Le Clavier diNovo Mac Edition de Logitech

Vincent Absous |
Apple, sauf pour ce qui est du Mac mini, livre ses ordinateurs avec un clavier. Pour l'heure, la Pomme propose un clavier filaire ultraplat, aux touches si caractéristiques qu'on retrouve désormais sur les portables, les siens comme ceux de certains de ses concurrents. La société propose aussi, lors de la commande ou à l'achat séparé, un clavier sans fil que nous avions testé en son temps (lire notre "Test du clavier sans fil d'Apple"). Reste que si l'objet nous avait séduits, ne serait-ce que parce qu'il assurait une vraie cohérence avec les claviers des portables de la maison, il en a laissé beaucoup sur leur faim. Il faut dire aussi qu'il n'offrait pas, notamment, de pavé numérique, ce qui rendait difficile son exploitation dans nombre de circonstances.

Des fabricants ont ainsi eu la bonne idée de proposer des alternatives. Logitech s'y est mis et propose le diNovo, un clavier lui aussi sans fil, mais complet, doté qu'il est de toutes les touches de fonction dont on puisse rêver (il y en a dix-neuf), d'un repose poignet où poser… les poignets et surtout caractérisé lui aussi par une grande finesse et une robe pour l'essentiel noire. Un clavier élégant en somme.

Un clavier Mac un peu trop PC


9839.1.0


Pour ce qui est du look, le diNovo ne jure vraiment pas avec le reste de ce que peut faire Logitech. Il pourrait être dédié aux PC qu'on ne verrait guère la différence. En fait, le diNovo n'a rien de très Mac, mais, au contraire, fait tout de même très "PC". L'habitude faisant, les utilisateurs Mac (et on se gardera bien tout de même d'en tirer une loi absolue) se sont habitués au look aluminium et blanc des claviers maison pour ce qui est des claviers de bureau et, désormais, au look aluminium et noir des claviers des MacBook.


IMG_0965


Bref, le diNovo jure. Couplé à un iMac de dernière génération, on ressent comme un certain malaise, le sentiment certainement d'une mésalliance. De nombreux fabricants tiers (Macally, par exemple) ont opté pour le blanc, Logitech s'en tient au noir.

Pour autant, il faudrait bien se garder de jeter le bébé avec l'eau du bain. Si le diNovo surprend par son look, c'est aussi le genre de chose à quoi on s'habitue. Par ailleurs, il a aussi de nombreux atouts.


9838-1.1.0


Un clavier sans fil très complet

Sa finesse tout d'abord. Il est certes plus épais que le clavier filaire d'Apple, mais pas beaucoup plus que le clavier sans fil de la Pomme en son point le plus haut.


IMG_0975


Dans les deux cas, la raison est toute simple : les piles. S'il possède des touches de fonctions dédiées, il a aussi un autre gros avantage sur le clavier sans fil d'Apple : son pavé numérique, ainsi que ses quatre touches en T inversé qui se trouvent là où on les trouve habituellement. Enfin, la touche "fn", la touche "suppr" et les quatre touches fléchées se trouvent au même endroit que sur un clavier filaire traditionnel. En passant au diNovo depuis un clavier USB, on ne risque pas le dépaysement.


9834.1.0


Toujours soucieux de bien faire les choses, Logitech a ainsi voulu faire de son clavier sans fil un équivalent presque exact d'un clavier filaire. Comme c'est le cas sur les claviers d'Apple, ceux des machines de bureau comme ceux des portables, dix des douze (premières) touches de fonctions donnent un accès immédiat à certaines fonctionnalités essentielles de Mac OS X : réglage de la luminosité (on va y revenir), convocation d'Exposé, de Dashboard, contrôle d'iTunes, ajustement du volume sonore. Restent comme sur le clavier d'Apple les touches F5 et F6 qui ne sont attribuées à aucune tâche en particulier.

En revanche, là où le diNovo fait plus fort, c'est dans le fait que les sept touches supplémentaires que proposent le clavier ont été mises à contribution pour basculer en mode CoverFlow (dans iTunes par exemple), pour lancer iTunes, pour lancer Spaces, et partant pour passer de l'un à l'autre espace, pour obtenir un aperçu d'un élément sélectionné (ce qu'on fait habituellement en appuyant sur la barre d'espace), pour lancer Mail ou Safari. C'est une très bonne idée. Le clavier sans fil d'Apple, qui n'offre que douze touches de fonction, ne le permet pas. La version filaire du clavier d'Apple a certes dix-sept touches, mais la Pomme n'a rien prévu pour appliquer telle ou telle tâche à l'une de ces malheureuses touches (à moins d'en passer par des utilitaires tiers). Un bon point, donc, pour le diNovo et pour Logitech qui, heureusement, a su éviter de coller ces touches multimédias un peu partout sur son clavier, à l'image de ce qu'on trouve un peu trop souvent sur les claviers PC. Un regret toutefois : le raccourci "ctrl"+"eject" n'ouvre pas la boîte de dialogue de fermeture de la session, de suspension ou d'extinction de l'ordinateur. On prend des habitudes et celle-ci est difficile à perdre.


IMG_0977


Quant à l'utilisation particulière des touches de fonction, elle ne peut se faire qu'après avoir installé le Logitech Control Center, ce logiciel qui permet de piloter les matériels du fabricant, quels qu'ils soient (souris, trackball ou clavier). Sans cette installation, le clavier se comporte comme n'importe quel clavier Mac. Enfin, non, pas comme n'importe quel clavier Mac puisque les touches de fonction, encore elles, seront absolument inopérantes. En revanche, le pavé numérique, les touches traditionnelles (bas de casse, capitales, etc.) fonctionneront.


Un clavier pas toujours bien piloté


Logitech%20Control%20Center


Or, surprise, l'installation du Logitech Control Center ne nous a pas donné entière satisfaction. Les touches ont eu un étrange comportement. Les deux premières, celles censées régler à la baisse ou à la hausse la luminosité de l'écran.


diNovo,%20Mac%C2%AE%C2%A0Edition


Malgré une réinstallation, malgré un essai sur une autre machine, rien n'y a fait : appuyer sur F1 affiche toutes les fenêtres de toutes les applications ouvertes (Exposé, donc), tandis qu'appuyer sur F2 nettoie d'un coup d'un seul tout le bureau (Exposé, encore donc). Bref, c'est ennuyeux, et c'en devient même rageant lorsque par accident le texte sur lequel on travaille disparaît comme par mauvais enchantement. Les autres touches fonctionnent correctement. Pas moyen de faire entendre raison au pilote. Il n'en fait qu'à sa tête.


Image%201


Pour le reste, il est facile de modifier le comportement de chacune des touches de fonction, de demander que F19 n'ouvre pas la Calculatrice, mais plutôt son logiciel de comptes bancaires, que F18 lance plutôt Firefox que Safari, etc. Attention toutefois que le pictogramme symbolisant l'action accomplie ait un petit rapport avec la fonction de la touche. Dommage donc que les touches F1 et F2 n'obéissent pas comme il le faut, d'autant que sur les claviers Mac, c'est aussi là qu'on règle la luminosité.


diNovo,%20Mac%C2%AE%C2%A0Edition



Un clavier sans fil qui a ses défauts

Et pourtant, ce n'est pas le reproche essentiel qu'on fera au clavier. Non, ce qu'on lui reproche, et peut-être vaut-il mieux lire un "je" là où il y a un "on", c'est sa frappe. Depuis plus d'un mois qu'on l'utilise, le clavier ne m'a jamais semblé agréable. À l'utiliser, j'ai le sentiment de devoir fournir un effort plus important que sur n'importe quel autre clavier Apple, et notamment le tout dernier. Avec le diNovo, il faut enfoncer les touches, alors qu'avec le clavier Apple, qu'il soit filaire ou pas, la frappe est plus légère, plus immédiate. Évidemment, dans ce domaine, chacun voit midi à sa porte.

Par ailleurs, les touches sont très rapprochées. Trop même. Certes, on pourrait penser que l'habitude faisant, on s'y ferait. Raté. Enfin, ce qui me concerne. Je dois avoir les doigts plus gourds que d'autres, mais ça ne manque pas. La frappe n'a plus alors rien de fluide. Régulièrement, je reviens en arrière pour corriger telle ou telle coquille.

Mais le pire est encore à venir. Ce clavier, mécanique, est bruyant. Évidemment plus que celui d'Apple, un modèle de discrétion. Mais, surtout, il grince. Oui, comme au bon vieux temps. À taper sur la barre "espace", j'ai parfois, madeleine de Proust, une résurgence d'un passé, celui de mon enfance lorsque j'appuyais sur la barre espace de ma jolie machine à écrire rouge Olivetti, la Valentine. À cinq heures du matin, alors que la ville dort, cette barre-là fait un boucan d'enfer. Problème lié certainement à ce seul exemplaire, mais c'est assez regrettable.

En revanche, évidemment, ce qu'on se gardera bien de reprocher au clavier de Logitech, c'est l'absence de hub USB. De même, on ne lui fera pas le reproche de ne pas être rétroéclairé. On n'ose imaginer la consommation si une telle possibilité était offerte.

Et puisqu'on parle de la consommation, venons-en à ce qui fait l'un des principaux nerfs de la guerre. Logitech promet trois ans d'autonomie avec les autres piles AAA fournies. Trois ans ! mazette, a-t-on envie de dire. Impossible évidemment de dire si Logitech y va fort ou pas. Tout juste peut-on dire que d'emblée la jauge indiquait que l'autonomie n'était pas à son maximum (comme si les piles avaient déjà servi), mais que depuis un mois ladite jauge n'a pas bougé. Un témoin lumineux vert est censé s'allumer lorsque le temps sera venu de changer les piles.


IMG_0988


Pour tenir les trois années, Logitech compte aussi sur deux choses : la première est ce petit interrupteur très discrètement situé sur la tranche du clavier. Autant dire qu'on oublie le plus souvent de l'actionner et d'éteindre le clavier. La seconde chose sur laquelle compte Logitech, c'est aussi la technologie utilisée. Dans le cas du diNovo, à la différence des claviers sans fil Apple, pas de Bluetooth, mais une technologie par ondes (2,4 GHz) qui nécessite le branchement sur le Mac d'un tout petit dongle USB. On le sait, le Bluetooth est gourmand et ne tient vraiment pas la comparaison avec la technologie retenue par Logitech. Problème toutefois : c'est un port USB de perdu…


IMG_0986


Le mot de la fin

Difficile de le cacher : nous avons été déçus par ce nouveau clavier. Certes, grâce au Control Center, il permet de piloter plus efficacement son Mac, certes, il offre un pavé numérique là où le clavier sans fil d'Apple ne sait pas le faire, certes, il semble offrir une autonomie assez exceptionnelle, certes, il a des qualités, mais il a aussi ses défauts. Son look jure avec nos Mac actuels. Il est relativement bruyant. Le pilote semble bogué rendant inefficaces les deux premières touches de fonction. Les touches sont trop proches les unes des autres au point de rendre la saisie d'un texte plus fastidieuse qu'avec un autre clavier. Bref, nous ne partageons pas l'enthousiasme lu par ailleurs, d'autant que ce clavier a un prix et pas des moindres : 90 €.


Tags
avatar Ritchie_007 | 
Et ben vu le prix et tout ce que vous en avez dit, je garde mon Combo Logitech S530 et sa Souris, toujours dispo à 79 € !!
avatar Ganzolo | 
Vous auriez dû commencer directement par énoncer le prix... 90 Euros pour un clavier plus pourri* que celui d'apple... Ils rêvent... *Je dis plus pourris parce qu'a par la présence du pavé numérique et une meilleur autonomie, il se fait battre sur tous les autres points
avatar fadem | 
Euh tous les goûts et les couleurs sont dans la nature mais un clavier noir et métal jure moins avec un iMac dernière génération que le clavier maison Apple, alu et blanc ! Ca m'a toujours sidéré ça... Autant le clavier Apple va très bien avec le mac mini et les écrans, autant il ne va pas du tout avec l'iMac. D'ailleurs, vu la politique d'apple en la matière, j'imagine qu'ils vont finir par passer leurs claviers en alu et noir eux aussi.
avatar Almamida | 
Ca sent quand même la mauvaise fois que de dire que ce clavier jure à côté d'un iMac actuel... Il est gris et noir tout comme l'iMac. En plus, pour appuyer vos propos vous nous montrez le clavier avec un vieil iMac Blanc... C'est pas très cohérent, ni correct.
avatar quantik2 | 
Vous dites que certaines touches réagissent bizarrement : La question qui me vient a l'esprit est : avez vous bien paramétrez le clavier ? J'ai eu ce problème plusieurs fois. Je sais que je ne m'adresse pas a des novices cependant, les erreurs les plus simple sont souvent les plus dur a trouver !! La puissance de Logitech est de pouvoir paramétrer des actions différentes pour les touche en fonction du programme utilisé. Il y a "Paramètre Généraux", mais Logitech paramètre aussi par défaut des logiciels comme iTunes, mail, finder etc. Ils faut donc pour être sur de sont coup supprimer tout les profils des touches et ne garder que "Paramètres Généraux". (Edit : en fait je viens de voir sur vos capture d'ecran que vous aviez bien supprimer tout les profils, oups, pardon) Car avec l'expérience Logitech que je peux avoir, je trouve ca tout simplement bizarre d'avoir un beug comme celui que vous venez de présenter. (J'espère avoir raison, car sinon, il faudra attendre la mise a jour du pilote, car en attendant 70€, ca fait cher le bibelot ;-))
avatar TomCom | 
S'agissant du pilote, il est très possible qu'il y ait conflit avec les préférences de Mac OS. Je me souviens d'avoir dû chercher un moment dans les préférences système pour résoudre un problème similaire avec Exposé et Dashboard. J'ai une MX Revolution et un clavier Wave, mais là je dois dire que Logitech a fait de gros progrès avec ses pilotes, naguère son point faible; en fait, ils sont à présent meilleurs sous Mac OS que sous Windows XP! Le problème de la clé radio, c'est que si Logitech est fidèle à ses mauvaises habitudes elle ne doit pas fonctionner avec leurs souris. Quand on possède l'un et l'autre, cela devient franchement handicapant sur un Mac très chiche en ports, à moins d'avoir comme moi un Hackintosh, bien entendu...
avatar Defcon | 
Personnellement ce qui m'étonne le plus après lecture du test c'est que ce clavier semble combler pas mal de lacunes par rapport au clavier Apple d'origine et qu'au final sa note est fixée à 6/10 en comparaison du 8/10 du clavier Apple sans fil ... On m'explique la cohérence du raisonnement ? Le clavier est mieux pensé, plus ergonomique, plus économique MAIS sa note reste inférieure au produit maison. L'absence de la pomme comme logo sur le clavier coûterait-il aussi chère ?
avatar quantik2 | 
@Defcon Il faut savoir que Apple joue sur les sentiments Et en générale Apple joue aussi sur la première impression. Donc un macUser qui se respecte pardonne beaucoup de lacune mais aucun dysfonctionnement qui pourtant seront corrigés rapidement, a l'inverse des lacunes ou il faudra attendre la prochain revision (chez Apple 2ans mini pour un clavier) Pourquoi la note est differente ? Regarde la difference : Pas mal le clavier, mais dommage que [...] = 8/10 Dommage que [...], mais pas mal le clavier = 6/10 ;-)
avatar Defcon | 
@Quantik2 Salut, Je pense que la lecture des commentaires sur le test du clavier Apple est fortement conseillée. Le clavier Logitech ne fait que corriger TOUS les problèmes mis en avant par le test MacGé du clavier Apple. Maintenant ce que tu dis est vrai, un fanboy n'en voudra jamais réellement aux concepteurs de sa marque préféré. Je suis un pur utilisateur Mac & PC, et j'hallucine souvent en lisant les tests proposés sur MacGé, je m'en amuse beaucoup aussi c'est vrai.
avatar Christophe Laporte | 
Faut surtout pas comparer des pommes et des oranges. Les deux claviers ont des cibles différentes. l'un pour un usage media-center pour faire vite, l'autre davantage bureautique. La note correspond surtout à la qualité et à la finition du produit. Et là comme le montre Vincent (qui utilise je crois un clavier Logitech au quotidien), ce modèle n'est pas à la hauteur. Concernant notre barème de notes, on est plus difficile que par le passé.
avatar gutiero | 
@Almamida +1.
avatar softjo | 
Heu, la finesse n'est vraiment pas importante, par contre, le confort est très important. Un inconfort pire que celui du clavier apple, c'est impossible. De plus, à quoi sert de faire un clavier qui va bien avec l'ordinateur. C'est un peu comme si on achetait une voiture qui va bien avec la maison, c'est idiot. Et franchement, un clavier tout blanc, c'est vraiment moche et il n'y a rien de plus salissant. Entre avoir un clavier blanc qui finit par être jaune-brun ou avoir un clavier magnifique et noir, le choix est très vite fait. Pour le bug, il sera certainement bientot régler et pour les ports USB, franchement, pour le prix des ordinateurs, Apple pourrait au moins faire un effort d'en mettre un peu plus que 3. Apple fait des ordinateurs super beau, qui sont de bonne qualité donc pour continuer à faire des ordinateurs qui reste de notre temps, il faut au moins 5 prises usb et c'est pas ca qui va couter cher. Avec leur 20 milliards en banques, ils peuvent bien nous faire un cadaeu pour une fois. Heu, pour la comparaison clavier d'Apple et celui de Logitech, c'est un peu comme comparer un cheval avec une Ferrari...
avatar shelminoe | 
J'aime bien les chevaux moi, par contre la Ferrari pollue beaucoup et n'est pas pratique au quotidien
avatar saint_shaka | 
Je vais surement m' acheter un iMac alu en 2009 et les 2 premières choses que je ferais c' est virer le clavier et la Mighty Mouse d' Apple.J' ai vraiment l' impression que MacG est complètement à coté de la plaque: 1 Tout le monde (en règle général) se plaint de la Mighty Mouse! 2 Tout le monde se plaint du clavier sans fil d' Apple (sans paver numérique)! Pourquoi mettre le clavier diNovo à coté d' un iMac blanc alors que l' iMac alu est noir et alu comme le clavier logitech? Serieux arrêter d' être trop fan d' Apple vous n' arrivez même pas à prendre du recule et donc à avoir un avis impartial. Franchement on a pas trop l' impression que vous travaillez avec des mac au quotidien! Je terminerai par le clavier blanc c' est salisant alors que le noir Non.
avatar shelminoe | 
Le clavier qu'il soit blanc ou noir récupère la même salissure ... sur du blanc celà a au moins le mérite de se voir, pour l'hygiène je préfère. C'est probable que celui qui a des touches de clavier sales a aussi des ennuis avec sa souris. Les cuisines et les salles d'op sont blanches et non noires ! enfin chacun place son curseur de propreté ou il veut.
avatar Christophe Laporte | 
- saint_shaka tu viens au bureau quand tu veux si t'as un doute… Et ne généralise pas, j'en connais dans la rédac et autour de moi qui sont très contents avec leur clavier et souris apple et d'autres qui sont très heureux avec leur clavier et souris apple. Mais ce modèle est moins bon que le précédent claver Logitech que je te conseille vivement si la souris et le clavier apple ne te plaisent. Il a de gros défauts : confort de frappe pas terrible, des pilotes bogués et un prix … Le S30 de Logitech avait eu à l'époque 9 sur 10 : https://www.macg.co/labo/voir/120591/ donc les faux procès…
avatar vincent absous | 
Bon, je l'ai répété dans le corps même de l'article, il y a nécessairement de la subjectivité dans une telle affaire. Mais il y a aussi des éléments qu'on peu juger objectivement. Mon iMac est blanc, oui ça jure avec le clavier, mais j'ai bien dit que ce n'était pas très grave. Il aurait juré avec un imac plus récent qui a une façade alu, et non noire. En revanche, et là c'est tout simplement insupportable, ce clavier grince comme ce n'est pas permis. C'est tout. Et il va sans dire que pour ce qui est du pilote, j'ai tout essayé, qu'il existe certainement une solution, mais qu'il me semble que ce n'est pas à l'utilisateur de la trouver, mais bien plutôt aux développeurs d'éviter le problème. Les produits Logitech sont de très bons produits le plus souvent, celui-ci ne m'a pas du tout convaincu. Dommage, mais il a su en convaincre d'autres. Le net regorge de tests qui le disent.
avatar saint_shaka | 
cl97: Merci pour le lien, je suis d' accord pour l' exemple mais je persiste que le test est trop sévère parce que le design se marrie très bien avec l' iMac alu et les problèmes du pilote seront réglés avec une MAJ. Tu peux très bien dire que la Mighty Mouse et que le clavier sans fil d' Apple plaisent à certain enfin c' est quand même nier que d' autres ont des problèmes ou sont mécontent et se sont pas des cas isolés. Dommage que vous faites pas des tests avec les données tirer des forums ou avec les avis des forumeurs.
avatar Christophe Laporte | 
@ saint_shaka il y a Macritique pour cela. Sinon, pour en revenir à ce clavier, Sylvain (qui écrit régulièrement des labos poru MacG) a également eu l'occasion de le tester pour une autre revue. Lui estime que la note n'est pas assez sévère et qu'il ne vaut pas mieux que 5,5. Et pourtant, Sylvain habituellement aime bien les produits Logitech.
avatar pat3 | 
Pour ma part j'ai un S530 acheté à l'Apple Expo 2007 avec sa souris (blanc) devant mon iBook blanc, et un clavier et mighty mouse blancs devant l'iMac blanc familial; des deux ensembles, le seul élément qui est vraiment moins bon, c'est la mighty mouse: conso énorme, hyper fragile, encrassement rapide: nulle. Je n'en rachèterais pas, c'est clair. Par contre, quand j'ai acheté le duo clavier/souris S530, c'est tout simplement parce que le clavier blanc Apple n'existait plus et était remplacé par le clavier alu, et qu'en sans fil il était rhédibitoire pour moi d'avoir un clavier de portable. En revanche, j'ai l'alu filaire au boulot, et je le trouve très confortable à l'usage. Je me suis fait aux touches "minitel" assez vite, et je peux frapper des kilomètres sans fatiquer, la course de frappe est courte, ce qui est génial quand on tape assez vite et à dix doigts, et elle est silencieuse, ce qui est terriblement confortable quand on bosse tard le soir ou très tôt le matin, même quand on n'est pas dans une pièce partagée par quelqu'un qui dort. C'est le seul reproche que je ferais au clavier S530: il reste assez plastique dans sa finition, et assez bruyant, par rapport aux claviers Apple récents. Après, les milliers de touches de fonction, je m'en fous un peu: le pilote Logitech permet de faire beaucoup de choses au clavier et surtout à la souris. Mes réglages complexes, à la souris, je les ai toujours fait avec des souris à 5 boutons premier prix et USB Overdrive, avec des réglages précis pour 4 ou 5 applications de base (navigateur, lecteur vidéo, itunes, et finder, et quelques exceptions, genre keynote). Le pilote Logitech Control Center fait ça très bien, et même si je pense qu'USB Overdrive est le meilleur pilote de souris, LCC pilote souris et clavier en une seule application. Bref: j'avais aussi beaucoup entendu de bien du di novo, surtout sur PC. Au final, j'attendrais de voir si MacAlly ou pourquoi pas Logitech ne sont pas capable de faire mieux qu'Apple.
avatar mickastrotrek | 
Bonjour à tous, Je viens d'acheter ce clavier sans fil, et j'aimerai partager avec vous une petite astuce pour éviter que la barre d'espace ne grince pas. Il suffit, avec une règle où un objet plat, de soulever chaque extrémité de la barre d'espace jusqu'à entendre un clic. Ca fait un peu système D, mais ça marche!!!
avatar linestudio | 
bonjour, une touche de mon di novo pour mac s'est détachée et je n'arrive pas à la remettre en place, faut il faire marcher le sav ou bien puis-je le bricoler moi meme ? existe il un manuel qui explique comment enlever/remettre une touche du clavier svp? j'ai cherché depuis plus d'une heure sur le site logitech et dans google et je ne trouve rien, merci de me donner vos avis, à bientôt

CONNEXION UTILISATEUR