2009 : année de tous les records pour le Mac

Christophe Laporte |
Alors que 2009 aura été une année rude pour l’immense majorité des constructeurs informatique, elle devrait être pour le Macintosh celle de tous les records. Les résultats préliminaires pour le troisième trimestre confirment la bonne santé du Mac. Aux États-Unis, durant cette période, les ventes de Macintosh ont progressé de 7 % selon Gartner et de 12 % selon IDC, alors que l’ensemble de l’industrie enregistre un gain de 3,9 % pour Gartner et de 2,5 % pour IDC.

Les résultats d’Apple laissent pantois Bob O'Donnell. Elles défient «toute logique» pour le responsable d’IDC qui au vu des premiers chiffres qui lui étaient parvenus en septembre, s’attendait à un trimestre difficile pour la firme de Cupertino.

Sur le territoire américain, Apple a vendu environ 1,6 million de Macintosh entre juin et septembre, ce qui lui confère une part de marché de 8,8 % selon Gartner et de 9,4 % selon IDC. Apple est le quatrième fabricant d’ordinateurs aux États-Unis, mais est en train de se faire rattraper par Toshiba dont les ventes ont bondi de 40 % par rapport à la même période l’année dernière. Acer fait également bien mieux qu’Apple avec une croissance de ses ventes de l’ordre de 60 %. À l’inverse, HP stagne et Dell continue de reculer.



Depuis la publication de ces résultats, les analystes ont sorti leur calculette et estiment qu’Apple a vendu au niveau mondial durant cette période entre 2,8 et 2,9 millions d’ordinateurs. Si tel est le cas, cela constituerait un nouveau record pour le Macintosh. Lundi prochain, lors de la présentation de ses résultats financiers, Apple devrait également annoncer qu’elle n’a jamais vendu autant d’ordinateurs lors d’un exercice. La firme de Cupertino a semble-t-il pour la première fois de son histoire écoulé plus de 10 millions d’ordinateurs lors de son exercice fiscal 2009.

Durant les fêtes de fin d’année, Apple pourrait également franchir un nouveau cap : vendre plus de 3 millions d’ordinateurs durant un seul trimestre. Le renouvellement de sa gamme de bureau et l’arrivée d’un tout nouveau MacBook devraient booster les ventes de la firme de Cupertino pour Noël (lire : Nouveaux Mac : qu'attendre d'Apple ?). Afin de grignoter des parts de marché, Apple pourrait baisser le prix de certains modèles comme elle l’avait fait au printemps dernier pour le MacBook Pro et le MacBook Air.


Évolution de la part de marché du Macintosh aux États-Unis (crédit : MacRumors)


Si comme le montre ce graphique, la part de marché du Macintosh a fortement augmenté aux États-Unis ces dernières années, tout reste à faire ou presque dans le reste du monde. Hors de ses frontières, Apple est encore loin du top 5 mondial. Selon IDC, la dernière marche de ce classement est occupée par Toshiba qui a vendu un peu plus de 4 millions d’ordinateurs, soit 1,2 million de plus qu’Apple…

avatar melaure | 
@shenmue, si on s'intéresse à Apple, c'est sur que ça va bien. Mais si c'est la plate-forme OS X qui nous motive plus que le reste, désolé, je ne vois rien de bien géant. Mac OS X reste quantité négligeable ... c'est le nombre de machines équipées qui compte ! Surtout pour les grands éditeurs ;)
avatar gaetanfo | 
@shenmue Je n'ai pas d'ordinateur de marque Acer, mais j'ailu à maints endroits que la qualité de leur matériel est maintenant de bonne à excellente.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Si le mot "revanche" a une signification !...............
avatar shenmue | 
@Melaure:"Mac OS X reste quantité négligeable ." 4% du marché, ce n'est plus quantité négligeable, surtout que cela veut dire beaucoup plus sur le seul marché grand public (70% du marché est pour les pros). Presque 10% sur le premier marché national (US), c'est beaucoup et cela représente près du double sur le marché grand public. Bref, ton jugement là dessus ne correspond de toute façon pas au comportement des éditeurs puisque nombre d'entre eux reviennent sur la plateforme. C'est bien qu'ils y trouvent un intérêt, et c'est normal vu que 4% d'un très grand chiffre, cela vaut mieux pour un éditeur que 20% d'un tout petit chiffre. Aujourd'hui Apple fait progresser sa PDM sur un énorme marché de l'informatique. Cela va donc dans le bon sens.
avatar shenmue | 
@Gaetanfo:"mais j'ailu à maints endroits que la qualité de leur matériel est maintenant de bonne à excellente." Je ne sais pas où tu as lu cela mais il est juste impossible que vu leurs prix cela ne se retrouve pas sur la qualité finale. Et c'est malheureusement le cas; il y a quelques mois encore je bossais sur des machines Acer, fraichement livrées en plus. Et bien c'est de la crotte. Et je suis gentil. Les gars tiraient la gueule de voir qu'on avait remplacé leurs Dells par ça (ce qui est de plus en plus fréquent). Bref, tu me refiles un lien ? Parce que j'ai du mal à trouver autre chose que des plaintes répétées sur leurs produits.
avatar Liyad | 
Moi je reste content que "peu" de personnes ai un Mac. Sa évite les virus et les problème !
avatar edmini | 
Moi, c'est justement en utilisant un Acer avec Vista que j'ai décidé de switcher. Alors pour moi Acer et MIcromou...
avatar vintz72 | 
Pour que la PDM d'Apple s'accroisse plus, il faudrait que leur offre en terme de machines soit moins restreinte. Sans revenir à la mauvaise époque où il y avait 15 à 20 modèles différents, ajouter 1 machine de bureau serait utile, surtout pour investir les entreprises...
avatar SolMJ | 
@vintz72 > comme je viens de le dire sur la news du blu-ray retiré, je ne crois pas qu'Apple souhaite se fondre dans la masse en proposant des tours similaires à ce qui existe dans le monde PC.
avatar melaure | 
+1 vintz, mais surtout un ou deux modèles grand public évolutif ! SolMJ, si Apple ne souhaite pas, les clients eux si. Et en allant contre la demande, ce n'est pas comme ça que la PDM va décoller. @shenmue, "nombre d'éditeurs reviennent ...". Oui mais quels éditeurs ? Des éditeurs de shareware, de logiciels de niche ? Moi je te parle du pro, domaine ou je suis car je bosse justement chez un gros éditeurs de solutions Gestion des Temps, Planification, Solutions de badges, Monétique, etc ... le genre de softs dont toute entreprise a besoin et que ni nous, ni nos concurrents ne proposons sur Mac. Je pense quand même être super bien placé pour réagir. Je suis désolé mais 3/4% de PDM c'est négligeable, pour ma direction ça ne rapporte rien de gaspiller du dev pour si peu de machines, sachant qu'elles sont surtout chez les particuliers et pas en entreprise. Et l'exemple américain est un exemple unique. Il y a tant de pays ou le Mac c'est ZERO pourcent du marché ! Je crois que tu es incapable de comprendre qu'il y a un seuil critique pour lequel l'OS devient une plateforme qu'on ne peut pas ignorer. Et ce n'est pas 3/4% mais au moins 15 à 20%. Il ne faut pas mélanger désidérata des aficionados et réalité du marché que beaucoup ne semblent vraiment pas comprendre ici ... il n'y a que dans ta petite bulle qu'on peut croire que c'est suffisant ;)
avatar Brewenn | 
"Il ne faut pas mélanger désidérata des aficionados et réalité du marché que beaucoup ne semblent vraiment pas comprendre ici ..." +1
avatar henrif | 
Ces chiffres confirment la percée aux US, qui représentent toujours plus de la moitié des ventes... Et chez les particuliers aisés et non pas dans l'entreprise (cf news d'il y a quelques semaines). Qu'il y ait de riches américains pour payer cher des objets design positionnés haut de gamme ne change pas la donne du marché français (marge d'importation, peu de revendeurs, pièces de rechange introuvables hors Apple, etc..). Pour le particulier français peu fortuné, le Mac reste une Rolls... ou une Limousine pour faire plus US :-) Dommage pour la plate-forme OSX qui mériterait mieux...
avatar shenmue | 
@Henrif: Le marché français, c'était 2% pour Apple en 2005...c'est 4,1% aujourd'hui. ça bouge, et en fait ça bouge même plutôt vite. Et !a, ce sont les ventes au global. Sur le marché grand public, tu peux en fait doubler la PDM (en gros). @Melaure:"Je crois que tu es incapable de comprendre qu'il y a un seuil critique pour lequel l'OS devient une plateforme qu'on ne peut pas ignorer. Et ce n'est pas 3/4% mais au moins 15 à 20%." NON Le seuil critique c'est celui de la rentabilité pour un éditeur, et ton analyse à coups de hache (normal que cela plaise à Brewenn le troll) le confirme: 15% d'un peit marché ce n'est pas rentable, 4% d'un très gros marché, ça l'est. Et le domaine pro, ce n'est pas que TON domaine dans lequel tu ne vois pas d'applis macs. Bonjour le nombrilisme. Le Mac fait très fort sur les marchés de l'éducation, de la santé par exemple, de la musique, de la vidéo. Ce n'est pas rien et on parle bien ici de pros. Mais bon, c'est ton dada la PDM "dérisoire" du mac, tu nous disait cela déjà il y quelques années, et tu n'as pas changé de disque alors que la PDM d'Apple au niveau mondial a doublé. Et certes encore, il y a des pays où le mac c'est 0% et je t'ai dit justement que ces pays là sont les moins acheteurs de softs (les plus "pirates" si tu veux), donc pas sûr que pour un éditeur, ces "faux" marchés" soient particulièrement attractifs. Tu vas m'expliquer comment le marché US n'est pas en lui-même attractif pour un éditeur alors qu'il s'agit du premier marché informatique mondial ? Et il ne faudrait pas faire aussi comme s'il n'y avait qu'aux US que la PDM d'Apple avait bougé sensiblement. Elle a doublée en France en 3 ans, elle est à 10% au Canada, quasi le même chiffre en suisse ou en Afrique du Sud par exemple (si, si), à 5% en Angleterre, à plus de 4% en Allemagne. On se rapproche clairement des 5% de PDM dans les pays riches, excepté la Russie (mais pays riche, mmmm) et la Chine (où Apple n'est implanté que depuis peu).
avatar gaetanfo | 
@shenmue C'est fort possible. Les relationnistes font parfois (trop) bien leur boulot.
avatar divoli | 
[quote]Le Mac fait très fort sur les marchés de l'éducation, de la santé par exemple, de la musique, de la vidéo.[/quote] De la santé, si c'était le cas je m'en serais aperçu. Les logiciels Mac sont essentiellement destinés à de la gestion de cabinet, c'est-à-dire de la gestion de patientèle (c'est à dire qui peuvent convenir aux médecins et aux kiné libéraux, pour peu qu'ils soient réceptifs au Mac). Mais l'écrasante majorité des logiciels médicaux / paramédicaux, (et encore plus s'ils ont une vocation de diagnostique) fonctionnent sur Windows. Va dire à un fournisseur ou à un éditeur que tu travailles sur Mac et ils te feront les gros yeux, c'est limite si pour eux un Mac n'a pas pour unique vocation de retoucher les photos de mamie à la plage... De l'éducation, ben ce n'est pas vraiment l'avis des enseignants que l'on retrouve sur les forums. Il semblerait qu'Apple ne fasse rien pour véritablement s'imposer dans ce domaine. De la video, du monde de l'édition, de la publicité, c'est fort possible. Mais d'une manière générale, dans l'immense majorité des domaines professionnels, le Mac est véritablement très peu présent, et les solutions professionnelles sont fort peu nombreuses. Concernant le monde pro, je ne me fais plus trop d'illusion. Par contre, ça évolue favorablement au niveau du grand public; les pdm sont encore faibles, mais il y a quand même une progression, pourvu que ça continue, mais cela dépend en grande partie des choix d'Apple.
avatar melaure | 
@shenmue, tu seras jamais vraiment capable d'être objectif avec la situation. Doubler ça ne veut rien dire quand on passe de 2 à 4%, ça reste NADA ! Dommage que tu ne comprennes pas que ça ne change rien pour un éditeur, on voit bien que tu juste un fan, pas un pro (même pas un utilisateur lucide en fait). Je suis dans l'édition et pour l'instant je t'affirme que les progrès d'Apple, que j'apprécie à titre personnel, ne sont rien dans le monde Pro. Ce n'est pas demain que nos clients passerons sur Mac (et dans le cas de ma boite, ce sont des dizaines ou centaines de milliers de PC rien qu'en France), et du coup pas demain qu'on fera des softs pour Mac. Et comme les boites ont besoin de nos softs, elles ne changeront pas non plus. Le cercle qui se referme et fait que Windows est indétronable ... Divoli confirme dans la médecine, et connaissant un peu le monde de la PAO, je peux te dire que le Mac est petit à petit mis à la porte. 'ai aussi bossé dans plusieurs SSII. Finie l'époque dorée. In fine, c'est bien ce que je dis ça progresse dans le grand public, mais pas ailleurs. Je ne dis pas qu'il n'y a pas plus de logiciels, mais c'est dans le domaine du divertissement ... un peu comme l'iPhone. Il faut aussi reconnaître qu'Apple ne fait strictement rien pour aider l'implantation dans le pro et soutenir les éditeurs, ni même simplement avoir un système documentaire de développement aussi bien et complet que celui de Microsoft ... Mais peut-être est-ce la stratégie d'Apple de ne faire que du ludique grand public ... La situation n'a pas changé, c'est même pire en fait. Avant il se vendait 1 millions de Mac par an pour 40 millions de PC, soit 39 millions en écart. Aujourd'hui c'est 10 millions de Macs annuels pour 300 millions de PC, soit 290 millions d'écart. Comment veux-tu que le Mac répresente quelque chose de sérieux ! Quand tu sors un soft pour ces 290 millions de clients, les 10 autres tu t'en balances autant que 1 million vis à vis de 39 millions ...
avatar sram-a-fond | 
j'ai de la famille qui travail dans le médical au E.U et c'est équipé en mac , pas un seul pc. Divoli je ne sais pa ce que vaut tes dires sur l'éducation etc ..mais sur la santé c'est du vent ...
avatar divoli | 
@ sram-a-fond; Je ne parle pas de la situation aux Etats-Unis (qui est globalement plus favorable au Mac et qui fait figure d'exception), mais de celle qui prévaut ici et dans de nombreux pays. Hormis certains indépendants du secteur qui travaillent en cabinet (médecins, kiné, podo, etc...) et qui peuvent s'équiper de logiciels Mac pour gérer leur patientèle (et pour peu, je le répète, qu'ils soient réceptifs aux Mac, et dans mon entourage je n'en connais qu'un, tous les autres sont sur PC), dans les moyennes à grosses structures le Mac est quasiment absent, et quand il est présent c'est au mieux d'une manière hybride (environnement Mac / PC) et à chaque fois fortement motivé par des professionnels qui sont très réceptifs à l'environnement Mac et qui prennent les devants (et ils sont rares). Je peux difficilement juger de l'ensemble des domaines professionnels, mais je peux en tout cas juger de ce qu'il en est dans le domaine de la santé puisque j'y travaille au jour le jour (et même la nuit), et depuis de nombreuses années. Sans vouloir me répéter, Windows est souvent incontournable puisque l'écrasante majorité des logiciels (para)médicaux, et qui plus est des logiciels de diagnostique (qui sont pour la plupart des logiciels très spécialisés et aux couts élevés), sont prévus pour PC, aucun gros éditeur ni fournisseur ne va s'enquiquiner à assurer un support Mac, ce serait loin d'être rentable. Et pour ce qui en est de l'administratif, dans les moyennes à grosses structures, on cherche de plus en plus à réduire les coûts, alors il ne faut pas espérer voir apparaitre des Mac qui sont considérés comme des fantaisies synonymes de luxe. Tu peux penser ce que tu veux, moi je constate, et je suis bien placé pour cela puisque je suis sur place. Plutôt que de regarder en direction des USA, tu ferais mieux de t'intéresser à ce qu'il en est réellement à coté de chez toi, ça te permettra d'avoir un peu plus le sens des réalités. Concernant le secteur de l'éducation, je n'affirme rien, je ne peux que me baser sur ce qu'en disent ceux qui interviennent sur ces forums et qui travaillent dans ce domaine, et d'après eux c'est un peu la soupe à la grimace.
avatar Brewenn | 
En tout cas dans les pharmacies personnellement je n'ai jamais vu un Mac et aucune de mes quelques relations de "ponton" travaillant dans le secteur santé n'ont un système d'informations sous Mac OSX. Peut être lié au fait aussi que le Mac est un "tout en un" envahissant sur un bureau la ou un écran de 15" et un clavier/souris sans fil l'est beaucoup moins. Et dans la mesure ou le terminal est considéré comme obsolète au bout de quatre ou cinq ans, pourquoi investir trois fois plus que nécessaire, en dehors des artisans, PME/PMI, mal conseillés qui vont vous sortir qu'un mac ça dure plus longtemps mais la il leur faut changer de comptable ou CDG en même temps que leur système d'information. :))
avatar cupertino | 
@ Melaure: je suis tout à fait d'accord avec tes propos, pour ma part, depuis que l'iMac existe en fait, il y a eu la volonté d'améliorer l'image grand public au détriment des pros, même si avec le G5, à un moment donné, du lobbying avait été tenté. Mais aujourd'hui, et surtout depuis que le MacTel, l'on voit le manque total d'investissement de la part d'Apple envers les pros. Le support dev n'existe pratiquement pas, il est clair qu'on est loin des concurrents, Microsoft en tête. Cela dit ce raisonnement se tient pour la France, aux Etats-Unis c'est une autre situation, le Mac est très bien représenté chez les pros, et le support c'est tout simplement le jour et la nuit...
avatar Yves SG | 
Moi c pas les résultats de la pomme qui me sidère, c les progressions d'ACER et TOSH ! si elles se sont faites sur des "vrais" pc, c impressionnant. Si c sur des netbook, il serait intéressant de voir comment ont évolué leurs marges...
avatar boxster31 | 
Je predsn deuxminutes pour raconter mapetite hstoire : patron d'une petite pme (on est six et bossons en famille), et à la base gros amaterude grosses cofigs pc, ce dernier a fini par m'ecoeurer completement il y'a deux ans. Date à laquelle j'ai acheté un imac 24 core duo 2,16. J'ai fait "mes premieres armes" dessus? Puis j'ai acheté mon macbook pro santa rosa debut 2008. J'ai finalement acheté un imac alu 2,5 ghz en fin d'année dernière afin de passer des photos de realisations aux particuliers durant la journée et acceder au clendrier pro. Tout etait synchronisé via mobile me. Ma mere continuait à utiliser windaube pour la partie logicielle, malgré mes sarcasmes réguliers (hé oui, c'est moi qui me tapait le sav ;) ). J'ai enfin fini par obtenir ce que je cherchais : ma mere est pasé au macintosh depuis le début de septembre : elle utiloise toujours ciel compta win , mais avec parallels. Honnetement, elle m'a bluffé et a ete surprise elle meme : la transition s'est fait en ... deux ou trois jours à tout casser. Elle a appelé ciel pour une question technique, la nana du sav a ete etonné quand ma ere lui a di eployer un mac. Elle lui a finalement dit qu'elle allait lui envoyer directement ciel compta pour mac, mais j'ai peur que son interface soit d'un autre age. On verra ce que ça va donner. En attendant, nous avons actuellement toute la partie bureau qui fonction sur snow, et tout le monde est content. Je vous raconte pas la tronche des clients quand ils voient les machines pommées, je note au passage que nous sommes paysagistes et pépiniéristes, c'est un signe ;) Ce qui est sur, c'est que, sous condition que les entreprises de conception de logiciel se bougent un peu le cul, y'a du monde au portillon qui est pret a switcher. Et arreter de nous prendre la tete avec le prix des machines : un pc bien fini et equipé des meme logiciels revient plus cher. Suffit de voir le vaio quej'ai acheté cet ete à ma sister, à 1200 euros, il n'est pas comparable.
avatar boxster31 | 
ni en finition, ni en logiciel. Quand a ce trackpad de m...je n'en parle meme pas. Le pire, c'est qu'elle a pris le pc parce que ses profs lui avaient deconseillés le mac. J'etais fou. Ps : pour la partie professionnelle, c'est bureautique et photos à tous les etages : Les avantages par rapport à office : la simplicité, la stabilité, les presentations qui demontent, et l'envoi des devis par pdf. sous mac : iwork 09 : 79 €, traitement de texte, presentation, exportation en pdf, j'en passe et des meilleurs... sous pc : office pme, plus de 200 €, en oem (faut se taper la machine en plus) : traitement de texte. sous word, presentations sous publisher (beurk de chez beurk, j'ai donné), et pour finir, pour exporter en pdf, wallou. Enfin bref. Je ne parle pas des newsletter mensuelles en pdf realisées avec keynote, ou de la gestion des photo sous aperture et frontrow. Mais bon je m'emporte là... ;)
avatar Brewenn | 
@boxster31 Mais que voilas une expérience bien concrète, ou MacG pourrait faire un reportage avec le profil d'activité, le coût de la migration, les gains réalisés en chiffre et tout et tout, y'a pas mieux pour convaincre d'autres artisans.
avatar boxster31 | 
et petit à petit, je commence à influencer de pus en pus les copains (peintres et autres) qui n'ont pas besoin d'avoir une usine à gaz pour sortir un devis et l'envoyer. Le seul soucis : deux matos qui deconnent : j'ai du changer un scanner (passage de l'epson v10 au v300 (100 euros , mais c'est con, l'autre marchait parfaitement), et j'ai toujours une spyder3 pas fonctionnelle sous snow. C'est quand ils se le sentent, chez Datacolor... Ah au fait j'ai oublié les sauvegardes automatiques sous TM, chaque becane est reliée à un hdd lacie (cout 110 euros l'unité). Enfin bref, je travaille enfin comme je le voulais et j'ai enfin trouvé l'apaisement au niveau informatque. C'est pas rien. ;)
avatar Brewenn | 
En chiffres ça donne quoi : Coût total du matériel Coût total des licences Coût de maintenance annuel Coût total sur un an Coût total sur 3 ans Coût annuel par employé/poste sur 3 ans Je suppose que tout le matériel étant l'outil de travail quel est le coût du contrat de maintenance/SAV et dans quels délais, ainsi que le coût de l'assurance (1) pour le hard (2) pour les datas. Ca serait intéressant de fournir un chiffrage complet comparé à un autre type de matériel et voir avec une externalisation comme par exemple Google apps (pro).
avatar Newton Pippin | 
"Apple a vendu au niveau mondial durant cette période entre 2,8 et 2,9 millions d’ordinateurs." Je veux bien le croire, même mon pote qui n'entrave que dalle de chez que dalle en informatique et ne s'intéresse qu'au foot et aux bimbos siliconées a acheté un MBP 15", j'étais sur le cul quand il me l'a montré. Il n'y comprend toujours rien (impossible de lui expliquer ce que monter une image veut dire, donc du coup y'a tout un tas de dmg sur le bureau d'où il lance les applis !!) mais petit à petit ça vient. Donc je pense qu'avec beaucoup de recul, finalement y'a bel et bien eu un effet halo. (cela dit c'est lui qui était sur le cul quand il a vu que ma tour faisait tourner OS X ;) ) La révolution OS X est en marche.
avatar SolMJ | 
Lol ^^ Les novices commencent effectivement à comprendre qu'ordinateur personnel ne rime pas forcément avec Windows et se rendent compte par la même occasion qu'ils ont le choix...
avatar Saint-Jey | 
c'est grace à moi, c'est grace à moi !!! j'ai acheté mon imac en juin !!! Bon, je vais pas tarder à rentrer, le travail a des impacts psychologiques trop fort aujourd'hui
avatar tdml | 
les chiffres sous-entendent, sauf erreur de ma part, qu'Acer était derrière Apple au trimestre précédent, ce que j'ai du mal à croire. Si c'est vrai, alors Apple a perdu une place au classement, ce qui n'est pas une raison de faire la fête.
avatar melaure | 
Révolution OS X ... Ouais je reste sceptique. Apple n'a jamais vendu autant de Mac ? Ok, mais pendant ce temps le monde PC n'a jamais vendu autant de PC aussi ... Même si la progression d'Apple est double du PC, dans la réalité des chiffres ça ne change pas grand chose. Il se vendra 10 millions de Mac pendant qu'il se vendra 300/350 millions de PC ! On reste dans les 3 à 3,5% quoi ... OS X n'est pas prêt de décoller sérieusement avec un seul fabricant, c'est ça le vrai problème ! oui tdlm, Apple a perdu une place. Normal Acer fait des prix bas et donc de la vente en nombre ! La marge de manoeuvre d'Apple reste réduite car ses prix ne sont pas dans le budget de 95% des gens. Ils ne mettront jamais autant d'argent dans un ordi, il faut bien le comprendre.
avatar arturus | 
si apple sort des appareils novateurs comme l'iphone et que les bénéfices soient répercutés sur sa gamme d'ordinateur; peut-etre que là on pourra assister à une démocratisation des machines Apple.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
grace a moi également ! ! ! ! ! après plusieurs années passé sur PC je viens d'acheter un imac 24p ! !! ! ! pour rien au monde je ferais marche arrière !! ! ! dommage que tous le monde n'a toujours pas compris ! !!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
il y a quelques années, un journaliste interrogeait Steve et luis demandait "Vous n'avez que 2 ou 3 % du marché, vous considérez comme représentatif de l'informatique mondiale" et la réponse à été une question ... "Pour vous qui fabrique les meilleures voitures du monde ?" .... et je journaliste de répondre "Ferrari" Et Steve a demandé au journaliste quelles étaient les parts de marché de Ferrari. Personnellement,t j'ai des macs à la maison (3) et je roule en Audi. Je n'ai jamais choisi ma voiture no mon ordinateur en fonction des parts de marché des fabricants, mais bien sur la qualité réelle de leurs produits ....
avatar shenmue | 
@Melaure:"Ok, mais pendant ce temps le monde PC n'a jamais vendu autant de PC aussi" Oui, mais proportionnellement aux ventes de Pcs, la PDM des macs augmente régulièrement. Et c'est bien cela qui compte. Il faut savoir qu'on avait prédit piques et pendre aux ventes de macs à cause de la crise. Apple allait être le plus atteint et DELL, fortement implanté aux US et avec des ordis à bas prix l'un des plus épargnés. Et que voit-on ? Sans doute le meilleur rapport qualité prix en portable (Toshiba), qui décolle, le plus gros low coster qui explose et le vendeur d'ordi les plus chers qui tient une croissance forte. Le prix, le rapport qualité-prix, la qualité. Les gens plébiscitent des axes clairs de conso, les autres ont des problèmes...c'est logique, et si l'on se reporte à ce que j'avais dit en début d'année, on s'y retrouve ici, Apple, Acer et Toshiba. Logique. DELL en revanche, je me fais des soucis pour eux. Vu la gueule de leur diversification, si ça continue comme ça...
avatar shenmue | 
@Melaure:"Normal Acer fait des prix bas et donc de la vente en nombre " Acer a surtout racheté une société et les ventes qui allaient avec et c'est cela qui a fait passer Acer devant Apple. Mis à part ça, acer est un low coster, il est juste pas franchement malin de comparer leurs ventes et celles d'Apple qui ne font pas du tout les mêmes produits au sens strict.
avatar pickwick | 
Moi ce qui me surprend c'est qu'Apple vende tant de mac sans aucune publicité ou presque. Je parle de pub grand public, telle qu'on la voit pour l'iphone et l'ipod. Le jour où Apple sera prête, peut être avec un 3iême cheval de Troie après l'ipod et l'iphone, la règle de trois permettra effectivement de faire connaitre le mac au grand public. Ce n'est pas à mon avis une question de budget, d'ailleurs regardez les tarifs de l'iphone... et Apple en vend comme des petits pains.
avatar jsynotte | 
Je suis sur Mac depuis noel dernier et j'essais de convertir les personnes que je connais, donc j'aide un a ces chiffres
avatar Brewenn | 
"DELL en revanche, je me fais des soucis pour eux." On n'en doute pas :)))
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Petite remarque : l'intitulé Part de Marché T3 2009 est faux. Il faut en fait lire "Part de Marché T3 [b]2008[/b]".

CONNEXION UTILISATEUR