Fermer le menu

Google Reader

Toute l'actualité sur Google Reader

Google Reader : c’est fini !

| 02/07/2013 | 09:24 |  

C’est fini ! Google Reader a fermé ses portes comme prévu il y a quelques heures. L’équipe en charge de ce service remercie ses utilisateurs pour leur fidélité. La vie toutefois continue, et Google propose aux internautes de consulter cette page qui liste tout un tas de services alternatifs.

D’autre part, Google précise que les utilisateurs de Google Reader peuvent récupérer leurs données par l’intermédiaire de Google Takeout. Toutefois, vous avez jusqu’au 15 juillet pour le faire. Ensuite, il sera trop tard !

Sur le même sujet :
- Guide pratique : remplacer Google Reader

> Accéder aux commentaires

Guide pratique : remplacer Google Reader

| 29/06/2013 | 12:06 |  

Si vous l’ignoriez encore, Google Reader fermera ses portes le premier juillet 2013, soit lundi prochain. Après près de huit ans de fonctionnement, ce service dédié à la lecture et surtout à la synchronisation de flux RSS va s’arrêter. L’entreprise n’offre aucune solution alternative, sachant que Google+ qui est présenté comme son successeur est loin de proposer les mêmes fonctions.

La fin de Google Reader n’a jamais été aussi proche, mais avez-vous choisi votre alternative pour lui succéder ? Pour ne pas être pris au dépourvu lundi, voici deux solutions très différentes, mais qui permettent dans tous les cas de continuer à lire vos articles grâce aux flux RSS.

Avant toute chose, rappelons que vous devez absolument exporter vos données depuis Google Reader avant l’arrêt du service, donc avant lundi. Pour les détails sur la méthode à suivre, nous vous renvoyons vers notre ancien article sur le sujet : Les alternatives à Google Reader.

Feedly : l’alternative la plus proche

Depuis l’annonce de la fermeture de Google Reader, en mars dernier, les candidats à sa succession se sont multipliés. Des nouveaux venus aux acteurs en place, on a désormais le choix entre une petite dizaine de services concurrents. Ils proposent tous à peu près les mêmes fonctions, ils ne sont pas toujours gratuits et ils ont créé en quelques semaines une situation très complexe où l’utilisateur a l’embarras du choix, au sens premier du terme.

Dans le lot, il y a un service qui a immédiatement tiré son épingle du jeu. Le jour de l’annonce, Feedly a offert à tous les utilisateurs de Google Reader une alternative rudimentaire au départ, mais qui s’est vite améliorée. En se positionnant le premier sur ce segment, en améliorant constamment son service pour le rapprocher de Google Reader et en lançant très vite son API qui permet d’intégrer le service à n’importe quel logiciel, Feedly a connu un succès fulgurant. En 48 heures, 500 000 comptes ont été créés, le service en compte désormais plusieurs millions…

Passer de Google Reader à Feedly est on ne peut plus simple : il suffit de saisir ses identifiants Google sur le site du nouveau service pour importer automatiquement tous les flux RSS et leur organisation dans des dossiers. On peut alors utiliser le service sur le site...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

RSS : Caffeinated 2 abandonne à son tour Google Reader

| 28/06/2013 | 09:07 |  

À quelques jours de la fermeture de Google Reader, les mises à jour de lecteurs RSS se multiplient. Caffeinated [2.0 / Démo – US – 7,99 € (promo à 5,49 €) – GeekyGoodness] a justement droit à une toute nouvelle version qui efface toute trace du service de synchronisation de flux RSS de Google. Malheureusement, le logiciel ne remplace pas ce service par un autre comparable, il fonctionne désormais seul, sans synchronisation de vos flux et des articles lus.

Si vous ne lisez les flux que sur un Mac, Caffeinated 2 peut vous convenir, même si elle implique d’ouvrir le logiciel régulièrement pour ne rater aucun flux. Les solutions avec serveur, comme Feedly, vont chercher en permanence les nouveaux articles et les stockent pour vous, même pendant vos congés. Avant de faire la mise à jour, pensez bien à exporter vos flux, soit depuis la version précédente du logiciel (commandes d’export dans le menu "Subscriptions"), soit depuis Google Reader. La nouvelle version sera vierge au lancement et il vous faudra les importer à nouveau.

Pour cette deuxième version, le développeur derrière Caffeinated a développé son propre moteur RSS pour remplacer celui de Google. Plus rapide, il se veut aussi plus intelligent en cherchant en priorité les articles des flux les plus actifs. De manière générale, le logiciel devrait être plus performant si vous gérez un grand nombre de flux, le processeur et la mémoire vive devraient être moins sollicités qu’avant. Ce gain de performance se voit aussi avec les notifications qui devraient s’afficher beaucoup plus rapidement.

Au passage, l’interface du logiciel a été légèrement revue, avec notamment une nouvelle icône et des miniatures dans la liste des articles. Au-dessus des listes d’articles, Caffeinated ajoute aussi un filtre pour n’afficher, pour chaque flux ou dossier, que les éléments favoris ou à lire. Une option permet également de marquer les articles comme lus simplement en les faisant défiler.

Caffeinated 2 est prêt à fonctionner normalement après le premier juillet, c’est déjà une bonne chose pour ses utilisateurs. Reste à espérer que son concepteur entend ajouter quelques-uns des multiples services nés depuis l’annonce de la fermeture de Google Reader. Le logiciel, uniquement en anglais, est proposé à 5,49 € au lieu de 7,99 € en temps normal...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

AOL lance à son tour un service dédié aux flux RSS

| 24/06/2013 | 14:22 |  

Depuis l’annonce de la fin de Google Reader, les prétendants se sont multipliés pour le succéder. Dernier en date, AOL qui ouvre aujourd’hui une version bêta de son propre service de synchronisation et de lecture de flux RSS : AOL Reader. Accessible uniquement sur invitation, ce service semble toutefois ouvert à tous les utilisateurs, à condition d’en faire la demande. Vous recevrez rapidement un mail pour accéder au service.

AOL Reader n’est pas encore un service aussi complet que celui de Google. La version actuelle est aussi très lente, sans doute en raison d’une affluence trop importante pour le lancement. Reste qu’elle permet de découvrir ce service de plus qui a l’avantage d’être totalement gratuit, du moins pendant la bêta. L’éditeur n’a pas précisé ses intentions à terme, mais le site qui présente le service semble indiquer que l’API — condition indispensable pour utiliser un client tiers — pourrait devenir payante.

Pour l’heure, il faut se contenter du site web qui propose une interface sobre et plutôt élégante. Rien de révolutionnaire à attendre ici : contrairement à d’autres services qui tentent de nouvelles choses, AOL a repris une formule qui a fait ses preuves. On a donc la liste des flux tout à gauche, puis une vue qui sert autant à afficher la liste des articles, qu’un article. En fait de liste, on peut choisir entre plusieurs modes de visualisation, dont plusieurs qui mettent en avant les images contenues dans les articles.

Les flux peuvent être ajoutés dans des dossiers et AOL Reader gère la notion de favoris, mais c’est à peu près tout. Cette première version est manifestement sortie rapidement pour répondre à l’absence de Google Reader dès la semaine prochaine, mais il lui manque encore des fonctions. En particulier, on ne peut pas faire de recherches pour trouver un article (le champ en haut de la page sert à lancer une recherche sur internet).

Ne comptez pas sur des applications mobiles pour le moment : AOL en a prévu, mais pour le moment il faut utiliser le site qui adopte une interface adaptée à l’écran utilisé. AOL Reader s’avère toutefois assez efficace sur un mobile et même si une application native conserve quelques arguments — notamment pour accéder au contenu, la webapp mise en place par l’entreprise est plutôt bien réalisée.

