Jobs : « si vous voulez du porno, prenez un Android »

Anthony Nelzin-Santos |
« Les gens qui veulent du porno peuvent acheter [un] téléphone Android », voilà la réponse du patron d'Apple à un long courriel qui lui était adressé au sujet de la politique de validation d'Apple.

« Le rôle d'Apple n'est pas de faire la police des mœurs — le rôle d'Apple est de concevoir et produire des gadgets super cool qui font ce que les clients veulent qu'ils fassent », c'est ce qu'explique Matthew, qui dit s'être « converti » à Apple lors de l'annonce de l'iPhone 3G.

skitched

Son problème portait en particulier sur l'affaire NewsToons, du nom de l'application de dessins satiriques que l'équipe de validation App Store avait refusé en décembre dernier en vertu d'une clause du contrat développeur portant notamment sur la satire, la caricature, et la diffamation. Au détail près que le créateur de cette application, Mark Fiore, est un illustrateur connu et reconnu, et a depuis reçu le prix Pulitzer.

Steve Jobs s'était déjà exprimé au sujet de ce rejet, présentant ses excuses pour ce qu'il considérait comme une « erreur ». L'application a depuis rejoint les rangs de l'App Store, Fiore regrettant qu'il « faille des levées de bouclier médiatique pour qu'Apple approuve des applications à dimension politique ».

Dans ce courriel, Steve Jobs réitère le fait qu'il s'agissait d'une erreur. Mais à la question de l'expéditeur sur la création d'une catégorie « Porno » avec contrôle parental, le patron d'Apple oppose une réponse on ne peut plus claire : « Cependant, nous pensons que nous avons une responsabilité morale consistant à exclure le porno de l'iPhone. Les gens qui veulent du porno peuvent acheter [un] téléphone Android  ».

Une mention d'Android (et une faute de frappe) qui pourrait en étonner certains, mais un très proche de Steve Jobs nous a confirmé que le patron d'Apple était bien l'auteur de quelque-uns des courriels qui ont fait surface ces dernier temps. Il doutait en revanche qu'ils le soient tous. Reste maintenant à savoir comment séparer le bon grain de l'ivraie…

avatar sgm | 
@RickDeckard "Mais quelles risques de poursuites ? Des exemples ? Des jurisprudences ?" Lis simplement l'entête de l'espace message : "Réagir Cinq consignes avant de réagir : ... 2. Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction. 3. Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction. ..." Tu vois Macgé censure à tour de bras, ils ont une ligne éditoriale qui est encadré par les lois françaises et les us et coutumes françaises: Si tu ne me crois pas demande à tiretoilanouillediv.oli, à hal9000, ou bien shenmue... Il y a des jurisprudences françaises, pas besoin de demander des jurisprudences américaines. Ex.: Johny, [i]il a la pêche[/i], qui a fait retirer une image de sa petite amie à cors et à cris et procureurs...
avatar Liam128 | 
[quote]Alors tout est censure dans notre monde: essaie de demander à France2 de diffuser une publicité pour des sex toys ou au Monde une publicité pour l'Eglise de Scientologie. [/quote] Raté. Il y a effectivement une censure qui existe dans le monde de la pub, mais il est exercé par le Bureau de Vérification des Publicités. Une chaîne de télévision n'a pas le droit de refuser une pub, sauf si elle n'est pas homologuée par le BVP ou qu'elle est manifestement illégale (cela a été notamment expliqué par le PDG de la chaîne Nolife).
avatar divoli | 
@ Nesus; Je l'ai dit; elle abuse de son modèle en empêchant le développement de stores alternatifs à l'appstore. Ceux qui voudraient des applications "non politiquement correctes" selon les critères d'Apple pourraient aller se fournir là-bas, sans que cela n'engage sa responsabilité. Apple lie l'utilisation de son appareil à un magasin unique, en faisant en sorte de court-circuiter les développement de store alternatifs, et c'est cela que je trouve critiquable. A mon sens, c'est véritablement le fond du problème, au delà du cas des applications un peu "olé-olé". Apple impose sur ces produits mobiles un modèle qui n'existe pas sur Mac, et je suis très inquiet pour la suite, notamment que ce modèle se répande aux autres produits de la marque.
avatar Liam128 | 
Clair que la peur des poursuites est une immense blague. C'est quoi l'idée, les ligues de vertu seraient prêtes à attaquer Apple mais pas Google ? Le porno est illégal aux US ?
avatar mfam | 
[quote]Alors tout est censure dans notre monde: essaie de demander à France2 de diffuser une publicité pour des sex toys ou au Monde une publicité pour l'Eglise de Scientologie[/quote] Déjà que les scientologistes sont hyper censeurs! Bon ben c'est pas tout ça...
avatar sgm | 
@Liam128 'Raté. Il y a effectivement une censure qui existe dans le monde de la pub, mais il est exercé par le Bureau de Vérification des Publicités. Une chaîne de télévision n'a pas le droit de refuser une pub, sauf si elle n'est pas homologuée par le BVP ou qu'elle est manifestement illégale (cela a été notamment expliqué par le PDG de la chaîne Nolife). " Raté toi-même. Si il n'y a pas d'organisme qui supervise Apple, elle est donc libre de gérer son commerce comme elle l'entend sous le regard de la justice américaine ou des justices locales s'il y a lieu. Si effectivement, il y a un problème de moralité que je ne perçois pas. Bien il y aura une association de pornographes dont le site tiretoilanouillediv.oli qui poursuivront Apple pour censure illégale. En attendant ce moment Apple est libre de gérer son commerce comme il l'entend.
avatar GStepper | 
@ Divoli Nous sommes donc d'accord, Apple vend ce qu'elle veut sur ses stores, les satisfaits feront avec et les insatisfaits feront sans !!! Pourrais tu me dire quels sont les droits que les consommateurs d'iPhone n'ont pas ???
avatar divoli | 
Je l'ai expliqué à Nesus sur la page précédente, je ne vais pas recommencer.
avatar sgm | 
@Liam128 "Clair que la peur des poursuites est une immense blague. C'est quoi l'idée, les ligues de vertu seraient prêtes à attaquer Apple mais pas Google ?" Bon point, mais c'est Apple avec ses procureurs de décider si la porno vaut le coût ou non. Quant à Google, enlève la pornographie, il ferme boutique la semaine qui suit, Android ça marche déjà pas fort enlève les sites comme tiretoisurlanouillediv.oli il restera quoi? "Le porno est illégal aux US ? " Ben oui, tu savais pas : les modèles doivent avoir atteint la majorité. Il doivent être consentant, plusieurs sortes de perversions sont illicites même avec consentement. Les enfants ne peuvent s'en procurer et la regarder. C'est pas le "bar ouvert"
avatar bugman | 
[quote]Bon point, mais c'est Apple avec ses procureurs de décider si la porno vaut le coût ou non.[/quote] A mettre dans un best of. [quote]Quant à Google, enlève la pornographie, il ferme boutique la semaine qui suit,[/quote] A mourir de rire. [quote]Ben oui, tu savais pas : les modèles doivent avoir atteint la majorité.[/quote] Idem. La question est "Le porno est illégal aux US ?" pas "La pédophilie est illégal aux US ?" Vous le faites exprès ou quoi ?
avatar GStepper | 
@ Divoli Non justement, je ne vois aucune référence à des droits manquants de consommateurs d'iPhone par rapport aux autres consommateurs... L'essentiel est là, Apple fait ce qu'elle veut sur son store comme tous les autres marchands ! S'il y a un juriste pas loin, pouvez vous nous dire dans quel mesure on peut abuser d'un droit ?
avatar Psylo | 
Safari ne parvient pas à ouvrir la page « http://www.tiretoisurlanouille.com/ » car le Safari ne peut pas trouver le serveur « tiretoisurlanouille.com ».
avatar divoli | 
@ GStepper; Bien sûr, le problème, de mon point de vue, n'est pas qu'Apple fasse ce qu'elle veut sur son store, mais qu'elle en fasse un magasin unique, un passage obligé, en excluant d'autres stores alternatifs. Si des stores alternatifs proposaient du porno, ou toutes autres applications non acceptées par Apple, ou des applications de développeurs qui veulent rester indépendants, sous la responsabilité de ces store et des consommateurs qui s'y fournissent, le problème ne se poserait plus. Je parle le chinois, ou quoi ? Nokia ne m'a jamais obligé de me fournir en applications sur l'OVI store, par exemple, je peux directement acheter des applications sur le site du développeur. Et si elle le faisait, je trouverais cela tout autant abusif.
avatar sgm | 
@Psylo "Safari ne parvient pas à ouvrir la page « http://www.tiretoisurlanouille.com/ » car le Safari ne peut pas trouver le serveur « tiretoisurlanouille.com ». " c'est pas la bonne extension : "tiretoilanouillediv.oli" C'est un site plus ou moins intéressant. C'est un boutonneux qui râle sur tout et rien, qui trouve toujours tout trop cher et que la liberté se vit dans un iphone. Son papa est méchant car il lui dit qu'il y a des actions à ne pas faire en société. C'est un peu une cyber régression du power flower des années 70.
avatar gazobu | 
de la pornographie avec un androïde, c'est un pervers le iPapy ! beurk beurk beurk
avatar Nesus | 
@Divoli : Oui enfin là tu défends un idéal que l'on sait tous impossible pour un tas de raison administratives, légales, sécuritaires et de volontés. De plus c'est un système qui ne peut fonctionner que sur un terminal comme l'iPhone, qui a une capacité limité à exécuter des actions. Enfin soyons sérieux on est quand même très loin de la stasie. On réduit un accès. A aucun moment on ne peut nous empêcher. De même que cette réduction à un sens. C'est pas arbitraire pour le plaisir de l'être. Pour ce qui est des droits d'utilisateurs par contre ils sont le même que pour les autres. Désolé mais avec la PS3, la xbox ou tout autre il n'y a qu'un store. Donc, abus, possible mais pas plus que les autres. Contrôle et forcage de main indéniable. Mais c'est notre société qui veut ça. Après rien ne t'oblige à le suivre. On peut très bien faire sans.
avatar RickDeckard | 
[quote]Je parle le chinois, ou quoi ?[/quote] Non. Mais certains sont prêt à s'en remettre à la "responsabilité morale" de Steve Jobs. Le Steve Jobs qui prône depuis des années la communication et le marketing bling-bling-amazing-foutage-de-gueule, capable de te vendre un cure-dent en te persuadant qu'il fait le café, internet, micro-onde, et à une "incredible battery life", celui pour qui "le jailbreak aide le traffic de drogue" (sic), celui qui se place en grand défenseur de la veuve, de l'orphelin et des artistes alors qu'il les tue à petit feu avec l'aide de ses copines les majors. Steve Jobs et responsabilité morale dans la même phrase, c'est juste carrément antinomique. Quand Steve Jobs dit de la merde et use de ficelles un peu trop grosses, comme c'est le cas ici, plutôt que de lui chercher des excuses bidons, même le plus fanboy des fanboy à le droit de faire marcher son cerveau hein. Steve Jobs va pas vous envoyer en enfer pour blasphème, hein.
avatar divoli | 
@ Nesus; C'est aux consommateurs d'en juger et de faire le tri. Encore faudrait-il qu'Apple leur en donne la possibilité. Tes "tas de raisons" sont bien souvent pipeau, Apple protège sa pompe à fric, on ne va pas se raconter des histoires que même un enfant ne croirait pas. Et j'ai acheté dernièrement quelques applications pour mon smartphone Nokia directement sur le site de développeurs (dont j'estime le sérieux), je n'ai pas eu besoin d'aller sur l'OVI store. C'est bien ce qui explique en partie le nombre relativement modeste d'applications sur le store de Nokia, puisque ce n'est aucunement un passage obligé.
avatar JayTouCon | 
Nesus, laisse tomber ta novlang qui consiste a dire que la censure c'est bien bien plus complexe que ca (non sans blague c'est vrai ????) que la censure c'est les autres et que le fait de laisser passer l'appli imussolini est un acte de non censure donc l'exemple type de ce que nous défendons. c'est assez biaisé et même les pires spin doctors les font plus en paquet de 12 celles là. RickDeGard le souligne : c'est au nom d'une responsabilité morale que tel truc est exclu alors exclure un prix pulitzer et autoriser une appli qui porte le nom de imussolini c'est assez... comment dire ? facheux ? et non il est vrai que je n'ai pas 0,79 euros à dépenser pour une telle appli. quand a dire si vous voulez du porno achetez android c'est répondre à coté comme bien souvent c'est le cas chez la pomme lorsqu'il y a un souci, avec de surcroit un ton hautain qui ne fait qu'aggraver les choses. En ce sens Nesus effectivement je comprends pourquoi tu en es l'un des plus grands défenseurs. G-stepper rickdegard t'as répondu. ce qui choque c'est que ce soit au nom d'une responsabilité MORALE.
avatar GStepper | 
@ Divoli Non non à priori tu parles Français ou alors j'ai des compétences insoupçonnées en Chinois... Le modèle de distribution d'apps pour iPhone/iPad/iPod Touch choisi par Apple n'est pas sans contrainte, je suis entièrement d'accord avec cela. Mais à partir du moment ou on n'est pas satisfait du produit pour X raison, on change, c'est aussi simple que cela. Ne dit on pas que "Choisir c'est renoncer !" ? Pour le reste c'est du "Business as usual" dont Apple n'est qu'un acteur parmi tant d'autres, et du point de vue de ses intérêts, Apple a sans aucun doute trouver un modèle "juteux", et en l'absence d'un effondrement des revenus des divers store Apple, je ne m'attend pas à un changement de situation.
avatar sgm | 
@RickDeckard "Le Steve Jobs qui prône depuis des années la communication et le marketing bling-bling-amazing-mensonge-foutage-de-gueule" Mort de rire, on dirait la déception d'un électeur devant un homme politique qui ne fait pas ce qu'il a fabulé qu'il ferait... Apple fait le commerce comme ça leur plaît. S'il a changé sa politique commerciale, c'est son droit avec les conséquences qui s'en suivent. Toyota a décidé de vendre de la merde c'est lui qui en porte maintenant l'odieux et les poursuites en attentes. Si Apple fait de même et à changé pour un modèle d'affaire qui ne laisse plus aucune place aux consommateurs, ce que je doute, il n'aura qu'à s'en prendre à lui-même lorsque les consommateurs le largueront.
avatar divoli | 
@ Stepper; Concernant le smartphone, je n'ai pas eu besoin de changer puisque je n'ai pas d'iPhone mais un smartphone d'une autre marque, qui me laisse plus de liberté. Par contre, j'ai un iPod Touch, je n'ai pas trouvé d'appareil chez la concurrence qui soit aussi génial, même chez Archos. Mais le modèle économique qui est lié à l'iPod ne me plait pas. Je fais avec, à contre coeur, et ce n'est qu'un appareil multimédia, ce n'est pas très grave. Et devoir jailbreaker est un pis-aller. Par contre, comme je l'ai dit, j'ai peur que ce modèle économique, qui maintenant touche à son tour l'iPad, finisse par se généraliser et atteigne les Mac. Je suis utilisateur de produits Apple et j'ai le droit de critiquer, au delà du bon vieux et très simpliste "si t'es pas content va voir ailleurs". N.B.: Je ne me sers pas de mon smartphone comme d'un appareil multimédia car ça me boufferait toute la batterie, l'iPod Touch est là pour cela.
avatar Nesus | 
@Divoli : Là-dessus on est d'accord la première raison c'est bien de conserver un pompe à fric. Mais il y a beaucoup de gens qui préfèrent passer par l'appstore qui est sécuritaire (pas de problème avec l'argent, ni avec les applications) et qui n'échangerait ce système pour rien au monde. Surtout chez les programmeurs. Tu défend le même idéal que Cohn-Bendit, je l'apprécie et le respect, mais je reste persuadé qu'il est utopique. Le laissé allez ne donne pas l'ordre. A tout il y a de bon et de mauvais côté. Pour le moment les bons priment largement. D'où le grand succès du système. Tout le monde y a trouvé son compte entre sécurité et simplicité. Quant au "ces aux consommateurs" là je suis totalement contre. Le consommateur fait sont choix simplement. Il accepte l'achat de l'iPhone et toutes les contrainte qui vont avec ou il ne l'accepte pas. Il n'a rien à faire de plus. Sinon bonjour l'anarchie... Surtout qu'énormément de consommateurs ne savent pas faire le tri (et ne le saurons jamais, d'où le non succès du système de Nokia alors que le nombre de terminal est pharamineux). @Jaytoucon : Novlang ? Désolé je ne connais pas ce mot et comme il ne figure pas dans le dictionnaire je vais avoir du mal à la comprendre. Si toi même tu commences à dire que c'est plus complexe que ça alors j'ai même plus besoin d'argumenter c'est bien. Pour iMussolini encore un fois regarde la. Elle n'a absolument rien à faire dans le sujet. C'est juste un appli historique. Sauf si faire de l'histoire devient préjudiciable bien-sûr. Il n'y a aucune raison de se révolter contre une soit disante censure inexistante. parce que toutes censure prive d'une liberté. La aucune liberté n'est supprimée.; Au mieux un moyen d'accès, à celle-ci. Mais il n'y a pas que l'iPhone dans la vie loin de là donc on ne peut même pas prendre cet exemple en compte.
avatar RickDeckard | 
[quote]Mort de rire, on dirait la déception d'un électeur devant un homme politique qui ne fait pas ce qu'il a fabulé qu'il ferait...[/quote] Mais je m'en fous de ce que promet Jobs, j'ai pas d'iPhone (juste un Mac que j'adore) mais un HTC sous Android 2.1 Ce qui me tue, c'est toute cette mascarade/propagande des utilisateurs eux-mêmes pour un eco-système qui représente exactement ce que la téléphonie mobile et plus généralement les terminaux internet ne doivent PAS devenir (fermé, censuré). Qu'Apple décide de la façon dont il pratique son bussiness et qu'il le défende, c'est tout à fait normal. Mais que l'utilisateur final défende de telles pratiques et arrive même (et c'est ça le pire) à s'auto-persuader, à justifier, à excuser les multiples entourloupes intellectuelles et le marketing trollesque d'Apple comme c'est le cas très souvent ici même (suffit de voir les arguments plus ridicules les uns que les autres pour justifier les propos de Jobs), ça me dépasse. Faut croire que TF1 et Coca Cola ont fait des ravages en tout cas.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est la politique apple, différent juste pour dire... dans le fond c'est du flan, les films porno sont aussi montés sur final cut,non? Protéger les utilisateurs d'accord mais dire que d'autres sont des promoteurs de porno fait sourire, chacun voit midi à sa porte et les moralistes, ils peuvent se coller leur poutre là où il faut et laisser la paille des autres.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR