« Shareware Heroes » : un projet de livre sur l'âge d'or du shareware

Stéphane Moussie |

Richard Moss remet le couvert. Après avoir écrit le livre de référence sur l'histoire du Mac dans l'univers du jeu vidéo, l'auteur veut se pencher sur « les héros du shareware ». Comme pour The Secret History of Mac Gaming, Richard Moss et l'éditeur Unbound passent par Kickstarter pour financer Shareware Heroes: Independent Games at the Dawn of the Internet.

Le projet a besoin de 11 252 € pour aboutir. C'est bien parti : seulement quelques heures après le lancement de la campagne, plus de 2 000 € ont déjà été récoltés.

Ce nouveau livre traitera de l'âge d'or des sharewares, ces programmes, en l'occurrence des jeux, que l'on pouvait essayer gratuitement avant de passer à la caisse, et qui « ont bouleversé l'industrie du jeu vidéo et maintenu en vie les jeux indépendants. » Grâce à de nombreux entretiens avec les acteurs de l'époque, l'auteur promet sur 360 pages un voyage du début des années 1980 jusqu'au moment où les éditeurs se sont détournés de ce modèle.

Pour obtenir une copie numérique de Shareware Heroes, il faut dépenser au moins 12 €. Pour un exemplaire papier, comptez au moins 34 €. La campagne Kickstarter se terminera dans 29 jours. Le livre, qui avait déjà fait l'objet d'une opération de financement partielle sur Unbound, est prévu pour février 2022.

Dans le cadre de notre série Apple Gaming, nous avions traduit avec l'autorisation de Richard Moss le chapitre de « The Secret History of Mac Gaming » consacré au multijoueur : Quand AppleTalk rapprochait les joueurs.


avatar LaurentH | 

C'était du sport, payer ses sharewares a des auteurs américains dans les 80's. Evidemment pas de Paypal etc, fallait aller à la banque faire le change pour avoir un billet de $20 et l'envoyer par la Poste. C'était le seul moyen d'avoir la conscience tranquille après avoir passé des nuits a jouer a Scarab Of RA, ou utilisé Compactor pour archiver tous ses fichiers. Good ol' days.

avatar BeePotato | 

À noter que, sur le même sujet, le très bon The Digital Antiquarian a commencé il y a quelques semaines une série sur les sharewares, avec d’abord un retour à l’époque des origines du principe (et du terme), puis plus spécifiquement l’histoire des jeux en shareware dans les années 80 et 90.

Le premier épisode est là :
https://www.filfre.net/2020/04/the-shareware-scene-part-1-the-pioneers/
Le quatrième épisode est sorti il y a quelques jours et s’intéresse à Doom.

avatar Ali Baba | 

Finalement on est plutôt revenus à ce modèle avec l’App Store, non ?

avatar jerome74 | 

@Ali Baba: hein? l'app store, il faut payer pour télécharger, il n'y a pas de version de démo. L'anti-shareware par excellence. Et les achats in-app, ils peuvent y ressembler un peu, mais le principe du shareware était quand même la confiance: tu payes si tu juges que ça les vaut, mais tu peux utiliser gratuitement sinon.

avatar melaure | 

Et sur l'App Store tu ne peux pas transmettre ta licence à quelqu'un d'autre ...

avatar melaure | 

Comment ne pas penser à Ambrosia et les 3 Escape Velocity !!! :D

CONNEXION UTILISATEUR