iPhone 4 : bumpers gratuits et remboursement ponctuel

Christophe Laporte |
Jamais depuis le retour de Steve Jobs, Apple ne s’était retrouvée au coeur d’une telle polémique. Alors que les problèmes de l'iPhone 4 commençaient à faire les gros titres de la presse américaine, Apple a fini par réagir en organisant une conférence de presse et en donnant sa vision des choses. Explications…

Au moins, on ne pourra pas dire qu'Apple ne fait pas preuve d'humour. Elle a commencé sa conférence de presse en diffusant Antenna Song, une parodie qui moque les problèmes de réception de l'iPhone 4.

Si vous ne voulez pas un iPhone, ne l'achetez pas ; si vous en avez acheté un et que vous ne l'aimez pas, rendez-le : c'est un peu ce qu'a dit Apple ce soir, en plus diplomate peut-être.


Deuxième bon point, la firme de Cupertino a fait une fois n'est pas coutume preuve d'humilité. Steve Jobs présent sur scène a déclaré : "Nous ne sommes pas parfaits, mais nous voulons rendre nos clients heureux".



Dans une explication qui a duré une quinzaine de minutes, Steve Jobs a fait le point sur la situation avant d'évoquer ce qu'il appelle l'Antennagate. Pour le patron d'Apple, l'iPhone 4 est un succès commercial. L'entreprise en a écoulé plus de trois millions en trois semaines.

C'est également un succès critique, il a rappellé les tests élogieux à son sujet de Wired, Engadget, PC World ou bien même de Consumer Reports, qui trouvait l'appareil splendide, sauf au niveau de la réception. D'autre part, d'après une étude, l'iPhone, et même de manière générale, est le smartphone qui a le taux de satisfaction client le plus élevé.

L'Antennagate expliqué par Steve Jobs
Dans cet exercice forcément difficile, Steve Jobs a voulu monter qu'il était de bonne foi. Il a expliqué avoir entendu parler de ce problème, il y a 22 jours très exactement, lors du lancement de l'iPhone 4. Jobs a assuré qu'Apple n'avait fait pas l'autruche, et avait travaillé sur le problème dès le début. "On s'est bougé le cul" a-t-il déclaré vulgairement.

Dans un premier temps, Steve Jobs a expliqué que l'Antennagate touchait tous les téléphones. Il a fait une démonstration avec plusieurs appareils concurrents. En tenant ces téléphones sur leur côté gauche, le signal chute, et ce, quel que soit le modèle.



Steve Jobs a également repris en grande partie les arguments de la lettre publiée il y a quelques jours, revenant sur l'algorithme de calcul de barre qui était faussé, lequel a été corrigé avec iOS 4.0.1. L'ancien algorithme donnait l'impression de perdre plus de signal qu'en réalité lorsque l'on faisait la fameuse manipulation.

Contrairement à ce que la presse américaine affirmait, Jobs a également cherché à convaincre que le test de l'iPhone 4 n'avait pas été bâclé. Apple a expliqué avoir utilisé 17 chambres anéchoïques, pour un investissement de 100 millions de dollars, pour tester le successeur du 3GS. 18 scientifiques ayant un doctorat et ingénieurs ont planché sur le sujet. Et pour eux, manifestement, il n'y avait pas de soucis.



Toujours afin de rassurer, le cofondateur d'Apple a détaillé quelques statistiques. Seul 0,55 % des clients iPhone 4 ont appelé Apple Care pour se plaindre de ce problème. D'après lui, le taux de retour selon les chiffres d'AT&T, n'est que de 1,7 %, contre 6 % pour le 3GS.



Toutefois, après enquête avec AT&T, Apple reconnait que le nombre d'appels coupé en cours de communication a légèrement augmenté avec l'iPhone 4. D'après leurs statistiques, l'iPhone 4 coupe environ un appel de plus que l'iPhone 3GS tous les 100 appels .

Pour expliquer ce petit écart, Steve Jobs a sa petite idée sur la question : 80 % des personnes qui ont fait l'acquisition d'un iPhone 3GS lui ont acheté une housse. Cette proportion est quatre fois moindre sur l'iPhone 4. Le design si classieux serait selon lui à l'origine de cette différence.

Le remède d'Apple : un bumper gratuit
Après cet exposé, Steve Jobs a expliqué qu'Apple n'avait qu'un objectif : que l'iPhone 4 coupe moins que le 3GS.

Apple a donc décidé d'offrir un bumper gratuit à tous les possesseurs d'iPhone 4. Et si vous en avez déjà acheté un, elle propose de vous le rembourser. Incapable d'en produire trois millions d'un coup, la firme de Cupertino proposera également des housses de tierce partie. Tous les détails seront disponibles sur le site d'Apple en fin de semaine prochaine. L'offre est valable pour tous les iPhone 4 achetés d'ici le 30 septembre. A cette date, Apple réévaluera le problème et prolongera éventuellement l'opération.

Enfin, si vraiment vous n'êtes pas satisfait, Apple propose de vous rembourser intégralement dans les trente jours qui suivent votre achat. La firme de Cupertino a laissé entendre que même les forfaits pourraient être remboursés.

Les problèmes du capteur de proximité bientôt réglés
Autre problème souvent évoqué, celui du capteur de proximité qui peut dans certaines conditions avoir un comportement erratique : l'écran reste allumé alors qu'on est en communication téléphonique. Steve Jobs a promis que cela serait réglé dans une prochaine mise à jour logicielle.

iPhone blanc : sortie fin juillet
À cette occasion, Steve Jobs a confirmé que l'iPhone blanc sortirait à la fin du mois. D'autre part, le terminal d'Apple sera commercialisé le 30 juillet dans 17 nouveaux pays, dont la Suisse et la Belgique.



Questions / Réponses
À la fin de son exposé, Steve Jobs accompagné de Tim Cook (directeur général d'Apple) et Bob Mansfield (VP engineering), a répondu aux questions des journalistes.

Les dirigeants d'Apple ont assuré qu'ils ne pensaient pas changer le design de l'antenne. "Nous sommes très heureux avec ce design". Aucune raison de le changer, l'iPhone 3GS avait aussi des problèmes d'antennes, mais ils étaient moins visibles.

Le patron d'Apple, qui a indiqué être en pleine forme en réponse à la question d'un journaliste, a reconnu qu'ils avaient très mal communiqué jusqu'à présent sur la situation. Il a également formellement démenti les propos de Bloomberg qui affirmaient hier qu'Apple était courant dès le début de la conception de l'iPhone 4 de ses problèmes de réception. Il a assuré que lors de la conception de l'iPhone 4, la forme n'avait pas pris le pas sur la fonction de l'appareil.

Pour en revenir à cette histoire de réception, Steve Jobs a résumé la situation en indiquant que chaque cas est unique. Cela dépend de nombreux critères : la morphologie, la manière dont on tient le téléphone…

Quoi qu'on en dise, cette conférence aura eu un mérite, celle de voir Steve Jobs prendre fait et cause pour Google. Interrogé sur la polémique créé par l'iPhone 4, il a répondu : "Quand une société devient grande, des gens essayent de la descendre en flammes. C'est arrivé avec Google. C'est en train de nous arriver". Steve Jobs qui a déclaré utiliser son iPhone sans housse, a indiqué que cette polémique n'avait pas eu d'impact pour le moment sur les ventes d'iPhone 4.

Est-ce que les explications de Steve Jobs qui a accusé une certaine presse ainsi que des blogs de faire preuve de sensationnalisme suffiront à faire taire les critiques ? Il est beaucoup trop tôt pour le dire. On attend aussi de voir l'éventuelle réaction des Samsung, RIM ou HTC dont certains combinés ont eu les honneurs d'une mention pour ces problèmes d'antennes…

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Le résumé de notre retransmission est disponible sur cette page.

Tags
avatar daito | 
Ce78 ....mon dieu!!! Mais ensuite tu normalises par rapport aux ventes (tu vois c'est le pourcentage) on aurait un taux de retour peut être équivalent.
avatar clem95 | 
et oui Apple n'est pas parfaite! loin de là, le défaut de conception est grave, il faut le reconnaître C'est fou comme 18 docteurs/ingénieurs en la matière ont pu laisser passer un problème pareil, surtout qu'ils avaient les moyens de vérifier et revérifier tout avec leur labo à 100 millions. Enfin je jette pas la pierre, j'adore mon iphone 4, et je le garde, même avec un bumper c'est le meilleur téléphone à mes yeux.
avatar ben100 | 
Petit test qui en dit long : http://www.dailymotion.com/video/xe0uz1_nexus-one-death-grip-demo_tech No comment,
avatar MachX | 
Ce téléphone est tellement beau et précieux qu'il nécessite de toute façon une housse de protection Qui règle définitivement le problème de réception Donc où est le problème Moins beau, moins cher, sans housse de protection, fonctionnerait-il mieux ?
avatar daito | 
Arsinoe Iis le résumé de MacG, il est très bien!
avatar itako | 
Bon j'ai reçu mon 4 cette aprème, par encore possible de l'activer, mais il est bien là, conscient du problème d'antenne j'ai pris le bidule dans la main histoire de voir : au final je vois mal comment on peut le tenir sur les deux parties en même temps, sauf étant gauché ...
avatar daito | 
Lukasmars, on parie quoi?? Ton Mac?? Ahh non tu en as pas. LOL
avatar lukasmars | 
"De toute façons vous vous attendiez a quoi ? " Qu'il reconnaisse que le problème est materiel, ce qu'il n'a pas fait ! En gros il dit que c'est le cas de tous les telephones ( on nous ment depuis 15 ans ! ) Sa ligne de defense me fait penser ' l'UMP dans l'affaire Bettencourt en train de cracher sur la presse . Pathétique quand on sais ce que la presse fait pour les produit Apple.
avatar ce78 | 
@ daito. J'ai dit dans mon précédent post que ça faisait au bas mot 50.000 retours aux USA, donc. Ce qui fait plus si on inclut les autres pays où l'iPhone est actuellement distribué. Désolé si ce n'était pas clair.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR