Google + HP pour contrer Apple + IBM ?

Mickaël Bazoge |

Google s'intéresse au monde de l'entreprise. Ça n'est pas vraiment un scoop, puisque le moteur de recherche a mis au point une offre pro composée, entre autres, d'applications et de services adaptés aux besoins des PME, mais Google n'a pas encore réellement montré de réelle appétence pour le big business et pour cause : son modèle d'affaires le pousse à s'adresser d'abord au grand public. Il s'agit cependant de ne pas complètement abandonner cet important secteur économique. Il y a environ un an, écrit The Information, Google et HP ont commencé à discuter sur l'adaptation de Google Now aux entreprises.

Imaginée par l'équipe en charge d'Android, l'idée est de permettre à l'assistant virtuel de Google de piocher dans les bases de données de l'entreprise afin de renseigner l'utilisateur sur les données financières de sa société, son inventaire, et d'autres informations encore, de la même manière qu'il se sert de Google Now pour obtenir la météo ou le trafic routier. Actuellement, le module de recherche du service de Google ne comprend aucune intégration avec les serveurs des entreprises.

Si les discussions avec HP sont en cours depuis une année, Google n'a pas semblé montrer un intérêt très prononcé jusqu'à présent. Mais peut-être que le partenariat signé entre Apple et IBM redonnera le goût au moteur de recherche de se lancer plus franchement à l'assaut des entreprises ? Google, qui voit ses solutions mobiles trainer de la patte derrière iOS, va sans doute vouloir répliquer à Apple. À l'instar du créateur de l'iPhone, une alliance avec un vieux routier de l'informatique comme HP pourrait être une solution.

Meg Whitman, CEO et présidente de HP.

HP cherche de son côté un partenaire de poids pour asseoir sa position dans le secteur de l'entreprise, où le constructeur fait face à de solides concurrents : Apple bien sûr qui bénéficie désormais de l'appui et de l'expertise d'IBM, mais aussi Microsoft, Samsung, BlackBerry… Tous ont des vues sur ce marché aux marges plus confortables que les produits grand public. À un moment, HP voulait même mettre au point un smartphone de la gamme Nexus à destination des entreprises, équipé de technologies de chiffrement des informations. Andy Rubin, l'ancien patron de la branche Android, a rejeté l'idée.

HP avait également tenté de séduire Apple avec un projet de recherche mobile baptisé « Enterprise Siri », dont les contours ressemblent beaucoup au Google Now adapté aux entreprises. Le constructeur avait proposé l'affaire à la Pomme il y a quelques mois, mais Apple en était à finaliser son partenariat avec IBM…

Pour aller plus loin :


Tags
avatar NoScope73 | 

Hp ? La marque aux 33% de pannes sur les Pc portables ?

avatar delalendre | 

@NoScope73

Exactement mdr

avatar Wolf | 

HP, toujours en retard d'un Wagon. Je ne voit pas les entreprises faire confiance à Google pour piocher dans leurs données.
HP devra convaincre les entreprises que Google ne regarde rien. C'est pas gagné.

avatar Danielroibert | 

Je connais une grosse société (Solvay) qui a choisit Google pour remplacer Microsoft et ils ne sont pas content. Mais c'est moins cher.

avatar madaniso | 

@Danielroibert Ça n'a rien d'étonnant.

D'ailleurs même si moi même je suis surpris par le fait que Windows Phone 8 n'intègre le support VPN que depuis la version 8.1 disponible au public que depuis quelques semaines, c'est aussi parce que Microsoft a rodé sur ce marché et connait son job. Ça veut pas dire qu'ils doivent se reposer sur leurs lauriers mais une flotte de Nokia Lumia sera toujours plus simple à gérer que des Android devices.

C'est comme la suite Office qui est arrivé en web apps depuis quelques mois. Ils ont coupés l'herbe sous le pied de Google, pour l'entreprise j'entends. Il n'y a vraiment aucune raison d'utiliser les formules de Google pour une entreprise à part une peut être, le prix mais si c'est pour ne pas pouvoir bosser, on est pas avancé.

avatar Mathias10 | 

@madaniso :
Oui, quand le choix repose sur le prix et/ou la "liberté" les entreprises se tournent vers l'open source qui est en forte croissance et certainement pas des solutions gratuite "google".

avatar Wolf | 

@Mathias10 : Bien sur, et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu ?

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

Waou. Google qui va piocher dans les bases de données des entreprises ?
Il n'y a que moi que ça fait frémir ?

avatar Mathias10 | 

@Danielroibert :
Solvay vont aller sur du Oracle au dernières nouvelles non?

Concernant google et les erp/ecm/crm je n'y crois pas une seule seconde tabt saleforces et SAP ont vérouillé le marché.
HP bossent déjà avec des solutions logiciels Oracle (exadata ...) ou Microsoft(Azure, Dynamics etc...) et des intégrateurs monstrueux : Capg, accenture,Atos, Steria...

avatar benm74 | 

Hp ? Elle a fait quoi cette marque pour être exceptionnelle ... Ibm lui a fait quelquechose et a permis de reprendre la technologie informatique au monde entier depuis la fin de la seconde guerre mondiale ... Hp a côté n'est qu'une marque et un fournisseur Pc a part entière et rien d'autre comme asus, acer,...

avatar UnEtreObjectif (non vérifié) | 

Les conneries qu'il ne faut pas lire !

Hewlett-Packard fait partie des marques qui ont fondé l'électronique. Notamment dans le domaine analogique. Et actuellement, dans pratiquement tous les centres de R&D au monde (que ce soit dans l'électronique, l'informatique, le médical, ou le militaire, etc.), la grande majorité des appareils de tests et mesures sont des appareils HP (maintenant sous le nom Agilent).

Donc HP, juste un fournisseur PC.............

avatar enzo0511 | 

@UnEtreObjectif :
Que HP ait partir des pionniers de l'informatique c'est indéniable personne ne remet ça en cause

Cela dit l'entreprise a failli disparaître plus d'une fois surtout après l'intégration ratée de Compaq

D'ailleurs Compaq n'est plus de ce monde

Aucune entreprise aussi grosse soit elle, n'est à l'abri

Il suffit de rater un gros tournant dans l'évolution du marche et c'est fini

Regardes BlackBerry qui n'est plus l'ombre de lui même

Dans un avenir proche les géants vont devoir fusionner à défaut de disparaître

Dell, HP... des noms qu'on risque de ne plus voir seuls

avatar zearnal | 

HP qui enchaine les choix stratégiques, on va dire douteux, les CEO, quoique l'actuelle patronne commence à durer, et Google qui veut s'associer ?
Ca me fait un peu penser à une manoeuvre désespéré pour faire un pendant au couple Apple-IBM !

avatar CBi | 

Je trouve que "modèle économique" est une traduction en français de "business model" plus fluide que "modèle d'affaires"... qui sonne un peu québécois ;-)

avatar Mécréant | 

@enzo0511

"Personne ne remet ça en cause"... Sauf benm74 dans son commentaire de 21:54 ("Hp ? Elle a fait quoi (...) pour être exceptionnelle ... Ibm lui a fait quelquechose (...) Hp a côté n'est qu'une marque et un fournisseur Pc") auquel répondait UnEtreObjectif.

Pour le reste, effectivement, rater un tournant peut faire mal. Certaines marques ont disparu, d'autres sont sur le point de disparaître, d'autre ont failli disparaître mais ont pu se remettre en course et dépasser l'ensemble des concurrents...

avatar Hideyasu | 

Pour avoir envie de faire confiance à Google qui veut piocher dans la base de données ...
Faut être courageux, pour une entreprise, Google est bien la dernier société que je choisirai !

CONNEXION UTILISATEUR