Google contourne "do not track" sur Safari

Arnaud de la Grandière |
Le Wall Street Journal fait ce jour une révélation fracassante : Jonathan Mayer, chercheur à Stanford, a remarqué que les publicités de Google (ainsi que de plus petites régies comme Vibrant Media, Media Innovation Group et Gannett PointRoll) contournaient les paramètres de Safari et Safari Mobile pour installer des cookies à l'insu de l'utilisateur.

Le paramètre "Do Not Track", instauré dans tous les navigateurs (à l'exception notable de Google Chrome) depuis l'été dernier, permet à l'utilisateur d'exiger que son navigateur empêche l'installation de cookies publicitaires, qui permettent aux annonceurs notamment de suivre son historique de navigation. Apple a été plus loin encore que les autres navigateurs en activant par défaut ce paramètre dans les préférences de Safari et de Safari Mobile.

Selon le rapport du Wall Street Journal, Les publicités en cause détectent que le navigateur est Safari ou Safari Mobile, et chargent un formulaire invisible pour faire croire au navigateur d'Apple que l'utilisateur a interagi volontairement, ce qui permet l'installation d'un cookie.

Google avait d'ailleurs indiqué dans ses directives de confidentialité que les utilisateurs de Safari n'avaient rien à faire pour empêcher l'installation de cookies publicitaires, une précision qui a mystérieusement disparu depuis la publication de l'article du WSJ.

Ce contournement pour le moins surprenant a été constaté sur un tiers des sites du Top 100 (dont YouTube, Aol, About.com, Comcast, NYTimes, YellowPages.com, Match.com et Fandango).

Michael Balmoris, porte parole d'AT&T (la maison mère de YellowPages.com) a déclaré que sa société « n'était pas au courant de ces comportements et ne les cautionnerait jamais »

Un responsable d'Apple a indiqué au WSJ que la société travaillait à mettre un terme à ces contournements.

Google en revanche a protesté contre le compte-rendu du Wall Street Journal, en lui reprochant de « déformer le pourquoi et le comment des faits. Nous utilisons un comportement connu de Safari pour fournir des fonctionnalités que les utilisateurs enregistrés de Google ont activées. Il est important de souligner que ces cookies publicitaires ne collectent aucune information personnelle. » Encore faut-il s'entendre sur ce qu'est une donnée personnelle : d'aucuns pourraient penser que leur historique de navigation fait partie de leurs données privées.

Malgré ses dénégations, Google a semble-t-il désactivé d'elle-même ce contournement des paramètres de Safari suite aux questions du Wall Street Journal.

De son côté Vibrant Media, également mise en cause pour le même type de comportement, a déclaré qu'il s'agissait d'un contournement pour « faire en sorte que Safari fonctionne comme tous les autres navigateurs », qui ne bloquent pas par défaut ces cookies (mais qui permettent malgré tout de le faire si l'utilisateur le décide).

Facebook se rend coupable des mêmes faits, et va même jusqu'à indiquer ce contournement pour Safari, dans sa page de recommandations aux développeurs de tierce partie, en donnant un lien dans vers le site d'Anant Garg, l'ingénieur qui l'a rendu public pour la première fois en 2010



Google a déjà eu maille à partir avec la Federal Trade Commission pour sa façon de traiter les données privées de ses utilisateurs : l'année dernière, le géant du web s'est engagé à ne plus "dénaturer" la manière dont elle présentait ses pratiques de confidentialité auprès des utilisateurs, sous peine d'indemnités journalières de 16 000 dollars.
avatar fl0rent | 

Ils font vraiment n'importe quoi chez Google en ce moment!

Je comprends mieux pourquoi je vois de plus en plus dans mes flux RSS des articles, pour vivre sans Google!

avatar vladimir | 

16000 dollars par jour ?! Facebook a de quoi trembler...

avatar vladimir | 

*Google

avatar Armas | 

Ahhh, ce bon vieux google ... cette entreprise est une vrai chimère, un coté sombre et un bon coté. Je pense que Facebook et sa politique agressive leur a complètement fait perdre la tête

avatar Manueel | 

Répugnant.

avatar lmouillart | 

Enfin ce qu'il faut voir c'est que les entêtes HTTP : DNT et X-Do-Not-Track ne sont pour le moment pas standard, les drafts sont en cours de rédaction.

David Singer d'Apple est arrivé un peu sur le tard sur la proposition de spécification.

Google est très loin d'être seul dans le monde de la publicité Online :
http://www.adexchanger.com/wp-content/uploads/2010/09/LUMA-Display-Ad-Tech-Landscape-for-AdExchanger.jpg

avatar havox79 | 

Il faut vraiment que je me trouve un autre bon moteur de recherche, Google ça devient n'importe quoi avec leur payement pour gagner des places ect... Ils ont oublié qu'au départ Google a marché parce qu'il trouvait ce que les gens voulait, et pas un mélange de fric, +1 ,ect...

avatar Mark Twang | 

Toujours connaître le modèle économique d'une firme... Apple "plume" ses clients mais de manière transparente.

avatar macbookeur75 | 

tout le business model de Google repose sur la pub, tout comme Facebook...

faut bien qu'ils cherchent à être de plus en plus intrusifs dans notre vie pour pouvoir nous coller de la pub adéquate...

et plus ça ca va, plus on va se farcir de la pub :/

avatar lmouillart | 

@havox79
http://duckduckgo.com/
Ou de Dassault System : http://www.exalead.com/search/ ou http://fr.light.labs.exalead.com/search?labs

avatar fl0rent | 

@mark twang oui et on aime ça!

avatar manu1707 | 

@havox79 :
perso je suis sur bing et je ne veux plus de Google !

avatar Manueel | 

@lmouillart
bla bla bla
Répugnant.

avatar florian1003 | 

C'est des malins, et ça pourrait leur coûter relativement cher. Surtout qu'ils devront s'expliquer sur le fait que ce soit uniquement sur safari et safari mobile !!!

avatar mtcubix | 

Comme l'informatique repose sur le principe de la redondance, il doit y avoir un autre moyen de traquer l'utilisateur iOS-macuser qu'ils laissent sous le coude...
en attendant ils peuvent toujours courir pour j'installe un de leur outil de c...age =(gmail, chrome etc...)

avatar lmouillart | 

"manu1707 [17/02/2012 13:01] via MacG Mobile
@havox79 :
perso je suis sur bing et je ne veux plus de Google !"
Bing utilise Microsoft Advertising qui traque sur mobile, xbox, navigateur, c'est blanc bonnet et bonnet blanc, Yahoo pareil ils utilisent Bing.

http://duckduckgo.com/ est préférable.

Il existe beaucoup d'extensions pour Chrome|Chromium et Firefox pour bloquer les pub, les cookies traceurs, etc...

avatar Ed Fillion | 

Je n'utilise plus les services de Google depuis plus d'un an. Bing! est très bien.

avatar lz700 | 

@havox79

Bing

avatar yoa | 

Cela me fera toujours rire les commentaires "via MacG Mobile" qui se révoltent de la collecte des données personnelles de Google mais qui ont un mobile qui envoie quotidiennement à la régie publicitaire d'Apple leur position et leurs informations d'utilisations.

Safari n'a t-il pas de mode de navigation privée ?

avatar Domsou | 

@lmouillart :
Avez-vous lu l'article avant de répondre ?

avatar Francis Kuntz | 

Ils sont où les fanboys android qui nous parlent constamment du controle Apple ? du fait que Google ils sont trop gentils et Apple méchant.

C'est trop drôle de voir ce qui n'était que prévisible révéler au grand jour et voir les fandroids faire l'autruche à chaque fois.

C'est comme les saloperise de Google sur les brevets: 0 news sur les sites Android, par contre une news à chaque fois qu'Apple bouge un doigt.

avatar Domsou | 

@yoa :
Ce n'est pas directement le sujet : ici il est question d'entreprises qui bidouillent pour contourner un choix des utilisateurs.

Et les justifications sont amusantes, surtout celle de la seconde compagnie.

avatar Manueel | 

@lmouillart
bla bla bla
La question n'est pas comment éviter de se faire espionner par Google en quittant Safari pour Chrome
Mais comment empêcher Google d'avoir un comportement de hacker

avatar lmouillart | 

@domsou [17/02/2012 13:24] via MacG Mobile
Avez-vous lu l'article avant de répondre ? = oui

@yoa je viens de vérifier Macgé utilise : Google Adsense et Google Analytics ainsi que le +1 qui ont des cookie traceurs.

Bing idem 1 y compris quand j'active le Do Not Track
Sur Google search ça me supprime bien les cookies quand j'active le Do Not Track

Amazon : 1
Fnac.com : 1
Le monde : 4
Real Media
Google Analytics
ChartBeat
Cedexis Radar
+twitter et facebook.

Apple.com 2 :
Omniture
Doubleclick

avatar Marc Duchesne | 

Je viens de comprendre pourquoi je reçois tant de publicité personalisé. C'étais ces couillons de Google qui me les refourguaient. J'espère qu'ils leurs taperont sur la tête à ces compagnies de merde qui vendent du vent (pub). Google était déjà dans le colimateur des Américains, là, sa vas sùrement chauffé pour eux. En plus de leurs de recherche qui te pointe toujours vers leurs copains qui paient en dessous.... Vraiment, quel compagnies de merde...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR