Test d'iBooks Author 2.0

Anthony Nelzin-Santos |

La mise à jour de l'application de lecture iBooks est logiquement accompagnée par une nouvelle version de l'application de création de livres iBooks Author. iBooks Author 2.0 prend en charge les livres en orientation portrait uniquement, les polices personnalisées, de nouveaux types de widgets, les expressions mathématiques et plus encore. Aperçu.



NB : ce test ne couvre que les nouveautés d'iBooks Author 2.0. Pour le reste, voir notre test d'iBooks Author.




Orientation portrait



iBooks Author 1.0 ne prenait en charge qu'a minima l'orientation portrait. iBooks Author 2.0, au contraire, prend en charge des livres sans autre orientation que le format portrait. La liste de modèles comporte ainsi six thèmes « portrait uniquement », qui n'ont pas de variante paysage et désactivent les préférences d'orientation.





Lorsque l'on passait un livre paysage au format portrait, sa mise en page était dégradée. Ces nouveaux thèmes, spécifiquement conçus pour cette orientation, sont au contraire tout aussi riches que les thèmes paysage et disposent des mêmes fonctions.





On remarquera qu'iBooks Author 2.0 compte de nouveaux thèmes « paysage avec portrait », tous étant beaucoup plus graphiques que les premiers modèles disponibles.





Polices intégrées



Vous pouvez désormais utiliser les polices de votre choix dans iBooks Author : tant qu'elles sont au format .ttf ou .otf, elles seront intégrées au livre. Si vous essayez d'utiliser une police qui n'est pas prise en charge, iBooks Author affichera un avertissement. Les polices intégrées sont obfusquées, ce qui ne vous exempte pas du respect des licences de chaque police utilisée (certaines licences n'autorisent pas l'intégration des polices dans des documents).





Prise en charge des équations mathématiques



iBooks Author 2.0 prend en charge LaTeX et MathML : Apple met à disposition une fiche technique listant les extensions reconnues. On peut maintenant inclure des équations directement dans iBooks Author, sans le passage par MathML qui était souvent requis par Pages. Pour insérer une équation, utilisez le menu Insertion > Équation. Un éditeur apparaît alors : il prend en charge LaTeX et MathML et inclut un aperçu de l'équation entrée. Redoutable.





Thèmes, polices et équations : iBooks Author n'a désormais plus rien à envier à Pages et s'impose comme une belle solution de petite PAO (lire : Test d'iBooks Author). Ajoutez-y le fait qu'Apple a supprimé le filigrane « iBooks Author » des PDF générés par l'application, et vous avez là un Pages gratuit, rapide et moderne. Sacrément étrange, mais on ne s'en plaindra pas…




Nouveaux widgets



iBooks Author 2.0 comprend deux nouveaux types de widgets. Le widget « Barre latérale de défilement » permet d'insérer une zone (texte et images) que l'utilisateur peut faire défiler. On peut ainsi insérer un petit cartouche contenant beaucoup de texte, comme un aparté.





Le widget « Fenêtre contextuelle » permet quant à lui d'insérer une image qui sert de zone de déclenchement d'une bulle flottante, qui peut contenir du texte et des images. On peut imaginer s'en servir comme légende, ou comme note incluse dans le test en utilisant une image comme appel de note.





Le fonctionnement du widget « Révision » a été revu : on peut désormais créer la liste de questions et de réponses dans un simple fichier XML plutôt qu'en interface graphique. Ce fichier devra posséder l'extension .review, les éventuelles images l'accompagnant devant se situer dans le même dossier. Il suffit de glisser ce dossier dans iBooks Author pour créer le widget Révision.



Dernière précision : n'utilisez pas de caractères de contrôle dans les noms de vos fichiers, notamment ceux que vous utilisez dans les widgets. Il vous sera impossible de publier votre livre dans l'iBookstore si vous le faites.



Optimisation automatique des médias



iBooks Author prend mieux en charge les contenus multimédia. Les iBooks sont désormais compatibles avec tous les formats reconnus par QuickTime ; lors de leur insertion, les fichiers audio et vidéo sont maintenant automatiquement adaptés aux contraintes de l'iPad (vidéos placées dans un conteneur .m4v, fichiers audio placés dans un conteneur .m4p). Si vous ajoutez plusieurs fichiers à la fois, l'optimisation est effectuée fichier par fichier en arrière-plan.





On dispose désormais de trois options de mise en forme des fichiers audio. La première une barre de défilement ; la deuxième affiche un bouton de lecture ; la troisième permet de spécifier une image de fond qui sera liée à la fonction de lecture.



Les trois options : barre de défilement (1.1), bouton de lecture (1.2), image (1.3).



Mise à jour des iBooks



iBooks Author 2.0 facilite la publication : il intègre un validateur et permet de créer rapidement un extrait gratuit à partir d'un chapitre. Il inclut aussi un système de versionnage : la première édition d'un nouveau livre porte le numéro 1.0, qui sera affiché dans l'iBookstore.



À chaque nouvelle exportation, l'auteur est invité à entrer un nouveau numéro de version. Après la publication de la mise à jour, le lecteur est averti par une notification dans iBooks 3.0.



Avantage de cette méthode : le lecteur n'est plus obligé d'effacer son livre avant de le re-télécharger, et peut ainsi conserver ses notes, signets et passages surlignés.



Pour conclure



Avec cette 2.0, Apple consolide le déjà excellent iBooks Author. On ne sait néanmoins toujours pas vraiment à quoi il sert : on croise assez peu d'iBooks dans l'iBookstore, et iBooks Author semble faire plus d'ombre à Pages qu'à Sigil…


avatar iDad | 
@ DrFatalis: en effet je me suis fait avoir! n'ayant pas fait une sauvegarde de ma version 1.1 en l'écrasant avec la 2 je ne suis plus en mesure de revenir en arrière (pas de Time Machine non plus). Une solution magique?
avatar ficelle | 
la bonne nouvelle, c'est la suppression du filigrane Apple dans l'export pdf...
avatar bidon_essence | 
Ce que je ne comprends pas, ce que c'est que cet outil soit incapable d'ouvrir un document de type epub....subjuguant de connerie ce manque.
avatar undmi | 
Personnellement je me sert d'iBooks Author pour créer des présentations multimédias lisibles par l'iPad sans avoir à passer par l'iTunes Store. j'apprécie toutes les nouveautés de cette version 2, le grand plus pour moi c'est l'intégration améliorée des fichier audios et vidéos. La version précédente n'acceptait que les fichiers compressés par un outil Apple.
avatar iPadOne | 
J'aime bien Sigil, mais le comparer a Pages pour editer des Epub c'est un peu osé comme comparaison ils ne font pas vraiment le même travail et Pages sort des Epub avec du code a ch•er ..... enfin c'est mon avis
avatar Sebastien_annonce | 
y a t'il quelqu'un qui aurait essayé les possibilités d'exports d'indesign et la capacité de la suite d'adobe de produire des applications et magasines pour les tablettes sans avoir à passer par xcode ? Merci :)
avatar DrFatalis | 
Ce soft est une merveille. Il enterre tout ce qui existe pour créer des ouvrages scolaires et universitaires. Les manuels gratuits devraient pulluler, MAIS: - pour publier sur l'ITS, la dernière version du soft est requise: si vous utilisez IBA 1 ou 1.1, passez votre chemin. Cela semble forcer la main coté OS. - Apple est tatillon: l'excellent manuel de français quatrième libre & gratuit du Pr Yann (cf http://www.ralentirtravaux.com/) a été recalé car il utilise le mot "ipad" en titre. - Quid de la pérennité du format ? Etant limité à l'ipad, que nous ne risquons pas de voir dans les etablissements en France, on se retrouve pied et poings liés s'il prend un jour à Apple la fantaisie "d'iwebiser" IBA. C'est pour cela que mes 3 manuels gratuits et libres de SVT sont en pdf (hélas) alors que, par contre, mon livret sur R. Hooke, sur l'ITS, est réalisé avec IBA, tout comme le seront mes manuels d 'histoire des sciences et une monographie sur les vertébrés, toujours gratuits, qui s'adressant à des universitaires sont à leur place sur l'ipad. Je me tâte par contre pour un projet titanesque: réaliser le premier manuel gratuit de biologie moléculaire avec IBA. Un travail de 3 ans, pour 2016 ou 2017... IBA existera 'til encore ? On ne peut s'engager qu'avec des certitudes, mais pouvons nous encore avoir confiance en Apple ?
avatar Jimmy_ | 
Vivement une mise à jour de iWork qui tire parti des nouveautés de cette application.
avatar DrFatalis | 
Bon à savoir: contrairement à IBA 1.0 et 1.1, qui fonctionnait sous SL avec une bidouille du fichier Plist, IBA 2.0 se révèle incompatible avec SL. Et m....
avatar h4l3 | 
Mêmes interrogations que DrFatalis, je dispose d'un site tekmath.com où je propose mon livre de maths, et j'ai pour projet de débuter l'édition numérique, mais le style très fermé d'Apple fait peur. D'un côté, l'ipad c'est presque le marché de la tablette à lui seul, et c'est un bel outil, ça donne envie de travailler pour éditer sur ce support. L'inconvénient c'est qu'on dépend entièrement d'eux, notre oeuvre pourrait disparaître après quelques années d'existence. En tout cas je crois qu'avec la prise en charge de LaTeX il est tant de se lancer pour les maths et la physique, cela semble plus abordable, si l'on montre qu'on est capable de faire du bon contenu, l'outil pourrait perdurer.
avatar DrFatalis | 
"si l'on montre qu'on est capable de faire du bon contenu, l'outil pourrait perdurer." Pas bête, pas bête du tout, si Apple nous écoutait... Allez, c'est décidé, de passe sous IBA mon manuel de seconde SVT. Je l'envoi pour validation dans 20 jour (c'est le temps qu'il me faut, je vais y travailler à partir de la version pages pendant mes 15 j de vacances-ou-ces-faignasses-de-profs-ne-foutent-rien).

CONNEXION UTILISATEUR