iPad : entre l'iPhone et le Mac

Christophe Laporte |
Jamais, Apple n'avait créé autant d'engouement autour d'un keynote. Tous les médias, même ceux qui en temps normal se moquent de l'actualité high-tech ont évoqué cette fameuse tablette, dont on ne savait rien ou presque pourtant. Trois ans après l'iPhone, Apple a donc décidé de se lancer sur un nouveau marché avec iPad, un appareil à mi-chemin entre l'ordinateur et le smartphone. Une révolution est en cours…

Comme souvent, Steve Jobs a réussi à ménager la surprise. Il a pris le temps tout d'abord de livrer quelques statistiques étonnantes : 284 Apple Store ouverts qui ont accueilli durant les trois derniers mois de l'année 50 millions de visiteurs, 140 000 applications disponibles sur l'App Store, plus de 250 millions d'iPod vendus, un chiffre d'affaires trimestriel de 15,6 milliards de dollars ! Et de conclure que la firme de Cupertino est devenue en l'espace de quelques années la première entreprise de produits mobile(s) au monde.

L'iPad : le chaînon manquant entre l'iPhone et le Mac

Le management d'Apple l'a souvent laissé entendre ces dernières années : il y a sans doute un marché entre le smartphone et l'ordinateur portable. Mais pour Steve Jobs, la solution n'est pas un netbook "qui ne sont bons à rien" selon lui, mais une tablette.

Pour le cofondateur d'Apple, la solution se nomme iPad. Pas de surprise au niveau du design de l'objet, on a affaire à un gros iPod touch. Son interface est à mi-chemin entre le Mac et l'iPhone : un dock et des menus d'une part, un clavier virtuel et des logiciels qui se rapprochent du second.



L'iPad embarque une toute nouvelle version d'iTunes qui a été totalement repensée pour l'iPad.



Les logiciels auxquels nous sommes habitués sur l'iPhone comme Safari Mobile, iCal ou Mail ont été repensés pour l'iPad, mais conservent la même philosophie d'utilisation. L'objet a véritablement été pensé et conçu pour profiter au mieux d'Internet.



Les spécifications techniques

Au niveau des spécifications techniques, l'iPad apporte son lot de surprises. C'est le premier appareil à embarquer un processeur Apple conçu par l'équipe de PA Semi. Il dispose de la puce A4 cadencée à 1 GHz. "Ca déménage", dixit Steve Jobs. L'iPad possède un écran 9,7" multitouch (dalle IPS de 1024x768 à 132 ppi), pèse 680 grammes, et fait 1,27 centimètre d'épaisseur. L'appareil embarque 1000 capteurs pour assurer une bonne sensibilité multi-touch.



iPad possède un microphone, un haut-parleur, un connecteur Dock, une connexion Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 2.1 + EDR, d'un GPS (sur les modèles 3G+WiFi) couplé à une boussole numérique et d'un accéléromètre. L'iPad se synchronisera au Mac comme un iPod via un câble USB. D'autre part, il sera possible de le raccorder à un vidéo-projecteur.



L'iPad a un lien de filiation avec l'iPhone et l'assume complètement. Il sera capable d'exécuter des applications écrites pour l'iPhone. L'utilisateur aura le choix de les faire tourner soit en définition normale soit en doublant la taille des pixels.

Mais pour ceux qui veulent exploiter totalement le potentiel de l'iPad, Apple propose dès aujourd'hui un kit de développement adapté à son nouvel appareil. Celui-ci est gratuit, ne fonctionne que sur Mac et comprend un simulateur. Les développeurs iPhone ne devraient pas avoir trop de difficultés à s'y mettre, ce sont les mêmes outils de développement.

Afin de montrer le potentiel de son appareil, de nombreux éditeurs ont présenté des projets qu'ils ont réalisé en quelques jours. C'est le cas de Gameloft qui a fait un portage de clone de Halo "Nova" et d'Electronic Arts qui a fait la démonstration d'un jeu de baseball. Le New York Times a présenté une application native censée reproduire le confort de lecture de la version papier.

Mais l'application peut-être la plus intéressante, c'est Brush, une application qui permet de peindre et de faire de la retouche d'images avec l'iPad. Ce logiciel devrait à tous les coups être très populaire.

iBooks : la nouvelle plate-forme de téléchargement d'Apple

Avant le début du special event, certains affirmaient qu'iBook était l'appellation idéale pour la tablette. Finalement, Apple a bel et bien décidé d'employer ce terme avec un 's' en plus, mais pour autre chose : il s'agit de sa plate-forme de téléchargement permettant d'acheter des livres. La firme de Cupertino s'est mise d'accord avec les principales maisons d'édition (dont Penguin, Macmillion et Simon & Shuster) outre-Atlantique.

À certains égards, l'interface d'iBooks fait franchement penser à celle de Delicious Library. Ce n'est sans doute pas pour rien qu'Apple a débauché ces dernières années deux cadres de Delicious Monster. On attend à vrai dire assez impatiemment la réaction du cofondateur de cette société, Wil Shipley, qui est connu pour son franc-parler.



Le prix d'un livre devrait osciller entre 7,99 $ et 14,99 $. L'utilisateur pourra choisir sa police, sa taille… Détail important : Apple utilise pour les livres qu'elle vend le format ouvert ePub.

iWork débarque sur l'iPad

L'iPad ne sert pas uniquement à se divertir, Steve Jobs souhaite également que ce soit un outil qui permette de travailler. C'est pour cela qu'il a demandé à ses ingénieurs de porter iWork dessus. La suite d'Apple a entièrement été repensée pour utiliser au mieux l'iPad.



L'utilisateur pourra travailler sur des documents aussi bien en mode portrait qu'en mode paysage. Les documents bien entendu pourront être lu et édité sans le moindre problème sur Mac.

Chaque application d'iWork pour iPad sera vendue 9,99 $.

L'iPad vendu à un prix canon

Si tous les modèles de l'iPad sont équipés du WiFi, seuls certains modèles seront équipés de la 3G. Apple a réussi à nouer un partenariat avec AT&T, alors que la rumeur voulait que Verizon soit le grand gagnant de la soirée, pour proposer des forfaits 3G au tarif agressif : 14,99 $ pour 250 Mo de données mensuelles, ou 29,99 $ pour de l'illimité. Et, fait rare, ces forfaits seront sans engagement, et incluront la connexion aux hotspots WiFi AT&T.

Toutes les iPad 3G seront vendues débloquées (Apple semble avoir retenu la leçon de l'iPhone), et la firme de Cupertino devrait nouer des partenariats du genre dans le reste du monde d'ici juin. Rappelons que de ce côté de l'Atlantique, les forfaits 3G illimités sont proposés autour des 40 € par mois, sauf séries limitées ponctuelles. L'iPad utilise les nouvelles micro SIM, ce qui ne manquera pas d'embêter les possesseurs actuels de forfaits 3G sur carte SIM "normale".

Mais quel prix pour cette tablette ? De manière intéressante, ils ne sont pas si élevés que ça. Les modèles sans 3G seront ainsi proposés pour 499 $, 599 $ et 699 $ pour des capacités de 16, 32 et 64 Go. Pour les mêmes capacités, il faudra compter 629 $, 729 $ et 829 $ pour des modèles équipés de la 3G. Mais c'est sur la disponibilité qu'Apple a créé la surprise : l'iPad arrivera dans deux mois pour les modèles WiFi, trois mois pour les modèles WiFi + 3G.



La firme de Cupertino propose un certain nombre d'accessoires avec sa tablette, comme un Dock classique, mais surtout un Dock équipé d'un clavier compact, qui transformera cette tablette en petit ordinateur portable. La housse, à acheter en plus, lui donne l'apparence d'un gros livre, pourra se replier pour servir de support à la tablette, sur laquelle on pourra alors taper à dix doigts.

Gros iPhone, petit MacBook, cette iPad est véritablement entre deux mondes. Reste à voir si elle trouvera son public. Une chose est sûre, Apple se donne les moyens de réussir.

Tags
avatar R1x_Fr1x | 
Cela faisait des mois que j'attendais. Nous étions une petite dizaine en France à avoir importé en urgence l'iPhone EDGE et à rejoindre le forum tout juste créé en juin 2007 de Frenchiphone. A l'époque. Aujourd'hui, on nous annonce que la l'iPad est l'oeuvre de la vie de SJ. Quenini, après cette keynote, il n'y a plus le moindre doute, l'iPhone est le meilleur produit jamais créé par Apple. C'est une vraie révolution. Tout est innovant. L'expérience utilisateur, l'implication de developpeurs tiers, la façon d'aller sur le net, des opérateurs de téléphone qui changent leurs réseaux. Bref, oui, ça c'est l'oeuvre de SJ. Alors, pour tenter de faire exister cet iPa, on utilise habillement la stratégie de marque ombrelle comme on dit en marketing. 75 millions d'utilisateurs d'iPhone et d'iPod Touch savent déjà utiliser l'iPad. C'est une comparaison à la fois habille, mais si ridicule tant le produit est censé n'avoir d'égal et être révolutionnaire. Alors on nous annonce quoi? 6 modèles différents! et j'étais au 1er rang pour me moquer de Microsoft et toutes ses versions d'OS. On nous annonce un design des plus horrible que la pomme n'ai jamais conçue. Même les fake étaient plus réussis. Des bandes noires si... mortuaires. Et quel progrès niveau capacité de stockage!! cela fait 1 an que mon MacBook Air a un SSD de 128 Go et là, on ose nous proposer 16 Go?? pour une machine faisant bénéficier de lecture de films et vidéos comme jamais?? Quel retour en arrière! L'absence de webcam est également un scandale. Le pire dans tout ça, c'est que ça annonce bien la couleur pour l'iPhone V4. J'attendrai comme un gosse la présentation, puis une fois terminé, je me sentirai encore trompé. Je connaissais pourtant le scénario par avance.
avatar Athroff | 
Ils sont pas si cons chez apple. Ai suivi la keynote et je suis pas plus emballé que ça par l'ipad. Ce matin, ma femme qui me voit regarder le produit sur le site d'apple, alors que, d'habitude elle arrête pas de gueuler dès que j'achète un truc et qu'elle voit pas pourquoi elle aurait besoin d'un appareil photo sur son téléphone alors qu'on a déjà un apn, me demande si je vais en acheter un parce que ça à l'air génial ( ?????) "Ben oui ça permet de lire une recette de cuisine à la cuisine en suivant sur l'écran, ça permet de montrer des photos quand elle va chez ses parents, de faire de l'internet en voyage sans qu'elle ai à regarder sur l'écran de mon iphone qui est trop petit et sans avoir à emmener le macbook qui est trop gros plus les cables, les adaptateurs etc.... Pour tout ça c'est pas cher" ( arghh!!!! elle comprenait pas l'intérêt de la magic mouse et trouvait qu'une souris avec fil, c'était très bien).
avatar Vivid (non vérifié) | 
@momo-fr la pub tu l'aura aussi, rêveur... ce qui vous faut, c'est une interface qui ne change jamais, avec vos petites habitudes. Des idées de vieux réac en somme figer du cerveaux ! Apple la firme des vieux et jeune vieux. Surtout pas envoyer la masse dans l'écran visionner par les esclaves...
avatar Fil de Brume | 
Pour ma part je suis partagé... déjà je trouve que le nom, iPad, est mal choisi, trop de confusion avec un iPod... "maman, je veux un iPad pour noël". Et paf on se retrouve avec un iPod. Ensuite, au niveau de l'intérêt... trop gros pour tenir dans une poche, et pas aussi puissant qu'un MB ou MBP. Donc intéressant, oui, pour ceux qui ont les moyens d'avoir à la fois un iPod, un MB ou MBP, et un iPad. Quant à la 3G, ok, mais ne comptons pas l'utiliser comme téléphone... trop gros pour mettre à l'oreille ^^ Et ça veut dire quoi, qu'il faut demander une double puce à notre opérateur ? Ou avoir deux abonnements ? Un peu cher. Ce qui m'intéresse le plus dans cette tablette c'est la partie iBook, mais il n'y a pas encore assez de livres en français dans les domaines que j'aime qui ont été portés sur ce support, donc... l'iPad attendra...
avatar Frodon | 
@R1x_Fr1x Si tu mettais 128Go de Flash (même mémoire que pour les SSD), tu penses bien que ca ne couterai pas 499$, mais plutôt au minimum 1000$ et encore... Je doute que ton MacBook Air + 128Go SSD t'ai couté moins de 2000 Euros, donc... Tout ce paye! :) Quand le prix des technologies de stockage à mémoire flash baissera significativement, oui tu pourras espérer un produit à 499$ avec 128Go, mais je te mets au défi de me trouver le moindre produit avec un SSD de 128Go à 499$, ca n'existe pas, car ca n'est pas économiquement réalisable. Par contre avec moins de capacité, oui ca existe, bizarre hein?
avatar medmed | 
Oui le problème est bien là pour moi: pour un utilisateur américain elle est top, pour les autres c'est pas encore ça... @Fil de Brume: Clairement le double abonnement (triple pour moi car clé 3g+abo 3g) reviendra cher... trop cher surtout quand on sait comment les opérateurs vont se servir.. Seulement aujourd'hui il n'y a pas assez de hot spot dispo (sauf si on a des potes chez sfr, free, orange) et là c'est plus simple avec les accès des uns et des autres).
avatar Ptimouss | 
@ Fil de Brume Aucunes chances de pouvoir téléphoner avec l'iPad depuis une carte sim, les fonctions de téléphonie ne sont tout simplement pas présentes. La 3G n'est que pour les données (internet). La seule possibilité de téléphoner sera via la voip (skype...).
avatar pwetpwet | 
Dire que je ne sature pas les 8Go de mon 3G :D
avatar R1x_Fr1x | 
et ça me fait également bien rire quand on me dis "c'est normal c'est un V1, attends de voir les autres". Nous en sommes à la 4eme génération d'iPhone, et toujours pas de webcam.
avatar Frodon | 
@Athroff Ce qui démontre une chose: L'iPad déçoit les geeks de tous poil (comme l'iPhone d'ailleurs si on s'amusait à relire les critiques à sa sortie). Par contre, il intéresse les gens "normaux" (encore une fois, tout comme l'iPhone et l'iPod à sa sortie), et c'est probablement justement tout ce que recherchait Apple. Les geeks suivront forcément ensuite, puisque tout bon geek ne peut pas se permettre de risquer de se faire traiter de ringard en matière de technologie donc.. Bref, le scénario risque d'être uen copie de celui de l'iPhone: Etape 1: Les geeks râlent (pas de multitâche, pas de Flash...etc) (rappel pour l'iPhone EDGE c'était: pas de Flash, pas de webcam, pas de lecteur de carte mémoire, pas de MMS, un appareil photo de merde, pas d'application tierces, pas de 3G...etc.). Les geeks lisent donc la fiche technique: "qu'elle est la puissance CPU/GPU, les capacités techniques (compatibilité Flash, multitâche ou non...etc)". Etape 2: Les gens normaux achètent en masse (parce que Flash, le multitâche & co, ils savent même pas vraiment ce que c'est et les détails techniques ca leur passe par dessus la tête), ils ne regardent que l'aspect pratique et fonctionnel du produit. Les gens normaux, lorsqu'ils se renseignent sur un produit, regarde ce que le produit leur permet de faire, dans le cas de l'iPad: "ca permet d'aller sur Internet, de faire de la bureautique, de lire des livres...etc et l'interface à l'air simple et jolie sur un écran d'une bonne taille tout en gardant une taille globale très raisonnable". Etape 3: Les geeks achètent pour ne pas passer pour des ringards (le comble pour un geek). C'est ce qui s'est passé avec l'iPhone EDGE (avec les suivant la tendance à été inversé, parce qu'une fois une mode installé, tout bon geek doit défendre son statut et montrer qu'il est toujours à la pointe de la branchitude technologique à la mode).
avatar medmed | 
Si on prend l'exemple des gens du 3ème âge, c'est clairement un produit qui leur facilite l'accès à internet et aux mails! Ma grand mère comprendra plus facilement comment utiliser l'iPad que comment utiliser mon MacBook Air je pense... Disons que tout le monde n'a pas besoin d'avoir un ordi portable, si c'est juste pour le surf le mail et les photos, effectivement c'est un bon produit, qui évite de poser mini 300€ de plus pour un MacBook dont certains n'ont pas l'utilité. @R1x_Fr1x: En même temps si elle ne répond pas à tes besoins c'est pas grave prends la pas. C'est pas un appareil de communication, mais un appareil de connection (il y a une nuance). Si Apple avait mis une webcam, ils se seraient tirés une balle dans le pied
avatar boussiko | 
je pense que la seule deception que l'on peut avoir en voyant l'ipad, c'est de ne pas etre totalement autonome et de dependre d'une autre pc (ou mac). pour ma part j'ai une vieux powerbook 12' de 7 ans qui commence a rendre l'ame et l'achat d'une ipad etait motivé par le remplacement de mon pb et non pas par l'addition de celui ci. que l'os soit celui de l'iphone, ca me convient. je me pose juste la questions si les versions suivantes pourront integrer les codecs videos et si l'on peut remplir des fichiers comme sur un mac? dans tout les cas j'attendrais la V2 de l'ipad. ps pour celui qui dit que steve jobs n'a pas fait osx pour l'ipad au risque de faire griller le pross, j'ai leopard sur mon pb12' 867mhz (carte graph 32mega) 640 ram. je pense donc que c'est techniquement possible mais un choix de la boite de ne pas le faire.
avatar MathMitch | 
Les 9.7" (24,64 cm) sont les dimensions de l'écran ou les dimensions extérieures ? Si cela ne concerne que l'écran, quelle est la diagonale exterieure ?
avatar MathMitch | 
Ok désolé, les voila ... Dimensions : 242,8 x 189,7 x 13,4mm
avatar Da_Budget | 
J'imagine déja les kékés utiliser l' iPad comme GPS... Olivier et ses copains de Carglass ont encore de beaux jours devant eux ;)
avatar R1x_Fr1x | 
@Frodon je ne parle pas de prix... même s'il est déterminant, certes. Pourquoi n'est-il même pas proposé en option au moins? Car 128 Go et webcam, même à 1000 dollars, là oui, j'achète. @medmed "Si Apple avait mis une webcam, ils se seraient tirés une balle dans le pied" Excuses moi pourrais-tu approfondir stp je ne vois pas à quel niveau Apple se serait tiré une balle dans le pied? elle ne vendrai plus de Macbook? d'iSight?
avatar medmed | 
Ouais c'est un peu ce que je voulais exprimer. Disons que si tu fais de ton iPad un MacBook mais en mieux pour le surf (perso le manque de flash ne m'importe que peu, je suis dans l'info et cette révolution du flash n'a pas été pour me plaire..), en mieux pour le mail, mais mieux que l'iPhone pour le jeu et la vidéo. Et en fait quand je dis mieux je me trompe un peu, c'est surtout en plus simple et accessible pour celui même qui découvre le monde d'internet. Concernant le flash, comme un article de MacG le disait hier, si cette guerre contre Adobe menée par Apple pouvait faire en sorte qu'on utilise que du HTML5, et plus cette m***e qu'est le Flash, alors merci Apple d'avoir ouvert la voie
avatar Gavroche1973 | 
Quelqu'un sait si la prise casque accepte est aussi micro ... et donc compatible avec le casque de l'iphone ? Alors, bienvenu la VOIP avec skype ou fring. L'OS aura-t-il finalement une option "multi-utilisateur" ? Parce que si c'est pour en faire un objet familial qui traine... ce serait pas mal.
avatar ld7375 | 
Pfffouu… J'ai lu tous posts : c'est stressant. C'est dingue de se prendre la tête pour un appareil électronique. Moi je suis content de l'iPad, comme la tablette HP d'ailleurs, parce que ça fait avancer les choses. On verra bien les applications spécifiques qui vont arriver, et comment ça va évoluer. Aujourd'hui je fais avec mon iPhone des choses que je n'aurais jamais penser faire concrètement sur un téléphone, parce que c'est pratique (au moins pour moi) : prendre des notes, gérer mes rdvs, jouer (un peu), consulter mes mails, web… A voir. Je reste curieux, même si les limitations par rapport à d'autres modèles (comme HP) sont là. Mais Apple réussit souvent à nous surprendre, ou pas (Apple TV). Donc bon courage à Apple, HP, aux Linux et Windows 7, etc… Bonne journée à tous, profitez de la vie, soyez zen.
avatar Biking Dutch Man | 
Joli produit, mais pourquoi un lecteur SD ou un dongle USB externe, alors que l'EU demande une harmonisation de la connectique autour de l'USB pour les appareils mobiles? Apple aurait été réellement innovant en offrant l'USB 3 au lieu du connecteur propriétaire habituel. Pourquoi un clavier particulier et non la possibilité d'utiliser le clavier USB ou bluetooth existant? Pourquoi pas de sauvegarde time machine au lieu d'une sauvegarde intermédiaire sur le Mac (64GB!!) qui lui sera sauvegardé par Time Machine? En ce qui concerne les fonctionalités, je suis un scientifique qui transporte constamment un gros paquet de pdfs. Je serais content de les consulter de manière digitale au lieu du papier, mais j'annote mes pdf avec un crayon! Je ne comprends pas la rigidité dogmatique de Steve Jobs en matière d'usage d'un stylet, j'ai eu un newton, c'était fantastique d'écrire à la main sur un papier infini sans jamais perdre ses notes et les avoir toujours sous la main. Oui on utilise le doigt pour tourner les pages d'un livre mais on utilise un stylet pour écrire. Le software Writepad existe sur l'iphone mais sans stylet pour écrire c'est inutilisable! Quel dommage, car je regrette encore mon newton pour cela. L'exemple du médecin qui consulte les notes de ses patients sur l'ipad est intéressante, mais en étant debout au lit du patient, il ne pourra pas prendre de note avec cette machine (essayer de taper sur un clavier en tenant l'ipad d'une main, ce n'est pas naturel). De même en meeting il n'est pas naturel de taper sur un clavier, il est plus naturel d'écrire! Encore un peu plus d'ergonomie Apple, à moins qu'un concurrent s'y mette finalement!
avatar Frodon | 
@R1x_Fr1x Peut être parce qu'Apple, après étude de marché adéquate, à jugé que le marché était trop faible pour une version 128Go à $1000... Perso je doute fortement que cela intéresse beaucoup de monde un modèle avec 128Go à $1000...
avatar Guiguys | 
Mon sentiment c'est que ce sera le cartable electronique, plus de livres encombrants, plus de feuilles volantes, tout sur l'Ipad...le monde de l'éducation va adorer, c'est un produit qui risque d'exploser même s'il ne m'interesse absolument pas, il a un tres fort potentiel dans le milieu educatif. L'avenir nous le dira, la cible Apple, c'est la jeune generation, celle qui a fait exploser les ventes en achentant des Ipods à gogo, puis des Iphones...
avatar Brewenn | 
"c'est un produit qui risque d'exploser" Ça c'est sur ! Déjà qu'un iphone explose au moindre petit choc, alors imaginons le traitement dans un cartable de nos futurs chômeurs.
avatar crazydog | 
Sincèrement très déçu ! Je travaille dans un centre de formation Apple et je ne vois vraiment pas l'intérêt de cet objet. Un OS bridé ne pouvant faire tourner qu'une application à la fois, un design grossier (ok c'est cool pour mettre les mains mais c'est moche), des applications Iphone étirées pour la résolution de la tablette et le 3G en option... Non sans dec c'est pas franchement l'affaire du siècle sur le papier. Face aux netbooks à 300 - 400 euros et autres tablettes qui possèdent un véritable OS avec de réelles applications, ce produit ne fait pas vraiment le poids. Sur ce coup Apple s'est planté en beauté ! Il faut arrêter de croire que les gens peuvent foutre autant d'argent dans un tel objet ! Il y a un an, cette tablette aurait peut être fait sensation mais maintenant... Je ne vois pas qui à part les mac user inconditionnels vont acheter ce produit. En tout cas pas moi :)
avatar vazen | 
L'iPad fait-il pèse-personnes ? J'ai essayé avec mon iPhone, sur la pointe d'un pied c'était acrobatique, la ça paraît nettement plus facile. Merci Apple.
avatar R1x_Fr1x | 
Frodon, tu serais étonné du nombre de clients de MacBook Air 64 Go SSD à un prix ... titanesque.
avatar Guiguys | 
@ Brewenn Quel optimisme! Tires toi une balle de suite tu eviteras de perdre ton temps sur terre
avatar Anonyme (non vérifié) | 
là vraiment je ne comprends pas - un ipad dédié à internet et pas de caméra? Ils n'utilisent jamais la messagerie instantanée chez Apple? Skype etc? en attendant, on en reste aux netbooks de la concurrence. J'attendais vraiment l'ipad, mais comme MacOSInstaller, sans cam je passe mon chemin… Rien que pour ça il faudra attendre la 2ème génération, en espérant que l'info arrive jusqu'à eux…
avatar divoli | 
@ Frodon; J'ai indiqué cette indication boursière à titre purement informatif, sans plus. Par contre, j'ai lu les différentes réactions des internautes sur des sites Mac et non Mac et les avis sur cette tablette sont majoritairement négatifs, je dirais à vue de nez à 80 % (aussi bien sur les sites Mac que sur les sites "généralistes"). Maintenant, il faudra voir ce qu'il se passera dans les faits, et quelle sera l'importance des ventes. Mais perso, à priori (je dis bien à priori), j'ai surtout le sentiment de voir un gros iPod Touch plutôt qu'une tablette comme je me l'imaginais.
avatar Frodon | 
@divoli Ca ne m'étonne pas, la majorité des personnes qui consulte les sites technologiques sont des geeks, et tout comme l'iPhone avait eu des commentaires majoritairement négatifs à sa sortie sur ces mêmes sites, l'iPad en a car, les geeks sotn très pointilleux sur les détails technique, et l'iPad, tout comme l'iPhone à des lacunes que beaucoup de geeks trouvent "inacceptables". Les sites technologiques ne sont pas un bon indicateurs sur le succès de produits orienté très grand public comme l'iPhone ou l'iPad. Personnellement, l'iPad correspond exactement à ce que j'avais prévu. Pour moi il aurait été une erreur de mettre un autre OS qu'iPhone OS dans une tablette pilotable aux doigts, cet OS étant parfaitement adapté à cet usage. Je lis beaucoup de réaction d'utilisateur qui réclament un vrai Mac OS X, mais ca n'a aucun sens de mettre un OS desktop sur une tablette pilotable au doigt, c'est totalement anti-ergonomique et ca aurait été une erreur. L'inconvénient d'avoir fait le choix, judicieux, d'utiliser un OS vraiment adapté à un usage de type tablette est au niveau de la logithèque, car certes l'iPad hérite de la logithèque iPhone, mais cette dernière n'est pas non plus adapté à une tablette avec un écran 10". Mais mettre un vrai Mac OS X n'aurait pas non plus résolu le problème, car là non plus les applications desktop classique ne sont pas adapté à une tablette pilotable aux doigts. Donc même si l'iPad hérite de la logithèque iPhone, en réalité, c'est comme s'il repartait d'une feuille blanche niveau logithèque, car le vrai intérêt de cette tablette ne se révèlera que lorsqu'il y aura une vrai logithèque conçu spécifiquement pour l'iPad, tout comme le vrai potentiel de l'iPhone s'est exprimé avec les applications tierces adapté à son format et son usage.
avatar R1x_Fr1x | 
@Frodon Pas du tout d'accord, l'iPhone a fait l'unanimité dès sa sortie, sans distinction de presse spécialisée, généraliste, écrite, web, geek ou pas geek
avatar divoli | 
@Frodon; Comme je l'ai écrit, j'ai lu les mêmes réactions sur les sites "généralistes". Mais bon, encore une fois ça ne veut pas forcément dire grand chose, ce sont surtout des réactions à chaud et il vaut mieux prendre un certain recul par rapport à ce genre de réactions. Perso, je vais d'abord attendre d'en avoir un entre les mains pour me faire un avis, mais à priori je ne suis pas très emballé.
avatar Frodon | 
@R1x_Fr1x Pour un MacBook Air, je n'en doute pas, c'est un ordinateur après tout. Mais une tablette n'aura jamais la vocation de remplacer un ordinateur, son format et son interface tactile ainsi que son prix, lui confère un tout autre segment de marché, qui n'est ni celui de l'iPhone, ni celui des ordinateurs portables, ni celui des netbooks classiques. Tant que vous verrez la tablette comme un possible remplacant d'un quelconque produit que vous avez déjà, vous serez irrémediablement déçu, ca n'est pas sa cible. Le but d'Apple, qui a été clairement exprimé durant la Keynote, c'est de créer un tout nouveau marché avec ses propres besoins. Et l'objectif d'Apple avec l'iPad est d'arriver à créer ces besoins spécifiques, qui ne sont ni ceux créés par un iPhone, ni ceux créés par un ordinateur portable.
avatar wooper69 | 
Une idée d'accessoire : une webcam Wi-Fi qui se plug sur l'iPad. Techniquement, l'architecture du SDK le permet ?
avatar viriathe | 
Lire les infos en prenant son café le matin, mater des videos de cuisine à midi, checker ses mails le soir devant sa télé etc. etc. il y a plein de trucs à faire avec. sans compter les nouvelles applis à venir (de prise de note, de dessin), les accessoires type stylet... pour un prix équivalent à celui du kindle!!!
avatar FredericB | 
Toujours la même rengaine à ce que je peux lire, Pas de ceci, pas de cela, je ne sais pas à quoi cela sert ... Le but premier est de digitalisé l'édition papier, le reste est un bonus. Vous pensez trop à vos attentes et pas assez en terme de marché de masse. Personnellement, je vois très bien l'utilité de cet iPad. -Partagez des photos assis agréablement au salon avec ma famille/amis au lieu d'être TOUS comme des cons autour de l'écran du Mac dans le bureau. -Pouvoir peut-être enfin lire un livre sur un écran de manière comfortable au lieu de se balader avec un portable qui vous chauffe les cuisses. -surfer tranquillement depuis son salon du bout des doigts. Voila principalement l'utilisation que je vois pour cet iPad. Non, il n'a pas de Webcam. Je ne m'imagine pas tenir à bout de bras l'iPad afin que mon interlocateur puisse voir ma tronche, même de 700gr ...
avatar medmed | 
Concernant l'iPhone, je me souviens encore lire "il manque un vrai appareil photo", "il fait même pas bluetooth", "c'est trop fermé" et le pire de tous "y'a pas le flash". Bien accueilli par une partie de la population Geek oui, unanime je ne pense vraiment pas. Et effectivement tu as du parcourir tes forums à ce moment, en tout cas je le faisais avec ceux de iphon.fr, et les doléances pleuvaient, même si l'engouement pour le téléphone était c'est vrai réel. Mais on était enthousiaste pour l'innovation de folie plus que pour les spécs techniques. Sinon je suis globalement d'accord avec l'analyse de Frodon, surtout quand il dit "Tant que vous verrez la tablette comme un possible remplacant d'un quelconque produit que vous avez déjà, vous serez irrémediablement déçu, ca n'est pas sa cible."
avatar FredericB | 
@medmed, C'est tout à fait exact la dernière remarque. Apple pense iMac/macbook ET iPad ET iPhone. D'autres aimeraient voir un OU...
avatar Frodon | 
@R1x_Fr1x Tu as la mémoire défaillant mon pauvre R1x_Fr1x. L'iPhone EDGE (car c'est bien lui le premier iPhone) n'a pas du tout fait l'unanimité à sa sortie, mais alors pas du tout.
avatar Frodon | 
L'iPad va forcément chambouler les habitudes des utilisateurs. Tout comme cela a été le cas avec l'iPhone, il ne faut pas chercher à l'insérer dans son quotidien actuel avec ses habitudes actuels, mais au contraire, il faut s'imaginer un nouveau quotidien, c'est à dire, qu'est ce va change l'iPad dans mon quotidien. En fait, tout comme l'iPhone a changé le quotidien de nombreuses personnes, l'iPad aura également cet effet. On fera des choses avec l'iPad qu'on ne faisait pas avant, tout simplement. Évidement, la cible toute choisit, c'est l'éducation. Car rassembler tous les manuels scolaires en un seul appareil léger et fin, et en plus multimédia, ce qui apporte un coté ludique à la chose, ca n'est pas ridicule comme intérêt, surtout quand on voit le poid des cartables à l'heure actuelle. Perso, s'il avait un écran Pixel QI (bi-mode LCD/e-ink), j'aurai bien remplacé mon Kindle par un iPad. Malheureusement, les écrans Pixel QI ne sont pas encore prêt (mais début 2010 ont il dit), et les premiers appareils les utilisant ne devrait pas voir le jour avant mi/fin 2010. Mais j'ai espoir de voir un iPad avec un écran de ce type dans une prochaine révision et alors bye bye le Kindle (d'autant qu'il existe une application Kindle pour iPhone OS) et bonjour iPad. Car je peux vous dire que le Kindle m'a bien simplifié la vie pour lire dans le métro. J'ai plus de 20 bouquins dedans, et selon mes humeurs, je peux lire celui que j'ai envie le matin et le soir sans avoir à transporter 20 livres dans mon sac.
avatar Claude Pelletier | 
Merci pour ces infos. J'aimerais bien en savoir plus sur ce processeur mystère.
avatar pwetpwet | 
fredericb: [quote]Vous pensez trop à vos attentes et pas assez en terme de marché de masse.[/quote] ce n'est quand même pas irrationnel comme comportement, non ?
avatar medmed | 
Moi ce qui me gêne, c'est juste son nom: iPad :s alors que iSlate donnait plus de style je trouve!
avatar Kerala | 
@Athroff Pour ta femme tu as ça aussi : http://www.qooq.com/
avatar FredericB | 
@pwetpwet, En 2010, oui, c'est complétement irrationnel. Aucune compagnie ne développe des produits pour un très faible volume avec des prix bas. Sinon, tout le monde roulerait Ferrari rouge ... Si Apple avait mis sur le marché une tablette avec toutes les options citées seulement dans les commentaires, son prix aurait été plus de $1'500 et vous auriez été les premiers à râler car trop élevé. Descendez sur terre un peu, vous n'êtes pas la seule cible de cet iPad et n'attendez pas Apple pour interférer sur ces produits existants. Je suis enchanté de voir qu'Apple a préféré mettre l'OS de l'iphone plutôt que OSX tel que nous l'avons sur les macs. Le but est la simplicité, un OS qui supporte le multi-touch de base et trés stable. OS de l'iPhone correspond parfaitement à ce que on lui demande, d'être invisible. Vous n'aimez pas iPad ... c'est votre choix. Mais vous serez comme tout le monde dans une année, vous en aurez plus d'un à la maison; comme l'iPhone.
avatar lex-icon | 
Je fais partie des gens qui pensent que si la base est bonne il y a des choses qui manquent. Moi perso ce que j'aurai aimé c'est un stylet et la possibilité d'écrire. Je suis scientifique et je lis des papiers en pdf tous les jours. J'imprime ensuite ceux qui m'intéressent le plus pour plus de convivialité à les lire (écran + scrolling = horreur) et pour les annoter. Si je pouvais annoter les papiers que je lis via iPad ce serait formidable. De même quand je vais voir des conférences ou des exposés je pourrais prendre des notes (je ne suis pas dactylo, je tape au clavier à 2 à l'heure) et faire des petits dessins de ce que dit le gars ou la fille. Ensuite je classe ça dans des dossiers comme sur mon bureau (enfin quand c'est rangé ^^ hihi) et je le consulte en tournant les pages, nickel. Si de telles applications arrivent et sont vraiment bien intégrées alors oui cet appareil pourra m'intéresser. Comme l'a dit quun ici (pardon j'ai pas noté le nom), je tourne les pages d'un livre avec mes doigts mais j'écris avec un stylo.
avatar Milsou | 
A chier... vraiment très déçu. Stéphane Travaux nous avait habitué à beaucoup plus spectaculaire... la c'est sur sa maladie l'a emporté sans qu'il s'en rende compte. Dommage... C'est Crosoft qui doit bien se marrer.
avatar shimrode | 
Tribune libre sur l'iPad : Une tablette pourquoi faire? Avant de donner un avis sur ce nouveau produit annoncé hier soir, il convient de s'interroger à qui s'adresse se produit? SJ positionne lui même ce nouveau périphérique comme le chainon manquant entre l'iPhone et le macbook (pro ou pas). Si l'on regarde de plus pres les fonctionnalitées présentées : - Navigation sur le web via un fork de Safari. - Utilisation de fichiers multimédia de toutes sortes : Musique, Video, Livre. - Communication via le Mail. - Organisation via l'application iCal. - Jeu qui a occupé une place importante dans la présentation. - Travail avec la suite iwork porté sur la plateforme. On se rend compte que cette tablette se veux polyvalente permettant une utilisation aussi bien détente (Multimedia, Jeu...) que professionel (iCal,iwork...). Elle s'adresse donc aussi bien au pekin moyen qui glande sur le net devant la TV qu'au professionel qui a besoin de mobilité. Les points forts de l'iPad? A mes yeux, l'iPad présente un certain nombre d'attraits : - Le premier est sans conteste l'interface multitouch bien rodé avec l'iphone et judicieusement repris/adapté ici. iWork en est la parfaite illustration. - Le deuxieme la compatibilité avec les applications de l'appstore, a son lancement les utilisateurs auront acces a un ecosysteme riche d'application (apple communique suffisament sur le sujet). - Le troisieme...ah bah non.
avatar shimrode | 
Tribune libre sur l'iPad (suite): Les points faibles de l'iPad? L'utilisation de l'appstore exclusive est le gros point noir. Oui cela semble paradoxal mais cela signifie que nous disposons d'une plateforme completement fermé. Caractéristiques techniques : - Espace disque :. Ce périphérique étant donnée son utilisation ne peux se satisfaire d'un espace disque aussi faible. Entre la musique, les films, les documents de travail, les mails on va rapidement devoir faire le tri sur ce qu'on emporte avec soi. - Synchro type ipod : L'allegorie de l'ipod/iphone ou le periphérique n'est qu'un mirroir des données présentes sur un poste central ne colle pas. C'est un outil de travail, pas un simple "lecteur". Il doit pouvoir permettre une synchro pas de doute la dessus mais le mode exclusif du couple itunes/periphérique est beaucoup trop limitant. De plus pour un produit mobile devoir se branché physiquement (pas de synchro wifi) au poste c'est juste abérrant. - Os : Un fork de l'iphone OS. Ce dernier à fait ses preuves dans l'iphone pas de soucis la dessus. Mais on attend d'une tablette un comportement plus proche d'une station de travail que d'un telephone. Donc pas de timemachine, pas de finder.... Design : Incroyable, et cela reste tres subjectif, mais je trouve le design completement moisi. Mon opinion. - Choix de l'Os : Apple fait un choix a contre courrant de ses concurrents qui ont choisit de mettre un OS classiquement dédiés aux postes de travail (que cela soit du windows ou du linux). Il s'agit à mes yeux d'une grosse erreur. - Neccessaire mais pas suffisant, et c'est sans doute le plus gros point noir. Pour les utilisateurs mobile ce périphérique présente des avantages mais ne remplace pas un portable. Cela demeure un périphérique supplémentaire à acheter. Il ne semble pas pouvoir être utilisé seul!!!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR