Eric Schmidt : « La bataille entre Apple et Google profite aux clients »

Florian Innocente |

La bagarre féroce à laquelle se livrent Apple et Google est une excellente chose pour les consommateurs, estime Eric Schmidt. Le président de Google était chez Bloomberg TV pour assurer la promotion de son nouveau livre ("How Google Works", en précommande chez Amazon). À un moment de l'interview (vers 5 min 30), la journaliste lui parle de ces files d'attente autour des Apple Store américains qui ont accompagné la sortie de l'iPhone 6 le week-end dernier. Elle lui demande comment Apple parvient à provoquer de telles manifestations.

Réponse amusée, et sur l'aile, d'Eric Schmidt : « Je vais vous dire ce que je pense, Samsung avait le même produit il y a un an ». Un commentaire qu'il réitère une seconde fois lorsqu'on lui fait remarquer que Samsung n'avait pas déclenché de frénésie avec son propre lancement.

La mention de Samsung amène le débat sur la difficulté pour certains acteurs du monde Android à dégager des bénéfices suffisants, à l'opposé de ce qu'Apple arrive à faire. Pour Schmidt, l'objectif de Google n'est pas là, la stratégie est de générer du volume, de multiplier les ventes et la présence des terminaux Android.

Ce à quoi Jonathan Rosenberg, ancien VP de Google et coauteur de l'ouvrage, ajoute que cette approche assure un choix important en smartphones pour les clients et qu'elle contribue à baisser les prix. Pas sûr que les fabricants soient tous enchantés par cette volonté de raboter les marges, mais les deux hommes se placent évidemment du point de vue de Google.

Schmidt renchérit, en décrivant une « compétition brutale » entre Apple et Google autour d'Android et d'iOS Mais cela a « d'énormes avantages pour les consommateurs à travers le monde. Si vous regardez les innovations d'Apple et celles de Google, cette compétition, qui à mon sens est la plus représentative des batailles de notre industrie, profite à des milliards d'utilisateurs. ». Il insiste encore sur le sujet, décrivant une Apple et un Google lancés dans une course folle.

Apple est un adversaire sérieux sur les téléphones et même la cartographie, assure encore Schmidt, mais la Pomme reste un gros partenaire au vu de la place accordée au moteur de recherche de Google dans iOS (où Bing a toutefois pris sa place dans les réglages par défaut et pour Siri).

Cette bataille de Titans n'est pas seulement brutale continue Eric Schmidt, elle va crescendo. Pour une raison simple dit-il, les marges des opérateurs comme celles des fabricants de terminaux s'amenuisent considérablement. Les smartphones qui sont en vente aujourd'hui dans les pays émergents coûtent 100 voire 70 dollars seulement. Mais pour l'utilisateur final, ce n'est que bénéfices puisque ces téléphones, relativement performants, arrivent entre les mains de davantage de gens que par le passé.

La suite de l'interview aborde le cas de Yahoo : oui Marissa Mayer (13 ans chez Google) peut sauver le groupe ; la différence entre créer et entrer sur un marché (Google et ses pairs créent d'abord des produits qui ensuite seulement donnent naissance à des marchés, pas l'inverse) ; l'apport d'Internet à l'humanité (bénéfique car la nature humaine est fondamentalement bonne et l'homme saura exploiter ces outils de communication de manière positive, croit Schmidt) ; la perception négative de Google en Europe (un continent « qui doit changer son mode de fonctionnement pour continuer de peser à un niveau mondial).

avatar curly bear | 

Quant à la violence de la compétition je reste convaincu qu'Apple a construit ses data centers pour lancer un jour un service "Apple search" et contrer Google.

avatar arekusandoro | 

@curly bear :
Il ne suffit pas d'avoir des data center pour proposer une solution qui tient la route...quand tu vois plan...et encore il s'agit ici d'une simple solution de cartographie...un moteur de recherche est beaucoup plus complexe. De plus et c'est une règle, si c'est pour proposer la même chose sans bonus que ce qui existe déjà...ca ne marchera pas, inutile d'inventer la roue alors qu'elle existe déjà :)

avatar NORMAN49 | 

@arekusandoro

Quand tu vois DuckDuckGo, tu te dis que Google est loin d'être à l'abri d'un concurrent qui met le paquet

;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@NORMAN49

Tu peux effectivement te le dire, mais est-ce suffisant pour valider les choses ?

avatar John Maynard Keynes | 

@curly bear

C'est beau les convictions, c'est comme la foi, cela se respecte.

Même si ici c'est assez insultant quant à l'intelligence des équipes dirigeante d'Apple :-)

avatar yoyo3d | 

"Samsung avait le même produit il y a un an." Et ils en ont vendu combien en 3 jours?

avatar Voodoonice | 

Tout le monde se fiche combien de téléphone sont vendu en trois jours, ce qui compte c'est les PDM

avatar NORMAN49 | 

@Voodoonice

Ce qui compte pour une entreprise c'est la rentabilité... le pèze, le flouze, le jonc, l'oseille, l'artiche, le blé, les boules, le pognon, les ronds, les radis, les thunes (c'est fou le nombre de mot pour dire à quel point ça... compte :)

et à ce jeu, la part de marché devient secondaire pour les constructeurs... demandez à LG s'il préfèrent vendre 10M d'appareils à 100$ ou 10M à 600$.

avatar broc_058 | 

Franchement, il veut nous faire rigoler. Quand l atteinte de la vie privée peut elle apporter une avancée a la société. On est inondée de publicités nuisibles et de messages pour nous dépouiller nos comptes en banques. Il existent plus de problèmes. On peut ajouter aussi les réseaux sociaux ou soucieux dont on ne contrôle rien. C est comme la démocratie. N importe qui peut voter sans aucune restriction.
Aristote l a dit. Il faut un système a deux types électeurs. La sagesse n est pas l œuvre du plus grand nombre mais de peu de gens.
Sincèrement, je ne pense pas l avoir dans tous les domaines. Croyant faire le bien, on peut créer le mal.
(Oppenheimer) cet homme qui créa la bombe atomique pour arrêter la guerre mondiale, créa la guerre froide et les centrales nucléaires. C est l utilisation des avances technologistes et scientifiques qui décident du bien ou du mal

avatar John Maynard Keynes | 

@broc_058

(Oppenheimer) cet homme qui créa la bombe atomique pour arrêter la guerre mondiale, créa la guerre froide et les centrales nucléaires.

Robert Oppenheimer ne mérite pas qu'on raconte de telle conneries, révise ton histoire, tu mélange tout ici.

Pour les réacteurs nucléaires c'est Enrico Fermi et Leó Szilárd.

Quant à la guerre froide considérer qu'Oppenheimer en est le créateur est à minima un raccourci périlleux.

Je t'invite à lire une biographie de Robert Oppenheimer et aussi celle de son frère Frank.

avatar Un Type Vrai | 

Sans centrale nucléaire, ton pouvoir d'achat serait divisé par 2 et l'endettement de la France multiplié par 10.

A un moment, il ne faut pas oublier que ce qui coule dans la Seine, c'est de l'eau, pas du pétrole...

avatar Stardustxxx | 

Bizarre dans les autres pays ou il n'y a pas autant de nucleaire le pouvoir d'achat n'est pas si élevé....

Et le nucléaire c'est bien, mais qui va payer le demantelement des centrales et le stockage du combustible usé qui reste radioactif pendant des milliers d'années.

Un rapport parlementaire du 5 juin 2014 décrit les problèmes actuel du nucléaire en France :
- croissance continue des coûts d’exploitation
- non-maîtrise des travaux de maintenance
- chiffres vertigineux des travaux à venir pour la prolongation des réacteurs
- explosion des coûts de l’EPR
- l'incertitude sur le montant du fardeau à venir du démantèlement et de la gestion des déchets
- responsabilité dérisoire d’EDF en cas d’accident qui revient à une forme de subvention cachée

Tu peux retrouver ce rapport au complet ici : http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r2007-tI.asp

avatar frankm | 

@broc_058 :
C'est gratuit. Il faut payer avec ses données personnelles à l'insu de notre plein gré

avatar VivaLaVista | 

Suis-je le seul à percevoir une certaine arrogance dans ses propos ?

avatar John Maynard Keynes | 

@VivaLaVista

Pas plus que dans ceux de n'importe quel chef d'entreprise US ;-)

avatar AirForceTwo | 

L'arrogance ne se limite pas aux chefs d'entreprise américains. C'est pareil en France.

avatar John Maynard Keynes | 

@AirForceTwo

Avoir la folie d'être entrepreneur est une arrogance de toute façons :-)

avatar Nesus | 

Il est quand même incroyable ce type. Nous ne le laissons pas faire tout ce qu'il veut ? "Il faut changer les gars sinon vous n'y arriverez pas. C'est pas grave si j'unstalle un monopole et que je marche sur tous ceux qui ne veulent pas m'enrichir.
Quoi !? Le fournisseur de tel crèvent ? Rien à battre, Android se déploie."
Magnifique façon de penser.

avatar jeangardelli1966 | 

que pensez vous du monopole d'itunes sur votre iphone ?

avatar Trillot Bernard | 

La plupart (>95%) de la musique que je possède sur mon Mac et iPhone et qui se trouve sur iTunes a été achetée ailleurs que chez Apple.
Faut arrêter de dire des conneries!

avatar samshit | 

les miens sur play music ont tous étaient téléchargés illégalement
qui dit mieux?

avatar Silverscreen | 

Qu'il souligne que la compétition entre Apple et Google profite aux clients, ok. Mais dire que l'iPhone 6 est la même chose que le Galaxy S5, v'là la mauvaise foi...

Quand aux nouveaux marchés créés par Google... À part la recherche web et la pub contextuelle, lesquels ?

Google a d'excellents services connectés (recherche, web mail, cartographie) mais rien qui n'existait déjà et ils sont de plus en plus pollués par la pub. YouTube est devenu une horreur avec plus de pubs que TF1 entre le JT et les programmes du soir...

Apple a défini le marché du smartphone, des tablettes ARM, du lecteur MP3 et de la musique en ligne là où Google s'est contenté de suivre... Même brillamment...

avatar John Maynard Keynes | 

@Silverscreen

Quand aux nouveaux marchés créés par Google

Ils existent réellement et ils sont colossaux.

Google est le pionnier d'une nouvelle économie basée sur la valorisation d'une matière première que lui offre ses utilisateurs en échange de services gratuit : leur mode de vie.

Et ce marché n'en est qu'à ses débuts.

Ce n'est bien évidement pas un jugement de valeur, mais nier la révolution commerciale qu'a créé le modèle économique de Google serait un déni de réalité.

Et google n'est bien évidement pas la seule entreprise a tirer partie de ce changement de paradigme commercial qui a ouvert ce que beaucoup considèrent comme un nouvel eldorado.

En caricaturant un rien : Apple est le porte étendard d'une ancienne économie basée sur des règles séculaire, Google est celui d'une nouvelles économies brisant tous les codes et les principes.

Nous sommes réellement face à deux visions du monde et du futur.

avatar Fumée | 

@Silverscreen

"Mais dire que l'iPhone 6 est la même chose que le Galaxy S5, v'là la mauvaise foi..."

Un moment faut descendre de ton petit nuage. Un smartphone est un smartphone. Les deux sont dans la catégorie "haut de gamme", les deux se valent.

"Apple a défini le marché du smartphone, des tablettes ARM, du lecteur MP3 et de la musique en ligne là où Google s'est contenté de suivre... Même brillamment..."

Mais bien sûr Google suit Apple surtout qu'ils se développent sur des marchés totalement différents (mis à part la téléphonie) Sinon dois-je te rappeler les maintes fois qu'Apple a suivi, et je dirai même copié Google sur plusieurs fonctionnalités d'Android ?

avatar curly bear | 

Ce ne sont pas que des convictions, c'est un espoir. Il est très dangereux pour internet que seul Google fournisse une solution convaincante pour la recherche sur internet.

Nous verrons bien. Je pense que cette fois-ci Apple prendra son temps avant de sortir du bois.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR