Aperçu du Leap Motion : le futur de l’informatique, avec des courbatures

Anthony Nelzin-Santos |

Présenté il y a tout juste un an, le contrôleur Leap Motion a beaucoup fait parler de lui : ce petit boîtier suit le mouvement de vos mains et de vos doigts dans l'espace et permet ainsi de contrôler un ordinateur sans y toucher. Les vidéos de démonstration sont impressionantes, mais le contrôleur Leap Motion représente-t-il vraiment le « futur de l'informatique » ? Réponse dans notre prise en main.





Le contrôleur Leap Motion fonctionne selon le même principe que le Kinect de Microsoft. Le petit boîtier de 8 cm de longueur pour 1,3 cm de hauteur renferme deux caméras et trois diodes infrarouge qui lui permettent d'observer les mouvements. Ces deux appareils sont néanmoins très différents.





Le Kinect a été conçu pour suivre les mouvements corporels à l'échelle d'une pièce. Il est donc capable de détecter tous les mouvements sur un angle de champ d'une cinquantaine de degrés jusqu'à quatre mètres, au détriment de la précision. Dans le cadre d'un usage typique, il est en effet incapable de détecter des mouvements d'une amplitude inférieure au centimètre.





Le Leap, lui, a été conçu pour suivre les mouvements précis des doigts. Il ne « voit » rien en dehors d'une demi-sphère d'un mètre de diamètre, mais dans cet espace, il est capable de détecter des mouvements de l'ordre du centième de millimètre, aussi bien des mains que des doigts et de certains objects comme les stylos.



Aux développeurs d’exploiter ces possibilités dans leurs apps : jusqu’au 22 juillet, le Leap leur est réservé. L’Airspace regroupera alors les apps compatibles, parmi lesquelles des utilitaires comme Clear ou The Weather Channel, des outils comme Corel Painter et surtout de nombreux jeux dont Fruit Ninja et Cut the Rope.






Clear pour Mac prendra en charge le Leap Motion. Reste à prouver que des gestes en l’air sont plus rapides et moins fatiguants que des gestes sur le trackpad.




En attendant, il faut se contenter de démonstrations techniques et de travaux en cours pour juger du potentiel du Leap. C’est peu, mais c’est sans doute suffisant pour remarquer avec quelle précision ce petit boîtier est capable de suivre les doigts. Un jeu de pierre-feuille-ciseaux montre qu’il détecte très rapidement l’ouverture ou la fermeture du poing ; le prototype d’une version Mac de Molécules permet de manipuler des objets dans un espace virtuel en trois dimensions.



C’est aussi suffisant pour atteindre les limites pratiques de cette technologie. De Minority Report à Iron Man, le cinéma nous a fait rêver de ce genre d’informatique, mais force est de constater que les choses sont bien différentes dans la réalité. Naviguer dans Google Earth d’un geste de la main fait une bonne démonstration, mais pas un bon produit — sauf à aimer avoir mal aux bras à force de gesticuler à la recherche de la bonne manipulation pour arriver précisément à tel point de la carte.






Le Leap ne fait que transmettre les données, l’ordinateur est en charge des calculs. L’impact est minime sur un iMac 27 pouces fin-2012 haut de gamme, mais très sensible sur un MacBook Air — y compris notre modèle Core i7 de test, que l’on entend ici bien souffler.




« Les surfaces tactiles ne veulent pas être verticales », disait Steve Jobs, et si le Leap n’est pas vraiment une surface tactile, son raisonnement reste valide. Tant pis si les trackpads multitouch sont moins sexy, ils restent et resteront plus ergonomiques sans être beaucoup moins capables. Tant pis si le curseur fait de la résistance, il a prouvé qu’il était le dispositif de pointage le plus rapide et le plus précis pour la manipulation indirecte (puisque le Leap n’est pas un dispositif de manipulation directe).



Cela ne veut pas dire que le Leap n’est pas promis à un bel avenir. La plupart des démonstrations le montrent posé sur un bureau, c’est peut-être utilisé autrement que le Leap sera le plus utile. Posé sur le côté, il peut détecter les mouvements sur une table : imaginez transformer toute surface en tablette graphique géante, en piano, etc. Il pourrait aussi remplacer très avantageusement les dispositifs tactiles infrarouge actuels, qui manquent singulièrement d’intelligence et de précision. Dans sa configuration classique, il sera sans doute une bonne interface secondaire et ponctuelle, notamment pour le jeu ou la manipulation d’espaces 3D.





Bref, il pourrait avoir des applications multiples dans de nombreux objets du quotidien, mais sous sa forme actuelle, il ne semble pas capable de s’imposer comme mode d’interaction primaire pour un ordinateur. Tout dépendra de la manière dont il est utilisé, et les quelques fabricants qui comptent l’intégrer à leurs produits ne donnent pas de signes encourageants — si HP et Asus se contentent de lui faire piloter le curseur de souris et le niveau de zoom, elles risquent de le reléguer au rang de simple gadget.


Tags
avatar manu1707 | 
Omg !!! C'est l'avenir ce truc !! J'ai jamais été convaincu par le tactile sur les ordi de bureau mais le leap motion va les enterrer dès sa sortie !
avatar Sarko | 
La precision est impressionante, après ca doit etre fatiguant a utiliser
avatar beenouze | 
Excitant ce jouet, il s'agit là d'un sérieux bond en avant dans l'interface homme machine, les usages à venir sont encore à découvrir. C'est le début, on tâtonne mais ça va inévitablement évoluer du 2D vers les manips dans un volume 3D, tant mieux car qui n'avance pas, recule.
avatar Gabcont | 
Ça peut faire autant de bruit un MacBookAir??
avatar Esv | 
@sarko : Oui, ais je ne pense pas que tu l'utilisera tout le temps... Je pense que ça d'utilisera avec surtout des application, mais que le contrôle du bureau se fera toujours avec la souris! Enfin, c'est mon pont de vue! =)
avatar ovea | 
Oué ça va être bien de développer des concepts d'interaction sérieux avec … enfin si ils repousse pas sa sortie … il devait partir chez moi le 15 mai mais c'est repoussé à juillet pour de soit disant cause logiciel …
avatar Zunderk | 
La chose qui pourrait être intéressante est de pouvoir mètre cette "sphère de détection à l'horizontal" Le bureau devant l'ordinateur deviendrait une zone tactile
avatar lmouillart | 
Sur Windows 8 ... sur PC,Xbox, TV, Ubuntu touch, avec les interfaces optimisées pour le tactile et les gestes cela devrait rapidement prendre tout son sens. Sur OS X, excepté dans des applications dédiés j'ai du mal à voir.
avatar sabearts | 
Le mien est commandé depuis le début... C'est long d'attendre...
avatar hartgers | 
Leap Motion, selon moi, aurait du sens pour des applications comme celle de Minority Report : des présentations, des lieux publics, des grands écrans. Sur un ordinateur personnel où des interfaces ont été conçues pour d'autres outils, cela semble être déplacé. Mais pour des interfaces spécialement conçues pour Leap Motion, le concept a de l'avenir. Imaginez donc lire le journal sur un écran projeté dans cotre cuisine pendant que vous prenez votre petit déjeuner, plutôt que de vous salir les doigts sur un écran tactile ou pire, un trackpad !
avatar Strix | 
@hartgers : Tout à fait avec toi pour le côté "Minority Report". Je vois déjà les présentations aux clients, avec passage d'une page à une autre, zoom sur une image importante, lancement d'une vidéo...
avatar ispeed | 
Idéal pour mon copain Dudule qui n'arrête pas de se tirer les crottes du nez et mettre ses paluches sur mon portable :)
avatar mbalille | 
Au bloc opératoire, pour commander les écrans d'ordinateur en restant avec ses gants stériles, ce sera le bonheur...
avatar Nicnl | 
J'ai une question L'idée serait de placer un Leap Motion à 90° afin de remplacer l'usage d'une souris. ( L'utilisation serait polyvalente : jeux, bureautique, etc... ) Est-ce que le temps de réponse de l'appareil est élevé ? Ce serait intéressant de savoir si le temps de détection de l'engin fait qu'il puisse rentrer en concurrence avec une souris, ou si il est vraiment aussi long que le montre la vidéo. EDIT : Et puis ce serait super classe d'avoir des gestures, genre modifier le volume en tournant un bouton virtuel ! =D
avatar Rigat0n | 
Vais ptêt m'en prendre un !
avatar negaca | 
@mbalille : Exactement l'utilisation que j'avais en tête ! :) Ça va nous simplifier la vie au bloc si jamais ça arrive un jour dans un bloc ...
avatar romainhc | 
Pour commander Plex sur mon Mac mini projeté au mur ... Parfait !
avatar hautelfe | 
En tout cas, c'est impressionnant comme démonstration. Parfait pour se la péter. À voir aussi en tant que télécommande pctv à distance.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je me demande si le myo aura plus de succès que leap motion. Pour contrôler la musique et autres fonctionnalité de l'ordinateur je trouve ça plus pratique... Mais les applications sont différentes bien entendu!
avatar alexlezicosdu74 | 
Moi je le voit très utile pour une Tv a la place de la télécommande si sa fonctionne mieux que sur les Tv Samsung
avatar nunomac | 
Idéal pour piloter une Tv. Je dis ça, je dis rien...
avatar Le docteur | 
On ne peut pas l'enterrer sans l'avoir vu fonctionner dans un écosystème lui aussi en 3D. Sans réalité augmentée, évidemment que ça a peu de sens.
avatar duc998 | 
Je continue à croire que le tactile verticale est inutilisable. Ici par contre, c'est différent. Mais je pense que ça restera une interface d'appoint, comme le dit l'article "...il sera sans doute une bonne interface secondaire et ponctuelle..."
avatar nemrod | 
Faudrait penser, en V2, une fois au point, à une version pour media center.
avatar 1uo | 
Article un peu léger, tu m'avais habitué à des articles moins superficiels macg C'est passionnant comme technologie, à voir ce que les développeurs nous permettrons de faire avec. Le procblème comme il a été dit sera le manque d'interfaces conçues pour (de la même façon qu'une interface desktop ne s'adapte pas bien au tactile, et inversement (cf: windows 8), il faudra des interfaces spécialement développées pour le leap motion), qui n'apparaitront que si le leap rencontre un véritable succès (c'est le serpent qui se mord la queue encore une fois). l'outil me parait plus précis et versatile que le myo, mais moins fun.
avatar helmuthelmut | 
C'est la Wii en fait ! Pas mal !
avatar Tekta | 
Je vois bien le petit boitier posé sur ma table basse du salon relié à l'ordi posé en dessous! et si on veut rêver manquerait plus que l'hologramme soit au point et bonjour l'ordi à Mr Stark :p Jarvis? :p
avatar Arthurapple | 
Ça peut être intéressant, mais il faudrait que cette technologie soit encore plus développée
avatar JLG47 | 
Associé à une vision 3D, cela peut devenir un outil créatif. Dans un domaine plus pratique, cela peut aussi devenir un nouvel outil d'accessibilité pour les personnes à handicap physique (stylo en bouche, mouvements de la tête, geste des doigts).
avatar sined_marlouf | 
Mon voisin de bureau a déjà ramassé trois baffes dans la figure depuis Leap Motion... Génial ce truc !
avatar karayuschij | 
J'attends encore le truc qui fonctionne en se mettant les doigts dans le nez…
avatar marcpafr | 
@negaca & @mbalille Kinect est déja en bloc opératoire depuis fin 2011 avec comme évolution à venir la commande vocale… La société qui a mis au point : TedCas
avatar Mr. THZ | 
J'aime bien et j'adhère !
avatar pandorama | 
Pour le pointage précis je vais continuer avec la souris, par contre pour la navigation; mission control etc ça va remplacer mon magic trackpad qui me donne des crampes
avatar rva1mac | 
Je n'adhère pas au choix de cette prise USB pour l'alimentation. Un câble USB, c'est assez rigide et le connecteur n'est pas mini. En plus, la prise se trouve sur le côté de l'appareil. A croire que lLeap Motion a été uniquement pour les PC portables.
avatar Emile Courrier | 
Le leap motion bat en brèche, à mon sens, une bonne part des préventions que Jobs pouvait avoir contre les interfaces tactiles : sa précision doit permettre de faire des gestes à peu prés équivalents, en termes de fatigue musculaires à ceux d'un clavier, sous réserves que détection des mouvements (dans l'angle dudit clavier). La seule réserve, c'est qu'avec sa précision, un des petits gestes "nerveux" ordinaires, voir un tremblement ou un tressaillement risquent d'êtres interprétés par l'appareil. Mais c'est probablement là aussi que les développeurs entreront en scène. Un e interface qui sera intégré avant 2 ans dans nos appareils ? Le "manipuler sans toucher" du Samsung Galaxy s4 est peut être une prémonition -partielle- du futur proche...
avatar sabearts | 
C'est vrai qu'au bloc ce sera assez pratique. Je n'y pensais pas mais maintenant j'ai plein d'idées
avatar izoong | 
@Imouillart, Tu ne vois pas comment dans os X ce truc pourrait être utilisé ? O_o Heu t'as déjà utilisé un trackpad sur oS X ? Tu connait les gestes à 1, 2, 3, 4 voir 5 doigts qui t'exécute des fonctions du système ? Tu sais que ça se personnalise ? Tu sais qu'en définitive OS X est prêt pour le tactile depuis belle lurette ? Tu sais qu'il y a bien des gens qui utilise OS X en tactile pour travailler depuis longtemps ? Non visiblement vu ta réaction, tu ne sais pas...
avatar Malcolmm | 
Pfff j'aimerai tellement une technologie qui devine ce que je veux faire , " alors maintenant fait ça stp " et hop entre en jeu leap motion " un claquement de doigt " " merci Mac" . A part ça il y a tellement de trucs qui pourraient être automatisés et qui ne le sont pas , genre je telécharge un texte et l'appli analyse le texte sort les mots clefs en fait une synthèse , donne un titre voire un numéro et le classe dans le bon dossier voire le bon sous dossier pendant que je sirote l'apéro . C'est trop compliqué ? A part ça ils sortent un système qui me demande de gesticuler devant l'ordi , peut-être que c'est lui qui sirote l'apéro aussi ? " Et mec c'est Mac , 2 glaçons stp ! "
avatar Loki0841 | 
Ça pourrai être intéressant dans la cuisine ! Quand on à les mains sales mais qu'on cherche des recettes par exemple. Après je vois pleins d'autre applications possibles, mais devant un ordi, pas vraiment ...
avatar Geoffrey198 | 
A quand des postes de travail plus immersifs permettant de profiter pleinement de ce genre de périphériques ? Ou des périphériques plus réalistes adaptés à nos postes de travail ?
avatar lmouillart | 
@izoong en mode kiosk oui, en utilisation classique c'est infernal. Les contrôles sont trop petit : http://2.bp.blogspot.com/-80iW_XJCK_c/T9VSz1OWfvI/AAAAAAAARvU/CZnrtbtgs2g/s1600/apple_osx_lion_mail_b.png par rapport à : http://www.ghacks.net/wp-content/uploads/2012/08/windows-8-mail-app.png Les menus sont totalement inutilisables en plus dans le premier cas. Dans le second c'est simple y en à pas.
avatar ThePapyGeek | 
Article a coté de la plaque (désolé). Cette technologie represente l'avenir.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Si la techno n'a pas encore d'utilité évidente, elle est un énorme premier pas vers les ordinateurs à affichage holographique qu'on voit dans beaucoup de films (Iron Man en tête). Maintenant on en a la moitié : la manipulation des éléments affichés. Reste aux constructeurs à développer un projecteur holographique et y intégrer le Leap, et nous voilà dans le futur ! :)
avatar izoong | 
@Imouillart TU trouves les contrôles trop petits. Mais tous les jours des gens bossent avec en tactile. Des milliers de gens. Et ils n'échangeraient pour rien au monde leur mac contre un pc sous windows 8...

CONNEXION UTILISATEUR