Apple quitte un lobby qui cherche à affaiblir les lois sur la confidentialité

Mickaël Bazoge |

Apple aime se présenter comme le champion de la confidentialité et de la protection des données. Mais parfois, les actes ne suivent pas les paroles. L'entreprise faisait en effet partie d'un lobby, la State Privacy and Security Coalition (SPSC), un groupe de pression aussi discret — il n'a pas de site web — que puissant. Sa mission est de tout faire pour que les législations sur la protection des données ne soient pas trop dures envers les industriels.

Tim Cook était venu saluer le RGPD à Bruxelles, en 2018. Crédit : DR

Cette coalition, qui compte dans ses rangs l'opérateur AT&T, Google ou encore Meta (Facebook), a ainsi pesé de tout son poids pour réduire la portée d'une loi votée dans l'Utah : plusieurs institutions financières ont obtenu des exemptions, et les entreprises un délai pour corriger d'éventuelles infractions. Une loi en discussion dans l'Iowa est actuellement la cible des lobbyistes de la SPSC.

Dans sa dernière newsletter, Politico s'est fait confirmer par Apple que le groupe quittait la coalition. Ça tombe à pic : Tim Cook fait partie des orateurs attendus au sommet IAPP sur la confidentialité, dont les conférences auront lieu du 12 au 13 avril à Washington.

Apple milite à la fois pour et contre un projet de loi environnemental majeur aux États-Unis

Apple milite à la fois pour et contre un projet de loi environnemental majeur aux États-Unis


avatar Paquito06 | 

C’est le CCPA qui devrait etre etendu aux autres Etats, depuis 4 ans qu’il existe 😓

avatar r e m y | 

Si les lois sont trop contraignantes concernant la confidentialité, toutes les entreprises devront s'y conformer et elles se retrouveront, contraintes et forcées, à égalité sur ce sujet.
Apple veut pouvoir continuer à se démarquer sur ce thème de la confidentialité, il est donc important que les lois restent suffisamment laxistes sur le sujet d'où probablement leur participation à ce groupe de lobbying.

avatar lmouillart | 

Heu, non. Apple collecte moins et "mieux" les données, mais en collecte tout de même.
/e/ ou la plupart des Linux, BSD n'en collectent pas il y a donc un sacré bon à faire pour qu'Apple soit propre sur le sujet et au niveau des meilleurs.

avatar mat16963 | 

@lmouillart

En tout cas même s’ils en collectent, pas sûr qu’ils sont capables d’en faire grand chose 😂 Quand on voit l’état des recommandations Apple Music ou de Siri, on se dit que y a encore de la marge.

avatar r e m y | 

Ouh là! Loin de moi l'idée de dire qu'Apple est exemplaire sur le sujet...
Je veux juste dire que le discours marketing d'Apple est très axé sur la différenciation entre eux et tous les autres autour de la confidentialité des données.
Si des lois contraignantes venaient imposer à tout le monde de respecter cette confidentialité, le positionnement marketing d'Apple sur le sujet n'aurait plus aucune pertinence (tout le monde se trouvant sur un pied d'égalité imposé par la loi).
Apple a donc tout intérêt à faire du lobbying pour éviter de telles lois et pouvoir continuer à définir ses propres standards de confidentialité en affirmant que ça les place très au-dessus de la mêlée.

avatar en chanson | 

@r e m y

"ses propres standards de confidentialité en affirmant que ça les place très au-dessus de la mêlée. "

Donc Apple devient un régulateur, sans être élu pour cela 👌👍🥶

avatar r e m y | 

Mais ça a toujours été l'attitude d'Apple! Ils n.aiment pas les contraintes imposées par la loi, ils préfèrent définir eux-mêmes les standards qu'ils pourront appliquer et valoriser commercialement.

avatar SyMich | 

Apple ne s'est jamais caché de participer à ce groupe de lobbying en expliquant que le danger de ces projets de lois était que légiférer sur le sujet pouvait conduire à introduire une obligation d'accès à ces données pour les autorités judiciaires ou de police, ce à quoi Apple est farouchement opposé.

avatar nespresso92 | 

@lmouillart

Moins ? C'est une plaisanterie. À priori vous n'avez pas vu les requêtes en provenance d'un iPhone vers les servers d'Apple : ads, measurement, telemetry... Apple est le numéro un de toutes les requêtes sur une journée.
Heureusement celles-ci sont toutes bloquées en ce qui me concerne et je ne rencontre aucun problème de fonctionnement. Comme quoi Apple pourrait bien s'en passer.

https://www.tomsguide.com/news/android-ios-data-collection

avatar Baptiste_nv18 | 

@nespresso92

Apple n’a jamais dit ne pas collecter de données.

avatar nespresso92 | 

@Baptiste_nv18

"Apple collecte moins". Faux.
https://www.tomsguide.com/news/android-ios-data-collection

Par pitié arrêtez d'être si naïf à ce point.

De plus, avec l'accord de Google, il n'y a plus d'argument. Il n'y a pas d'objectif noble de la part d'Apple. Il y a seulement le fait qu'Apple dirige les utilisateurs directement vers Google, qui peut alors monétiser leurs recherches en échange d'argent gratuit. Ce deal rapporte 15md$ à Apple et à priori 18md$ pour 2022, c'est beaucoup d'argent.
Apple a pour vocation de faire de l'argent, et elle est très, très bonne dans ce domaine. Je ne suis pas sûr que quiconque pensait que Apple était prête à mettre un prix sur la vie privée des utilisateurs, rt pourtant...

Apple is sneaking around its own privacy policy — and will regret it.
https://www.computerworld.com/article/3646190/apple-is-sneaking-around-i...

avatar Baptiste_nv18 | 

@nespresso92

Je réitère, Apple n’a jamais dit ne pas collecter de données. Je ne vois pas où vous avez vu que je dis qu’Apple collecte moins. Comme vous l’avez montré Apple, comme Google, collecte énormément de données, et je n’ai jamais dit le contraire 🧐

avatar nespresso92 | 

@Baptiste_nv18

Lorsqu'on rentre dans une conversation c'est bien de commencer par le début, hein ?!
Peut être devriez-vous donc prendre le temps de lire et ne pas répondre à la volée en prenant des raccourcis. Je répondais tout simplement au post de @lmouillart en reprenant ses propos d'où les guillemets.

avatar Baptiste_nv18 | 

@nespresso92

Dans ce cas il faut répondre à son commentaire et non au mien 😂

avatar nespresso92 | 

@Baptiste_nv18

J'ai répondu au sien. Mais vous n'avez pas pu vous empêcher d'apporter votre commentaire à mon intention sans préalablement avoir lu le fil dans sa globalité. Trop de diligence de votre part et on perd des neurones sur le chemin.

avatar fte | 

@r e m y

Ce commentaire est brillant. J’adore.

avatar en chanson | 

@r e m y

Tu plaisantes ou tu es naïf?

avatar pagaupa | 

L’hypocrisie d’Apple encore une fois! ...

avatar kinon | 

@pagaupa

Le fond du problème c'est que Apple ne revend pas les données qu'il peut éventuellement collecter. Il les utilise pour affiner sa stratégie produit.
Mais peu importe pour toi pas de différence. Hypocrisie dis tu?

avatar debione | 

@ kinon:
Si tu prends Apple et que tu en fais une holding (cad en séparant les activités comme le fait Google avec Alphabet), Apple agit exactement de la même manière qu'un Google. Elle collecte des données pour en faire bénéficier un autre secteur de son activité. De la pub sur l'app store aux playlist proposée en passant par les recharges batteries pour dimensionner ces batteries au plus proche de la garantie légale.
Hypocrisie???

avatar kinon | 

@debione

Rien à voir.
Qu'une entreprise utilise les données d'utilisation de ses clients pour améliorer sa prestation et ses évolutions en produits ou services cela toutes les entreprises le font. Il n'y a rien d'anormal. C'est équivalent à demander à un institut de sondage de poser des questions aux utilisateurs comment ils utilisent leur ordi et les applications disponibles afin de les adapter au mieux à leurs clients et éventuellement modifier ou supprimer les éléments peu ou pas utilisés. (par exemple...)
En revanche vivre directement et uniquement des données de ses clients vendues à des tiers c'est le jour et la nuit mais apparemment certains font semblant de ne pas voir la différence.

avatar r e m y | 

20 milliards de dollars par an (et ça augmente chaque année en fonction du nombre d'appareils en circulation) voilà ce que rapporte à Apple la vente à Google d'être le moteur de recherche d'iOS par défaut
(je dis bien moteur de recherche d'iOS, pas uniquement moteur de recherche de Safari, car toute recherche effectuée sur l'iPhone ou l'iPad est envoyée à Google, même si vous cherchez simplement une app ou le nom d'un contact, pour permettre à Siri, en retour, de vous afficher des résultats trouvés sur Internet)

avatar kinon | 

@r e m y

Quand tu demandes à Siri de faire une recherche il te renvoie ce qu'il trouve sur internet, c'est normal puisque Apple n'a pas de moteur de recherche. Et c'est clair.
Le fait qu'il utilise Google ou un autre c'est pareil.
Et si cela lui rapporte de l'argent ben c'est normal puisqu'il fait travailler un tiers mais c'est toi qui a demandé un service.
Ce n'est pas apple qui envoie de son propre chef tout ce que tu fais avec ton ordi ou ton iPhone.

avatar r e m y | 

Google ou un autre c'est effectivement pareil, mais le fait que ce soit Google par défaut n'est pas neutre. Google estime que 95% des utilisateurs ne modifient pas le moteur par défaut ce qui leur permet de recevoir chacune des recherches effectuées sur la quasi totalité des iPhones ou iPad. Apple ne vend pas nos données, ils vendent directement à Google l'accès à ses utilisateurs et ca vaut 20 milliards par an.

(Nota: quand j'utilise la recherche pour lancer une app de mon iPhone ou pour afficher la fiche d'un contact, je n'ai pas nécessairement besoin que cette recherche parte chez Google... pourtant elle est envoyée quand même. Sur Mac, quand j'utilise la recherche du Finder, cette requête n'est pas envoyée sur Internet! iOS comme macOS sont développés sur un moteur UNIX. Il y a des commandes permettant de faire des recherches et ce sont elles qui sont utilisées en local, sauf que la requête est AUSSI envoyée au moteur de recherche par défaut)

avatar debione | 

@ kinon:
"Qu'une entreprise utilise les données d'utilisation de ses clients pour améliorer sa prestation et ses évolutions en produits ou services cela toutes les entreprises le font. Il n'y a rien d'anormal."

C'est rigolo le vocabulaire: Tu penses sérieusement que le but premier est d'"améliorer", ou que le but est de faire plus de blé et pour se faire "améliorer" est un outil et pas une fin en soi? Parce que si on part du principe que tu défends, ben Google améliore ton expérience face à la pub (mais en fait comme Apple, ils en ont rien à battre de "l'amélioration".), mais aussi améliore Android.
Tu penses sérieusement que si Apple ou Google perdaient de l'argent en collectant les données ils continueraient? Même si cela améliorerait l'expérience? Bien sur que non. Et l'un et l'autre collectent à foison parce que cela rapporte in fine énormément de $... D'ailleurs et l'un et l'autre ne se gêne absolument pas de foutre à la poubelle des softs ou device non-rentable ou sans but à long terme, la satisfaction client passe après les chiffres.

Alors certes le modèle principal économique des deux plateformes est différent, mais dans les domaines qui se chevauchent ils sont pareils et poursuivent exactement les mêmes buts. Je pense d'ailleurs que si Google continue de faire des Pixels, c'est bien plus au-cas ou (la récolte deviendrait purement et simplement interdite) avoir un nom et une expérience pour un relais de croissance. D'ailleurs c'est ce que je souhaiterais, une interdiction pure et dure de la remontée d'info sur les clients (et cela passerait en premier pour Apple de pouvoir activer un iPhone sans pour autant devoir donner ton numéro de téléphone (plus ton nom ton adresse etc a Apple.), bref que cela puisse être possible comme sur Android).

avatar nespresso92 | 

@kinon

Apple is funneling users directly to Google, which is then able to monetize their searches in exchange for free money.
As a company, the things you're willing to say "no" to often say a lot about what you really believe. If you believe that something is bad for your users, you should say no. If something goes against your values -- especially the ones you've used to build your brand -- you should say no.
I think we can all agree that $15 billion is a lot of money. Apple is absolutely in the business of making money, and it's very, very good at it. I'm just not sure anyone thought the company was willing to put a price tag on privacy.

https://www.inc.com/jason-aten/apple-just-traded-your-privacy-for-15-billion.html

avatar pagaupa | 

@kinon

Le fond du problème c'est que « Apple ne revend pas les données qu'il peut éventuellement collecter. Il les utilise pour affiner sa stratégie produit.
Mais peu importe pour toi pas de différence. Hypocrisie dis tu? »
Ah non! Et que penses-tu de ses rapprochements avec le monde de la santé aux USA? C’est pour le bien de l’humanité aussi? 😂
Et bien évidemment ce monde medical n’a aucune contrepartie ?
Quelle belle naïveté que celle du client Apple!

avatar kinon | 

@pagaupa
Tout en n'étant pas naïf je sais faire la différence entre une société qui fait au mieux pour préserver la confidentialité de ses clients même si ce n'est pas absolu, et des sociétés qui ne vivent QUE par la revente de leurs informations.
Mais toi tu es tellement anti Apple et certainement politisé que ça t'est impossible d'avoir une vue réaliste et mesurée.
Mais quand on est par principe anticapitaliste comme tes posts systématiquement anti Apple et ses gains financiers le démontrent clairement, comment pourrais tu faire des différences?
C'est du pur dogmatisme

avatar pagaupa | 

@kinon

« Mais quand on est par principe anticapitaliste comme tes posts systématiquement anti Apple »...
😂😂😂
Mettez vous d’accord entre vous avant de me prêter un profil sans même me connaître !

avatar Musexp | 

Est-il possible qu’il aient été dans ce lobby pour en atténuer les positions ou pour prendre des infos sur les stratégies adverses ?
Il me paraît surprenant de payer pour du lobbying dans les deux directions opposées.

avatar debione | 

@ Musexp:
Remy plus haut a parfaitement développé une des possibilité du pourquoi. Si la position d'Apple devient la loi, alors Apple n'a plus aucun avantage sur ce quoi repose l'écrasante majorité de son marketing.... et de ces prix supérieurs.

avatar kinon | 

@debione

Si tu crois que la seule chose qui fait que les gens sont prêts à payer plus cher pour du Apple c'est uniquement la sécurité, eh bien tu seras déçu même si Apple doit se conformer à une loi plus permissive pour la sécurité. (le comble est de s'en servir comme argument pour critiquer Apple)...
La sécurité n'est qu'une des raisons du succès de Apple. Et les derniers développements ne feront qu'enfoncer le clou. Car si avant Apple n'était pas techniquement forcément au top des performances de la concurrence, ce n'est vraiment plus le cas.

CONNEXION UTILISATEUR