William Barr, le procureur général US, accuse Apple et Disney d'obéir trop facilement à Pékin

Mickaël Bazoge |

Comme aux plus belles heures du maccarthysme, l'administration Trump accuse maintenant les plus grandes entreprises américaines de collusion non pas avec les méchants communistes russes, mais chinois. William Barr, le procureur général des États-Unis, l'équivalent de notre garde des Sceaux, a tiré tous azimuts sur Disney, Apple, Google, Microsoft et même sur ce pauvre Yahoo, accusés d'être un peu trop disposés à collaborer avec Pékin.

William Barr. Image : The United States Department of Justice.

En substance, l'iPhone ne se vendrait pas en Chine si Apple résistait aux pressions du gouvernement chinois. Disney n'hésiterait pas à censurer ses films pour « apaiser le Parti communiste chinois », a assuré Barr durant un discours dans le musée présidentiel Gerald R. Ford dans le Michigan.

Dans un contexte différent, ces attaques pourraient effectivement porter. Disney dépend de plus en plus de l'argent des producteurs chinois pour ses films. Apple donne trop souvent l'impression de tout céder à la Chine sans faire beaucoup de cas de ses grands idéaux (lire : Apple cède-t-elle à la pression chinoise ?).

Mais il est difficile de prendre au sérieux ces remarques assassines, qui s'inscrivent dans une situation de guerre commerciale et politique délétère entre les deux puissances. En difficulté dans les sondages alors que l'élection présidentielle approche, Donald Trump — dont William Barr est un des affidés les plus zélés — appuie plein gaz sur les attaques anti-chinoises, quitte à franchir régulièrement la ligne rouge du racisme. Cela ne veut pas dire que ce sont des anges en face, bien au contraire, mais la portée de ces discours enflammés ne va guère plus loin que la consolidation d'une base d'électeurs.

avatar a_y | 

il a totalement raison !

avatar occam | 

Ça, ce n’est même plus l’hôpital qui se fout de la charité, c’est carrément le mouroir qui se moque du sanatorium.

Alors qu’au même moment, Taiwan effectue les manoeuvres du désespoir en prévision de ce que le régime de Beijing va leur jeter dessus, l’administration US ayant abandonné tout semblant de stratégie à l’égard de ses alliés en Asie.
https://www.theguardian.com/world/2020/jul/16/taiwan-thwarts-chinese-inv...

avatar oomu | 

@occam

oui. bien dit.

avatar pat3 | 

@occam

"Ça, ce n’est même plus l’hôpital qui se fout de la charité, c’est carrément le mouroir qui se moque du sanatorium."

Ou le cimetière qui se moque du funérarium ?

avatar ClownWorld 🤡 | 

Quelle blague, Barr joue le chaud et le froid

avatar scanmb | 

@ClownWorld 🤡

Tout ça, c’est du vent ..

PS: Son prénom: Laurent ?

avatar fousfous | 

Bon et du coup il doit avoir des preuves non? Non?
Ah bah on dirait juste un politicien qui parle dans le vide pour ses électeurs alors.

avatar redchou | 

@fousfous
Disney a censuré Winnie l’Ourson parce qu’il ressemble à Xi Jinping.. Ce n’est qu’un exemple dans une longue liste...
Apple censure des apps de son store, pour plaire à Pékin...
C’est pas des preuves ça? C’est quoi une preuve? Une lettre signé de Tim Cook disant qu’il obéit à Pékin? 🤷‍♂️

avatar Kounkountchek | 

@redchou

Et Apple qui obéit à l’Europe hein?
Hop on leur impose le rgpd et ils obéissent de suite, incroyable.

avatar hptroll | 

@Kounkountchek

Tout à fait.
Soit ils se retirent du marché chinois totalement, soit ils en acceptent les règles. Ils n’ont juste pas le choix.

avatar fousfous | 

@redchou

J'ai vraiment besoin de rappeler qu'une entreprise se doit de respecter les lois du pays dans lequel elle opère? Même si l'entreprise n'est pas d'accord y a pas à discuter des lois, Apple respecte bien les lois en Europe et ailleurs.
Et d'ailleurs l'accusation porte sur le faite qu'Apple a fait une backdoor pour la Chine, ce qui demande quand même des preuves avec une telle accusation...

avatar oomu | 

@fousfous

pourquoi elle se doit ? elle peut rentrer en illégalité, s'allier avec la mafia locale, et fuire la police du gouvernement et cacher ses cadres dans les égouts.

non ?

Bref, si les USA ont un soucis avec les lois chinoises (ce que je comprends, j'ai moi même un soucis avec les lois chinoises, russes, iraniennes, usa et plein d'autres pays), et bien qu'elle entre ouvertement en conflit politique avec la Chine à l'ONU et OMC, et impose des restrictions à ses propres entreprises.

Elle a bien sur le faire pour l'exportation de technologie informatique (cryptage) vers l'étranger (toute une liste, nous ça va, un peu de paperasse). C'est un interdit imposé à ses propres entreprises.

-
non mais c'est vrai que c'est énervant ces personnages-fonctions chinois apparaissant subitement en plein milieu de ma marvelade. Je veux du personnage-fonction corse !

avatar Nonome77 | 

@redchou

C'est un peu plus complexe que ça...

avatar oomu | 

@redchou

"Apple censure des apps de son store, pour plaire à Pékin... "

pour obéir au gouvernement chinois pour continuer à vendre localement.

A moins que... quand Apple obéit à la loi Française et aux juges, c'est uniquement par amour de Macron ? O Macron, quel Amour, même Timmy veut te plaire, snirrRRfl...

avatar fallherpe | 

Barr qui met un coup de pression sur les entreprises américaines...

avatar Ndrix68 | 

@fallherpe

👏 😁

avatar occam | 

« Comme aux plus belles heures du maccarthysme »

Le maccarthysme était une blague à côté de ce qui se déploie en ce moment.

Mine de rien, la bien nommée Maison Blanche vient d’étrangler le CDC : plus de données Covid-19 publiées sans la permission écrite du VP Mike Pence :
https://www.cdc.gov/nhsn/covid19/report-patient-impact.html
https://www.hhs.gov/sites/default/files/covid-19-faqs-hospitals-hospital...

Au même moment, la porte-parole de Trump affirme que « la science ne devrait pas entraver la réouverture totale des écoles ».
Verbatim : « The science should not stand in the way of this. »

MiniTruth in Action. Il ne faut plus s’étonner de rien.

avatar raoolito | 

@occam

nan , le maccarthysme a poussé des dizaines de personalités au suicide a fait tomber des haut fonctionnaires et laché des hommes politiques face à une opinion publique particulièrement remontée
on est tres loin du maccarthysme, c’est une version édulcorée, fort heureusement.

avatar oomu | 

@occam

"Le maccarthysme était une blague à côté de ce qui se déploie en ce moment."

Non. Sans excuser les USA pour hier, maintenant et demain, non on ne peut pas dire cela sans être malhonnête.

Bien sur si on fait la SOMME de toutes les initiatives du gvt trump sur l'ensemble des sujets, c'est vertigineux

mais si on revient sur cette histoire de collusion avec la Chine, on en est pas encore aux procès, aux listes noires, aux pressions _au sein_ des grandes entreprises culturelles comme au bon vieux temps du Joseph McCarthy qui était prompt à faire accuser de trahison selon son humeur du jour.

Après, peut être que les gouvernements de Truman, Reagan, Bush, Bush l'échec-familial-qu'il-fallait-caser-qq-part-tiens-ici et Obama étaient des blagues à coté de Trump. Mais perso, je n'y vois que la continuité d'une tradition régulière des USA.

Le côté "amateur" et "instable" de trump et sa cohorte radicale sont pratiques pour nous le faire admettre _définitivement_.

-
(les décisions ENCORE récentes, en plus des précédentes, sont effectivement inquiétantes. Y a un détricotage en règle du peu d'institutions que possèdent les USA pour proposer un minimum de progrès ou d'intérêt général. Les obamaseries à la healtcare n'auront été qu'une virgule de l'histoire, vite balayée. Reste sa formidable politique pour planter l'UE, ça ils gardent.)

avatar Samus | 

Quel est le probleme du moment que ca n a aucune influence sur les consommateurs US ??
Que les chinois soient censurés, on s en tape, c est le pb des chinois.

avatar oomu | 

@Samus

Le problème des Chinois c'est le problème des USA
D'ailleurs, je dirais que le problème de la France, Niger, Australie, Ouganda, Lituanie, le petit village en haut à droite en Corse et la Russie et tout le reste sont le problème des USA.

En gros: c'est pas le point. Si les USA peuvent instrumentaliser un truc ailleurs pour leur intérêt ou l'intérêt du politicien du jour, ben ça devient le problème des USA, un point c'est tout.

Après, il s'agit aussi d’empêcher des industriels US de dépendre de la Chine ou d’empêcher de faciliter la vie de la Chine. Mais comme nombre d'analystes à sang froid le diront : la seule chose qui compte pour ces entreprises US c'est de vendre du produit à qui veut bien payer, et une société comme Disney n'a pas besoin de producteurs Chinois pour lever des fonds.

Si vendre était en péril, on les verrait menacer de guerre.

Pour l'heure, ça fait bien au près de l'électeur de lever le menton contre les chinois et la gauchiasseries démocrates woke sjw chevelus surfeurs en tongue (et je ne sais quoi) qui dirige les grandes entreprises qui font même pas moitié prix à l'entrée du parc à l’électeur. honteux !

Une manière comme une autre de rappeler un pouvoir de nuisance à des entreprises qui pourraient cotiser plus "intelligemment" pour les élections présidentielles.

Vivement que ça fasse bien au près de l'électeur de cracher sur la France, ce pays qui est jamais foutu de glorifire la gloire glorieuse des USA _quand_ on lui demande. C'est mon coté SM. #FreedomFriteVaincra

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Mickaël Bazoge
"les attaques anti-chinoises, quitte à franchir régulièrement la ligne rouge du racisme"
Choquant. J'aimerai des références : j'ai pourtant bien du mal à imaginer que cela soit possible sans provoquer de vives réactions des japonais, des coréens, etc.
Le racisme est un mal qu'il faut combattre sans relâche.

avatar raoolito | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

xénophobie serait plus adaptée en effet

avatar IceWizard | 

@J'en_crois Pas_mes yeux
"j'ai pourtant bien du mal à imaginer que cela soit possible sans provoquer de vives réactions des japonais, des coréens, etc.
Le racisme est un mal qu'il faut combattre sans relâche."

Les japonais de base considérant les Coréens et les Chinois comme des êtres à peine supérieurs aux singes, pas certain que des remarques racistes visant spécifiquement les Chinois les émeuvent beaucoup.

Pour combattre le racisme, il faut savoir qu'il en existe de nombreuses variantes culturelles.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@IceWizard "Pour combattre le racisme, il faut savoir qu'il en existe de nombreuses variantes"
Bien d'accord avec toi, la précision des mots est nécessaire, un concept émoussé ne permet pas ni de comprendre un phénomène et encore moins de le combattre. S'il est en effet probable (je n'ai pas la compétence) qu'il existe des racismes entrecroisés entre plusieurs ethnies asiatiques, les attaques anti-chinoises ne se sont pas élaborées autour de la notion de "race". D'ailleurs l'opposition avec Pékin, est très souvent couplée avec un soutien de Hong Kong et de Taïwan.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR