JavaScript : Apple fait la course en tête

Christophe Laporte |
Avec l’émergence des sites «web 2.0», le JavaScript est devenu un enjeu majeur pour les éditeurs de navigateurs web. Depuis des mois, Apple, Opera, la fondation Mozilla et depuis peu Google, se sont lancés dans une course effrénée à la performance. Dans ce domaine, Apple vient de frapper un grand coup en annonçant en fin de semaine dernière SquirrelFish Extreme, lequel se montre particulièrement performant.

En juin dernier, Apple levait le voile sur SquirrelFish (lire : Safari : un coup de turbo pour JavaScript), une réécriture complète de son moteur JavaScript. Les différents tests publiés sur le web à l’époque montraient qu’il était alors le plus rapide. Mais la concurrence n’a pas tardé à réagir. Mozilla avec TraceMonkey (lire : Firefox 3.1 sera plus rapide en JavaScript), qui sera intégré à Firefox 3.1 et V8 de Chrome ont chipé entre temps la pole position à Apple dans ce domaine.

D’après SunSpider (lire : SunSpider : le testeur de JavaScript), l’outil mis au point par Apple pour mesurer les performances d’un moteur JavaScript, SquirrelFish Extreme distance à nouveau ses concurrents.


skitched


D’autres séries de tests réalisés avec Dromaeo confirment cet avantage. Mais l’essentiel est ailleurs. Ce qui surprend le plus, c’est la fantastique progression des moteurs JavaScript en si peu de temps. SquirrelFish Extreme est environ douze fois plus rapide que le moteur de Safari 3.0, déjà parmi les plus performants à sa sortie.

Du reste, les développeurs d'Apple indiquent que leur moteur dispose encore d'une marge de progression, puisqu'il n’est optimisé que pour les architectures x86 32 bits. D’autres architectures seront prises en compte. Le 64 bits d’Intel et l’iPhone pourraient figurer parmi les priorités.



sfx-perf



Quel que soit le gain exact de performances, il est suffisamment net pour ouvrir au web de nouvelles perspectives. Un moteur JavaScript plus robuste permet une exécution plus rapide de services comme Gmail, Facebook, NetVibes ou encore MobileMe. De tels gains de performances entrouvrent également de nouvelles possibilités. Sur son blog, Mike Schroepfer, l’ancien Vice-président de l'ingénierie de Mozilla Corporation qui a récemment rejoint Facebook, montre qu’avec Firefox 3.1 et TraceMonkey, il est possible de modifier dans de bonnes conditions la luminosité ou le contraste sur une image, chose nettement plus difficile avec la 3.0.

Le web va-t-il changer profondément à court et à moyen terme ? Tout dépendra, en fait, d’Internet Explorer et des ses utilisateurs. La version 8 encore en bêta est très à la traîne en terme de JavaScript. Cela pourra certes précipiter une désaffection massive du navigateur de Microsoft, mais tout aussi bien modérer les ardeurs des développeurs de sites, qui pourront craindre de se couper de la majorité des internautes.

Il est possible d’ores et déjà de tester SquirrelFish Extreme et d’avoir un avant-goût de ses performances en téléchargeant les dernières nighlty builds de WebKit.
avatar misterbrown | 
he ben, moi je me suis eloigné il y a longtemps et bien vite de js. A l'époque flash4 paraissait le Saint Graal... Alors maintenant c est son come back... dommage. En meme temps ca me filait des boutons voir des ulceres les lignes de code ;)
avatar oomu | 
misterbrown : adobe utilise au sein de flash un langage : actionscript c'est javascript... (même qu'il a été ouvert et sert de future base pour une prochaine évolution de Firefox) -- bon déjà, évidemment; si on déteste la poésie, ca ne va pas aider pour apprécier le second avènement de javascript. Personnellement, j'apprécie vraiment d'écrire de beaux projets dans des langages tels objective C ou javascript. Il y a une forme de beauté technique quand un langage est en adéquation avec le problème à résoudre.
avatar biniou | 
@oomu : merci
avatar Proudhon | 
@oomu le principe d'Objective-J est vraiment cool, en effet ! Steve, si tu nous écoutes… mais je crois qu'il a déjà entendu! ;-) Par contre, je ne fais plus confiance à Mozilla pour défendre la communauté open-source et ce, depuis leur "collaboration" (c'est le mot…) avec Adobe sur le projet Tamarin : trop d'ambiguités et la volonté d'Adobe de brouiller les frontières entre actionscript (de type ECMAscript mais propriétaire) et javascript. Il y a danger de confusion…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
désolé messieurs, je ne vous suit plus, vos remarque; sûrement pertinentes, sont devenues très (trop) technique pour moi. Mais dans le concret, l'utilisation quotidienne d'un navigateur WEB, il y en as un qui m'a particulièrement impressionné c'est "iCab" - http://www.icab.de/-. je l'ai testé et je l'utilise maintenant tous les jours. Sur les tests connus, http://celtickane.com/webdesign/jsspeed.php http://www2.webkit.org/perf/sunspider-0.9/sunspider.html c'est le plus rapide de tous, y compris Safari 4. Dans l'utilisation quotidienne, aussi. Alors jaimerais sans trop de technique avoir quelque explications sur ces performances impressionnantes.
avatar Yip | 
Bon. Super tout ça. Reste plus à Apple qu'à optimiser les drivers des cartes graphiques avec leurs constructeurs pour avoir les mêmes perfs que sous Ouinedoze et je serai content.
avatar biniou | 
@l'hérétique : icab n'utilise pas webkit ? :-D mdr
avatar apenspel | 
Le gros problème de tout ça, ça reste MSIE : dernièrement, un prof de xHTML/CSS section webmaster dans l'enseignement supérieur me disait à propos de Firefox qu'il serait temps qu'il se conforme à la norme de MSIE ! Avec la mentalité de tels fonctionnaires qui font leurs cours dans Frontpage (voire Word [!]) pour une compatibilité avec MSIE 6 sur des bécanes sous Win 2000, comment voulez-vous que les choses avancent vraiment ? Je vous rassure, j'ai changé d'école pour la rentrée. Mais ils auront réussi leur coup : j'ai perdu 6 mois à étudier des conneries. Et je sais qu'ils continuent à former des cancres.
avatar Hak | 
"Euh... pas chez moi. J'utilise les nightly de WebKit et Firefox 3.1 avec TraceMonkey activé, et il est en retrait. Sur Dromaeo aussi du reste." Il t'a dit "Par exemple, si tu compares avec cet outil TraceMonkey au moteur actuel de safari! " pourquoi tu parles alors des nightly de webkit. L'actuelle version de Safari (si tu piges pas cela veut dire la version 3.1.2) n'intègre pas SquirrelFish et cette version est belle et bien lus lente que Firefox 3.1 avec TraceMonkey activé sur SunSpider. "D’autres séries de tests réalisés avec Dromaeo confèrent à Chrome un léger avantage." Sur le site sur lequel vous faites référence, Chrome est plus lent sur Dromeo que Firefox et Safari Webkit. On y lit les résultats suivants: Google Chrome Nightly Windows - 13478.20ms (Total) Mozilla Firefox Nightly Windows - 7779.40ms (Total) Safari WebKit Nightly Windows - 7586.80ms (Total) Les graphiques font référence au nombre de tests realisés par minutes donc plus c'est grand plus c'est mieux. D'ailleurs le même test reaslisé sur OS X montre des resultats encore meilleur. Firefox Nightly on OS X - 6648.20ms (Total) WebKit Nightly on OS X - 4387.20ms (Total) Merci de corriger.
avatar rkrcmar | 
On peut vraiment aller sur des sites avec du Java avec Safari ? C'est pas en bêta cette fonction ? Je dis ça parce que chez moi, une visite sur Facebook ou Gmail et je suis souvent obligé de rebooter l'iMac ...
avatar R1x_Fr1x | 
oui moi je veux bien tous ces chiffres qui me parlent pas du tout tout ce que je sais, c'est qu'une vidéo un peu longue sur youtube et hop -> ventilo du macbook pro santa rosa qui s'énervent. sans parler de tous ces sites incompatibles avec Safari ou il faut démarrer l'usine à gaz firefox pour en profiter. A allez vers des hiéroglyphes de plus en plus complexes, n'en n'oublions pas les bases svp
avatar 2Bad | 
Pas mal cette concurrence. On est tous gagnant :-) 2Bad
avatar jeanba3000 | 
Donc si j'ai bien pigé, Apple développe une appli d'étude des perfs javascript des navigateurs, appli qui donne gagnant le navigateur d'Apple. Apple, juge et partie ? On n'est jamais si bien servi que par soi-même…
avatar daito | 
"Donc si j'ai bien pigé, Apple développe une appli d'étude des perfs javascript des navigateurs, appli qui donne gagnant le navigateur d'Apple. Apple, juge et partie ? On n'est jamais si bien servi que par soi-même…" Bien non tu n'as rien pigé. SunSpider est un outil mis au point par l'équipe de Webkit pour juger des perf. JavaScript! Mais il ne favorise pas Webkit, d'ailleurs ça n'a pas de sens techniquement de le penser! SunSpider existe depuis un moment maintenant! Par exemple, si tu compares avec cet outil TraceMonkey au moteur actuel de safari, TraceMonkey fera mieux!! Je te laisse conclure! D'ailleurs Mozilla utilise aussi souvent cet outil pour faire des comparaisons de perf.
avatar oomu | 
sunspider et Dromaeo sont 2 outils très populaire pour tester et ARRETEZ de voir PAUL et MICK partout ! bonsang, je vous le jure, tout va bien, c'est un progrès, apple fait son boulot, mozilla aussi, et tout le monde est content et on se frotte les mains à se dire qu'on va pouvoir concevoir de bien beaux outils grâce à toutes ces améliorations. - sinon, en fait cette fulgurante amélioration n'est pas tant une surprise. jusqu'à présent, js était vécu comme un langage de "script", c'est à dire des petites commandes pour automatiser un site web. des petits traitements légers et rigolos. puis google a commencé à pousser très loin js (javascript), avec ses googleries.. bon. mais surtout, devant la lenteur pachidermique de microsoft et le manque de volonté du W3C, un conglomérat de passionnés du web et d'entreprises ont proposé (x)HTML 5 et beaucoup , beaucoup de services intégrés DANS le navigateur. à partir de ce moment, pour pouvoir profiter de tout cela, Javascript est devenu stratégique, vital, indispensable. Firefox, opera, safari se sont mis à gérer des préversions de css 3 et html 5 (canvas, ombrages, stockage local persistant, vidéo embarqué, etc) tant de choses directement exploitables nativement par Javascript (la magie de DOM pour parler technique). Bref, maintenant, on a envie d'un javascript RAPIDE ! du coup, toutes les techniques utilisées au sein de Perl, Java (qui n'a rien à voir avec javascript, sisi, je vous le jure), et autres langages dynamiques interprétés ou pseudo-compilés (plus des nouvelles récentes super-cool dans les labos) sont mises à contributions forcément, le gain est spectaculaire. Nous passons d'interprétation basique tels les petits scripts du terminal unix à de véritables moteurs de machines virtuelles avec code natif optimisé de l'ensemble des fonctionnalité de javascript (par exemple la bibliothèque d'expression régulière de Apple rajoutée au sein de safari 4, en C. ) cela change tout.
avatar oomu | 
c'est aussi le nouveau champs qui excite les hackers les plus roxxors :)
avatar Michel Poulain | 
Ou au contraire, le fait de mettre BEAUCOUP de Javascript sur tous les sites, pousseront les utilisateurs de Internet Explorer à ne plus utiliser cette bouse et passer sur Safari, Chrome ou Firefox. Comment dirent aux utilisateurs d'IE d'arrêter d'utiliser cette merde ? Développer un site moderne CSS + XHTML pour Opéra, Firefox, Chrome ou Safari est facile. Mais faire qu'il fonctionne aussi sur IE est quasiment mission impossible... L'extinction de IE serait une bonne chose pour internet.
avatar p4bl0 | 
La très rapide progression n'est pas exceptionnelle. C'est juste qu'à la base JavaScript à été développé pour faire bouger du texte dans une page ou faire des rollover sur une image, attacher un ou deux évènements à un éléments... Et les moteurs ont été développé pour cet usage, pas besoin de perf ! Maintenant avec les applis comme GMail, Google Docs, MobileMe... et des frameworks comme Cappuccino demande une puissance plus importante aux moteurs JS, du coup ils sont redéveloppé avec cet objectif en tête et ça va plus vite ^^. C'est aussi pour ça que les redéveloppement sont privilégié et marche mieux que les améliorations de moteurs déjà existant : les anciens moteurs n'étaient pas du tout pensé pour ça.
avatar biniou | 
"Firefox, opera, safari se sont mis à gérer des préversions de css 3 et html 5 (canvas, ombrages, stockage local persistant, vidéo embarqué, etc) tant de choses directement exploitables nativement par Javascript (la magie de DOM pour parler technique)." Quel est le lien entre XML DOM et le CS3 et l'HTML 5 ? Idem pour la vidéo embarquée, etc ... Je comprends que Javascript emploie DOM (pour modéliser une page HTML par exemple) mais je ne vois pas le lien que tu fais ... Si tu pouvais détailler un peu... MERCI :-)
avatar Michel Poulain | 
Je souhaiterai rajouter qu'au Google Developper Day 2008 de jeudi dernier, le responsable de V8 a fait une excellente présentation de la compilation "à la volée" de JavaScript dans Chrome. Quand je lui ai demandé pourquoi avoir utilisé le projet WebKit et pas le projet SquirrelFish attenant, il m'a répondu que c'était uniquement parce que Google n'était pas au courant de ce développement au moment où ils ont décidé de développer Chrome. Du coup, ça fait un 3ème projet open-source d'"optimisation" du Javascript. Peut-être que Microsoft pourrait utiliser un de ces projets au lieu de réinventer la roue. Mais mon petit doigt me dit à l'instant qu'il ne faut pas trop compter dessus avec la politique propriétaire de Microsoft.
avatar james85 | 
Il y a un truc qui m'éclate, c'est qu'on entre dans une voie où on va développer des milliers de lignes en javascript pour faire des choses qui sont implémentées en standard dans les OS. Quand un développeur veut mettre en place un bouton, une case à cocher, un bouton radio, une liste déroulante, ... il fait appel à un objet HTML, lequel référence un objet standard de l'OS. Par contre, quand il veut un menu déroulant, un onglet ou un effet de transparence, il va inclure dans son code une bibliothèque Javascript qui va refaire ce qui existe déjà dans l'OS. En plus, il a le choix entre des dizaines de bibliothèques javascript, plus ou moins bien développées et dont 90% auront disparu dans 2 ans. Quid de la pérénité du code et des investissements ? Oui, c'est sympa de faire du javascript pour rendre l'interface plus conviviale et ergonomique. Mais en se basant sur des objets existants, pas en les réinventant.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@daito > "Par exemple, si tu compares avec cet outil TraceMonkey au moteur actuel de safari, TraceMonkey fera mieux!! Je te laisse conclure!" Euh... pas chez moi. J'utilise les nightly de WebKit et Firefox 3.1 avec TraceMonkey activé, et il est en retrait. Sur Dromaeo aussi du reste. De toute façon le problème de Firefox 3 Mac c'est son moteur graphique de merde : sur la page de résultats de Dromaeo, scrollez et constatez... ça rame à mort avec Firefox 3 alors que ça défile très rapidement avec Safari et Opera.
avatar lukasmars | 
" Comment dirent aux utilisateurs d'IE d'arrêter d'utiliser cette merde ? Développer un site moderne CSS + XHTML pour Opéra, Firefox, Chrome ou Safari est facile. Mais faire qu'il fonctionne aussi sur IE est quasiment mission impossible... L'extinction de IE serait une bonne chose pour internet." Malheureusement , ce foutu IE plombe l'innovation Deja, y'a un nombre pas possible de boulets qui utilisent encore IE 6 ! .C'est typiquement le genre de personnes qui ne mettent jamais leurs logiciels a jours et ils sont legions ! Comment veux tu que ces gens passent sous Firefox ou Chrome ??? impossible pour eux ; ils sont condamnés à utiliser les logiciels préinstallés
avatar oomu | 
"Quel est le lien entre XML DOM et le CS3 et l'HTML 5 ? Idem pour la vidéo embarquée, etc ... Je comprends que Javascript emploie DOM (pour modéliser une page HTML par exemple) mais je ne vois pas le lien que tu fais ... Si tu pouvais détailler un peu... MERCI :-) " alors, nous sommes d'accord que HTML est un langage à balise qui décrit la mise en page d'un document textuel (puis devenu multimédia) pourtant, je dis bien : "dans le cadre de html 5, fut standardisé l'ajout de la vidéo, le stockage persistant, le canvas etc." quid?! ben le groupe qui a poussé tout cela, le "whatwg" (avant de rejoindre le WC3 qui a vu la Lumière) n'était pas constitué de puristes. oui, le terme est un peu fourre-tout, on dit HTML 5 pour dire "tout ce qui va débarquer dans les navigateurs" mais ce n'est pas totalement si faux. ainsi, quand html 5 définit le tag , il définit aussi comment le canvas se comporte, comment on dessine dans ce "canvas", comment javascript le voit, etc quand on définit au sein de dom comment le stockage persistant se voit, on définit aussi le gluant avec html et javascript bref, c'est transversal et le w3c a les beaux papiers avec les termes sérieux et pros, mais globalement, dites vous que dans le cadre de la normalisation de HTML 5, ce sont surtout de nouveaux services des navigateurs webs qui sont poussés. Parce que ses auteurs en avaient marre de la pauvreté fonctionnelle des navigateurs alors qu'on nous vendait le "web 2.0"
avatar oomu | 
justement, le but est de se débarrasser des "frameworks" javascript qui réinventent des fonctionnalités natives des systèmes d'exploitation (par exemple la Composition graphique et transparence comme signalée dans un commentaire plus haut) CSS 3 apporte tout ce qu'il faut pour des design de page web impressionnant jouant sur les contours des objets, la transparence, les bordures sophistiquées, etc. Pour Firefox ou Safari, ils s'agira juste de s'appuyer sur les fonctions natives de os X. pour moi, en tant que développeur, je n'aurais plus à copier-coller dans mon projet toute la Lib Yahoo qui simulait de beaux effets je n'aurais qu'à m'appuyer sur les fonctions natives du navigateur, qui lui pourra mettre cela en oeuvre avec du code natif à la plateforme, conçu pour, donc bien plus rapide les bibliothèques Yahoo ou google muteront en des outils qui mettront en oeuvre les fonctionnalités natives du système en une forme plus adapté à un problème spécifiques, que sais je ? mais à mon sens, l'avenir est dans les "cadres de développements" ou "cadre applicatif" (en anglais : Framework, l'étape conceptuelle après la "bibliothèque") tel sproutcore ou cappucino. Jusqu'au jour où Javascript sera équipé par défaut d'un "cadre" standardisé et fournit au sein de tous les navigateurs, sur lequel je pourrai compter pour mettre en oeuvre de manière efficace et cohérente tous les services dont j'ai besoin pour mon application web. Cela dit, ce n'est pas obligatoire. html/css/javascript forme la "plateforme", et le cadre est par dessus. Il y en aura pour tous les goûts. - Pour l'utilisateur y a 2 choses : - plus le navigateur intègre de fonctionnalités développeurs plus les applications web peuvent être légères ou s'occuper de choses plus intéressantes. - ces fonctionnalités ont la possibilité d'exploiter intimement le système d'exploitation

Pages

CONNEXION UTILISATEUR