Apple se prépare à afficher l'indice de réparabilité de ses produits en France

Florian Innocente |
Club iGen 👑

Cet article réservé initialement aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

La première publication de cet article date du 21 décembre 2020 (lire : Magie de Noël : ces articles du Club iGen passent en accès libre).

À compter de janvier 2021 en France, Apple va afficher l'indice de réparabilité de ses produits sur l'Apple Store et dans ses magasins. Une information devenue obligatoire dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire.

Les fabricants de matériels électroniques et électriques devront désormais informer leurs clients sur l'indice de réparabilité de leurs produits. Cinq catégories de matériels vont servir de pilotes — lave-linges, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon — avant que d'autres ne rejoignent cette liste plus tard. Ce n'est que l'un des pans de cette loi qui embrasse assez large : plastiques jetables, invendus textiles ou alimentaires, etc.

Image : Apple

Sur le modèle des étiquettes-énergie qui renseignent les consommateurs sur les performances énergétiques d'un bien, cet indice de réparabilité va utiliser une signalétique colorée allant du rouge au vert, agrémentée d'une note sur 10. La mise au point de cet indice a été effectuée en concertation entre les fabricants, les vendeurs, les distributeurs, des ONG ainsi que des associations de consommateurs et l'Agence de la transition écologique.

« Un indice de réparabilité permettra au consommateur de savoir si son produit est réparable, difficilement réparable ou non réparable. Il aura les moyens d’agir via un outil simple et visuel », résume le Ministère de la transition écologique, qui ajoute : « Afin de faciliter la réparation et favoriser l’utilisation de pièces détachées issues de l’économie circulaire, le consommateur bénéficiera, lors de l’achat de son produit, d’une information sur la disponibilité et l’indisponibilité (nouveauté) des pièces détachées ». Ce delai de mise à à disposition de pièces détachées devra être de 15 jours ouvrables.

L'exemple donné par le Ministère de la transition écologique pour l'affichage de cet indice

Cette information devient obligatoire à partir du 1er janvier prochain. Apple a commencé à préparer ses équipes en Apple Store pour qu'elles soient capables de fournir des explications aux clients.

D'après les documents que nous avons pu consulter, la version du label d'Apple (un logo blanc sur fond vert inspiré de celui-ci dessus, avec l'indice en gros et cinq paliers de couleurs) sera utilisée, comme le prévoit la loi, d'abord pour les iPhone et les Mac portables. Puis l'étiquette sera visible « plus tard » sur le reste des produits.

Source : Ademe

En vertu de l'article 541-9-2 de cette loi, cet indice apparaîtra sur l'Apple Store ainsi qu'en boutiques. Une page d'assistance est également prévue pour rassembler des informations et tableaux plus détaillés sur la manière dont les notes des différents produits ont été calculées.

Cinq critères sont utilisés pour établir l'indice de réparabilité :

  • la disponibilité d'une documentation (pour la réparation, l'utilisation et l'entretien ainsi que la durée de mise à disposition de ces informations)
  • le démontage (la facilité avec laquelle cela se fait, la facilité d'accès aux pièces, les outils requis, la manière dont les pièces sont fixées dans l'appareil)
  • les pièces détachées (durée de disponibilité et délais de livraison)
  • le prix des pièces détachées (par rapport au neuf)
  • les mises à jour logicielles disponibles, l'offre d'une assistance technique à distance sans frais et la possibilité de remettre son appareil à zéro de manière logicielle

Dans ses explications, Apple produit un tableau comme devraient en voir les clients le mois prochain. C'est le MacBook Pro 16" qui sert d'exemple. Au vu des critères précédents, cette machine obtient un indice de réparabilité de 7 sur 10.

Dans le détail, il obtient 12,3/20 pour la partie documentation ; 6,8/20 pour ce qui relève de sa démontabilité et de l'accès aux composants ; 14,7/20 pour l'obtention de pièces détachées ; 16/20 pour le prix de ces pièces et 20/20 pour les mises à jour et l'assistance à distance.

La loi prévoit que cet indice de réparabilité serve progressivement à établir un indice de durabilité d'un produit. Une nouvelle note qui sera proposée aux clients à partir de janvier 2024, en complément ou en remplacement du premier indice. Ainsi le consommateur lambda, peu au fait des politiques de SAV et de cycle de vie des produits d'un fabricant, pourra estimer globalement la durée de vie et les conditions de suivi technique de son acquisition.

Les avantages du Club iGen 👑

L'abonnement au Club iGen supprime la publicité et donne accès à du contenu exclusif sur tous nos supports : le site du Club (qui rassemble les articles de MacGeneration, iGeneration et WatchGeneration), notre application iOS, notre application tvOS et notre application Android.

Le nouveau site web du Club offre de nombreux avantages, à commencer par un confort de lecture maximal, de nombreuses options de personnalisation, des filtres pour le contenu, un flux RSS dédié…

Trois formules d'abonnement sont disponibles : 4,99 € pour un mois, 45 € pour un an (3 mois offerts), ou encore 22,50 € pour un an (faibles revenus). Tous les détails sont disponibles sur le Club iGen.


avatar Giloup92 | 

Ça m’est égal, je n’ai jamais cassé aucun de mes iPhone l’iPad !

avatar anonx | 

@Giloup92

Et la batterie redevient neuve par le saint esprit? 🤪

avatar Kenny31i | 

@Giloup92

Heureusement que tu es là pour représenter la majorité :)

avatar vaslow | 

Ça va osciller entre 0 et 3 je pense

avatar lepori | 

APPLE ferait déjà bien de s'occuper des Autofocus iPhone 12 pro max qui ne fonctionne pas en faibles luminosité !

avatar Shahdi92 | 

@lepori

Quel est le rapport ? 🤦🏻‍♂️

avatar daxr1der | 

les notes vont être basses...

avatar r e m y | 

@daxr1der

Entre 7 et 8 je pense... vu que c'est chaque constructeur qui s'auto-attribue les notes, Apple ne va pas se noter comme le fait iFixit!

avatar hugome | 

En passant, j’espère que ça éteindra le débat sur l’obsolescence programmée, qui dans la pratique existe tout à fait chez Apple en jouant sur des services qu’on arrête d’assurer.

ça ouvre d’ailleurs des débats, sur le fait de savoir si un hardware « réparé » sur lequel l’OS marche pas est considéré comme réparé...

avatar Krysten2001 | 

@hugome

Obsolescence programmée 🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️ C’est comme le racisme, on l’utilise à toutes les sauces.

avatar hugome | 

@Krysten2001

C’est marrant comme une pratique très ancrée est devenu un sujet politique, attirant les trollages de tous genres.

avatar Krysten2001 | 

@hugome

Apple fait durer ses produits le plus longtemps possible,... mais elle fait de l’obsolescence programmée 🤣🤣🤣

avatar popeye1 | 

Perso je trouve ça très bien, surtout pour les boutiques de vente de cartouches de toner pour les imprimantes Laser. C’est pas écrit sur les boutiques : sérieux ou arnaqueur. Ça évitera d’arriver à la maison avec une cartouche qui perd sa poudre par tous ses orifices et ça sera beaucoup plus écolo. Il y a eu de beaux exemples d’obsolescences programmées, même chez de grandes marques de fabricants d’imprimantes : durée de vie maximale 10 ans, même si peu utilisées. Tout à une fin, même pour les voleurs. J’approuve largement et je pense que ce n’est qu’un début.

avatar hillel | 

Cette note est une grande blague. J'aime beaucoup la réaction de Louis Rossmann à votre article https://youtu.be/PO7vdk_X5W4

Pages

CONNEXION UTILISATEUR