AOL Reader ne nécessite pas forcément un compte AOL, on peut aussi se connecter avec un compte Twitter, Facebook ou même Google. Malheureusement, il faudra importer ses flux à la main pour...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Socialite abandonne Google Reader… sans alternative

| 24/06/2013 | 08:59 |  

Socialite [1.5.4 / Démo – US – 8,99 € – Apparent Software] abandonne à son tour Google Reader, le service de synchronisation et de lecture de flux RSS de Google qui s’arrêtera dans un petit peu plus d’une semaine. Ce logiciel qui entend rassembler tous les réseaux sociaux en une même interface profitait des fonctions sociales du service, en même temps qu’il faisait office de lecteur de flux. On pouvait ainsi non seulement suivre les flux de ses sites préférés, mais aussi suivre les articles de ses amis.

À quelques jours de l’arrêt du service, Socialite retire complètement Google Reader dans cette nouvelle version. On peut toujours lire des flux RSS, mais il faudra dorénavant les ajouter à la main dans le logiciel et ils ne seront plus synchronisés, pas plus que l’état de lecture des articles. En effet, l’éditeur n’a, pour le moment, aucune alternative à proposer à ses utilisateurs. À sa décharge, il faut dire que les solutions de remplacement ne manquent pas, mais elles sont toutes encore en cours de développement, ou payantes. Espérons qu’ils intégreront rapidement Feedly ou un autre service équivalent.

Socialite corrige aussi son intégration de Twitter avec, dans cette dernière version, l’API la plus récente qui est obligatoire depuis quelques jours. La recherche en particulier ne fonctionnait plus avec la version précédente. Mac OS X 10.6 est nécessaire pour utiliser ce logiciel qui n’est pas traduit en français.

> Accéder aux commentaires

RSS : Digg lancera son service le 26 juin

| 17/06/2013 | 22:48 |  

Depuis l’annonce de la fermeture de Google Reader, populaire service de lecture et synchronisation de flux RSS, les candidats à sa succession se sont multipliés. Parmi eux, Digg a très tôt annoncé qu’il offrirait une alternative, mais on n’en avait pas encore vu la couleur, alors que le service de Google fermera dans moins de deux semaines. Dans un nouvel article, le site détaille la première version bêta de son service qui sera d’ailleurs lancée le 26 juin.

Limitée, cette première bêta s’adressera aux utilisateurs intensifs des flux RSS et elle entend offrir une alternative simple, mais fonctionnelle, à Google Reader. Concrètement, le service de Digg saura récupérer les données depuis celui de Google et il sera accessible sur le web et sur l’iPhone et iPad. L’interface devrait rester simple et claire et mettre en avant le contenu, une version mobile sera accessible pour tous ceux qui n’ont pas d’iPhone. On devrait aussi retrouver toutes les fonctions de base d’un service dédié à la lecture et synchronisation des flux : inscription à un flux, partage d’article et organisation en dossiers.

Après cette bêta qui sortira in extremis — souhaitons que le lancement se fasse sans couac… —, Digg a d’ores et déjà prévu des améliorations pour son service. Une application Android est prévue, des services additionnels seront intégrés comme Evernote ou IFTTT et des outils plus avancés de tri et de filtre seront proposés. Plus tard encore, la recherche et les notifications sont programmées.

Digg RSS sera un service payant, ou plutôt freemium. Les fonctions de base resteront gratuites, mais on pourra souscrire à un abonnement qui débloquera d’autres fonctions. Dans un premier temps, l’éditeur entend toutefois proposer une alternative viable au service de Google Reader. Il aura fort à faire alors que d’autres alternatives sont déjà en place, d’autant que l’on ne connait pas la position de ce service sur une API. Sans elle, Digg ne pourra jamais être intégré aux logiciels tiers, comme Reeder.

> Accéder aux commentaires

Google Reader s'éteint au profit de Google Now et Google+

| 07/06/2013 | 15:35 |  

Dans trois semaines, le 1er juillet exactement, Google Reader disparaîtra. Contrairement à la tentative de fermeture de l'API CalDAV qui a été avortée, l'entreprise de Mountain View ne reviendra pas sur sa décision concernant son service de lecture et de synchronisation de flux RSS.


Takeout, le service pour exporter ses données Google

« Si le produit a une base d’utilisateurs fidèles, son usage a décliné au fil des années » s'était contenté de déclarer en mars Google. Richard Gingras, en charge des produits sociaux et d'actualité de la firme, a précisé à Wired les raisons de l'extinction de Google Reader :

« Notre culture a évolué vers un paradigme où la consommation de l'actualité est un processus quasi continuel. Les utilisateurs de smartphones et de tablettes consomment des petites doses d'information tout au long de la journée. Cela remplace le vieux modèle où on lisait l'actualité pendant le petit déjeuner et ensuite à la fin de la journée, tranquillement. »

Et pour répondre à ce nouveau modèle, qui serait incompatible avec les flux RSS selon Richard Gingras, Google cherche à travers ses produits existants « à répondre aux centres d'intérêt de l'utilisateur avec une information pertinente au moment pertinent via le canal le plus approprié ».

Et ce canal, c'est Google Now, l'assistant personnel de Mountain View intégré à Android et disponible sur iOS, voire Google+. Deux produits qui vous gardent dans le monde de Google, écrit Wired. « En d'autres mots, plutôt que de lire Cat Fancy [un magazine américain sur les chats, ndr] religieusement, vous lirez la catégorie Animal religieusement — une catégorie peuplée de sites que les produits de Google pensent que vous aimez le plus », ajoute le média.


Google+ sur iPhone

Malgré cela, Google n'a pas totalement abandonné les flux RSS. Il est possible de s'inscrire à un flux dans Google...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

RSS : Reeder ajoutera Feedly et Feed Wrangler

| 03/06/2013 | 23:14 |  

Reeder [1.2 – US – Gratuit – Silvio Rizzi] est un lecteur de flux RSS très populaire sur Mac, mais aussi sur l’iPhone et l’iPad. Utilisant exclusivement Google Reader, il présente peu à peu ses alternatives en prévision de la fermeture du service au premier juillet par Google. Le logiciel était déjà compatible avec Fever et Feedbin, deux services concurrents (lire : Reeder prépare l’après-Google Reader), on découvre aujourd’hui deux autres alternatives.

Candidat le plus sérieux pour succéder à Google Reader, Feedly annonce aujourd’hui le nom de plusieurs applications qui allaient intégrer ses flux. Dans la liste, on retrouve Reeder donc, mais aussi d’autres lecteurs RSS présents sur l’App Store, comme sur Android ou Windows 8. L’accès à l’API du service sera gratuit, condition sine qua non de son succès et l’éditeur annonce aussi avoir embauché des spécialistes pour améliorer la rapidité du service, tandis que la recherche et des applications Windows Phone et Windows 8 sont au programme.

En attendant, rappelons que vous pouvez tester le service sur Internet ou via Feedly [15.0.1 – US – Gratuit – iPhone/iPad – DevHD] sur iPhone ou iPad. On peut facilement importer les flux depuis son compte Google Reader dans ce nouveau service de lecture et de synchronisation de flux RSS.

Reeder sera également compatible avec Feed Wrangler, un autre concurrent, mais payant celui-ci. S’il ne peut prétendre avoir autant de succès que Feedly, il n’en est pas moins intéressant avec son ambition de rester extrêmement simple et rapide (lire : ...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Caffeinated 2 sans Google Reader ni synchronisation

| 03/06/2013 | 15:54 |  

Google Reader fermera ses portes le premier juillet. Dans moins d'un mois, de nombreux logiciels qui exploitaient ce service de synchronisation de flux RSS cesseront de fonctionner, à moins d'avoir été mis à jour d'ici là. Dans le lot, on en sait un petit peu plus sur l'avenir de Caffeinated [1.3.3 / Démo – US – 7,99 € – GeekyGoodness], un client Mac qui ne manque pas d'arguments.

Curtis Hard, son unique développeur détaille sur son blog l'avenir de son logiciel. Caffeinated 2 abandonnera totalement Google Reader et fonctionnera seul sur le Mac. Il explique que ce choix avait été fait pour accélérer le développement de la première version en utilisant les outils fournis par Google plutôt que de devoir tout refaire de son côté. Son intention a toujours été de ne plus dépendre de ce service et la fermeture de Reader n'a fait qu'accélérer les choses.

Caffeinated n'étant qu'un projet mené sur son temps libre, Curtis Hard explique qu'il lui a fallu faire quelques choix pour tenir les délais et sortir cette version avant la fin du mois. Ainsi, la version 2.0 sortira sans synchronisation : vous ne pourrez gérer les flux qu'en local, sans possibilité de retrouver la liste des flux et les articles à lire sur un autre Mac. À terme, cette fonction devrait faire son retour, avec Dropbox ou un autre service de cloud.

La mise à jour devrait également être beaucoup plus rapide, l'interface de Caffeinated sera légèrement revue et son icône a été refaite. Pour l'heure, on n'a aucune image de cette version, mais l'éditeur promet une sortie dans les prochaines semaines.

> Accéder aux commentaires

RSS : aperçu de Feed Wrangler

| 03/05/2013 | 15:16 |  

Depuis l’annonce de la fermeture de Google Reader qui sera effective le premier juillet, les services qui entendent lui succéder se multiplient. Feed Wrangler était en préparation depuis plusieurs mois, mais l’annonce a précipité sa sortie et ce nouveau service est désormais disponible pour tous les utilisateurs.

Feed Wrangler n’entend pas remplacer le service de Google par des fonctions et une présentation exactement similaires. Ce nouveau venu se veut rapide, simple et puissant à la fois, mais surtout rentable sur le long terme. C’est pourquoi il est payant : pour l’utiliser, il faut payer 18,99 $ par an (environ 14 €). C’est évidemment beaucoup plus que Reader, mais dans les mêmes eaux que Feedbin, autre service comparable, mais qui est ouvert depuis plusieurs mois.

Ce principe de l’abonnement payant ne permettra pas à son concepteur d’obtenir autant d’utilisateurs que si son service était gratuit, bien sûr, mais c’est aussi une certaine garantie de pérennité pour les abonnés. FeedWrangler ne devrait pas être vendu à la première occasion, du moins s’il rencontre le succès suffisant pour être effectivement rentable.

Lancé avant la date initialement prévue, Feed Wrangler n’est pas tout à fait complet, mais il propose déjà le minimum nécessaire. En s’abonnant, on obtient ainsi un accès à ses flux depuis une interface web (ci-dessous) ou une application iOS proposée gratuitement. Un logiciel pour OS X est actuellement en préparation, de même qu’un client iOS dédié spécifiquement aux podcasts, une originalité bienvenue. Au cours du mois prochain, une API complète permettra en outre à tous les développeurs d’intégrer le service dans leurs applications. On suppose que le très populaire Reeder intégrera le service dans une future mise à jour (lire : Reeder prépare l’après-Google Reader).

En attendant, il faudra faire avec l’interface web sur un Mac et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’interface est minimaliste. David Smith met en avant la simplicité de son service et explique qu’il a voulu se concentrer sur les flux et les articles, mais il n’empêche que Feed Wrangler est un peu triste dans sa version actuelle. Ne comptez pas sur la couleur, encore moins sur des images pour animer un peu l’interface web qui repose essentiellement sur du texte et des carrés gris.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Pages