Orange mis en demeure sur ses obligations de service universel

Stéphane Moussie |

Distingué la semaine dernière par l’Arcep pour la qualité de son réseau mobile, Orange est maintenant réprimandé par la même institution concernant son réseau fixe.

Le régulateur des télécoms note qu’Orange ne remplit pas correctement son rôle d’opérateur du service universel, qui consiste à garantir l’accès pour tous les citoyens au service téléphonique à un tarif abordable.

Image Da Sal (CC BY 2.0)

L’Arcep a reçu de nombreux témoignages d’une « dégradation progressive et significative de la qualité de service en matière de téléphonie fixe », dégradation confirmée par une enquête qui a révélé que certains indicateurs n’étaient pas respectés au premier semestre (délai de réparation d’une défaillance téléphonique, répartition par ancienneté des instances de réparation…)

La mise en demeure ne concerne que la téléphonie fixe, mais les conséquences vont au-delà, comme l’a souligné le président de l’Arcep : « Dans les faits, d’un point de vue technologique, cela aura un impact sur tout ce qui est supporté par le cuivre, c’est-à-dire aussi bien Internet via l’ADSL, que les services de télésurveillance ou les sites touristiques qui sont parfois coupés du monde. »

Orange s’est justifié en invoquant des facteurs extérieurs (« aléas météorologiques, vols de câbles de grande ampleur, [sections accidentelles] de câbles ») qui se sont multipliés depuis plusieurs mois. Le PDG Stéphane Richard avait reconnu la situation difficile devant les députés fin septembre.

L’opérateur historique assure maintenant « tout mettre en œuvre pour que la situation du service universel revienne à un niveau conforme à ses obligations dès 2019. »


Tags
avatar e2x | 

he ben he ben.. on m’prendra moins pour un mytho ou un pleurnichard qd je dis aux gens que c’est la merde dans le service fourni pour ce qu’on paie.

avatar Malouin | 

@e2x

Un service rendu qui est le moins cher d’Europe... voire d’ailleurs !

avatar onclebobby | 

Donc si votre opérateur a du mal, dans certains cas, à améliorer ses services, commencez par blâmer et pourrir orange! A la fois gestionnaire et prestataire, avec la rente garanti de la boucle locale, quoi de mieux pour faire de la concurrence déloyale?

avatar nicky_rabbit | 

@onclebobby

Quelle « rente garantie » ? Aucune !

Le service universel téléphonique est un appel d’offre de l’Arcep renouvelé tous les 3 ans. Il peut être attribué à 1 ou plusieurs opérateurs (pour obtenir une saine émulation: qui fera mieux que l’autre ?).

Mais depuis 1997 il semble que le régulateur ne désigne qu’Orange ... faute d’autre candidat ?! (Les autres n’ont pas le savoir faire ? Les moyens humains ? Envie de risquer à se faire taper dessus ?).

Le plus rigolo c’est que le site officiel d’information public de l’Arcep n’est pas à jour sur le sujet: il reste bloqué sur le décret d’octobre 2013 (forcément remplacé par un autre en octobre 2016). Quelle est l’amende que risque l’Arcep pour ne pas mettre son site à jour pendant 2 ans ?! ;-)

avatar onclebobby | 

La boucle locale est une autorisation d'utilisation de la ligne de cuivre moyennant le paiement d'une redevance. Exactement comme un péage autoroutier. Pourquoi ne pas avoir conservé France Télécom uniquement pour entretenir le réseau de cuivre et laisser Orange simple prestataire de services comme les autres? Ne trouvez pas un peu facile qu'on laisse à un seul opérateur la double casquette, qui fait que beaucoup de gens se disent "je reste chez Orange car comme il possède le réseau, il connaît mieux"? Rien que ça est une distorsion des règles de concurrence. D'ailleurs, au Royaume-Uni, le régulateur local demande cette séparation.

avatar Malouin | 

@onclebobby

Vos remarques sont pertinentes... Mais à l’époque de ces négociations qui aurait pu imaginer les développements actuels de l’Internet et de la téléphonie mobile.

avatar Kazquo | 

@onclebobby
C’est déjà plus ou moins le cas. La boucle locale est en location à un tarif fixé par l’ARCEP. Et Orange doit, avec cet argent, entretenir l’ensemble du réseau cuivre français. C’est pas « super séparé » mais ça l’est un peu, quoi.

avatar esteban94220 | 

Mouais...

je ne sais plus où j'ai lu ces chiffres mais c'était :

> Revenus issus du RTC : 1,5Md€/an
> Somme allouée à l'entretien du réseau : 0,5Md€/an

Quand je vais chez ma mère à la campagne (la vraie de vraie), je ne peux plus compter les poteaux cassés, les câbles qui pendent voire même à terre.

Les seuls poteaux entretenus sont ceux qui portent la fibre... uniquement destinée à relier les NRA et les antennes 3G (oui, je n'ai même pas la 4G). Cette fibre qui n'ira probablement jamais chez les ruraux alors même qu'elle passe au bout des chemins.

avatar Malouin | 

@nicky_rabbit

+ 10

avatar MarcMame | 

Tiens ! Personne pour dire que c'est la faute de Free ? ?

avatar Kazquo | 

@MarcMame

Quand bien même quelqu’un le dirait, il aurait tord sur toute la ligne ?

avatar MarcMame | 

@Kazquo

Ca n'a jamais arrêté personne.

avatar justvsmafia | 

Et les salariés Orange qui voient leurs salaires qui congèlent année après année. Orange qui se plaint de manquer d’incitation économique à entretenir le réseau cuivre on croit rêver, que doivent penser les salariés sur ce thème, alors que les cadres dirigeants viennent de prendre encore 26 millions d’actions gratuites, jusqu’à l’indigestion

CONNEXION UTILISATEUR