Adobe flashe toujours sur l'iPhone

Florian Innocente |
Adobe et Apple, Flash et l'iPhone, dans le long feuilleton qui réunit ces protagonistes les couples ne se sont pas encore formés. Mais qu'à cela ne tienne, Adobe ne renonce pas et en attendant Apple il fait l'article de Flash sur les appareils concurrents de l'iPhone.

Adobe tient en ce moment à San Francisco MAX 2008, sa conférence de développeurs. La journée d'hier a été marquée par les premières démonstrations de Flash 10 sur plusieurs plateformes mobiles, et pas des moindres. Kevin Lynch le directeur technique de l'éditeur a fait tourner des contenus Flash sur Windows Mobile, Symbian et Android. Absents de marque, les BlackBerry et surtout l'iPhone. La version finale de ce développement n'arrivera qu'au milieu de 2009.



Il a ensuite tendu un iPhone devant l'assistance, non pour annoncer une surprise, mais pour souligner que l'appareil d'Apple n'acceptait toujours pas Flash, mais qu'Adobe continuait néanmoins d'y travailler "Il faut qu'on le laisse encore un peu au four a déclaré Lynch à propos de son logiciel et on doit d'abord le faire goûter au chef chez Apple."

Adobe affirme que son plug-in est maintenant présent sur 98% des ordinateurs connectés à Internet. Et il se donne comme objectif de le voir figurer sur 1 milliard de mobiles d'ici la fin 2009, un pari qu'il s'était au départ donné pour la fin 2010.

Contrairement à Microsoft qui accepte Flash sur Windows Mobile tout en lui opposant sa propre technologie Silverlight, Apple reste sourde à ces appels du pied. Depuis mars dernier Adobe travaille à cette version pour iPhone, un kit de développement de contenus Flash pour le smartphone est même prêt.

Malgré les réticences d'Apple et les échanges à fleurets pas toujours mouchetés, Adobe persiste et signe. Difficile malgré les obstacles de tirer un trait sur une plateforme qui s'est vendue à 11,6 millions d'exemplaires (sans compter l'iPod touch). Les appareils d'Apple sont devenus quasiment incontournables

Adobe répond aux critiques de Jobs
Apple s'en tient toujours à la ligne tracée par Steve Jobs en mars dernier à l'occasion d'une réunion des actionnaires "La version intégrale de Flash pour les ordinateurs fonctionne trop lentement pour être utile sur l'iPhone avait estimé Jobs et d'ajouter que la version Lite adaptée aux mobiles [n'est] pas capable d'utiliser les contenus proposés sur le web".

Lynch_mobile-Stephen%20Shankland


En somme, ce ne serait pas tant la perspective de voir Flash arriver sur l'iPhone qui pose problème, mais son inadéquation technique. Une position pas si dénuée de fondement. Pour preuve Adobe a annoncé hier un partenariat avec ARM, le fabricant de processeurs pour mobiles (dont l'iPhone utilise une mouture), afin justement d'optimiser le fonctionnement de Flash.

Et on ne parle pas là d'un Flash au rabais, mais d'une adaptation de la dernière version 10. Kevin Lynch a lui aussi convenu qu'en l'état Flash 10 était trop exigeant pour des mobiles, le développement de son petit frère Lite n'a d'ailleurs pas été interrompu.

La menace de Flash
Mais si cet accord avec ARM se traduit par des améliorations substantielles, ce sera un argument de moins pour Apple. Ne restera que le volet politique de cette affaire. Et de celui-ci aucun des protagonistes n'a jamais parlé.

Aujourd'hui dans ses conditions d'utilisation d'iPhone OS, Apple interdit aux développeurs de réaliser des applications qui sont capables d'en exécuter d'autres. Par exemple, faire un plug-in pour Safari qui téléchargera un jeu sur le web et le fera fonctionner (le modèle Flash) ou une application exécutée au travers du moteur AIR (Adobe Intergrated Runtime) qu'Adobe veut aussi optimiser pour les mobiles. Seules des applications écrites avec les interfaces de programmation d'iPhone OS sont autorisées.

En laissant Flash et AIR s'installer sur l'iPhone, Apple donnerait sa bénédiction au développement d'applications qui pourraient tourner indifféremment sur iPhone OS, Symbian, Android ou encore Windows Mobile.

Une menace concrète. Le New York Times a montré une application écrite avec AIR pour accéder à ses articles. Au premier jour de l'ouverture de l'App Store le quotidien américain avait mis à disposition une application similaire. Mais en tablant sur AIR il ne s'embarrasse plus d'un développement qu'il lui faudra rééditer pour chaque OS visé.

Avec l'iPhone, son kit de développement et son App Store, Apple s'est donné les moyens d'attirer une population de développeurs qui sans cela n'auraient peut-être jamais envisagé de s'intéresser à ses produits et à Mac OS X/iPhone OS. La portée d'une arrivée de Flash sur l'iPhone va ainsi bien au-delà de la simple possibilité de pouvoir jouer une animation dans une page web…

Sur le même sujet :
Adobe et ARM optimiseront Flash sur les mobiles
Apple à l'assaut de Flash
Flash sur iPhone : Adobe répond à Steve Jobs
Adobe clarifie ses propos sur Flash et l'iPhone

crédit photo : Stephen Shankland/CNET Networks


Tags
avatar SteveGates | 
Bah mince alors!
avatar ouss | 
J'espère que le ventilo du G1 s'est mis en route pendant la demo :) Plus sérieusement, Flash étant pour moi synonyme de grosse consommation CPU et de hausse de la température de mon macbook, je suis sceptique quant à son utilisation sur mobile. Quelqu'un à déjà testé Flash Lite ?
avatar zGeist | 
FlashLite est absolument incomplet, bancal, inutile.
avatar tib51 | 
Ceci dit, dans la vidéo, on voit que certes, ça fonctionne, mais c'est quand même vraiment pas réactif du tout. Dans l'état actuel des choses, je comprends et je soutiens la décision d'Apple de refuser de voir un truc pareil débarquer sur sa plateforme.
avatar Tatooland | 
ok moi je veux bien mais bon il est clair que pas mal de sites utilisent Flash et que si on ne veut pas avoir "une pale copie d'internet" (comme ils le disent si bien dans la pub pour l'iphone) il faudrait au moins qu'on puisse aller sur des sites qui l'utilisent... Enfin bref chez Apple y'a parfois des Trous Noir comme ça on peut pas les expliquer et c'est très con ... c'est la meme merde pour le bluetooth bridé... plus de Firewire sur les macbook et autres bullshit... @+
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je pense que Steve Jobs est un homme de parole au caractère bien trempé, souvenez-vous que lors du passage de macosx sous Intel, steve avait hurler et claqué la porte en sortant de reunion chez adobe, lorsque ces derniers avait refusés d'accélerer le portage de la suite CS sous Intel (genre pas avant 1 an). Je suis intimement persuadé que le blocage du portage du flash sur l'iphone est une vengeance personnel de Steve Jobs envers Adobe et non un probleme technique.
avatar YAZombie | 
En fait, le partenariat avec ARM ne leur permettra toujours pas d'optimiser leur logiciel pour l'iPhone, parce que d'ici à ce que ça donne des résultats, l'iPhone aura changé de processeur (ex-PASemi) :-)
avatar dark juju | 
Adobe ne fait rien pour arranger les choses. Si flash était performant sous mac encore ça passerait mais ce n'est vraiment pas le cas ! Donc bon c'est sur que quand je vois la consommation cpu de mon core 2 duo 2,66 Ghz lorsque flash est activé, j'ose même pas imaginer celle d'un iphone ou ipod touch .
avatar nicolas | 
je compare peut être ce qui est pas comparable, mais quand on voit ce qu'est capable de faire AJAX sur navigateur normal (ex: MobileMe), ou sur les webbapps iphone, ne pas intégrer flash peut se concevoir. + les sites pour iphone s'en passent très bien, mieux, certaines proposent des Apps pour mieux utiliser le contenu (facebook, le monde.fr) et puis, faire tourner AIR pour faire tourner prog, c'est faire tourner un couche de plus. sur un pc on peut se le permettre, sur un smartphone, on préfèrera utiliser le moins de ressources possibles.
avatar pommefred | 
Il y a des gens qui ne se rendent pas compte du défi technologique qu'il a fallu relever pour réaliser l'iPhone ! Bravo Apple ! Quand je vais sur un site en Flash (j'aime pas ça du tout, mais bon...) depuis mon MacBook, les ventilos se mettent à tourner vraiment plus fort, signe d'une consommation importante d'énergie. Pour les connaisseurs, je développe en Java avec Eclipse, et même avec plein d'applications ouvertes en plus, les ventilos ne se lancent pas. Mais avec Flash, si. Donc je suis complètement d'accord avec la raison avancée par Apple : techniquement, c'est pas viable. Si Flash est porté en l'état sur l'iPhone, que vont dire les gens qui auront surfé 5 minutes sur un sites en Flash, épuisant ainsi 90% de la charge de la batterie ? Vers qui vont-ils se plaindre ? Pas vers Adobe, mais vers Apple. Apple a raison de se prémunir de se genre de choses, il en va de la bonne réputation de son merveilleux petit bébé qu'est l'iPhone ! En plus, sincèrement, on peut complètement se passer de Flash... et puis ça évitera d'avoir ses saloperies de pubs en Flash qui passe devant le contenu sur de plus en plus de sites !...
avatar Orus | 
Les utilisateurs se moquent complètement de la guéguère d'Apple et d'Adobe autour de Flash. Flash est devenu indispensable pour profiter pleinement du net alors rien à battre de tels ou tels arguments; cela doit être sur l'iPhone. Point. Et si Flash est aussi pourri sous OSX je pense qu'Apple en est grandement responsable en ne faisant rien pour que cela change. Bref du pathétique.
avatar badvallu | 
Le Flash c'est le mal, c'est tout.
avatar Che | 
Si l'inadéquation technique de Flash sur mobile était en cause, on trouverait malgré tout du Flash sur les sites d'Apple. Or, ce n'est pas le cas. : Apple fait tout pour éviter Flash sur son site depuis des années... Cela tend à prouver que ce n'est pas la raison pour laquelle Apple refuse de voir arriver Flash sur l'iPhone...
avatar Patrick75 | 
Ce n'est pas seulement une guéguerre d'égo mais bien une direction stratégique Apple ne peut pas permettre que l'on développe à l'aide de Flash des applications qui soient agnostiques en terme d'OS (ainsi une appli développée en Flash tournera indifferemment sous Mac OSX , Windows; Symbian, Blackberry et iPhone OS...). c'est alors la fin de la plateforme iPhone OS dans le sens ou les applis ne tireront plus partie de ce qui fait la spécificité de la plateforme (ie iPhone OS une superbe plateforme de développement). Apple se réfugie pour l'instant sur le fait que Flash ne tourne pas correctement sur l'iPhone comme expliqué par PommeFred au dessus.... Apple ne veut pas dévaloriser sa plateforme iPhone OS par l'arrivée de Flash et de ses applications pas du tout optimisée pour l'iPhone...c'est hautement stratégique pour Apple, n'en déplaise aux autres. En outre Apple a beau jeu de défendre les standards de programmation du marché qui sont ouverts (Ajax et HTML 5 si j'ai bien compris) qui pourront eux tirer partie de la plateforme iPhone OS....
avatar jujuhtst | 
Tiens regardez ça : http://www.irokkoi.com/portfolio/ Chez moi, occupation de 130% du CPU (MBP Core 2 Duo 2,4 Ghz, 4Go de RAM, Leopard, Firefox avec Flash 10) C'est vrai que Flash c'est bien ... pour gaspiller de l'énergie ! (en plus un site comme ça Google, il le voit pas ;))
avatar olaye | 
>jujuhtst J'arrive à 140% en crête avec un iMac 2.4, 3Go de ram, leopard safari… et en plus ça bouge, on y voit queud, même sur 24 pouces…
avatar thierry61 | 
Adobe met l'emphase sur ses travaux d'optimisation. C'est donc qu'il y avait matière à optimiser. Qu'Apple fasse la fine gueule n'est donc pas pour me déplaire. Je ne pense pas qu'il faille évoquer des problèmes d'égo; peut être, effectivement, de divergences stratégique. Là, encore la réticence d'Apple n'est pas pour me déplaire. Après tout, les techno web sont censées se suffire à elle mêmes pour faire des sites fonctionnellement et ergonomiquement de haut niveau. Et pour le moment, le développement de l'offre Applestore montre que l'on peut se passer du flash pour faire de l'applicatif ludique. Peut être qu'à terme Flash sera supporté. Et au fond, c'est souhaitable, car il existe des utilisations intelligentes de cette techno. Mais rien ne presse et il ne serait pas mal que les designers de sites prennent le temps de réfléchir à leur façon de travailler (l'exemple donné par Jujuhst est effectivement horripilant). Flash utilisé à tord et à travers, c'est l'assurance de régressions fonctionnelles (bon, d'accord, on peut avoir aussi des sites pourris sans Flash :-) )
avatar Marteaub | 
j'avais, à l'époque, installé flash lite sur un LG KS20 et ça arrêtait pas de planter... ...Ceci dit, windows mobile n'avait pas besoin de flash lite pour planter lui aussi, il s'en sortait très bien tout seul... :-))
avatar Florian Innocente | 
Précision, je n'ai pas assez insisté dessus dans le texte, Flash optimisé pour les mobiles sur ARM c'est prévu dans quelques mois, c'est une version de développement qui a été montrée.
avatar pacou | 
Je n'aime pas flash, c'est anti-accessibilté mais pourtant sa présence sur iPhone serait bien pour que tous les sites puissent être lu. Le iPhone ne fera pas changer le monde tout seul ...
avatar properso | 
j'ai mon site flash qui ne demande pas beaucoup de ressources, c'est dommage de pas pouvoir le lire à l'occasion pour montrer à des clients ou autres... le point d'interrogation, c'est moyen...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le mec on dirait un mélange entre Bill Gates et Elton John... Bill John !! Yeah... :-)
avatar Gabone | 
C'est a Adobe de prouvez que flash fonctionne correctement avec une consommation raisonnables et pour le moment il n'y arrive pas !!!!!
avatar Wallon_pas_con | 
raaa, question de gros sous. Pourquoi apple devrait-il payer une license pour obtenir flash sous iphone et favoriser ce format au dépend de son appstore ? Mon avis est qu'Apple veut être payé pour intégrer flash et une fois de plus think different
avatar Mahara | 
Se targuer de rendre le web accessible a l'iPhone et occulter le format flash comme le fait apple, c'est à la limite publicité mensongère. Class Act Un gros déçu de l'iPhone
avatar solea | 
>jujuhtst Sur mon porable HP (nc6320) C2D 1.66GHZ sous XP SP2 je suis à 60% de CPU (seulement)--> apple ne fait pas grand chose pour optimiser le flash non plus! Faut être honnête il a de la gueule le site mais pour mon utilisation du web je me passerai bien du flash car à la maison sur mon Imac G5 1.8Ghz ça ventile bcp.
avatar benjaminhparis12 | 
C est quoi ce vieux retroprojecteur , on se croirait en CM2 y a 20 ans :) , pour un peu on sentirait l odeur du polycopié .... Pour ceci dit , c est quoi le truc alors, ca va marcher ou pas , ca va bousculer Steve jobs ?
avatar v1nce | 
Sympa le site irokkoi ! Et si mes proc tournent a fond, qu'est-ce que ca change ?? faut bien utiliser la puissance de notre ordi ! Vous voulez avoir du 1% consommation de proc ? laissez votre ordi en veille !!! A part ça, sur Win ou sur Mac, le player win consomme bien moins que Mac... la faute à qui ? adobe à 100% ? ou les torts sont partagés ??
avatar jujuhtst | 
@solea : Ce n'est pas Apple qui fait le plugin Flash mais Adobe et ceux quelque soit la plateforme vu que c'est une technlogie PROPRIO ! Et 60% de CPU sous Windows c'est quand même énorme. @v1nce : Bizarement quand j'ai vu ce site j'étais sur batterie et l'autonomie est passée de 4h à 3 h voire moins ... Je suis d'accord que la puissance doit être utilisée mais pas "bêtement", surtout que pour le site en question il n'y a pas d'alternative ("version html en développement" ... mouais ils ont pas envie d'en faire une ...) Pour la "faute" : cf au dessus : c'est entièrement la faute à Adobe qui n'optimise pas son bousin.
avatar Stanley Lubrik | 
Flash pour iPhone, c'est déjà disponible mais pour ceux jailbreakés ! http://www.crunchgear.com/2008/11/19/imobilecinema-flash-video-on-the-iphone-with-a-catch/
avatar cdou59 | 
Je ne reagis pas souvent aux news de macge, mais la ... J'en ai plus que marre dentendre TOUT le temps les memes conneries avec flash .. Cest une technologie vrmt bonne flash _quand elle est bien utilisée certes_ Pour la majorité des gens flash = pompe de ressources, pub en voici en voila ... dsl mais le flash ne sert pas qu'a ca .. il a de plus democratisé du rich média proposant a linternaute des contenu riches, des interfaces ludiques etc. Je suis webdesigner / flasheur donc je sais tres bien de quoi je parle ... Quant aux pompes ressources, la aussi cela depen bcp de "comment le mec a fait pour coder ca" ... mais cest valable ds tous les languages ... flash est gourmand sur osx ... adobe est en train dameliorer constamment son plugin ... donc bon, wait and see. Et puis derniere chose, que vous naimiez pas flash soit, mais avoir le plugin sur iphone dirait également pouvoir le desactiver ... donc bon arretez un peu de crier au loup ! c'est dingue ca
avatar pacou | 
"Je suis webdesigner / flasheur donc je sais tres bien de quoi je parle ..." Il y a comme un non sens. Vous faites des sites oueb qui doivent tromper Google pour prouver qu'il existe? Utilisez donc CSS et vous ferez de belles choses, mais ils faudra quelques efforts. zen garden, CSS zen garden : cherchez, allez y et vous verrez ce que l'on peu faire de beau et accessible (quand je dit accessible ça veut dire que vous pensez aussi aux handicapés moteurs, aux aveugles et mal-voyants, toute une frange de population qui mérite que l'on fasse en sorte que l'information diffusée leur soit dispensée). Sans rancune.
avatar cdou59 | 
euh ... deja un peu de respect quant a mon métier ... car oui monsieur je fais du full css EGALEMENT, le flash est une corde de plus a mon arc une corde que japprecie bcp, et non dsl le flash nest pas une poubelle deffets inutiles ... Fin bref monsieur restez dans votre jardin et essayer de le cultiver un peu au lieu darroser celui des autres de pluies acides en ps je rajouterais que adobe et google travaillent ensemble sur lindexation du flash ... fin bref, lisez un peu monsieur
avatar jujuhtst | 
@cdou59 : Faudrait changer de clavier, tu n'as plus de "'" ;) Perso en tant que Webdesigner également, je bannie le Flash pour tout sauf l'insertion de piste multimédia (en attendant le html 5) Regardez l'animation du site là : http://www.ubuntu.com/ Elle n'est pas en Flash mais en javascript comme quoi Flash n'est pas obligatoire pour faire des trucs animés ! Pour le boulot d'indexation du Flash : Adobe ferait mieux de libérer intégralement Flash ... Sun l'a fait avec Java, donc Adobe pourrait le faire avec Flash.

CONNEXION UTILISATEUR