Résultats financiers T2 2018 : Apple portée par le succès de l’iPhone X et de l’Apple Watch

Anthony Nelzin-Santos |

Apple présente les résultats du deuxième trimestre de son année fiscale 2018 dans un contexte tempétueux. Le chiffre d’affaires record du premier trimestre ne peut faire oublier que les ventes d’iPhone ont baissé à Noël, du jamais vu. Le cours de l’action n’a pas sombré : les analystes ont anticipé le tassement progressif des ventes de smartphones, et la discussion porte désormais sur la force de l’écosystème d’Apple, et les revenus récurrents apportés par les services.

Reste que l’iPhone est le centre de l’écosystème d’Apple et le support des services : les investisseurs gardent l’œil sur les chiffres de vente. Malgré les critiques et les inquiétudes, les ventes se maintiennent à 52,217 millions d’unités, une progression de 2,86 %. Le panier moyen reste très élevé, à 720,00 dollars, preuve que le soufflé de l’iPhone X n’est pas retombé aussi vite que certains esprits chagrins l’assurent.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.
Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

En bref

Chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités.

T2 2018 T2 2017 Évolution
Chiffre d’affaires 61,137 52,896 15,57 %
Bénéfice 13,822 11,029 25,32 %
Ventes d’iPhone 52,217 50,763 2,86 %
Ventes d’iPad 9,113 8,922 2,14 %
Ventes de Mac 4,078 4,199 -2,88 %
Services 9,190 7,041 30,52 %
Autres produits 3,954 2,873 37,62 %

Chiffre d’affaires

Luca Maestri avait fait preuve d’une confiance rare au premier trimestre, lorsqu’il avait non seulement annoncé prévoir un chiffre d’affaire de 60 à 62 milliards de dollars au deuxième trimestre, mais encore que les ventes d’iPhone augmenteraient de plus de 10 % en valeur. Les faits lui ont donné raison : le directeur financier d’Apple annonce ce soir un chiffre d’affaires de 61,137 milliards de dollars, une progression de 15,57 % qui établit un nouveau record absolu au deuxième trimestre. Apple a réalisé un bénéfice de 13,822 milliards de dollars (25,32 %), ou 2,73 dollars par action.

Ventes d’iPhone

Les cassandres en seront pour leurs frais : les ventes d’iPhone se maintiennent à 52,217 millions d’unités. Une progression modeste, de 2,86 %, loin des croissances à deux chiffres du début de la décennie, mais une progression tout de même. Les analystes n’attendaient ni plus, après avoir ajusté leurs prévisions en fonction des informations remontant des chaînes de production, ni moins, après avoir sondé les vendeurs et les clients. Quelques-uns attendaient pourtant un nouveau « super cycle », comme lorsque l’attrait du grand écran de l’iPhone 6 Plus avait provoqué une explosion soudaine des ventes, mais les prévisions de Luca Maestri avaient contribué à calmer les passions. Les ventes d’iPhone se tassent progressivement, mais se maintiennent à un niveau élevé, garant de la tenue de l’écosystème dans le temps.

Ventes d’iPad

Le doute n’est plus permis : l’iPad est de retour. Les ventes progressent pour le quatrième trimestre d’affilée, cette fois de 2,14 %, et atteignent 9,113 millions d’unités. Une bonne nouvelle, après un special event largement réservé à l’iPad. Mais est-ce grâce à l’iPad, véritable tube de l’été, ou à l’iPad Pro, qui a repris des couleurs en fin d’année ? La remontée du panier moyen, à 450,00 dollars, montre que l’iPad Pro reprend le dessus. Un mouvement qui devrait être de courte durée : comme l’iPad 5 avant lui, l’iPad 6 devrait peser sur les résultats des troisième et quatrième trimestres, faisant baisser le panier moyen mais augmenter les chiffres de vente.

Ventes de Mac

Bon an mal an, Apple continue de vendre une petite vingtaine de millions de Mac. Cette année s’annonce plutôt « mal an » que « bon an » : la petite baisse de régime de Noël se prolonge au printemps, et les ventes de Mac ont baissé de 2,88 % pour tomber à 4,078 millions d’unités. Difficile de s’en émouvoir, lorsque l’on sait qu’une bonne partie de la gamme attend (au moins) de nouveaux processeurs, et devrait être revue d’ici cet été.

Services et autres produits

Écoutez Tim Cook, et vous ne regardez plus qu’un seul chiffre, le chiffre d’affaires des services. Regroupant pêle-mêle les revenus de l’App Store et les abonnements Apple Music, les commissions Apple Pay et la redevance iCloud, il traduit la force de l’écosystème d’Apple, qui ne s’arrête pas avec l’achat d’un produit mais se poursuit avec son usage. Ce trimestre, les services ont dégagé 9,190 milliards de dollars, un chiffre en progression constante (30,52 %).

Si l’iPhone est le centre de l’écosystème d’Apple, alors les « autres produits » sont ses satellites, des produits de moins en moins accessoires. Les AirPods et les casques Beats, l’Apple TV et bien sûr l’Apple Watch, ont représenté 3,954 milliards de dollars. Une progression canon de 37,62 %, à laquelle le HomePod participe sans doute, mais qui montre surtout le niveau soutenu des ventes de l’Apple Watch et des AirPods.

Pour le T3 2018

« Nous sommes très heureux d’annoncer notre meilleur trimestre de mars de l’histoire », dit Tim Cook, « avec une forte croissance des revenus de l’iPhone, des services, et de l’informatique vestimentaire ». Le CEO d’Apple prend la peine de préciser que « les gens ont préféré l’iPhone X à n’importe quel autre iPhone semaine après semaine de [ce] trimestre », pour dissiper tous les doutes. « Notre chiffre d’affaires a augmenté dans toutes les zones géographiques », ajoute-t-il, « avec une croissance supérieure à 20 % en Chine et au Japon. »

Luca Maestri fixe un cap ambitieux pour le prochain trimestre : un chiffre d’affaires compris entre 51,5 et 53,5 milliards de dollars. Une croissance à deux chiffres pour le quatrième trimestre de rang, donc, avec une marge brute se maintenant à 38 ou 38,5 %. Apple prévoit d’être imposée à 14,5 % en moyenne ces trois prochains mois.


Source
Image de une Nikolay Tarashchenko (domaine public).
avatar NyuReZ | 

@Malum

1. Je suis pas votre gars ;) on garde une distance et une courtoisie, svp

2. Je ne suis pas parfait, loin de là. Je fais de mon mieux. Mais non je ne cherche pas à tout prix toutes les « failles » légales que le système a au quotidien pour me faire plus d’argent. J’estime en avoir suffisamment même si modestement, et je m’en contente très bien pour vivre, et je suis déjà bien heureux de ne pas être dans une quelconque forme de pauvreté ou de difficultés particulières au quotidien. Cela étant, on était pas là pour faire mon procès, ni même celui d’Apple a dire vrai. Je reste simplement dégoûté par cet élan de félicitations générales venant de personnes qui, jusqu’à preuve du contraire, n’ont absolument aucun bénéfice direct à tirer de ces informations.

3. Concernant Apple, en particulier, ce n’est pas une justification que d’être gros et implanté partout dans le monde. Cela n’excuse pas les dérives dont cette entreprise fait preuve et ses nombreuses mécaniques financières pour payer le moins d’impôts possible. Après pour le reste, comme je l’ai déjà dit, je connais ce discourt qui récupère seulement les informations qui font bien voir et laisse au silence celles qui déranges...

4. Et surtout votre commentaire ne réponds pas à ma question première : pourquoi une telle satisfaction personnel? Quel gain en tirez vous chacun à votre niveau?

5. Pour compléter, je ne suis pas le chevalier de qui que ce soit. Je notais l’acharnement. Après je ne suis pas toutes les discussions ici et là dans ces commentaires, je me garderais de juger qui est quoi. Je ne critique pas les produits ici, même si j’ai mon idée, elle n’est pas si tranchée et n’apparaît pas ici, ce n’est pas le propos. Je ne méprise pas, je suis écœuré. En d’autres terme, je ne suis pas au-dessus par ma simple pensée, je ne juge pas les autres pour leur opinion, je suis touché et attristé par ces opinions. C’est différent. Chacun pense ce qu’il veut encore heureux.
(et la comparaison avec le boulanger... s’il avait la même répercussion mondiale, ou simplement s’il jouait du même alambiqué dans ses finances pour amadouer le système, je n’en penserais pas moins... mais la comparaison n’est pas applicable tant les modèles sont différents)

avatar marenostrum | 

ici y en a beaucoup qui les jugent en tant que clients, qui ont basé leur production dessus cette marque. ceux là veulent que la marque dure le plus longtemps possible pour ne pas changer d'environnement informatique tout le temps.
toi les juge que moralement. c'est dur de trouver des points communs comme ça.

avatar NyuReZ | 

@marenostrum

Je peux comprendre oui en effet. Même si effectivement ça me froisse moralement j’entends la contrainte que peuvent avoir certains.

avatar Malum | 

Si j’ai répondu. Lisez donc.
Votre vue étroite des bénéfices d’Apple sans tenir compte des emplois engendrés (développeurs, musiciens, sous-traitants, laboratoires de recherches, universités, start up etc.), de tout l’éco système, de tous les impôts indirects en ce qu’ils sont payés par les fournisseurs, leurs employés, ceux d’Apple localement, le différentiel de TVA (petite explication : un smartphone à 360 € va rapporter aux finances publiques 60 €, un iPhone à 1 200, 200 € gain pour les finances 140 €), les milliards d’investisegments créateurs d’emplois, cette vue étroite et faussée vous fait voir le contentement du point de vue médiocre de l’enrichissement d’Apple, alors que c’est sa réussite qui en est la raison, et une réussite qui est une réponse objective à ses détracteurs.

PS vous, vous faites le procès d’Apple et de cex qui se réjouissent de façon amorale de sa réussite bien que vous en défendiez. Il est très dur d'être en cohérence et de critiquer ceux qui donnent des leçons en en donnant soi-même.

avatar NyuReZ | 

@Malum

Le problème c’est que je ne vois pas les choses sur l’aspect économique que vous préconisez.

Je l’entends, le conçoit même pour l’avoir étudier du un temps, mais n’y adhère pas.

J’aimerai faire le procès d’Apple non pas pour la couler, mais pour quelle apporte d’avantage à l’ensemble de la société. Contrairement à ce que vous pensez, je pense qu’elle peut faire bien mieux et d’avantage avec le statut qui est le sien. Je ne suis pas contre Apple, ni même contre la réussite. Je suis contre ce déballage outrancier, qui montre combien les inégalités se creusent encore. Je suis triste de voir ce constat se perpétrer continuellement, quand je vois le chaos qui règne alentour j’ai l’impression que l’argent est seul maître à bord pour ces puissances.
La réussite oui, mais pas en se servant des autres. Et Apple à ce compte là est tous sauf irréprochable.
Qui l’est? Je ne sais pas. Mais combien d’entreprise ont un tel statut financier tout en jouissant d’une si belle image de marque, pas tout à fait méritée.

avatar fifounet | 

@NyuReZ

« Et surtout votre commentaire ne réponds pas à ma question première : pourquoi une telle satisfaction personnel? Quel gain en tirez vous chacun à votre niveau? »

Très simple : du plaisir
Oui certes tu ne le comprends pas mais est ce pour autant « mal » ?
Et merci de ne pas répondre :
« Ha mais est ce seul plaisir que vous éprouvez ?
N’y a t’il pas d’autres choses plus importantes »

L’un n’empêche pas l’autre
Encore faut il faire preuve d’empathie et de tolérance
Difficile pour certains ici je sais .....

avatar Malouin | 

Yessss ! +10

avatar pommedor | 

"Votre vue est réductrice et totalement faussée. Apple est le premier contributeur mondial. Ses impôts avoisinent les 19 %. "

Pas en France en tout cas... C'est plus de l'ordre du 0,002%, voir moins. C'est "presque" 19% tu nous diras, à ~18,998% près :)

avatar alfatech | 

@pommedor

"Pas en France en tout cas..."

Pourquoi faire si tu n'y es pas obligé ? D'ailleurs se sont les états eux-mêmes qui ont voté pour que l'on puisse le faire......Car à la base les états sont gagnants.

avatar Bigdidou | 

@Malum

"si vous n’utilisez jamais aucune réduction d’impôts"

Tu n'oses tout de même as comparer l'optimisation fiscale utilisant des contournement de la loi et les réduction voulue par le législateur dans le cadre de sa politique fiscale ?

avatar Malum | 

C’est absolument faux. Apple profite de la guerre fiscale entre nation. Alors faites élire d’autres députés qui voteront d’autres lois fiscales. Volontairement ou non vous mélangez fraude et optimisation. En France il y a par exemple les assurances vie qui donnaient jusqu’à peu une fiscalité à 0 après 8 ans en cas de vie et aucun droit de succession en cas de décès. Selon votre argumentation tout Français qui plaçait son argent en AV ferait de la fraude alors que celui qui fraude place son argent dans les Îles Caïmans.
Et il vous échappe une chose ce que fait Apple de ses bénéfices. Si une partie va aux actionnaires (soumise à l'impôt) une partie va dans les énormes investissements créateurs d’emplois et donc retourne à l’économie et dans ce retour par les bénéfices engendrés chez ces partenaires et les salaires il y a une partie de cette partie qui retourne aux impôts sans compter que la création d'emplois entraîne le paiement de charges sociales diminue le poids de l’Assedic et de la SS pour la France, le chômage etc. Et enfin par des produits au prix plus élevé fait entrer pour un usage équivalent plus de TVA dans les caisses de l’état. Le symbole en est l’Irlande qui se bat aux côtés d’Apple car Apple a respecté les lois irlandaises qui a joué dans la guerre fiscale préférant avoir des emplois sur son sol avec création à terme de richesse plutôt que des impôts immédiats. C’est un choix. On ne peut accuser Apple d’en profiter comme ce serait inepte d’accuser un Français de placer de l’argent en AV alors qu’il respecte la loi.
Il est vrai que ces deux points : optimisation et réemploi de l’argent optimisé créateur de richesse qui s´ajoute à celle créée par le faramineux CA d’Apple n’arrivent pas au cerveau de ceux qui veulent condamner Apple pour sa politique fiscale légale en mentant en plus sur le fait qu’elle ne payerait aucun impôt ce qui est faux. Ce trimestre c’est environ 15 % au niveau mondial sans compter les impôts générés localement (surplus de TVA, taxes locales des Apple stores, impôts des entreprises locales qui travaillent pour elles, des développeurs, des musiciens, des fournisseurs et sous-traitants etc.). La vue manichéenne et fausse ne permet pas d'appréhender le tout trop porté par un jugement pseudo moral et moralisateur en oubliant tout l’aspect générateur de richesse directement et indirectement.

avatar Bigdidou | 

@Malum

"C’est absolument faux"

Qu'est-ce qui est faux dans ce que j'ai écrit ?
L'optimisation d'Apple à coup d'Iles Caiman est un contournent (légal si tu veux) des lois.
Rien à voir avec les dispositions d'allègement qui sont partie intégrante de la politique économique.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« ... un contournent (légal si tu veux) des lois. »

Tiens?...un nouveau concept ?

avatar Bigdidou | 

@jazz678

« ... un contournent (légal si tu veux) des lois. »

Faut s'adapter au discours des fans, que veux-tu.
Dans mon métier, les labos ont bien inventé les gens qui meurent guéris, alors le contournement légal des lois, c'est petit joueur.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

?

avatar softjo | 

@Malum

Amen

avatar jazz678 | 

@NyuReZ

Eh oui mon bon monsieur ! Si le monde était juste depuis le temps ça se saurait

avatar anonx | 

@NyuReZ

Tu parles... c'est d'un ridicule ?

Ils ont rien du tout... pour eux c'est comme une religion ou même une secte ?

avatar Nesus | 

@anonx

Ridicule dites-vous ?

Allez je vous aide puisque vous semblez avoir oubliez de me répondre.

C’est très facile, vous prenez le chiffre des ventes volumes de l’an dernier, vous prenez le panier moyen de l’an dernier et vous regardez combien de volume il faut vendre au-dessus de l’ancien pour pouvoir faire grimper le panier moyen à l’actuel. Bonne chance !

Le doigt mouillé, c’est bien, sauf quand on commence à insulter les gens. Là, il faut des arguments. C’est mieux pour la « crédibilité »

avatar anonx | 

@Nesus

Pas du tout, je suis juste passé à l'article dont vous faisiez référence..

Et force est de constater qu'en réfléchissant un peu beaucoup en arrive à mon opinion... sauf le fanboy borné évidemment ?

Alors continuez à jouer avec les chiffres comme bon vous semble.. après tout c'est le savoir faire d'Apple... mais soyez sûr personne n'est dupe ?

avatar jazz678 | 

@NyuReZ

«. des conditions de travail ou de salaires des ouvriers chinois de ce magnifique « designed in California » mais quand même construit en Chine »

Ce genre de vieux poncifs moisis ont décidément la dent dure. Les conditions de travail des ouvriers chinois sont régies par le droit du travail chinois. Pas par Apple qui est une des sociétés qui œuvre le plus pour les améliorer.

« Bref bref. Après on nous dira qu’il n’y a pas d’argent. C’est ce genre d’informations qui me dégoûte profondément du monde actuel. Certains se pavanent avec leur milliards quand d’autres crèvent de faim, fuient les bombes ou simplement et plus proches, galèrent pour finir les fins de mois en payant les factures et la bouffe de la maison. »

Et oui..Le mal c’est pas bien et le bien c’est mieux...et beaucoup ne crèveront pas de faim et pourront payer leurs factures parce que Apple leur donne du boulot.
...et beaucoup de malades du VIH pourront dire merci à Apple grâce à ces milliards,etc..etc
Tu vois on peu aussi essayer de voir le verre à moitié plein. Ça soulage et ça permet d’éviter de sombrer dans l’aigreur et la misanthropie

avatar NyuReZ | 

@jazz678

J’aime l’humain et je suis profondément convaincu qu’il est bon, si cela peut tempéré et mesuré dans la lecture de mes commentaires :)

Pour les conditions de travail etc... oui je l’ai dis d’emblée, je m’attendais bien à ce genre de discourt ou « c’est pas moi le méchant, c’est pas moi la loi ».

Je ne dis pas qu’Apple ne fait pas. Je dis qu’elle fais, suffisamment pour être bien vu, mais de manière dérisoire en comparaison de ce qu’elle pourrait faire. Quand on voit les salaires des dirigeants, des actionnaires (ne partez pas dans des explications je ne suis pas dans ce domaine je ne m’aventurerai pas), les bénéfices pharaoniques, il y a clairement matière à faire mieux pour aider la société dans son ensemble.

avatar jazz678 | 

@NyuReZ

« Je dis qu’elle fais, suffisamment pour être bien vu, mais de manière dérisoire en comparaison de ce qu’elle pourrait faire. Quand on voit les salaires des dirigeants, des actionnaires (ne partez pas dans des explications je ne suis pas dans ce domaine je ne m’aventurerai pas), les bénéfices pharaoniques, il y a clairement matière à faire mieux pour aider la société dans son ensemble. »

Ce genre de réflexion est juste absurde (sans agressivité aucune de ma part). On peut toujours faire mieux...que moins bien n’est-ce pas ? Tu es au courant que Apple n’est pas une association caritative ?

As-tu simplement une petite idée de ce qu’une société comme Apple fait et qui « aide la société » directement ou indirectement ?

avatar reborn | 

@NyuReZ

"Impressionnant ce cortège de fan service ...

Je comprends toujours pas pourquoi vous êtes à ce point heureux de voir des mecs ultra blindé le devenir encore plus? A moins d’avoir des actions je pige pas...

En tout cas en lincher un qui n’a rien demandé, ça montre un sacré fair-play dans votre état d’esprit, c’est beau... "

Il a juste tort, depuis 2014. Depuis 2014 on se tape ses pavés.

avatar NyuReZ | 

@reborn

Encore une fois ^^ je ne suis pas toutes vos discussions. Mon intervention est ponctuelle, instantanée. Après je ne rentre pas dans vos explications. Tout le monde s’en donnait à cœur joie, ça m’a interpelé c’est tout. Je ne suis pas omniscient et je ne sais pas ce que pense cette personne ^^.

avatar adixya | 

Nyurez,tu te trompes de cible. La joie ici n’est pas de voir une multinationale s’enrichir, c’est de voir que pour la nième fois, les pronostics des haters sont mis en défaut malgré leurs demonstrations par a+b au quotidien.
Faut pas aller plus loin a mon avis.
Et sinon, pour changer le monde et influencer les gens à être meilleurs, un forum de high tech et internet ne sont globalement pas le meilleur endroit.

avatar pocketalex | 

@ NyuReZ

Peut être que les "fan de services" sont avant tout des utilisateurs, tout simplement, et pas forcément des fanas-gogos-aveuglés, et dont on explique ici à tort et à travers à quel point ils sont cons/débiles/ingorants d'acheter du matériel Apple, que ce soit de l'iPhone, du Macbook 12", du Macbook Pro, de l'iMac et même de l'iMac Pro, et à quel point ces produits sont nuls et que la marque va se viander en sortant ces produits de merde surfacturés (donc qu'il faudrait vraiment être un crétin fini pour acheter ça)

Les chiffres étalés ici, personne ne s'en enorgueillit, et que la marque amasse les milliards, au mieux on est content pour eux, au pire on s'en contre-fout. On est pas là pour engraisser Tim Cook, on est là pour discuter des produits qu'on a acheté et qu'on utilise. Point barre

Juste, ces chiffres vont à l'encontre des discours de mauvaise augure qui sont légion dans cet espace de discussion (car en plus de dénigrer les acheteurs et utilisateurs de solutions Apple, ils promettent que la marque va, avec sa stratégie et ses produits... "dans le mur") et le fait qu'il pètent les genoux des "professionnels détracteurs" - pour ne pas dire... des trolls - remet au fond des chiottes l'ensemble de leurs discours malfaisant

Et ça, oui, on s'en réjouit.

It's that simple...

avatar Dwigt | 

Je suis entièrement d'accord, j'ai écrit un truc similaire il y a quelques secondes.
On a effectivement un ensemble, souvent des vieux de la vieille du Mac, qui font des analyses reposant sur leurs constats, mais aussi souvent sur leur souhait que l'équipe dirigeante d'Apple se plante et perde de sa superbe (cf. ceux qui fantasment sur un retour de Wozniak...)
Quand ces analyses sont démenties par les résultats financiers trimestre après trimestre, le coupable, c'est l'utilisateur qui n'y connaît forcément rien, et on va le traiter de mouton, de fanboy ou de crétin. C'est plus simple que de repenser son analyse.

avatar NyuReZ | 

@pocketalex

Autant pour moi. Je pensais pas que c’était seulement en rapport avec les prédictions des analystes et autres haters.

J’étais parti plus loin ^^. Si c’est que ça alors effectivement je m’en tape :)

Et je ne suis pas un troll au fait pour répondre à je ne sais plus qui. Je suis simplement pas axé sur les mêmes interêt ^^ après je reste informé sur Apple parce que certains produits me plaisent, that’s simple ;)

Et again : je ne connais pas l’autre personne, je ne suis pas multi (lol... que ça à faire ^^).

avatar pocketalex | 

@nyuReZ

?

avatar alfatech | 

@NyuReZ

"Je comprends toujours pas pourquoi vous êtes à ce point heureux de voir des mecs ultra blindé le devenir encore plus? A moins d’avoir des actions je pige pas..."

La réponse type du troll qui n'a rien à dire

"En tout cas en lincher un qui n’a rien demandé, ça montre un sacré fair-play dans votre état d’esprit, c’est beau..."

Alors soit tu es
-Le troll de l'année en voulantbdéfendre l'indéfendable
-Tu viens d'arriver sur le site et tu apprendras à connaître le guss
-Le multi de CR1..... et tu es pathétique

avatar kinon | 

@NyuReZ |

Impressionnant ce cortège de fan service ...
Je comprends toujours pas pourquoi vous êtes à ce point heureux de voir des mecs ultra blindé le devenir encore plus? A moins d’avoir des actions je pige pas...

Ce que vous ne comprenez pas c'est que personne ne se réjouit de cela mais simplement de ce que Apple continue à se porter bien et que donc ses produits se vendent bien, contrairement à ce que prédisent sans arrêt les Cassandre: "Apple va dans le mur" (tout en se trompant quasiment à chaque coup)

avatar arnaud06 | 

On en est déjà à + 3,27 % en after, sachant que l’action avait déjà pris 2,32 % dans la journée

avatar toto_tutute | 

@ arnaud06

Vous êtes obligés de dire " after" ? Respectez-vous​ en respectant un peu notre langue et dites comme quelqu'un de bien éduqué : en après séance.

avatar arnaud06 | 

@toto_tutute

Hum ...

J’écris en français et j’édite mes commentaires après relecture si il y a des fautes.

Je pense que vous vous trompez de cible

On parle d’une action américaine cotée au Nasdaq ... utiliser « after » pour parler de la cotation hors séance ne me parait pas dévoyer notre langue histoire d’être à la mode et de suivre la tendance.

avatar jb18v | 

Un trimestre de mars ? Qu’est-ce donc ? ?

avatar Zoupinou | 

@jb18v

Un trimestre de Mars c’est quand ça repart...

avatar C1rc3@0rc | 

@Zoupinou

Le 2eme trimestre d'Apple commence le 1er janvier et se fini le 30 mars. C'est une spécificité comptable qu'il faut avoir en tete lorsqu'on veut comprendre ce que signifie ces résultats trimestriels et surtout les positionner par rapport a ceux d'autres entreprises...

avatar Zoupinou | 

@C1rc3@0rc

Je vois surtout que ma plaisanterie« mars et ça repart » a été prise au premier degré en échappant à ta sagacité légendaire.
Cela dit, je n’ai rien contre toi et trouve même parfois certains de tes messages intéressants. J’ai bien dit certains, pas les délires anti AW & Co.

avatar Mamdadou | 

Quelqu'un sait on pourrait trouver les chiffres détaillé des ventes ?

avatar C1rc3@0rc | 

@Mamdadou

«Quelqu'un sait on pourrait trouver les chiffres détaillé des ventes ?»

Oui, Apple les cache.

Apple maquille les donnees commerciales et financieres dans des categories totalement arbitraires. Ça permet de ponderer les resultat par rapport aux objectifs de la direction et de proteger Apple de la speculation.
Apple n'est pas la seule entreprise a faire cela.

Les seules données qu'on peut obtenir d'Apple ce sont celles publiées officielement et apres il faut attendre les resultats des analyses produites par les analystes financiers qui recoupent les données publiés par les fournisseurs d'Apple.

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Oui, Apple les cache. Apple maquille les donnees commerciales et financieres dans des categories totalement arbitraires. Ça permet de ponderer les resultat par rapport aux objectifs de la direction et de proteger Apple de la speculation. Apple n'est pas la seule entreprise a faire cela. »

Apple maquille les données ? Elles seraient donc fausses?

Les détails que tu attends n’ont pas vocation à être publiques. Apple fournit les données de ventes suffisantes pour que chacun comprennent si les catégories de produits se vendent bien ou pas.
Et si ça permet de protéger contre la spéculation, on ne peut leur faire ce reproche.

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

Quelle logique a separer iPhone, iPad, Mac et a amalgamer Apple TV, produits Beats, clavier, trackpad, cables, adaptateurs en tout genre, tocante, moniteur?

Quelle logique a mettre ensemble application et streaming musical?

Pourquoi ne pas detailler les ventes entre les iPhone de generation n+2 et le dernier sorti?

Tu reponds en partie: se proteger de la speculation. Donc de l'analyse. C'est donc bien une dissimulation.

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Quelle logique a separer iPhone, iPad, Mac et a amalgamer Apple TV, produits Beats, clavier, trackpad, cables, adaptateurs en tout genre, tocante, moniteur? »

Le poids financier de chaque produit ou catégorie dans le CA
La place stratégique de l’iPhone, l’iPad, le Mac qui n’est pas celui de tous les autres produits que tu cites

« Quelle logique a mettre ensemble application et streaming musical? »

Les services?...au doigt mouillé...ou à la louche (pour que ça te parle mieux)

« Pourquoi ne pas detailler les ventes entre les iPhone de generation n+2 et le dernier sorti? »

Juste pour te faire plaisir ? Les versions d’iPhone sont la même gamme de produits. On a en externe les ventes globales. Communiquer le split des ventes peut être dangereux stratégiquement et ont vocation à être partagées et discutées en interne
...et puis c’est un choix de communication d’entreprise. Point barre

« Tu reponds en partie: se proteger de la speculation. Donc de l'analyse. C'est donc bien une dissimulation. »

Oui. Mais pas dans le but malhonnête que tu sous-entends

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Le jour où tu comprendras quoi que ce soit aux obligations de présentation des comptes d’exploitation d’une entreprise et à la logique de sa construction nous en reparlerons,

La courte vision de tes vues et de ta logique n’a aucune portée universelle ne t’en déplaise ?

avatar en ballade | 

pourquoi les fans sont ils heureux? forum d'actionnaires de la pomm€ ici?

avatar occam | 

@en ballade

Selon l’observation empirique dite loi de Lakoff (George Lakoff, chercheur en linguistique cognitive à Berkeley) « on ne vote pas selon ses intérêts, on vote selon son identité ». Et l’identité se définit selon le cadre de référence auquel on adhère.
En cela aussi, Apple a réussi plus qu’aucune autre entreprise à fournir un cadre d’identification d’autant plus performant qu’il est incommensurable avec les intérêts de ses adhérents.

avatar alfatech | 

@en ballade

"pourquoi les fans sont ils heureux?"

Parce qu'un troll de ton espèce est malheureux....Ça se fête

avatar fifounet | 

@en ballade

« pourquoi les fans sont ils heureux? forum d'actionnaires de la pomm€ ici? »

Toujours cette analyse de lycéen attardé.

Moi je suis heureux quand l’équipe de France gagne un match à la coupe du monde , je sais c’est con, et pourtant je ne gagne rien
Je suis content quand un de mes groupes préféré vend plein d’album, pourtant je ne touche rien.
Etc etc
Je suis sûrement trop preuve d’empathie
Je suis bête je sais

Mais se délecter quand les choses vont mal (chez Apple par exemple ) ça s’appelle comment ?
C’est sûrement ce dont tu souffres

avatar Malum | 

Autres chiffres pour faire plaisir à Cric & Cie
L'iPhone X est le plus vendu chaque semaine du trimestre
L’iPhone X est le plus vendu en Chine
Taux de satisfaction du X 99 %
Forte croissance en Chine
Croissance de l’Apple Watch
Plus de 170 millions d’abonnés au divers services + 100 millions en un an.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR