Apple Store des Champs-Élysées : des transformations « dommageables » pour la Commission du Vieux Paris

Stéphane Moussie |

La palissade fraîchement tombée, on peut enfin voir la façade de l’Apple Store des Champs-Élysées qui ouvrira le mois prochain. Une façade légèrement remaniée par rapport au projet original, mais pas encore assez pour une commission parisienne.

L’Apple Store des Champs-Élysées aujourd’hui. Merci Lass’.

Retour en 2016. Cette année-là, la Commission du Vieux Paris étudie le projet de restructuration d’Apple concernant un bâtiment de 1893 faisant l’angle des Champs-Élysées et de la rue Washington. Les membres de la commission, qui ont pour mission de conseiller la mairie de Paris sur la protection du patrimoine, se déclarent à l’unanimité contre le projet du cabinet d’architecture Foster + Partners mandaté par Apple.

En cause, le ravalement de façade qui va gommer l’aspect d’origine du bâtiment, alors que cette façade fait partie des rares éléments n’ayant pas été transformés au fil du temps, même si elle a déjà été recomposée. En juin 2016, la commission demande « un dessin plus cohérent pour le nouveau socle commercial de l’immeuble ».

Vue du bâtiment en 2016 / projet de façade juin 2016. Crédits : Foster + Partners.

Dans les semaines qui suivent, Foster + Partners soumet une nouvelle version du projet. « Le cordon filant envisagé initialement a été abandonné dans la mesure où il résulte de la campagne de restructuration de 1991 », note la commission dans son compte-rendu de séance de septembre 2016. Pas de changement en revanche concernant « la dimension, l’emplacement et l’encadrement des nouvelles devantures ».

Déception du comité : « S’ils s’accordent à reconnaître le progrès représenté par la suppression du cordon filant en façade, plusieurs [membres] regrettent la perte de cohérence entre le nouveau socle commercial, côté avenue des Champs-Élysées et celui côté rue de Washington. […] Tous estiment dommageables les transformations envisagées sur cet immeuble, pourtant relativement épargné jusqu’à présent, contrairement aux bâtiments voisins situés sur l’avenue. » La commission maintient dès lors son opposition au projet.

Cette opposition ne freinera pas le ravalement de façade tel que présenté durant l’été 2016, la ville de Paris décidant de ne pas suivre l’avis de la Commission, qui est purement consultatif.

Un désaveu qui ne plaît guère à la Commission du Vieux Paris, comme elle en fait état dans son bilan de l’année 2016 : « le bilan est certes meilleur qu’en 2015, mais en matière de Protections de la Ville de Paris, la règle devrait être que le vœu soit systématiquement suivi. Si le Conseil de Paris a décidé unanimement de protéger spécialement un immeuble, la décision d’annihiler cette protection ne saurait être prise à la légère. »

À défaut de pouvoir forcer la municipalité à suivre ses avis, la Commission demande à ce que des explications lui soient fournies en cas de décision contraire. Une demande à laquelle la ville de Paris n’a répondu que partiellement en 2017, selon le bilan de l’année suivante.

avatar Malouin | 

Trop drôle... C'est la réflexion que je me faisais.

avatar Laurent S from Nancy | 

@Nathalex

J'osais pas la faire non plus...en fait je crois qu'il faut être architecte pour voir la différence entre les deux projets.

avatar elitelazor | 

C'était bien plus esthétique avec le cordon filant pour le coup dans l'esprit d'origine. C'est un peu fade sans je trouve !

avatar Rom 1 | 

C’est clair que la perte de symétrie des ouvertures entre les façades de l’avenue des Champs et celle rue de Washington est dommageable. Il aurait fallu harmoniser le tout, dans un sens ou dans l’autre.
C’est assez laid quand on voit la façade projetée vu de l’angle du bâtiment.

Il ne fera pas partie des Apple Store les plus réussis.

avatar r e m y | 

C'est étonnant qu'Apple ait accepté ce projet totalement dissymétrique entre les 2 rues alors qu'ils sont toujours pointilleux jusque dans le moindre détail...
Là le bâtiment semble bancale !

avatar IPICH | 

@r e m y

Oh tu sais vu ce qu'ils ont fait à ce bâtiment les détails ils s'en fichent hein

avatar EBLIS | 

@remy
Tu veux dire à l'image d'un iPhone dont l'appareil photo est placé de façon dissymétrique et qui rend le tout bancale lorsqu'il est posé ? À l'image d'un clavier qui se plie au centre car rien n'a été prévu à cet endroit pour qu'il ne soit pas bancale ? À l'image d'une souris qu'il faut retourner pour recharger ?
Apple n'a pas tout le temps le soucis du détail.

avatar r e m y | 

@EBLIS

Là tu marques un point (et même plusieurs!) ?

avatar Nesus | 

C’est effectivement dommage d’avoir voulu aller plus haut que le cordon filant. D’autant que je ça ne doit pas être très utile. Après ce n’est pas la fin du monde, ça reste que du bâti, on peut revenir en arrière.

avatar PierreBondurant | 

Surtout ne pas toucher une pierre du musée!
Paris ville figée dans le formol?

avatar pagaupa | 

@PierreBondurant

Faut croire que le monde entier aime le formol pour y venir si nombreux...

avatar PierreBondurant | 

@pagaupa

Tout le monde aime les musées.
C’est juste chiant d’y vivre, ça manque de vie, pas de changement, pas d’innovation architecturale (pour le meilleur et pour le pire, ça dépend des goûts bien sur) et pas de boulot pour les architectes, les mecs du bâtiment, les urbanistes, ceux qui les financent, ceux qui commercialisent ces nouveaux apparts...

Pas de controverses, pas de débats enflammés sur les nouvelles audaces architecturales, pas de changement de perspectives... bref un goût de formol sympathique parce que c’est très beau, mais un goût de formol quand même

avatar EBLIS | 

Des musées qui sortent de l'ordinaire il y a en. Les archis ne peuvent pas non plus revoir leur copie tous les ans comme si c'était un simple chapiteau à monter.

avatar Soniik | 

On ne retiendra que la façade côté champs Élysée

avatar corben | 

Purée mais ça chipote sur des détails à la con mais pendant ce temps là faut voir la tronche des galeries marchandes sur les Champs Elysées, des lieux kitsch et hors du temps qui déshonorent cette belle avenue tandis que l’un des plus grands et talentueux cabinets d’architectes au monde essaie de redorer une vieille bâtisse.
Encore une commission de vieux croûtons qui essaie de justifier ce qu’elle coûte au contribuable...
Après on s’étonne que le grand Paris n’avance pas
Aucune des lignes de métro prévue à ce jour ne sera livrée à temps avec ce genre de mentalité

avatar rikki finefleur | 

orben
T'en fais pas le corbusier voulait détruire et raser complètement toute la rive droite , pour y construire que des tours se ressemblant toutes.. Un genre de quartier sans ame, sans reconnaissance , sans rien, une sorte de prison.. Pour faire moderne disait il .
Parfois il est bon de conserver son patrimoine, c'est pourquoi les gens viennent en France.
Tandis que les tours des années 80 ou 90 personne ne vient pour les voir.

Sinon tu peux aussi aller voir la maire hidalgo qui veut construire des grandes tours immondes, la ou justement paris s'était bien gardé d'en faire comme les autres grandes capitales ce qui en faisait son charme.
En gros hidalgo veut détruire ce qui faisait paris pour le bienfait de quelques promoteurs.
Bref heureusement qu'il reste quelques croûtons comme tu le dis dans ton joli langage , pour ne pas raser l'histoire, ni le charme.

Quand le Corbusier voulait détruire Paris
https://immobilier.lefigaro.fr/article/quand-le-corbusier-voulait-detrui...

Voila qu'il t'aurait certainement plu . On trouve le même genre dans des cités. Viens donc y faire un tour, pour y rêver, et faire avancer ta mentalité. On a de beaux blocs de béton à te présenter.

avatar corben | 

@rikki finefleur

Je pense qu’il y a quand même une différence entre défendre le patrimoine et refuser de faire avancer les choses.
Même des villes comme Londres font évoluer l’architecture en mélangeant savamment modernité et bâtiments historiques.
Surtout ce qui me désole c’est ce qu’on englobe dans le patrimoine
Par exemple les immeubles tout degueulasses à Nanterre sont classés. Tout le béton que Lecorbusier a déversé partout est classé

avatar tyler_d | 

@rikki finefleur

Tu peux construire des tours sans que ça soit immonde. Il faut un équilibre. Regardes ce qui se fait un Londres. Un immeuble du 18ème au pied d’une tour ultra moderne. Et ça fonctionne. C’est juste qu’à paris on n’a tellement plus l’habitude de voir des choses nouvelles, ou de les concentrer toutes au même endroit (cf le quartier de la bibliotheque où La Défense...).

avatar corben | 

@tyler_d

Exactement.
On est une des villes les plus conservatrices au monde.
Partout quand on voyage on admire ce que les autres savent faire en mariant leur histoire et la modernité et on revient à Paris on a l’impression d’être restés coincés à une époque monarchique

avatar rikki finefleur | 

Je ne savais pas que la modernité c'était de construire des tours...
Si vous voulez des tours plein de pays en offrent.. et détruisent toutes leurs histoires.
Allez donc visiter la chine..
Pour les tours on a eu le 13 ieme dans paris. Un quartier avec une sacré belle architecture, que tout le monde nous envie.
Ce qui est drôle c'est que vous associez modernité avec tour.
Quand tu vois les tours a la défense on ne peut pas dire que beaucoup ont survécu.. Contrairement a de beaux immeubles historiques. Bref vous votez pour des tours sans ames. Si vous aimez vivre à la defense c'est votre choix.
Comme quartier sans âme, c'est pas mal.
A moins que cela soit votre concept de la modernité.

avatar lll | 

Le Japon en est un bel exemple aussi : il y a certes des temples en bois entre deux immeubles, et c'est la photo que tout le monde prend, mais il y a surtout un phénomène continu et massif de destruction des petites maisons au profit d'immeubles tous identiques.

En France, je trouve qu'on a un bon équilibre entre les deux.

avatar ForzaDesmo | 

@lll

Comparer la France au Japon ou vice versa, il fallait oser.
Il y a comme en France la vieille ville qui côtoie la nouvelle ville. Mais dans les mégapoles ils n'ont pas le choix contrairement à nous vu la densité. En plus si on prend l'exemple de Tokyo, elle est la ville la plus peuplée au monde.

avatar en ballade | 

@ForzaDesmo

"contrairement à nous vu la densité"

Paris est une ville des plus dense au monde. Tokyo 13500 paris 21154 hab/ km2

avatar ForzaDesmo | 

@en ballade

«Paris est une ville des plus dense au monde. Tokyo 13500 paris 21154 hab/ km2»

Paris est une des villes les plus dense en Europe. Habitant Paris 2.229.621 habitants (densité hab/km2 de l'agglomération 3726), Tokyo 9.273.000 habitants (densité hab/km2 de l'agglomération 4553 avec un nombre d'habitant de 37 730 064 habitants dans le grand Tokyo, soit le quart de la population totale). La ville en elle même n'est pas "utilisé" de la même façon d'où des chiffres pour la seule limite à la ville qui ne représente pas la situation réelle de la densité, encore moins du territoire (ce à quoi je faisais allusion au départ). Il n'y a qu'à voir le flux des personnes qui vont et viennent dans TOKYO même, chaque jour.
De plus quand je parlais de densité je parlais au niveau du pays (territoire).

avatar Laurent S from Nancy | 

@en ballade

Ca ou oublie souvent de le mentionner : Paris Intra-muros est littéralement bourrée de monde : 2,5 millions de personnes sur 105 km² (un territoire à peine plus grand qu'une ville moyenne) c'est tout simplement énorme, et on ne voit pas beaucoup ça ailleurs dans le monde.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR