Fermer le menu
 

Apple s'intéresse aux centres de soins dans les entreprises

Stéphane Moussie | | 09:07 |  15

Selon CNBC, Apple a envisagé d’acquérir Crossover Health, une start-up qui implante des centres de soins à l’intérieur des grandes entreprises. Facebook, Microsoft, LinkedIn et Apple font partie de ses clients. Leurs employés peuvent consulter des médecins généralistes et spécialistes sur leur lieu de travail, ainsi qu’y suivre des programmes de bien-être.

Services de Crossover Health. Cliquer pour agrandir

Les discussions entre Apple et Crossover Health ont duré des mois, mais n’ont pas abouti à un accord, d’après le média américain. Cupertino a également approché le groupe de santé One Medical.

Apple investit de plus en plus le secteur de la santé avec des plateformes logicielles (ResearchKit et CareKit), des partenariats avec des hôpitaux et des assureurs et l’Apple Watch comme matériel médical.

« Il n’y a aucun modèle économique dans tout cela. Honnêtement, on ne gagne pas d’argent à le faire. Mais c’est quelque chose qui nous apparaissait bénéfique pour la société, alors on s’y est mis. Est-ce qu’au final ça va nous emmener quelque part ? On verra. Je n’ai pas la réponse aujourd’hui », a déclaré récemment Tim Cook au sujet de cette nouvelle implication.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


15 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar JOHN³ 17/10/2017 - 10:17 via iGeneration pour iOS

Faut qu'Apple arrête de vouloir piquer mon taf ! :)

avatar deltiox 17/10/2017 - 10:20 via iGeneration pour iOS

Bienvenu à Gataca ?
On va prendre vos données médicales pour bien vérifier votre bien être et que vous faites bien de l’exercice et êtes bien en forme

Bientôt votre ADN pour vous aider hein, comme dans ce film

Sérieux je suis peut être parano mais je m’inquiète

avatar C1rc3@0rc 17/10/2017 - 10:22

Et si Apple intéressait a un secteur d'avenir, ouvert ou l'innovation et la qualité de l’ingénierie font aujourd'hui cruellement défaut, un secteur qui cherche un leader, un secteur aux besoins monumentaux et qui touche une part plus grande chaque jour de l'humanité, un secteur qui devient de plus en plus incontournable, et qui occupe de plus en plus le quotidien: l'informatique!!!

Apple existe grace au secteur de l'informatique individuelle, car si Apple n'a pas créé le PC, c'est bien Apple qui l'a rendu accessible et populaire (et non ce n'est pas grace a son tarif).

Tout le succès d'Apple est bati sur l'Apple 2 puis le Mac (enfin le Lisa peut etre plus que le Mac, mais il etait dans l'ombre de ce dernier).
Apple a ete le précurseur de beaucoup de "revolutions" dans l'informatique individuelle... ce serait bien qu'Apple se réveille et regarde de nouveau les PC et arrete de juste compter ses milliards produit par des machines qui ont 10 ans ou plus d'age!

L'optimisation de l'existant c'est bien, l'optimisation des bénéfices c'est aussi positif pour une entreprise, mais y a un moment ou l'optimisation ne peut pas remplacer l'innovation et que survendre des produits anciens devient une impasse... alors au lieu de tenter de se diversifier dans le monde du divertissement et du gadget, ce serait bien de se reconnecter a ses fondementaux, a son ADN, et l'ADN d'Apple c'est l'ingenierie, l'ergonomie et l'innovation... en informatique!



avatar samcylla 17/10/2017 - 11:32 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

+1
Pour ça aussi que mon prochain smartphone sera un Android. L'iPhone ne me fait plus rêver. La preuve, je suis resté au 6, qui lui m'a fait rêver, et je pense passer au Galaxy S8. Le prix est élevé mais c'est une petite révolution chez Samsung.
Apple doit se réveiller un petit coup, s'endormirait-t-elle sur ses lauriers ?

Par contre hors de question que je lâche mon MBA, rien que pour le format d'écran les macbook en valent la peine, ils sont plus confortables pour travailler.

avatar reborn 17/10/2017 - 12:00 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Les PC ça ne se vend plus très bien.

Et Apple computer n'existe plus depuis janvier 2007.

Le mac comme les PC chez la concurrence c'est secondaire, va falloir s'y faire.

J'ai des ordinateurs mac et pc qui conviennent à mes besoins, je n'en ressent pas le besoin d'en changer comme c'était le cas la décennie précédente.

Je veux bien une nouvelle techno de batterie par contre, encore plus fin et léger mais c'est franchement pas urgent/important.

Va falloir vous y faire, l'informatique n'est pas uniquement présente sous forme de PC. C'est même une forme d'informatique qui intéresse de moins en moins les gens..

avatar samcylla 17/10/2017 - 12:08 via iGeneration pour iOS

@reborn

À croire que seuls les professionnels et les étudiants ont encore un intérêt à ce que les pc et Mac évoluent. Je suis étudiant, et si les pc et Mac disparaissent, je pense que j'aurai du soucis à me faire. Mais bon, je ne crois pas en la mort de cette informatique là. Disons que les individus lambda ont beaucoup moins d'exigences et une tablette leur suffit amplement pour des tâches un peu plus complexes. Moi même je n'avais pas d'intérêt à avoir un Mac avant avant d'être étudiant.

avatar reborn 17/10/2017 - 12:19 via iGeneration pour iOS

@samcylla

Je suppose que comme beaucoup ici tu va garder ta machine au moins 3 ans ? Et que ta machine est largement puissante pour y faire tout ce dont tu as besoin ?

Je n'ai pas parlé de disparition mais du fait que cela deviennent "secondaire"

Les PC sont indispensables, mais il est plus nécessaire de les renouveler aussi souvent qu'avant. À part dans certains environnement pro

avatar samcylla 17/10/2017 - 12:37 via iGeneration pour iOS

@reborn

Bien plus que 3 ans, et si il faut je ne ferai pas de mises à jours à l'avenir. Mon MBA je l'utilise principalement pour la bureautique, il carbure avec ma suite office et d'autres logiciels de bureautique quasi H24. Secondairement, j'effectue d'autres tâches comme la réponse aux mails universitaires, vidéos de tous types etc. Donc oui le macbook air me suffit amplement.

Oui je sais que tu n'as pas parlé de disparition, mais on ne sait pas comment l'informatique va tourner. Je ne vais pas plus m'avancer sur le sujet, je n'ai pas de sources sur lesquelles m'appuyer.

Indispensable je ne sais pas, je pense qu'on peut très bien s'en passer si on a des besoins basiques. Quelqu'un qui a une tablette n'a pas forcément besoin d'un pc. Avant l'apparition de la tablette et du smartphone, le pc Était indispensable car c'était le seul dispositif informatique personnel (j'étais en pré adolescence avant l'avènement du smartphone donc corrigez moi) et les individus qui en Étaient équipés en avaient une utilisation basique. Ce qu'ils font sur tablette ou smartphone, c'est ce qu'ils faisaient jadis sur leurs pc. Après le comportement de chacun est subjectif, c'est en fonction des préférences personnelles de support.

avatar reborn 17/10/2017 - 12:57 via iGeneration pour iOS

C'est en réponse à CR1.. qui veut plus d'innovation dans les PC.

L'innovation vient en réponse à un problème, là les ordinateurs d'aujourd'hui sont deja très bon il suffit de choisir la fiche technique selon ses besoins.

avatar samcylla 17/10/2017 - 13:13 via iGeneration pour iOS

@reborn

Je suis d'accord avec toi. Mais hors système marketing, pourquoi absolument faire sortir des produits tous les ans ? Après tout mon macbook air est de 2015 et tient très bien la route. Donc pourquoi Apple, par exemple, se sent obliger de sortir un macbook pro et un macbook air chaque année en comparaison au macbook air ? Comme si un macbook ou un macbook pro Était dépassé après à peine un an.. Et c'est pareil avec les smartphone. Au début de toute nouvelle technologie je comprends qu'il faille faire évoluer la chose, ce qui oblige à sortir un nouveau modèle annuellement, mais les smartphone, pc et Mac sont à maturité selon moi. Les marques feraient bien d'un peu y songer

avatar C1rc3@0rc 17/10/2017 - 13:52

«Après tout mon macbook air est de 2015 et tient très bien la route. Donc pourquoi Apple, par exemple, se sent obliger de sortir un macbook pro et un macbook air chaque année en comparaison au macbook air ?»

Parce que Apple est obligé, la demande est la et pressente et que le Macbook Air constitue, avec les Macbook Pro, les 80% de Mac qu'Apple ecoule et qui fait la majorité du CA de la gamme Mac.

Seulement le Macbook Air est une epine dans le pied d'Apple. C'est un produit ancien, pre-2012, sur-amorti, increvable, polyvalent... et tres difficile a augmenter en tarif.
Apple a bien essayé de le remplacer histoire de faire payer plus cher pour moins (puissant, fonctionnel, solide), mais c'est l'echec du Macbook Retina.
Depuis cette constatation d'echec Apple a changé de remplaçant, en proposant comme candidat le Macbook Pro 13", ce qui n'a pas l'air non plus de marcher...

Le probleme pour Apple c'est la marge beneficiaire et la coherence de gamme.

Si Apple modernise trop le Macbook air, il va prendre des ventes au Macbook Pro, bien plus rentable parce que plus cher.

Imaginons un Macbook Air a ecran retina, la seule chose qui peut faire passer a un Macbook Pro 13". De combien Apple peut l'augmenter ? Pas de quoi arriver sur le tarif du Macbook Retina!

De l'autre coté si Apple fait pas le service minimal sur le MBA, c'est risquer de mettre un coup de couteau dans la 80% de ventes de Mac. Deja qu'avec les Mac Apple n'arrive plus a en vendre 5 millions par trimestre, ce serait du suicide.

Maintenant une stratégie intelligente serait de produire un nouveau Mac tous les 2-3 ans.
Flanqué d'un nouvel OS en meme temps -stable et optimisé: quel progré!-.

Oui mais cela va a l'encontre des principes du marketing de croissance.
Et puis ça pose un second probleme pour Apple: sur 3 ans le cout de la machine devrait fatalement baisser.
Comment augmenter les marges continuellement?

Et puis il y a un probleme de fond, si on a pas de visibilité sur l'avenir du Mac c'est parce que - au moins jusqu'a tout récemment - pour Apple le Mac c'etait fini: l'iPhone et l'iPad allait le remplacer, plus d'equipe dediée au Mac, Ive s'amusait avec le Mac - Macbook retina, Mac Pro Poubelle - et mise a jour minimale pour accompagner l'extinction.
Cela jusqu'a ce que la tete d'Apple realise que sans Mac, pas de pro et sans pro, pas de contenus/applications pour les devices...
Peut etre d'ailleurs que la prise de conscience est venue de... Facebook, enfin Oculus constatant qu'aucun Mac existant n'etait capable de produire des contenus pour l'Oculus.
En terme d’humiliation et de signal d'alarme, ça pouvait difficilement etre pire. Sauf peut etre, les développeurs qui lâchaient le Mac Pro pour utiliser des Mac Mini, moins chers et tout aussi efficaces... Ou encore l'engouement et la simplification des hackintosh, qui arrivent meme dans les secteurs pro...

avatar C1rc3@0rc 17/10/2017 - 13:24

@reborn

La necessité de renouveller les PC plus souvent dans le passé tenait a 2 raisons:
- le monopole Wintel.

(oui je sais ça fait un, pas 2, mais en fait c'est bien 2...)

1)Du coté matériel Intel avait mis la conjecture de Moore comme credo et l'a joué sur tous les thèmes possibles (course a la fréquence, puis au multicore, puis a la finesse, puis a la consommation... heu non la consommation et l'efficacité énergétique ils se sont plantés), mais toujours en garantissant la compatibilité ascendante... bel ecran de fumée masquant cette obsolescence programmée!

2)Du coté logiciel, Microsoft jouait du Windows/Office, sortant des beta qui finalement devenaient juste assez instables pour etre supportables, quelques mois avant de sortir la nouvelle majeure, beta immonde bourrée de bug, pour la patcher progressivement jsuqu'a la prochaine majeure, beta immonde... (tiens ça me rappelle quelque chose...)
Derriere, il y avait les applications: patchées elles aussi, elles ne tournaient plus sur les versions initiales de Windows, donc majeures de Windows => mise a jours des applications... (il y avait pas encore l'abonnement, mais ça aurait fini par arriver)

Et évidement les deux aigrefins s'entendaient pour étager leurs sorties de "majeures" de manière a amplifier le phénomène d'obsolescence programmée... => obsolescence programmée a deux (contre)facteurs!!!

Et puis il y a eu les condamnations historiques de Wintel, de Microsoft et d'Intel. Les victimes se sont mises a parler, les strategies d'abus ont ete exposé, les sanctions...
Puis MS a sorti Windows 7 qui sans egaler l'efficacite de Linux, redonnait une jeunesse aux PC que Vista dedaignait.
Puis le X86 a fini par montrer son viel age, le voile marketing qui masquait sa stagnation s'est dechiré,...
Wintel a fini par un divorce a coup de couteau dont la derniere instance c'est Microsoft qui supporte ARM dans Windows...

La conséquence, c'est que sans cette obsolescence programmée forcée les utilisateurs sont revenus a un cycle plus "naturel" - 5 ou 7 ans - A cela on rajoute la stagnation de l'architecture x86, quand il ne s'agit pas de regression pour reduire la consommation, et on a un cycle de renouvellement qui revient aux 5-7 ans normaux.

Les constructeurs libérés du diktat de Wintel, ont tout essayé pour retrouver le cycle artificiel de 2-3 ans. Ils ont cru l'avoir trouvé avec les tablettes, puis les 2-en-1 (des netbook, ni plus, ni moins).

L’élément aussi intéressant c'est de voir ce cycle sur les mobiles.
Nokia vivait avec un cycle de plus de 3 ans dans un espace multi-concurrentiel. Puis est arrivé Apple avec l'iPhone, Samsung et Android.
Apple a mis en place un cycle de 3 ans, pendant que coté Android on tentait les 6 mois et la multiplication de gamme.

On constate que les cycles s'allongent autant dans le mobile que dans le PC. Les clients sont moins dupes du marketing, la depression economique perdure, on se rapproche de ses besoins reels et on compare avec ce que propose l'industrie.
Et on constate, qu'un materiel de 5 ans fait aussi bien ce qu'on a a faire qu'un dernier sorti, voire il fait mieux.

Donc que font les constructeurs, plutôt que d'innover et se rapprocher des besoins reels, ils augmentent les tarifs.
Et pour l'utilisateur, plus cher, veut dire faire durer plus longtemps.
Cercle vicieux.

Et cela va durer, jusqu’à ce que le législateur s'en mele, ou qu'une equipe d'IBM sorte un nouveau processeur qui constitue un bond significatif en terme de puissance, permettant enfin de gérer les monceaux de données qui s'accumulent.

avatar reborn 17/10/2017 - 14:03 via iGeneration pour iOS (edité)

Je vais pas débattre par rapport au macbook retina, c'est un excellent ordinateur.

Par contre vous omettez la premiere des choses, le besoin du client.

Une amie c'est acheté un macbook air pour remplacer son pc windows 10.

Pourquoi elle a fait ça ?

- un mac c'est beau
- pour os x
- un macbook air c'est léger
- c'est le mac portable le moins cher
- c'est different de windows

La puissance n'entre même pas dans l'equation.

Je peux surfer sur le web confortablement, faire un peu de retouche photo ? Vendu !

Même si IBM sort un processeur du feu de dieu, une minorité sera intéressé (les pros)

Pas intéressé par les excentricités de lenovo en matière de PC portable hybride et cie.

Le véritable ordinateur personnel c'est le smartphone. Les gens ont toute leur vie dedans.

Bref tout cela pour dire que le PC commercialement parlant pour TOUT les constructeurs ce n'est pas intéressant aujourd'hui.

Sont-ils responsable de cette situation ? Je ne pense pas.

Le problème du PC c'est que ce n'est plus un PC au sens propre du terme. Il a était remplacé au moins en terme de temps d'utilisation par l'ordinateur personnel ultime: le smartphone.

PS: merci aux SSD, grace a eux les PC ne rament plus.

avatar harisson 17/10/2017 - 15:39 via iGeneration pour iOS

Je trouve que c'est une orientation intéressante pour Apple dommage que Timmy n'ait aucune vision business pertinente...

avatar Bigdidou 18/10/2017 - 15:07 via iGeneration pour iOS (edité)

@harisson

« Je trouve que c'est une orientation intéressante pour Apple dommage que Timmy n'ait aucune vision business pertinente... »

Carrément.
Le secteur du logiciel médical est sinistré.
Enfin, au delà du sinistre.
En matière de laideur, d’ergonomie, de simple logique de base, c’est catastrophique.Quand j’ai quitté l’HEGP, il y a 4 ans, il fallait utiliser une interface texte pour intervenir sur notre agenda (des sortes de lignes de commande).
Actuellement je bosse avec Osiris qui est considéré comme parmi ce qui se fait de mieux, c’est, au mieux, une interface des années 90-2000.
Si Apple rajeunit ça, remet de l’ergonomie et une interface utilisateur digne de ce nom, d’abord il vont effectivement rendre un grand service à l’humanité, et surtout de grandes chances de rencontrer un public.
Le mac a eu une solide implantation dans le milieu médical, avant de se raréfier, en partie faute de solution réseau pour les moyennes (et grosses) structures.
Je pense que le monde médical, où il reste présent, ne demandera pas mieux que de le réadopter massivement si des solutions logicielles sérieuses et innovantes arrivent.

Bref, très bonne nouvelle, tout ça.