut y mettre du cœur et montrer que l'on a tout essayé pour le sauver... tant dans sa note que son adoption. La c'est un récit journalier d'un test de 30min chaque jour. C'est comme ça que vous testez tout les produits ? Ca fait peur. Je peux faire pareil en allant à la fanc tout les jours !
avatar hadrien01 | 
'oooh... vraiment ? parce que mon Lumia a le droit a un truc qui s'appelle Windows 7.8, toujours pas sortit. quelle belle avancée quand je vois des 3GS sous iOS6, vraiment, au moins MS ne se fout pas de la gueule du monde, t'as raison. ' C'est LE truc inadmissible de Windows Phone. Plein de early adopters, et pas de support après. Pas de compatibilité avec les applications qui sortiront après. Et on voit le résultat avec l'application Skype la plus mal foutue, alors que sous WP8 elle est très bien malgré quelques lenteurs qu'on remarque à peine. Par contre, au lieu de citer ce cas, attache toi à l'iPhone 3G sous iOS 4, le téléphone le plus lent AU MONDE. Avec ton Lumia, tu auras au moins un téléphone utilisable.
avatar daito | 
@blaken, Euuh oui. Les photos que je prends avec mon iPhone sont synchronisées sur mon iPad via Flux de Photo. Pour des cas bien particuliers, je rappelle qu'Apple propose par exemple des adaptateurs Dock-SD. Dans mon cas et j'imagine pour le plus grand nombre, le Cloud est largement suffisant.
avatar hadrien01 | 
@ daito : Je sais pas où tu vis, mais tu as la chance d'avoir suffisamment de débit pour transférer toutes tes photos. Avec iCloud qui merde toujours chez moi pour la synchronisation iWork.
avatar xatigrou | 
Le retour d'expérience est intéressant mais l'article est particulièrement mal écrit, c'est d'ailleurs surprenant compte tenu de l'auteur. Les phrases du genre "les logiciels Microsoft méritent leur réputation exécrable" ou "le concepteur mérite des coups de pied au cul" sont à la fois grotesques et pitoyables ; ça va que c'est plus un article de blog que journalistique et que macgé est un site gratuit (manquerait plus qu'on paye pour ça) mais on avait jusqu'à présent été habitués à des papiers de qualité "professionnelle".
avatar daito | 
C'est assez amusant de voir les mêmes qui me tombaient dessus car je critiquais certains articles de MacG (en particulier la forme) s'en donner maintenant à coeur joie contre la rédaction du fait de cet article sur la tablette Surface. Une vrai pépite de l'internet.....
avatar davidoff | 
Comme beaucoup ici, j'ai arrêté de lire au terme du Jour 3... Inintéressant ce genre d'article, désolé MacG... On était habitué à mieux, beaucoup mieux. Mais il n'y a rien d'étonnant pour un site spécialisé Mac que de démolir un produit Microsoft ! Faut pas se tirer une balle dans le pied non plus, hein ? Une remarque quand même. Microsoft a apporté quelque chose de réellement nouveau avec Windows, en terme visuel notamment. Pour prendre un autre exemple que les tablettes, dont je ne vois réellement pas l'utilité (préférant un Smartphone ou un portable comme mon MacBook Pro 13"), les derniers Windows Phone - comme les Nokia Lumia 820 et 920 - ont vraiment apporté du sang neuf, là où l'iPhone surfe sur son succès sans innovation. Mais ça non plus, faut pas en parler…
avatar en ballade | 
aucun intérêt d'autant que l'article est truffé de semi vérité les appli le monde et l equipe existent
avatar daito | 
"@ daito : Je sais pas où tu vis, mais tu as la chance d'avoir suffisamment de débit pour transférer toutes tes photos. Avec iCloud qui merde toujours chez moi pour la synchronisation iWork." Non mais à un moment tu as du réseau quand même, par exemple chez toi à ton domicile, tu as une connexion internet qui te permettrait de passer tes photos par exemple de l'iPhone à un iPad via iCloud. Ou alors tu fais tes montages sur le terrain ?
avatar MachX | 
@davidoff C'est pourquoi j'avais demandé à MacGé de nous pondre un article sur les duos d'appareils et portables Apple tels que le MacBook Air, l'iPad et l'iPhone. Personnellement je n'ai pas de tablettes et je n'en vois toujours pas l'utilité. Je préfère de loin le couple iPhone et portable. Iphone plus Macbook Air (ou MacBook Pro) m'a l'air d'un très bon couple .
avatar hadrien01 | 
@ daito : J'ai une connexion Internet chez moi qui est relativement lente. Mais je ne pense pas que ce soit le problème. Si je met à jour un document iWork à un endroit, il faudra que j'attende au moins trente minutes pour que ce changement soit rapatrié à un autre appareil. Pour moi, iCloud est inutile car trop lent. Pour l'iPhone, c'est simple, on peut pas installer iCloud. Pour l'iPad, la sauvegarde est plutôt rapide (moins d'une heure, ce qui est correct puisqu'en arrière plan), mais elle met tout autant de temps à se mettre en marche...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR