Test de l’iMac 20”

Christophe Laporte |
Cela faisait un moment que l’iMac n’avait pas évolué de manière significative. Le design de l’ordinateur fétiche d’Apple n’avait pas changé lors du passage à Intel. Le tout-en-un d’Apple adopte les derniers éléments stylistiques en vogue du côté de Cupertino : façade en verre que l’on retrouve sur iPhone, cadre en alu à la façon des Apple Cinema Display ou des MacBook Pro…

Premières impressions

Lors du déballage de l’ordinateur, on est surpris par la finesse du carton, mais également par son poids. Il pèse 9,1 kg soit 900 grammes de moins que le précédent modèle. L’intérieur du carton est, comme à chaque fois, rudement bien pensé. Outre l’unité centrale qui est bien calée, on trouve un petit paquet qui comprend tout le reste : mode d’emploi, clavier, souris, CD d’installation et l’Apple Remote.



L'iMac que nous avons testé est le modèle entrée de gamme qui embarque un processeur Core 2 Duo à 2 GHz et une carte ATI Radeon HD 2400 XT avec 128 Mo. Par gourmandise, nous lui avons rajouté 1 Go de mémoire vive supplémentaire, soit 2 Go au total.



À regarder de près, cet iMac est une fusion entre l’ancien modèle et l’Apple Cinema Display. Toutefois, ce modèle innove avec sa pomme noire, ce cadre noir - à vrai dire assez agréable - qui entoure l’écran ou encore la face arrière qui elle aussi est noire. Les ports sont soigneusement alignés sur la face arrière. On appréciera au passage l’arrivée du FireWire 800. Autre innovation moins agréable cette fois, l’absence de témoin indiquant si l’ordinateur est ou non en veille.



Sur le plan du design, ce modèle est une vraie réussite, il allie sobriété et élégance. Plus discret que son grand frère, il se fondera aisément dans votre environnement de travail. L’iMac est livré avec le nouveau clavier d’Apple (lire notre test) et avec une Mighty Mouse qui fait un peu tâche avec le reste. On ne serait pas surpris de voir Apple, tôt ou tard, faire évoluer sa souris.

Miroir, joli miroir…

L’écran est sans doute la partie de l’iMac qui prêtera le plus à la polémique. Pour être francs, nous avons été initialement assez déboussolés par l’écran qui nous faisait plutôt mauvaise impression par rapport à notre Apple Cinema Display 20”. La luminosité, par défaut, est très forte et certaines couleurs donnaient l’impression d’être délavées. À cela, il faut ajouter le côté “Glossy” de l’écran qui perturbe énormément au début. C’est assez curieux que de pouvoir s’apercevoir sur les zones de l’écran affichant des couleurs sombres. Le côté brillant est renforcé par sa façade de verre. Au passage, notez que le cadre noir, autour de l’écran, est très sensible aux traces de doigts.

Nous avons remédié au premier défaut de manière très simple. Il a suffi pour cela de réétalonner l’écran en employant le mode expert. Encore fallait-il y penser…Une fois l’opération effectuée, qui prend à peine quelques minutes, on se retrouve avec un moniteur tout à fait convenable.

Concernant l’aspect brillant, on finit par s’y faire. Cette petite “nouveauté” passe totalement inaperçue après une journée d’utilisation. Bref, pour la majorité des utilisateurs, cela ne devrait pas être un problème.

Au final, que penser de cet écran ?

Les photos affichées par iMac ont de l’allure, les couleurs sont pimpantes, et les textes sont très agréables à lire. Reste qu’il peut être utile de penser votre environnement de travail dans lequel vous désirez installer votre iMac. Mieux vaut trouver un endroit où il n’y a pas trop de lumière si vous voulez ne pas être gêné par l’aspect brillant de l’écran. Cela peut également créer une fatigue visuelle supplémentaire.

On regrettera que l’angle de visualisation sur le modèle 20” ne soit que de 160°, contre 178° pour l’Apple Cinema Display 20” et pour l’iMac 24”. Cela peut être gênant si vous êtes un certain nombre par exemple à regarder des photos sur l’ordinateur.

Sans atteindre la qualité de l’Apple Cinema Display 20”, l’écran de l’iMac, bien que déstabilisant au premier abord, est plutôt de bonne facture et convient parfaitement à un usage multimédia.

Les petits plus de cet iMac

Ce nouvel iMac vient avec toute une série de petites améliorations très agréables au quotidien. Tout d’abord, le système audio gagne légèrement en puissance et qualité. Malgré tout, on sera tenté de lui adjoindre une paire d’enceintes. Tout comme les derniers MacBook Pro, il est doté d’une nouvelle iSight d’une résolution de 1,3 mégapixel. Si pour l’heure, aucune application de vidéoconférence n’exploite cette résolution (1280*1024). On notera dans les résolutions habituelles (640*480) une nette amélioration de la qualité d’image surtout lorsque les conditions d’éclairage sont mauvaises. Là où l’ancienne iSight fournissait un cliché avec beaucoup de bruit, le nouveau module procure une image bien plus nette.

Autre satisfaction de ce modèle : son silence. Non seulement, cet iMac est très discret lorsqu’il est peu exploité, mais le reste également quand il est soumis à rude épreuve. Lors de nos tests, les ventilateurs ne se sont pas emballés alors que pendant plusieurs minutes, nous avions lancé un encodage, iTunes avec le mode “Animations” occupant une bonne partie de l’écran, TheTube qui procédait à l’enregistrement d’une émission de télévision et iPhoto qui reconstruisait sa base de données. Il est loin le temps de l’iMac G5 qui sortait de son silence pour un rien.

Les performances

Avant de rentrer dans les détails, cet iMac avec ses 2 Go de mémoire vive, nous a relativement impressionnés par sa capacité à exécuter rapidement les tâches qui lui sont confiées. iPhoto ’08 est d’une rapidité déconcertante, Front Row est très réactif alors que sur Mac mini ou même un MacBook Pro Core 2 Duo, il mouline parfois lors de certaines opérations. Enfin, Pages et Numbers sont à leur avantage sur cette machine. Bref, il a largement ce qu’il faut dans le coffre pour exécuter avec vélocité les tâches de tous les jours.

Pour tester ce qu’a dans le ventre cet iMac, nous avons fait des tests avec Cinebench. Nous avons également eu recours à deux applications Automator, la première appliquant avec Aperçu une série de transformation à une centaine d’images et la seconde, qui se charge de dupliquer un dossier de 270 Mo et ensuite de tout compresser. Puis, nous avons utilisé QuickTime Pro pour encoder un film HD de manière à ce qu’il soit visible sur un iPod. Enfin, nous avons fait appel à Pages pour faire défiler un document de 200 pages.



Si la différence est saisissante avec l’iMac G5 qui n’est pas si vieux que cela, on s’aperçoit que notre iMac cadencé à 2GHz est en bonne place dans le peloton des Mac Core 2 Duo. Il fait plus ou moins jeu égal avec l'iMac 24" de la génération précédente que nous avions testé en janvier dernier. Equipé d'un Core 2 Duo à 2,16 GHz, ainsi que d'une carte GeForce 7600 256 Mo, il constituait l'ancien haut de gamme. Précisons que tous les modèles qui ont servi à ce test sont dotés de 2 Go de mémoire vive, à l'exception de l'iMac G5 et du MacBook, qui disposent tous deux de 1 Go. Autre chose notable, durant l’ensemble des tests, iMac est la seule machine qui est restée parfaitement silencieuse.

iMac et les jeux

Ce n’est pas un scoop, iMac n’a jamais été un ordinateur conçu pour séduire les joueurs exigeants. Dans le domaine de la 3D, la carte de l’iMac ne brille pas particulièrement. Reste que les jeux phares du moment, comme Prey, fonctionnent un peu près, à condition de bien vouloir baisser la résolution de l’écran, les détails… C’est tout à fait convenable pour un joueur occasionnel, mais impensable pour les gamers plus exigeants qui gagneront à se tourner vers les Mac Pro.

On pourra toujours critiquer le choix d’Apple de ne pas mettre une carte vidéo dernier cri, mais cela est sans doute dicté par d’autres considérations. Cet iMac est étonnement fin et silencieux, et pour en arriver là, mieux vaut utiliser des composants qui ne dégagent pas trop de chaleur.

Le mot de la fin

Cet iMac est une machine très plaisante à utiliser. Hormis l’écran qui ne fera pas l’unanimité notamment auprès des utilisateurs pointilleux, iMac ne présente pas de défaut majeur. On regrettera tout juste l’absence d’un témoin indiquant si l’ordinateur en veille. Vendu 300 € de moins que le précédent iMac 20”, ce nouveau modèle est un excellent cru et devrait connaître un franc succès à l’occasion des fêtes de fin d’année.


avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai acheté l'iMac 24 " avec le pocesseur 2,8 Ghz. Je regrette une chose : la télécommande est restée en plastique blanc , et n'adhère plus sur le côté de l'écran. D'ailleurs , elle n'adhère plus quelque soit l'endroit choisi.<br /> Il faut également noter l'absence de voyant sur la face avant.
avatar ichris75 | 
@ Lamiseaunet ce n'est pas ça, c'est que je n'aime pas du tout le rendu brillant, même mes photo je les fais tirer en mat (ou satiné) ;-) De plus, la pièce où je mettrais l'iMac est claire et j'aurais plein de reflets. Je vais quand même pas vivre les volets fermés pour un iMac. J'aimerais qu'apple offre le choix d'écran mat/brillant.
avatar rhapso | 
J'ai le mien en 20 pouces depuis quelques jours et l'écran souffre d'un soucis sérieux. Selon l'angle où l'on regarde, les couleurs se modifient. Par exemple si j'ouvre la fenêtre "A propos de ce mac", en fonction de l'endroit d'où je regarde, le texte noir se met a s'éclaircir et l'aspect de la fenêtre change. Autre exemple, ouvrez une grande fenêtre iTunes en mode liste avec le fond alterné blanc et bleu. A certains endroits de l'écran, on ne voit que du blanc. Voici une photo d'écran: http://www.rhapsoft.com/1.jpg On est très loin ici des 160° de vision verticale et horizontale. Je procède à un échange auprès d'Apple car c'est insupportable. Si vous avez le même genre de soucis ça m'intéresse. Romain.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
En fait, -et c'est pour cela que je voulais savoir si tu en possèdes un- le reflet est tout à fait absent dans la mesure où tu concentres ton regard sur quelques centimètres de l'écran... si tu as l'occasion d'en employer un le temps de te faire une idée, tu te rendras compte que tu oublies vite ce reflet est choquant uniquement lorsque qu'il est présenté en magasin où plusieurs personnes l'observent en même temps. C'est vrai que si tu travailles avec des fenêtres dans le dos, tu sentiras un handicap, mais c'est valable pour n'importe quel écran. Quant au brillant de l'écran, pas de chance ... c'est effectivement une décision marketing suite à la demande des clients d'Apple.
avatar rhapso | 
Je précise que dans mon cas, ce ne sont pas du tout les reflets de l'écran ou de la vitre qui sont gênants. Ca me convient très bien. Mais l'écran a un gros soucis de qualité. Je suis passé à l'Apple Shop des Halles pour voir si cela se confirmait et il semble que sur leurs modèles en 20 pouces, ce soucis est beaucoup moins visible. Pour tout le reste ce Mac est parfait.<br /> Romain. PS : Le soucis n'atteint pas les 24 pouces car ils utilisent la même techno que les anciens iMac 20 et 24 pouces et les Apple Cinema.
avatar Macinlove | 
D'accord avec Jimmy, le monde Mac est adepte de la méthode coué, et il semble que ce soit aussi l'attitude de MacGé. Quand un écran marque un recul en terme de confort et de performance (reflet, angles de vue, affichage des couleurs) par rapport à l'ancien, c'est justement la presse Mac qui se devrait d'être IMPITOYABLE... Or c'est loin d'être le cas. Certes MacGé cirtique, mais tellement mollement. Et le choix de cet écran par Apple ne répond qu'à un impératif : design ! Quand chez Apple le design prime par rapport au confort d'utilisation, ça devient gravos.<br /> Vous achetez un ordi ? Non Monsieur, j'ai acheté 7kg de design à la con. Pas pratique à utiliser mais qu'est ce que ça en jette auprès des copains quand il est dans le salon ! Enfin, moi qui me demandais si j'avais fait le bon choix en prenant un Apple Cinema Display 23" + un PowerMac, même si par rapport à mes besoins un iMac serait suffisant, ce nouvel iMac me conforte dans mon choix :o)
avatar steph | 
Pas de témoin de veille c'est une bonne chose car sur les anciens, dans le noir quand on dort, ça éclairait trop ! :( Sinon, est ce que l'écran a le même "problème" que sur les anciens iMac 24", c'est à dire trop lumineux même au plus bas niveau de réglage ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
moi j'ai une solution pour ceux qui n'aime pas l'ecran brillant de l'imac !!!!!! ....bin acheter une tour et un ecran externe non brillant a la place ????...non ????...quoi je ->...bah zut :-)
avatar rhapso | 
On en parle sur les forum de support Apple :<br /> http://discussions.apple.com/thread.jspa?threadID=1091939&tstart=0
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Mon bon ami Pat, c'est iMac est fait pour toi... Je le conseille en 24" avec une carte graphique à la hauteur!
avatar oomu | 
encore une fois, Apple suit la demande si vous saviez ce que les gens veulent du glossy... et si vous saviez ce que les gens peuvent CRACHER sur la qualité de l'écran si on leut dit "300 euros de baisse de prix"... <br /> personnellement, je suis prêt à vendre la moitié de ma maison pour un écran de qualité je me suis stoppé au 30" apple à l'époque (au delà, j'aurais tapé dans des marques et des gammes de professionnels légèrement trop pointilleuse pour mon budget déjà conséquent selon moi (ma maison est petite :( )) oui, y a régression sur le 20" oui y a par contre une adéquation entre Apple et le désir d'une part TRES grande du public : GLossy Glossy hooo Glossy que c'est beau ces couleurs brillantes et flashy <br /> et par contre oui le imac 24" est un progrès. c'est le modèle que je prendrais, personnellement. pas le 20. <br /> pour avoir l'occasion d'utiliser un macbook, je n'en suis pas mort; je n'ai pas grogné, j'ai eu un grand confort d'utilisation de cet ordi et je n'aurais pas échangé contre un baril de toshiba mais je suis un vieux grincheux, j'ai acheté plutôt un macbook pro MAT. <br /> n'empêche, qu'echqu'il est fin cet imac :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
les Mac on toujours été silencieuse par rapport au PC
avatar Anonyme (non vérifié) | 
l'écran n'est pas fait pour travailler avec des images et c'est tout <br /> ce n'est pas de la mauvaises volonté
avatar mfam | 
L'écran "glossy" n'est donc pas une bonne nouvelle pour travailler les images...ce qui est mon cas. "Now i understand." Bref, cet imac brillant porte à réflexions.
avatar kitetrip | 
L'écart de performance entre l'iMac G5 et le nouveau est flagrant, je ne m'attendais pas à autant ! J'ai pu voir le nouvel iMac... Pas fan du design (où est l'évolution hormis les matériaux) et encore moins du duo écran glossy + dalle de verre... Certes, comme sur le portable HP de la maison, on s'y habitue mais c'est bien le problème : sans reflets, on aurait pas à s'habituer à une contrainte supplémentaire. Et puis mince, Apple sait faire des écrans mats bien lumineux ! Sinon c'est vrai que le nouvel iMac est vraiment puissant, tout est fluide, un autre monde par rapport à mon iMac G4 (normal mais ça fait un choc). Niveau puissance, du tout bon donc :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Personnellement je n'ai pas testé le nouvel iMac mais sur les macbooks pro l'écran brillant est génial! Et j'étais très sceptique, surtout pour un portable mais le rendu (couleur et surtout contraste) est meilleur de manière flagrante comparé à un imac c2d 17" : y'a pas photo! Donc ça ne m'étonne pas du tout de retrouver cet écran sur l'iMac, il suffit de faire une comparaison en posant les deux écrans côte à côte pour s'en rendre compte.
avatar silos | 
Tient, encore un test noté 8/10.....
avatar vintz72 | 
Merci Rhapso pour le lien sur le support Apple. J'ai le même problème (comme je l'ai décrit plus haut). Si c'est couvert par la garantie, c'est géant.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Au moins l'article de M. laporte rétablit certaines vérités concernant le design et les performances de ce nouvel iMac. Combien d'affirmations gratuites sur son côté perf' "grand Public" bien sûr à consonnance péjorative que les semi et tiers-pros se rassurent (terme que beaucoup revendique de manière pompeuse si on considère que certains ont besoin d'un Hummer pour franchir le nid de poule et les gravillons de leur trajet quotidien.) <br /> Concernant l'aspect brillant de l'écran, je suis ravi d'apprendre que les mêmes pro' de l'image travaillent dans des conditions d'éclairage ambiant maximale ! Par contre, on peut parler de point négatif concernant le champ de vision plus restreint et la répartition de la luminosité de l'écran.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le problème d'affichage défectueux des couleurs des iMac alu 20" (angles de visualisations insuffisants) ne sera pas pris en charge par Apple. Cela est tout simplement du à la technologie des dalles TN bien moins chères que les autres dalles utilisées par Apple (IPS) sur les Cinema Display, les anciens iMac 20" et 24", et les actuels iMac 24". Les dalles TN offrent une réactivité accrue pour les hard gamers (ce qui ne concerne personne sur ces machines inadaptées à cet usage), mais en contreparties elles offre des angles de visualisation médiocres qui virent au noir, comme sur les écrans de portables, les couleurs sont aussi nettement moins fidèles. Les dalles iPS utilisés sur les autres écrans de bureau offrent des angles de vue à 176° et des couleurs de qualité. Bref Apple a choisi de baisser la qualité des iMac en recouvrant le tout par des plaques en verres bien brillantes et "cache misère" qui ne font qu'amplifier le problème. Sauf pour faire joujou, l'iMac 20" alu est impropre au travail de l'image, même pour les amateurs avertis. <br /> Prévoyez le budget pour un MacPro + Cinema Display. Ceci dit, le nouveau Mac mini 2Ghz a pratiquement la même puissance que l'iMac entrée de gamme (hormis la CG), c'est maintenant la seule alternative pour les petits budgets qui veulent un mac ET un affichage de qualité acceptable.
avatar ichris75 | 
@graphiste ou peut-on trouver le detail sur les dalles LCD utilisees dans l'iMac 20 et l'iMac 24 ? merci
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@graphiste "Les dalles TN offrent une réactivité accrue pour les hard gamers (ce qui ne concerne personne sur ces machines inadaptées à cet usage)…" -> le temps de réponse d'un LCD, ca peut aussi concerner les vidéastes et pas seulement les "hardcore gamers"… et pour faire de la vidéo, je trouve ces iMacs tout ce qu'il y a de plus satisfaisant !<br /> De toute façon, pour du travail de PAO professionnel et pour éviter au maximum les problèmes de colorimétrie, on est obligé de se payer du LCD haut de gamme !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Si vous êtes un pro CHOISISSEZ UN MACPRO l'iMac c'est pour les NON PRO CQFD
avatar gutiero | 
@Graphiste Entièrement d'accord avec toi. Je me suis rendu dans un mac line pour admirer la bête et même selon les dires de certains, éclairage plus tamisé ou non, je me vois mal bosser sur cette machine. La solution revient donc à prendre le mini, même si celui-ci a un disque dur médiocre (5400tr/min.)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ichris75 Tu trouvera des tests intéressants sur les dalles TN et iPS sur http://www.lesnumeriques.com/ (Ce site à la clientèle plutôt PC donc "gamers" à toutefois tendance à privilégier la rapidité de la dalle sur sa qualité.) Maintenant inutile de choisir un écran haut de gamme pour avoir un bon niveau de qualité, les dalles IPS même si elles sont plus chères permettent de travailler dans des conditions confortables avec une image uniforme, des angles à 178° et des couleurs de qualité à moins de 500 € (les dalles TN 22" débutent maintenant à près de 250 €). J'insiste sur le mac mini qui est négligé (la course à la puissance?). La dernière mouture à 2 Ghz est très réactive et convient parfaitement à un usage PAO et multimédia Pro (pros qui n'ont pas forcément un portefeuille illimité). Pour peut qu'on booste la mémoire à 2 Go, on obtient une petite machine de course silencieuse et bien plus souple et confortable qu'un iMac alu (choix de la dalle à la qualité et au format désiré, éventuellement réglable en hauteur (important si on y passe du temps), possibilité de placer le mini à distance pour un silence quasi parfait, upgrade à moindre coût). Si l'iMac ancienne génération faisait de l'ombre au MacPro dans les studios de design et graphisme, l'iMac alu risque fort d'être supplanté par les Mac mini de dernière génération dans les studios. Les MacPro sont maintenant très orientés production et montage, spécialisations très gourmandes en ressources et dans lesquelles chaque seconde est comptée.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@graphiste je ne veux pas, à nouveau, jouer les donneurs de leçon, mais l'uniformité des images (comme tu dis) dépend surtout de la qualité du rétro-éclairage et pas du type de dalle…Par pitié, ne donnez pas de conseils si vous ne maitrisez pas votre sujet! Pour un pro qui doit assurer une calibration colorimétrique optimale (dans le domaine de l'imprimerie et du flashage par exemple), c'est sur que les iMac (ancienne ou nouvelle génération, dalle ips ou TN) n'ont pas des écrans top niveau ! Ce n'est pas leur vocation mais pour le reste (montage vidéo, musique et bureautique), ces derniers iMacs sont excellents.
avatar mfam | 
Merci de vos commentaires...c'est très éclairant et instructif.
avatar Acide | 
uatp n'importe quoi Pour la bureautique OK Pour le montage vidéo et la zique NON Vas te coucher avant de dire des âneries Et surtout vas jouer avec ton petit iMac
avatar ichris75 | 
@Graphiste merci mais effectivement le site lesnumeriques semble privilegier la reactivite a la qualite des couleurs. ce qui m'interesse c'est la marque (Samsung/Philips...) et ref des dalles des iMac pour trouver des tests precis.
avatar phil | 
@UATP, en effet va te renseigner avant de "donner des leçons" et parle sur un autre ton, on est pas des sauvages. Merci. ;-) les dalles IPS et TN c'est le jour et la nuit, les dalles IPS sont adaptées à la chromie de part leur fiabilité dans les couleurs et leurs angles de visualisation importants, pas les TN. Le rétro éclairage de la dalle qui joue sur la luminosité n'est pas particulièrement gênant sur des dalles de qualité et relativement bien calibrées. Une dalle TN même bien calibrée ne pourra pas donner satisfaction. Au delà il est préférable de rester sur des écrans CRT pour la chromie de très haut niveau, ce qui ne concerne que certains professionnels très spécialisés.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Mon cher Phil, je n'ai agréssé personne et je ne vois toujours pas en quoi ce que vous dites me contredis : c'est bien le rétro-éclairage et non la dalle elle-meme qui définit la luminosité d'un écran...ips ou pas, ca ne change rien. Par contre, le problème de certaines dalles ips est leur tps de réponse et c'est un handicap en vidéo. APPLE a fait un choix judicieux car de toute évidence (et contrairement à ce que certains exités du clavier affirment) ces iMacs sont d'excellentes stations de montage vidéo (cpu puissant, FW 800, plus de RAM maxi) à l'instar des macbook pro. Par contre, en PAO pro ou le respect de la colorimétrie est capital, les iMacs ne sont pas le meilleur choix.
avatar uber | 
Bonjour à tous, un autre problème ennuyeux semble être la difficulté, voire l'impossibilité, de calibrer les nouveaux iMac à écran brillant avec une sonde comme l'Eye-One 2 (ou d'autres) : On trouve ça dans les forums de discussions Apple : <br /> http://discussions.apple.com/thread.jspa?threadID=1085992&tstart=0<br /> La cause serait le traitement antireflet (c'est paradoxal pour un écran aussi brillant !) de la vitre qui recouvre la dalle. Cela voudrait dire, si l'on exclut le Mini, que le seul système d'édition professionnel est à présent le Mac Pro... C'est expliqué là : http://forums.dpreview.com/forums/read.asp?forum=1017&message=24354626
avatar Acide | 
Il persiste encore. On te dit que seul les Macpro sont taillés pour le montage vidéo et la musique pro Même si beaucoup utilisent (question budget ) des iMac pour du montage. Encore que si c'est pour filmer Mamie en maillot de bain dans sa baignoire. Tu peux toujours essayer de te mesurer avec ta logan dans un rallye pro Il tient une couche celui-là :))
avatar uber | 
>>> Acide (qui porte bien son nom... :-) comment ça "il persiste encore " ??? c'est la première fois que j'interviens dans ce débat !... :-))
avatar uber | 
>>> Acide (qui porte bien son nom... :-) J'ai en face de moi un iiyama HM903DT 4 19" connecté à mon iMac 20" G5 2,1 GHz iSight et les deux écrans sont calibrés au 1/4 de poil avec une Eye-One 2, en utilisant Blue Eye Pro de LaCie. Je peux t'assurer que je ne vois aucune différence entre les deux. Je ne sui pas un "pro" de l'édition, mais m'occupant de quelques sites, je tiens à ce que les illustrations que j'y mets soient de la meilleure qualité possible... Ayant actuellement un APN Nikon, dont l'équilibre des couleurs est reconnu, je n'ai certainement jamais eu autant de plaisir à contempler mes dernières images que sur ces deux écrans. Je voudrais bien évoluer vers du matériel plus puissant, mais en conservant le même budget (encodage Quictime, Flash, RenderWorks trop lents à mon goût sur le G5). J'attendais avec impatience ce nouvel iMac Silver, mais s'il est impossible de le calibrer, ce n'est même pas la peine de l'envisager...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai lu les 42 réactions, j'ai eu tout les modèles de iMac depuis le G3, j'ai eu toutes les tours hi-tech, 8600-9600,G4 dual, G5 et actuellement je travaille sur un MacPro, voilà pour mon profil... J'ai testé le nouveau iMac, disons-le c'est inutilisable à moins de réduire au maximum la lumière ! C'est évident que Apple va proposer du "Mat" alternatif, les ventes vont parler dans 1-2 trimestres... Réduire les coûts de production et faire un clavier de macbook pour un iMac c'est aussi débile que le clavier sans fil non étendu et j'en passe... Et oui à 30% nous disons la qualité baisse c'est évident et désolant... Faut bien sauver quelques centaines d'euros par ordi pour satisfaire les actionnaires, et démocratiser le Mac à tout prix. Finalement ce sont les chinois capitalistes qui font gagner une économie de communiste, pas croyable comme nous sommes bêtes ! Pas cher, moins bien mais ces écrans brillants c'est une insulte à une moyenne majoritaire d'utilisateurs, qu'on se le dise ! J'attends et ma femme garde son iMac 20" intel blanc... Je conseille à tout consommateur de réfléchir avant de sauter sur ce modèle impeccable pour se maquiller mesdames ;)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Certains devraient relire la configuration requise pour Final Cut Studio, ca leur eviterait des aigreurs d"estomac et des remontées d'acidité...
avatar psicot | 
Pourquoi tout le monde se plaint des reflets de ce nouvel iMac ? Les CRT de sont pas mat... les Tv plasma et Lcd ne sont pas mat, et personne n'est gêné car on n'utilise jamais d'ordinateur avec des fenêtres dans le dos, de même que l'on ne regarde jamais la tv avec la baie vitrée dans le dos.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
à lire vos réactions...il est urgent d'attendre!!! la méthode coué ne m'inspire pas, je recherche un produit de qualité l'ancien imac 24poucesblanc est-il mieux que le24pouces alu? je suis toujours sur pc et toujours aussi indécis , et je vais devoir bientôt me ré-équiper en matériel neuf, alors si c'est pour avoir une qualité "basique", quel est l'intérêt de migrer vers mac?
avatar uber | 
Bon, et bien j'ai réglé le problème du remplacement de mon iMac G5 : je viens de craquer pour une iMac Intel 20" blanc à 1129 roros qui dormait sur le refurb depuis ce matin... Comme ça, j'aurai en milieu de semaine un bel iMac tout blanc, avec un Core 2 Duo à l'intérieur et un bel écran 20", sans reflets ( que j'espère pouvoir calibrer). Plus tard, si j'ai des sous, je pourrai même y connecter un 23" Cinema Display en DVI (impossible sur le G5). Je peux me tromper, mais dans 2 ou 3 mois, les iMac blancs auront tous disparu du refurb. C'est ce qui s'est passé en tous cas lors du remplacement des Power Mac G5 par les Mac Pro Intel. J'avais alors repoussé, repoussé, l'achat d'un Quad G5 et puis j'ai laissé passer le dernier et je n'en ai plus jamais revu... :-) On en trouve bien de temps en temps sur ebay, mais 50% plus cher qu'un Mac Pro... <br /> Si vous voulez effectuer un bon placement de père de famille, investissez donc aujourd'hui dans des iMac blancs du refurb. Vous les revendrez le double dans un an... :-)
avatar Jules | 
ca fait un ans que j'attend leopard j'espere que les nouveaux macbook seront enormes sinon degouté
avatar Acide | 
UATP Certains devraient relire la configuration requise pour Final Cut Studio, ca leur eviterait des aigreurs d"estomac et des remontées d’acidité... Et alors tu gobes tout toi. Il fût une époque ou on nous faisait croire que le Mac était la machine la plus rapide du monde pour les jeux. La réalité est vite apparu avec Doom 3 et les cartes graphiques pourries. Tu peux aussi très bien faire du montage vidéo avec ton macmini essaye tu vas voir ça marche :)))))))
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le mac mini n'est pas compatible avec Final Cut Studio (c.f configurations recommandées par Apple)... Tu as encore une remarque pertinente à nous faire ou tu as épuisé ton stock ?
avatar benjamin | 
Bonsoir, Je ne vais pas rentrer dans le débat, mais il me semble que vous allez quand même un peu fort. A part la brillance et les angles de visions de l'écran qui sont peut être discutables, le nouvel imac a bien évolué. Il est puissant, une assez bonne carte graphique, une multitude de connexion (wifi à 108Mb/s, Bluetooth, firewire 400 et 800, ...). Non, sincèrement, c'est vraiment bon marché comparé aux PC que l'on trouve à 500 euros (ou plus) dans les super marchés ! J'étais sur PC avant, maintenant j'attends avec impatience la livraison de mon futur imac 20p 2,4Ghz !!! <br /> J'aurais aussi une question pour ceux qui ont déjà le nouvel imac aussi : Un convertisseur mini-dvi en dvi est fournis avec l'imac ? <br /> Merci, Et bonne nuit à tous
avatar uber | 
>>> Benjamin Bonjour Benjamin, je résonnais exactement comme vous en 2005 lorsque j'ai acheté mon premier iMac G5 17". Il y avait un tel gain de performances par rapport à mon G4 800 MHz que j'étais convaincu d'avoir trouvé la machine idéale. Je voyais bien les couleurs changer lorsque je regardais mon écran sous des angles différents, mais comme j'avais également un iBook, je pensais que tous les écrans LCD présentaient ce phénomène. Employant la méthode Coué, je me répétais inlassablement: "à part ce défaut d'affichage, j'ai vraiment une très bonne machine !"... :-) Jusqu'au jour où j'ai découvert chez un revendeur un IMac G5 20" et que j'ai été stupéfait par la qualité de l'image. Une histoire de technologie IPS pour les 20" de l'époque (comme les Cinema Display actuels), opposée à la technologie TN des iMac 17", des iBook de 2001 et des derniers iMac 20" Silver. C'est très bien expliqué par "Graphiste" au milieu de la page 3 de ce débat... <br /> Bref, 6 mois après avoir acheté mon 17", j'ai craqué pour un iMac G5 20" iSight et relégué le 17" à l'utilisation exclusive sur un vidéo projecteur. Le G5 est aujourd'hui dépassé en performances par le Core 2 Duo et je pensais, comme vous, m'orienter vers l'un des derniers iMac Silver. Mais à la lecture des retours des premiers utilisateurs, j'ai préféré commander sur le refurb un iMac 20" blanc à 1129 euros. D'après les benchs, il n'y a pas un écart très significatif entre les performances des anciens iMac intel et celles des nouveaux Silver et ça me permettra, en principe, de conserver la qualité IPS des "Cinema Display"... :-) Je ne sais pas quelle va être l'utilisation de votre iMac, mais si vous comptez éditer des images avec photoshop, vous allez être déçu avec un écran dont les couleurs varient d'un bord à l'autre et selon l'angle d'observation. Je ne suis jamais arrivé à sortir de photos correctes sur mon iMac 17". En plus, le traitement de la vitre des Silver, destiné à augmenter le contraste, empêcherait à ce jour l'utilisation des sondes de calibrage, aussi bien en 20" qu'en 24"... De toutes façons, vous allez l'essayer et vous verrez bien s'il vous convient. Si vous avez commandé votre iMac sur l'Apple Store, il me semble que vous avez un délai de rétractation de 14 jours... <br /> Pour terminer, je ne crois pas qu'il y ait de convertisseur mini-dvi/dvi inclus dans le package, car il y a au moins 3 type de convertisseurs possibles : vers dvi, vga et vidéo. Il n'y en avait pas avec mes 2 iMac G5 (mini-vga/vga). Pour celui du refurb, j'ai préféré commander tout de suite un adaptateur mini-dvi/vga. <br /> Voilà, c'était l'avis d'un vieil utilisateur de Macintosh, oh-la-la, depuis plus de 20 ans... :-) @+
avatar mmmm | 
Et bien rien à ajouter d'autre que "graphiste" et "uber". Etant moi-même graphiste cet écran est tout bonnement inutilisable. J'ai eu l'occasion de bien le regarder et l'utiliser sous tous ses "angles" très réduits... Je suis pro et pas les moyens ni l'envie d'investir dans du matos "pro". J'arrête là car lors de ma dernière intervention sur ce sujet d'écran je me suis fait tout simplement censuré par les modérateurs de ce site. Au fait super démocratique ce forum.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ok pour le mac mini pour la PAO avec un écran externe mais je ne connais aucun écran externe qui soit a la fois bon et avec un design acceptable <br /> si quelqu'un connaît…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
j'ajoute quand meme : toutes les reactions negatives sur l'imac viennent de graphistes, qui n'est pas la cible de l'imac (ou seulement à la marge), pour les gens normaux l'imac et sont écran seront super
avatar mmmm | 
Pour répondre à nlx. Non le imac n'est pas simplement critiqué par les graphistes. Et même si c'était le cas, je te rappelle que sans les graphistes apple serait mort et enterré depuis un bail!! Tous les graphistes ne roulent pas sur l'or. D'ailleurs graphiste ou pas cet écran est indigne d'apple, point. Super pour regarder un dvd ou des photos avec des potes.
avatar nlex | 
"sans les graphistes apple serait mort" ouai ptet mais aujourd'hui ce n'est plus le cas et demain encore moins, et je pense qu'on peut s'en féliciter

Pages

CONNEXION UTILISATEUR