Avec Sidewalk, Amazon va créer son propre réseau aux États-Unis sans demander l’autorisation

Nicolas Furno |

Amazon a eu une excellente idée sur le papier : avec Sidewalk, le géant américain veut créer un réseau Wi-Fi interconnecté pour tous ses appareils, notamment domotiques. L’idée est d’exploiter les puces Wi-Fi et Bluetooth présente dans tous les produit Echo (enceintes et écran Alexa) et Ring (caméras de sécurité) pour générer un deuxième réseau en parallèle de celui des utilisateurs. Ce réseau a plusieurs tâches, mais sa caractéristique la plus importante est d’être ouvert.

Tous les produits compatibles avec Sidewalk pourront se connecter à internet via n’importe quel réseau Sidewalk. En clair, si vous avez des équipements Amazon chez vous, les équipements Amazon de votre voisin pourront se connecter à internet via ce réseau parallèle. Au bout du compte, ce voisin utilisera votre ligne internet, mais par le biais de cette nouvelle fonction et sans passer par votre réseau Wi-Fi.

Sur le papier, c’est une idée séduisante pour améliorer l’expérience des utilisateurs de produits domotiques conçus par Amazon. Une enceinte ou une caméra peut se connecter à internet sans aucune configuration, récupérer les informations de compte ou encore les identifiants du réseau local pour s’y connecter automatiquement. En cas de panne de votre connexion internet, vous pouvez aussi continuer à profiter de celles de vos voisins pour maintenir les appareils en service, ce qui peut être précieux pour une caméra connectée.

Amazon assure que Sidewalk n’aura qu’un impact très limité sur le réseau de ses utilisateurs. La connexion est bridée à 80 Kbps et chaque compte est limité à 500 Mo par mois. Sur le plan de la sécurité, l’entreprise a écrit un livre blanc complet pour expliquer comment ce réseau parallèle fonctionne et en quoi le réseau privé de chaque utilisateur reste distinct et inaccessible. Le réseau Sidewalk lui-même est chiffré et en théorie également inaccessible par un tiers malveillant.

Ce même réseau pourra aussi servir à localiser des balises dans le monde entier, sur le même principe que le réseau Localiser d’Apple. Amazon a d’ailleurs signé un accord avec Tile pour ajouter cette fonctionnalité :

Amazon aime tellement son idée de réseau parallèle que l’entreprise a décidé de l’activer par défaut aux États-Unis. Ses clients ne doivent pas s’inscrire pour participer à Sidewalk, ils doivent au contraire le désactiver avant le 8 juin, date à laquelle leurs appareils Amazon commenceront à émettre sur ce nouveau réseau. La désactivation se fait directement dans les apps Alexa ou Ring, mais il faut savoir où aller chercher dans les réglages du compte.

L’entreprise fait tout pour maximiser l’étendue de Sidewalk, qui promet de couvrir une large partie des zones urbaines aux États-Unis lors de son lancement. Les millions de foyers qui disposent d’au moins une enceinte Alexa ou de l’un des produits Ring pris en charge participeront automatiquement au réseau et on peut parier sur le fait que la majorité n’ira pas le désactiver. La majorité devrait même entièrement ignorer son existence, ce qui serait d’ailleurs le signe que la nouveauté fonctionne comme prévu.

Cela étant, même si Sidewalk est aussi sécurisé que promis et même si elle ne souffre d’aucune faille de sécurité, il reste la question de la vie privée et des données collectées par le biais de cette nouvelle fonction. Qu’elle soit activée par défaut, sans attendre l’autorisation de ses utilisateurs, en dit long et ne devrait pas rassurer les sceptiques.

Pour le moment, la nouveauté est réservée aux États-Unis. On ne sait pas si Amazon a prévu de l’étendre dans le reste du monde.


Source
Tags
avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Activer un réseau sur des appareils qui ne leur appartiennent pas, quelle drôle d’idée peu légale…

Si encore commercialement ils avaient proposé les appareils à faible prix en échange de la participation des acheteurs à cette initiative…

avatar Sindanárië | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

"Si encore commercialement ils avaient proposé les appareils à faible prix en échange de la participation des acheteurs à cette initiative…"

Oui.

Voir gratuitement car l’appareil consomme de l’électricité et sur une année ce n’est pas négligeable.

avatar NORMAN49 | 

Et comment on fait pour désactiver cette m...e ?

avatar raoolito | 

donc en gros une enceinte amazon va partager la connexion avec les autres devices amazon. Certes c'est ce que fait apple avec "localiser" mais la quantité de datas (500M par mois, c'est pas totalement négligeable quand meme surtout pour ceux avec des connections maisons en reseau 4G) peut faire frémir.
Les reseaux filaires ne sont plus liés à la quantité de datas aux US, si ?

avatar Link1993 | 

@raoolito

Je crois que c'est limité en terme de débit plutôt.

avatar Sgt. Pepper | 

@raoolito

La participation au réseau localisé est désactivable par l’utilisateur

avatar armandgz123 | 

@Sgt. Pepper

Comme ce système d’Amazon

avatar AKZ | 

Oui mais le problème c’est qu’Apple à activé son réseau sans nous demander l’autorisation.
Et très très peu d’utilisateurs sont au courant de cela.

avatar Paquito06 | 

@raoolito

“Les reseaux filaires ne sont plus liés à la quantité de datas aux US, si ?”

Ils le sont. J’ai xfinity (comcast), et je suis à $45/mois pour 1.2 To de data (250 mega). Si je dépasse, c’est $10 par bloc de 50Go (cappé à $100 peu importe le volume utilisé).

avatar raoolito | 

@Paquito06

donc typiquement cette histoire d'amazon peut etre un soucis ?

avatar Paquito06 | 

@raoolito

"donc typiquement cette histoire d'amazon peut etre un soucis ?"

En theorie, oui. Faut etre ric-rac sur la data pour ne pas avoir 500Mo de dispo sur 1.2 To/mois. Mais si je te suis, on aura bientot une class action de mecs qui ont vu trop tard Amazon activer cette option en douce, se faire bouffer 500Mo, depasser leur quota et etre en droit (la justice tranchera) de reclamer dommages et interets en effet!

avatar Lucas | 

Outch

avatar IsaPain | 

@Lucas

"Le réseau Sidewalk lui-même est chiffré et en théorie également inaccessible par un tiers malveillant."

Outch²

avatar Biking Dutch Man | 

Comme s’il n’y avait déjà pas assez de bonnes raisons de fuir ce genre de compagnies.

avatar MarcMame | 

Sur le papier, ça ressemble beaucoup au réseau FreeWiFi.

avatar armandgz123 | 

@MarcMame

Je ne pense pas, le réseau free wifi, c’est juste un réseau ouvert pour que les autres abonnés Free s’y connectent quand ils en trouvent un non ?

avatar MarcMame | 

@armandgz123

"Je ne pense pas, le réseau free wifi, c’est juste un réseau ouvert pour que les autres abonnés Free s’y connectent quand ils en trouvent un non ?"
———-
Tu as raison, en fait je pensais au réseau « Freewifi secure ».
Ce réseau permet à tous les abonnés FreeMobile de se connecter automatiquement en wifi à n’importe quelle box Free juste en passant devant.
Extrêmement pratique pour les forfaits 2€.
Ca ressemble quand même beaucoup à ce que souhaite faire Amazon.

avatar armandgz123 | 

@MarcMame

Oui oui, on parle bien de la même chose ! Orange, SFR et Bouygues avait pareil à l’ époque

avatar DG33 | 

@MarcMame

C’est comme Free Wi-Fi Secure, sauf que chez Free le volume de Data filaire est illimité donc aucun risque de surfacturation du réseau filaire hôte.

avatar DarKOrange | 

@MarcMame

Pas vraiment FreeWifi est un réseau fermé destiné aux abonnés Free et il permet un accès total à internet. Dans le cas d’Amazon il s’agit de créer un réseau qui permettra à tous ses produits connectés d’accéder à internet, pas question de s’y connecter avec son smartphone pour naviguer sur le web par exemple.

avatar Bigdidou | 

@DarKOrange

« Dans le cas d’Amazon il s’agit de créer un réseau qui permettra à tous ses produits connectés d’accéder à internet »

Oui, donc ça n’est « ouvert » que de façon limitée : ouvert aux produits Amazon.
Au fond, rien de très différent avec les systèmes opérateurs.

« pas question de s’y connecter avec son smartphone pour naviguer sur le web »

Ah, OK, c’est par cette limitation que le système Amazon se distingue… ;)

avatar DarKOrange | 

@Bigdidou

Effectivement l’appellation de réseau ouvert dans l’article est à mon sens erronée

avatar MarcMame | 

@DarKOrange

"Pas vraiment FreeWifi est un réseau fermé destiné aux abonnés Free et il permet un accès total à internet. Dans le cas d’Amazon il s’agit de créer un réseau qui permettra à tous ses produits connectés d’accéder à internet, pas question de s’y connecter avec son smartphone pour naviguer sur le web par exemple."

————-
Je ne dis pas que l’usage est le même mais le principe !

avatar scanmb | 

@MarcMame

Pas faux; même au niveau du débit …

avatar MarcMame | 

« cas de panne de votre connexion internet, vous pouvez aussi continuer à profiter de celles de vos voisins pour maintenir les appareils en service, ce qui peut être précieux pour une caméra connectée. »
————-
Une caméra connectée qui peut fonctionner avec une connexion bridée à 80kbps ?
Vraiment ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR