SFR en « sureffectif » : Drahi fait planer une menace sur l'emploi

Stéphane Moussie |

Alors que Numericable s'était engagé à ne pas effectuer de licenciements durant trois ans à la suite de l'acquisition de SFR, Patrick Drahi juge maintenant que cette promesse est « inopportune ».

Patrick Drahi lors d'un discours en 2015. Crédits : Ecole polytechnique (CC BY-SA)

« On a donné une garantie sur l'emploi de trois ans donc il reste encore un an. [...] C'est un peu comme chez Darty quand vous avez une garantie de trois ans. Au bout de trois ans la machine à laver tombe en panne on fait comment ? On paie », a déclaré l'homme d'affaires devant des journalistes à New York, rapporte Les Échos.

Il juge que SFR est en « sureffectif » et que la « garantie sur l'emploi a rendu les choses compliquées et crée des tensions ». Favorable pour « organiser quelque chose maintenant plutôt que d'attendre encore un an sans savoir comment les choses vont s'organiser », le magnat des médias et des télécoms exagère la situation pour faire valoir son point de vue :

On est quand même dans une situation en France où tous nos concurrents ont licencié à tour de bras et nous on a pris une garantie sur trois ans à un moment où on vend à 1 euro par mois des abonnements.

D'une part, si Bouygues Telecom a effectivement supprimé environ 2 000 postes ces dernières années, Free Mobile n'a pas licencié et Orange ne prévoit pas non plus de le faire, même si une large réduction d'effectif est prévue en ne remplaçant pas la majorité des départs en retraite, notamment.

D'autre part, SFR ne vend pas ses abonnements à 1 € par mois — ce qui serait toujours plus que l'abonnement Free Mobile à 0 €. Mais Patrick Drahi veut sans doute dire par là que la guerre des prix à laquelle SFR participe fait que les abonnés rapportent moins. Au premier trimestre 2016, le revenu moyen par abonné (ARPU) mobile de l'opérateur était de 21,8 € par mois, contre 22,2 € fin 2015.

Dans le même temps, Patrick Drahi vient de laisser le poste de président d'Altice, maison-mère de SFR, à Dexter Goei, son bras droit. Michel Combes, jusqu'à maintenant PDG de SFR, devient pour sa part le nouveau directeur général d'Altice.

Patrick Drahi, actionnaire principal du conglomérat, reste cependant « le vrai patron », selon Les Échos, qui note que ne pas apparaître dans l'organigramme exécutif est une de ses marques de fabrique.


avatar madaniso | 

Sfr est bien plus gros que Free mais faut voir ce qu'ils ont a dépenser actuellement.

Renouvellement complet du réseau mobile, comme Free Mobile qui monte son réseau.

Poursuite du déploiement de son réseau fixe, alors que la Free fait toujours le coucou sur le réseau d'Orange.

Et puis, quand on a vécu pendant des années avec de grosses marges, l'ouverture du marche et l'équilibre des prix fait que forcément il faut couper dans les effectifs.

avatar docdav | 

@madaniso :
Free coucou sur le reseau fixe ?
J'espère qu'ils ne vont pas te lire, attention à la diffamation... Va regarder le réseau de free...

Quand au mobile oui il y a l'itinérance.
Mais en partant de zéro avec des obligations de malades que n'ont pas eu à tenir les autres (et ils n'ont même pas tenu leurs obligations plus basses d'ailleurs), alors qu'ils faisaient des marges toutes autres de celles de free...

avatar madaniso | 

@docdav

On peut pas diffamer la vérité. Bouygues est dans le même cas sur le réseau fixe d'ailleurs.

Free Mobile a tenu ses obligations mais on en reparle quand on va couper l'itinérance avec des trous partout dans le réseau.

Pour info, je suis pas anti-free, c'est plutôt l'inverse mais je traite la situation de manière neutre et objective.

avatar frankm | 

Voir les tableaux de l'Agence Nationale des Fréquences sur les supports antennes installés par les 4 opérateurs.

avatar harisson | 

@madasino :

Tu n'es pas objectif ;)

avatar madaniso | 

@harisson :
Parce que j'ai un avis différent du français/beauf moyen ? J'ai un destin moi monsieur alors je m'en donne les moyens et vous pourriez aussi en avoir un si vous en aviez la volonté.

avatar C1rc3@0rc | 

«On peut pas diffamer la vérité.»

Ben si c'est meme le principe de la diffamation: «Chercher à perdre quelqu'un de réputation en lui imputant un fait qui porte atteinte à son honneur, à sa considération.»

«la diffamation est une infraction pénale définie comme l'« allégation ou [l']imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé ». En l'absence de faits imputés, il s'agit d'une injure (art. 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse)»

Tu travailles chez SFR?

Sinon, si Drahi fait planer une menace sur l'emploi de maniere mediatique c'est qu'il a une idee derriere la tete, car le degraissement fait partie de ses strategies post-acquisition.
Ce qui est les plus interressant c'est qu'il fait dans le populisme avec le parallele avec Darty.

A vu de nez je dirai qu'il veut impliquer l'Etat...

avatar DarKOrange | 

@C1rc3@0rc :
Saf si ce fait s'avère vrai...

avatar AirForceTwo | 

M'étonnerait que Free se mette de nouveau à attaquer un internaute en diffamation après le fiasco de sa dernière tentative.

avatar madaniso | 

@AirForceTwo :
Ce serait trop d'honneur pour moi et puis ils ne peuvent pas m'attaquer, ça ferait tâche.

avatar SonyTEL | 

.
Pour faire simple, Bouygues 20 ans 12 millions de clients mobiles,
.
Free 4 ans 12 millions de clients mobiles...
.
Boire ou conduire, j'ai choisi ;-)
.

avatar oomu | 

ha ben "forcément"

c'est une loi de la Physique. Ceux qui ont tenté de pas lui obéir, ils ont été désintégrés par les forces cosmiques.

C'est tellement "forcément" qu'on pourrait délocaliser un dirigeant SFR en chine (ou la lune) ou le ubériser par un bot crowdsourcé dans le nuage en deep learning par réalité virtuelle que ça serait tout aussi efficace.

Il ferait forcément pareil vu que c'est Forcé !

avatar leber726 | 

@ Madaniso : "Poursuite du déploiement de son réseau fixe, alors que la Free fait toujours le coucou sur le réseau d'Orange"

Vu que Free a dépassé SFR en nombre de NRA dégroupés je ne m'explique pas très bien cette phrase...

avatar madaniso | 

@leber726 Je parlais du cable de Numéricable.

avatar macinoe | 

SFR en sureffectif ?

C'est sûr, il y en a au moins un en trop.

avatar jazz678 | 

@macinoe :
Et si c'est le chef?...:0)

avatar frankm | 

Oh ça fait mal.
Ils sont en sureffectifs car les actionnaires ont envie de se gaver !

avatar fousfous | 

C'est drôle mais j'étais sûr que ça promesse que ça n'influerait pas sur l'emplois c'était un gros mensonge
Y en a quand même qui arrivent à croire ce qu'il dit...

avatar Zefram | 

Exactement le ccommentaire que j'allais laisser

avatar madaniso | 

@fousfous Il y a bien des gens qui vont encore voter pour des promesses en l'air en 2017 aussi.

Question > https://www.youtube.com/watch?v=N0xPtbwn7q0

avatar jessy | 

Ou réduire son salaire indécent, Réduire les dividendes, réduire les frais d'entreprise sur les fournitures voiture de fonction etc il à plein de piste mais comme toujours on préfère taper sur les plus petits

avatar oomu | 

NON !

Pourquoi voudriez vous qu'il (et les autres dirigeants et principaux investisseurs) fasse cela alors que c'est la méthode nécessaire pour maximiser leur accumulation de valeur personnelle. C'est son intérêt.

avatar madaniso | 

@jessy :
Et tous vivre dans la pauvreté collective en s'appelant camarade !

avatar jessy | 

@madaniso :
Non plus mais genre quand je vois le PDG Renault gagniez 16Millions par mois alors qu'il paye des salariées au Smic en France et exploite à l'étranger c'est juste abuser les différences de revenu.

avatar madaniso | 

@jessy Si tu te sens mal payé, change de boulot ou monte ta boite.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR