En absorbant iSwitch, Inter-Actif devient le premier réseau APR de France

Mickaël Bazoge |

La concentration se poursuit dans le monde, de plus en plus petit, des Apple Premium Reseller. Depuis 14h ce vendredi, l’enseigne iSwitch est officiellement dans l’escarcelle d’Inter-Actif. Les cinq boutiques d’iSwitch sont toutes basées dans le nord de la France : Lens, Arras, Amiens, Calais et Beauvais.

Inter-Actif à Reims.

De son côté, Inter-Actif possède également cinq APR situés dans la région parisienne (Versailles, Roissy), dans le nord et l’est (Reims, Troyes et Thionville). Un réseau de dix boutiques au total, aux emplacements complémentaires. Inter-Actif devient le premier réseau d’APR en France par le nombre de boutiques. Pour le moment, l’enseigne iSwitch va poursuivre son chemin sous ce nom, nous dit-on du côté du nouveau propriétaire.

La taille des groupes en France varie de une à trois boutiques pour les plus petits, jusqu’à 12 à 14 magasins, si l’on compte les APR et les revendeurs agréés. Bimp est ainsi présent dans 12 villes, iConcept compte 12 boutiques dans le sud ouest.

Si les Apple Store se concentrent sur les zones urbaines les plus peuplées, le constructeur a confié à son réseau d’APR la charge de mailler le territoire. Une pression qui pousse les enseignes à se regrouper ; après iSwitch chez Inter-Actif, c’est iTribu qui pourrait rejoindre Bimp (lire : Les revendeurs Apple condamnés à grossir pour survivre).


avatar anthonyhyg | 

Et iConcept avec ces 13 boutiques?

avatar claupatr | 

@anthonyhyg

Il parle de réseau d'APR (premium reseller)

avatar fabs | 

On est les plus fort ?? je travaille chez "inter-actif" sur Thionville

avatar macfredx | 

@fabs

On est voisin alors ?

avatar DG33 | 

@fabs
J'ai bossé il y a 20 ans chez MicroservicE METZ et NANCY
Ca existe toujours ?
Un lien avec ta boutique ?

avatar macfredx | 

@DG33

J'ai connu Microservice, à ma connaissance ça n'existe plus depuis un moment ?

avatar DG33 | 

@macfredx

3-4 ans chez IMAGOL à PARIS
3-4 ans chez MicroservicE à METZ NANCY
3 ans chez ECONOCOM LUXEMBOURG
De bien belles années.

avatar macfredx | 

@DG33

Il fut un temps où Microservice avait une boutique à Thionville.

avatar gillesb14 | 

D'un côté iConcept a fait un très belle effort pour sa nouvelle boutique, mais d'un autre côté Toulouse, métropole de presque 1 million d'habitants n'a pas d'Apple Store, c'est curieux!

avatar sc10u | 

La GROSSE nouvelle ça reste quand même ça, même si ce n'est pas tout à fait conclu

http://www.groupe-ldlc.com/projet-dacquisition-de-la-societe-olys/

avatar marc_os | 

« une pression qui pousse les enseignes à se regrouper. »

C'est cela oui. Chez les APR la situation est exceptionnelle : Les actionnaires n'en veulent pas toujours plus, non non ils se contentent de ce qu'ils ont et ne "réinvestissent" pas. S'il y a des regroupements monopolistiques, c'est à cause de la « pression », pas à cause de la logique capitaliste comme partout ailleurs.
Ah le monde de la pomme est vraiment exceptionnel !

avatar Le docteur | 

Ben c'est une pression, effectivement.
Là c'est une traduction gauchiste qui voit le mal partout (non je déconne) du moins c'est ce qu'on réussit à faire avaler au mouton lambda, qui la plupart du temps participe à sa propre exploitation en boursicotant (histoire de se faire prendre en double anale).

avatar Mathias10 | 

@Le docteur

L'anticapitalisme ... ce combat d'une minorité gueularde tantôt de ratés, tantôt de riches bobo, tantot d'idéalistes en contradiction avec eux même et y'en a encore heureusement, de personnes de conviction en phase avec celles-ci . Bien entendu cette minorité est en combat contre un "système" composé d'une majorité écrasante qui s'en balance totalement de ces conneries mais ça crée de l'emploi en politique et en papeterie. Cool alors

avatar marc_os | 

@ Mathias10
Le capitaliste, ce voleur prêt à tout pour maximiser ses bénéfices...
Donc les APR seraient des entreprises à but "non lucratif" ?
Non.
Et ça veut dire quoi à but "lucratif" ?
Ce n'est pas lucratif pour les salariés, non, les salariés touchent leur salaire également dans les associations comme dans les entreprises à but lucratif, c'est lucratif pour les propriétaires (actionnaires, détenteurs de parts), car ça les autorise à prélever une « taxe » sur les salaires, càd à baisser les salaires afin de dégager des "bénéfices", non pas pour les salariés de facto "spoliés", mais pour les propriétaires qui vont se répartir ces bénéfices indus.
C'est comme ça depuis le XIXème siècle, c'est l'un des fondements mêmes du capitalisme* !
Et je te mets au défit de dire à quel endroit cette simple description des rapports de force serait des "conneries".

(*) En plus, ces gens là qui ne peuvent pas bouffer tout ce qu'ils "gagnent" (ok il y en a qui collectionnent les voitures et se font des musées privés, mais pas tous), donc ces gens là "réinvestissent" leurs gains. Et ces gains "réinvestis" vont à nouveau rapporter des gains, sans que le type n'ait à faire autre chose que de dire à son banquier (ou son ordi en ligne) : "achète". Ou "vend" si d'aventure il voudrait spéculer.

avatar Le docteur | 

Et la défense du capitalisme, ce combat d'arrière garde opéré par tous ceux qui sont assez intelligents pour profiter de ce système, mais pas assez pour le remettre en question, ou assez immoraux pour ne pas être dérangé par les conséquences de leur collaboration. En général opéré à coup d'insultes visant à décrédibiliser ceux qui ne veulent pas collaborer avec ce système (qui donc, dans leur esprit ultrapragmatique ne gueulent que parce qu'ils ne sont tout simplement pas capables de prendre leur part du gâteau — d'où le "raté").
Le jour où les prolétaires réaliseront en masse ce qui saute aux yeux des bobos que vous insultez vous pourrez préparer vos miches, les gars.

avatar Le docteur | 

C'est de l'humour de gauche (vous savez qu'on est vulgaire et qu'on fait une fixation sur les histoires de trous de balle).

CONNEXION UTILISATEUR