Comment je me suis fâché avec HomeKit

Christophe Laporte |

Pomme d'avis, c'est la rubrique dans laquelle la rédaction de MacGeneration vous partage son point de vue sur l'actualité Apple. Aujourd'hui, Christophe revient sur son expérience mouvementée avec HomeKit.

Les promesses de lendemains qui chantent, c'est la douce sérénade qui roucoule dans les oreilles des utilisateurs d'appareils domotiques depuis des années. Mais ces fameux lendemains ont plus tendance à ressembler à des gueules de bois carabinées qu'au paradis de la maison connectée. L'enfer est pavé de bonnes intentions, et en ce qui me concerne c'est HomeKit qui a ouvert les portes de ce chemin ubuesque.

Comme tout le monde chez MacGeneration, j’avais quelques ampoules connectées, deux ou trois prises pilotables à distance et une caméra dont le seul objet était de répondre au plus grand mystère de l’univers : que font les chats, et surtout le mien, lorsqu’il n'y a personne à la maison ?

Quand on ne lui demande pas grand-chose, HomeKit parvient à s'en sortir sans trop de mal. L'installation rudimentaire mise en place chez moi fonctionnait donc à peu près. Mais malgré tout, les premiers problèmes n'ont pas tardé à apparaitre, du côté de Siri par exemple qui a du mal même avec des requêtes simples.


avatar AFLC7 | 

Heureux (enfin tout est relatif) de voir que je rencontre les mêmes problèmes avec HomeKit… Oui, avoir plusieurs concentrateurs n’est pas une bonne idée surtout si on a un AppleTV dans le lot. Oui, Thread améliore les choses. Oui les automatisations basées sur la localisation ne fonctionnent p as ou alors très mal… On voit que tout a été conçu pour la commande à la voix ce qui par contre marche plutôt bien. Maintenant, je pense que HomeKit butte sur un gros écueil, les fabricants n’ont pas envie de lâcher leur application. C’est très visible avec l’application Hue qui fait n’importe quoi et surtout prend le contrôle sur HomeKit, Vu la piètre qualité de l’application c’est particulièrement énervant. Il y a ensuite la maintenance mais ça c’est le lot de toute domotique quand on sait que la grande majorité des capteurs ou autres interrupteurs fonctionnent sur pile. L’application Eve, pour gérer cela, est d’un grand secours. Paradoxalement, alors que HomeKit se veut simple, Homebridge, un truc tournant sur Raspberry quand même, est plus simple et plus fiable. Comme CarPlay (le pire produit Apple), on sent que HomeKit est la dernière roue du carrosse d’Apple, société qui aujourd’hui se focalise sur la rente liée aux abonnements au détriment de son cœur de métier ce qui va lui coûter très cher. Reste aussi le manque de standardisation des produits de domotique qui a créé cette usine à gaz appelée l’application maison, dans ce sens, l’arrivée du protocole Thread a grandement amélioré les choses. Quand on y regarde de près, c’est peut-être Homebridge qui a raison : des plug-ins permettant de répondre à un type d’appareil. Le plug-in Hue pour Homebridge par exemple permet d’intégrer dans HomeKit toutes les ampoules compatibles Hue même les non HomeKit, ça fonctionne très bien sans la moindre latence. Le pire c’est que cela fonctionne mieux que les ampoules Hue natives ! Je peux parler du plug-in iRobot pour l’aspirateur ou de celui de Mistubishi pour les splits. Ces plug-ins sont vérifiés et certifiés apparement par des développeurs compétents… Voilà donc une idée de la provenance du problème, la compétence ou plutôt le dévoiement de la compétence au service du vol de données réalisé par la majeure partie des applications commerciales. Reste qu’une entreprise d’informatique qui n’est pas foutue de proposer une interface de programmation et d’automatisation qui tienne la route et qui dans le même se prend pour Hollywood ou Rolex, ça démontre qu’Apple marche sur la tête…

avatar patounemedia | 

Punaise, je me sens moins seul tant j’ai des problèmes avec des lampes qui restent allumées, des automatisations qui fonctionnent une fois sur deux et Siri qui fait tout de travers.

Dire que je me croyais être un cas isolé. Va falloir que je passe á autre chose et vite

avatar jujulec | 

rien de mieux qu'un passage par siri/maison pour redécouvrir sous ses doigts la volupté du doux claquement d'un interrupteur...

avatar XiliX | 

Homekit fonctionne 24/7 chez moi.

Liste des équipements :
- Tado pour piloter ma chaudière pour le chauffage
- 1 lampe Ikea pour le salon près du canapé
- 2 lampes Hue pour le salon et ma chambre
- ATV comme hub dans la majorité du temps
- Bonus, l'application Sleep Cycle

Scénarios :

- Tado :
La chaudière ne doit s'allumer que s'il y a quelqu'un à l'appartement, et s'éteindre lorsqu'il n'y a personne.
Ou lorsque je suis dans un rayon de 3 km de mon domicile.
Par exemple lorsque je rentre du travail.
J'utilise la fonction geofencing pour ce cas.

- Lampe Ikea
Celle-ci je l'utilise rarement. Le bridge est très capricieux.
Je dois souvent le débrancher du secteur et rebrancher pour qu'il soit reconnu.
Quand il est reconnu, la commande de la lampe fonctionne
Elle est pilotée uniquement avec Siri pour s'allumer ou s'éteindre

- Lampes Hue
Franchement, elles fonctionnent impeccables. Je n'ai pas grand chose à dire.
Elles fonctionnent aussi bien avec Siri ou en mode scénario.
Les actions :
- S'allumer lorsque quelqu'un arrive à partir de 21h en ce moment
- S'éteindre lorsqu'il n'y a personne à l'appartement
- S'allumer automatiquement au couché du soleil. C'est très pratique, car du coup l'allumage suit vraiment le couché du soleil au lieu d'une heure fixe
- Passer la luminosité à 25% à partir de 22h30. Et passer celle dans ma chambre en couleur plus
rougeâtre pour éviter la lumière bleue

Application "Sleep Cycle"
Elle est très intéressante, car je peux la coupler justement avec Homekit ou directement avec les Hue. Donc lorsque je démarre le mode "réveil", elle est programmée pour couper toutes les lumières, ainsi que la chaudière.
Et le matin, l'hiver, l'application permet de simuler le levé du soleil. Et à l'occasion le weekend d'allumer la chaudière. Mais pas l'été.

J'ai même une commande Siri, "soirée romantique", qui consiste à baisser la luminosité des lumières à 25% et augmenter un peu le chauffage :p

Franchement, ça fonctionne vraiment pas mal du tout.
Il arrive dans de très rare cas, qu'une lampe ne soit pas détectée. Ou la commande a bien été effectuée, mais la page de Homekit indique que l'appareil est en échec.
Mais ça reste vraiment très rare.

avatar rereone | 

@XiliX

Bonjour,

Je rejoins l’avis de XiliX, tout mon environnement HomeKit et HomeBridge fonctionne sans souci chez moi.

J’ai entre 45 et 50 appareils connectés en permanence à la maison et je n’ai que très rarement de souci : objets connectés en tout genre, tablettes, ordinateurs, …

Chez moi, le souci venait surtout du réseau Wifi, je suis passé de deux bornes TimeCapsule à trois bornes Ubiquiti, le tout branché par câble.

J’ai des prises connectés Eve, des lampes Hue, des caméras Netatmo et Eufy…
J’essaie de prendre des marques renommées.

En Homebridge sur IMac, j’ai iRobot, Sonos, Dyson, Xaomi Purifer, …

Mes lampes Hue sont complétées pour trois d’entre-elles de 4 Sensor de mouvements de chez Hue et aucun souci de programmation.

Bonne soirée.

avatar XiliX | 

@rereone

45-50 appareils connectés… ha oui quand même.
Ça doit être un casse-tête fun de programmer tout ça 👍

avatar Spinaker | 

Je souscris totalement.
HomeKit est une totale déception.
Je persiste pourtant avec 3 détecteurs CO2, mon chauffage central, 6 prises et 12 lumières.

Mais dès que tout deviendra trop vieux, j’abandonne la domotique.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR