LosslessSwitcher : pour écouter Apple Music en hi-res sur Mac facilement

Anthony Nelzin-Santos |

Les audiophiles les plus entêtés assurent entendre la différence entre la version lossless et la version hi-res d’un morceau diffusé par Apple Music. On veut bien les croire, mais il faut non seulement utiliser un DAC externe, mais aussi modifier les réglages du système dans l’utilitaire de Configuration audio et MIDI, ce qui prend plus de temps que les trois ou quatre secondes que dure la mémoire auditive. LosslessSwitcher veut supprimer cette étape.

Image Brett Jordan (Unsplash).

La fréquence d’échantillonnage de la sortie sonore des Mac est bloquée à 44,1 kHz, alors que les fichiers lossless sont proposés jusqu’à 48 kHz, et que les fichiers hi-res peuvent atteindre 96 voire 192 kHz. L’utilitaire de Configuration audio et MIDI permet de passer à 48 ou 96 kHz sur les hautparleurs ou la sortie intégrés à votre machine, mais pour aller au-delà, vous devrez utiliser un DAC externe.

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

Sans même parler de comparaisons plus ou moins douteuses, ces manipulations constantes empêchent de profiter automatiquement de la meilleure qualité possible. C’est précisément le but de LosslessSwitcher : cette petite application, qui se niche dans la barre des menus, adapte la configuration de la sortie sonore aux caractéristiques du morceau diffusé.

Une petite coupure peut se faire entendre le temps du réglage, et la lecture de fichiers hi-res sollicite un peu plus le processeur, et donc la batterie des machines portables. Cette rustine logicielle ne pourra jamais respecter les conditions de l’App Store, aussi LosslessSwitcher est-elle offerte sur Github.

Contrairement à macOS, iOS peut adapter automatiquement la sortie sonore aux caractéristiques du morceau diffusé, à condition là encore d’utiliser le DAC approprié. La situation est plus confuse avec AirPlay, qui semble privilégier le flux AAC, alors qu’il serait capable d’envoyer un flux de qualité CD, comme si Apple avait raté quelque chose dans la configuration.


avatar Bigdidou | 

« La situation est plus confuse avec AirPlay, qui semble privilégier le flux AAC, alors qu’il serait capable d’envoyer un flux de qualité CD »

Ah, mais c’est super important, comme remarque.
Vous pouvez en dire plus ?
Ça me parle énormément (et ça me rassure, en fait) : je ne comprenais pas pourquoi il y a une différence parfois assez importante entre Deezer HiFi écoute directement sur mon baladeur audiophile et lorsque j’y écoute un flux provenant de l’iPhone via AirPlay.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Bigdidou : c’est… compliqué. Je suis en train de rebrancher des appareils pour tester. Je vais me concentrer sur Apple Music avec AirPlay 2, rien ne laisse entendre que ça concerne d’autres services.
avatar Mektoub | 

@Anthony

Selon moi Airplay 2 balance bien du lossless mais limité à 24/48 (ce qui est déjà très bien) que ce soit depuis l’iPhone/iPad ou AppleTV (qu’elle que soit la source : AppleMusic, Tidal, Qobuz, …)

La sortie HDMI de l’Apple TV est aussi (étrangement) limitée à 24/48 pour la Musique

Autre remarque: ce logiciel (que je vais essayer) semble un concurrent direct de BitPerfect qui est bien présent sur l’AppStore à 9,99€

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Mektoub : AirPlay tout court, oui, mais AirPlay 2 avec Apple Music spécifiquement, c’est plus compliqué. Apple semble avoir loupé un truc dans la config.
avatar Mektoub | 

@Anthony

Hmmm en effet
C’est documenté ici

https://audiophilestyle.com/ca/bits-and-bytes/apple-music-lossless-mess-part-2-airplay-r1026/

Énorme bug (surtout iOS)
Ces problèmes ont été identifiés il y a pratiquement un an déjà
Peut être que Apple les a sournoisement corrigés entre-temps ???

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Mektoub : c’est ce que j’aimerais vérifier.
avatar Merou13 | 

Et tjs rien pour écouter en High Res depuis un pc avec un Dac en usb ( ifi Audio) ?
Vais peut-être retourner à Tidal ou Amazon Music à force d’attendre.

avatar Bigdidou | 

@Merou13

« Et tjs rien pour écouter en High Res depuis un pc avec un Dac en usb ( ifi Audio) ? »

Non, effectivement, et je n’ai vu aucune annonce à ce sujet.
La rédaction, peut-être ?

Franchement, sur PC, je n’utiliserais pas Apple Music.
J’ai horreur de la version PC d’iTunes, en plus.
Tidal ou Amazon, oui.
Ou Deezer si, comme moi, le gain des hauts échantillonnages (au delà du simple lossless) t’échappent.
Pour moi, c’est vraiment le fournisseur idéal : lossless, application la moins merdique de celles que j’ai testées (même si elle est tres loin d’être parfaite) sur Android et iOS, très bonnes playlists.

avatar Merou13 | 

@Bigdidou

Je suis abonné à Deezer Hifi ( pour qq mois après un achat à la Fnac). Perso, je n’aime pas du tout l’application.

Si je devais prendre une appli pour écouter avec mon Dac sur Pc( si Apple ne le fait pas bientôt) , je retournerais sans doute voir du côté de Tidal ou Amazon car elles ont la possibilité de strapper l’étage carte son du pc, si bien que le Dac reçoit le flux original ( mode exclusif). Et là, le son n’a rien à voir car c’est le Dac qui le décode. Pour peu qu’on soit bien équipé la différence de son est gigantesque. Le jour et la nuit.

avatar marc_os | 

@ Merou13

> si bien que le Dac reçoit le flux original

C'est ce qui se passe normalement sur Mac depuis toujours et avec tous les logiciels, sauf visiblement avec Apple Music.
Les logiciels de son (enregistrement/restitution) comme Logic Studio ou Ableton LIve, et à priori aussi Audirva ou Tidal "ont un accès direct" au DAC.

avatar Merou13 | 

@marc_os

Oui oui. Mais là, je parlais de Pc.

avatar marc_os | 

@ Merou13

En fait je répondais surtout à ça :

> Si je devais prendre une appli pour écouter avec mon Dac sur Pc( si Apple ne le fait pas bientôt)

Ce qui laisse sous-entendre que tu pourrais mal tourner et passer sur Mac. 🙃
Et je voulais dire que "Apple le fait déjà".

avatar Bigdidou | 

@Merou13

« Perso, je n’aime pas du tout l’application. »

Je comprends.
Moi non plus, mais c’est celle qui lague le moins sur Android, je trouve. Enfin, en dehors de Spotify, mais pas de lossless, c’est niet pour moi.
Quoique : depuis quelques mises à jours, ça devient compliqué pour elle aussi.
Le problème, c’est qu’ils les transforment en usine à gaz, sans soucis des performances…
Ça passe sur des smartphones super puissants, sur des baladeurs audiophiles, c’est une autre histoire. Et comme c’est une niche, tout le monde s’en fiche.

avatar Bigdidou | 

Sinon, j’aime beaucoup ces présentations d’utilitaires. Le truc des écrans animés l’autre jour, celui là aujourd’hui, j’adore.

Vous pensez que vous allez continuer ?
La présentation des utilitaires comme ça, centaur toujours la première page que j’allais voir, quand je lisais encore la presse mac.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Bigdidou : « vous pensez que vous allez continuer ? » : comme depuis 1999 !
avatar Bigdidou | 

@Anthony

Chest plus frequent ne ce moment, je trouve, et c’est super !

avatar marc_os | 

« Les audiophiles les plus entêtés »
« On veut bien les croire »

C'est pas cool de dénigrer les audiophiles qui écoutent leur musique sur autre chose que des Homepod, des mini enceintes sans fil et ce genre de truc et qui ont investi dans du vrai matériel Hifi. 😡
Ce n'est pas parce que vous vous n'entendez pas de différence que c'est le cas de tout le monde !

avatar Bigdidou | 

@marc_os

« Ce n'est pas parce que vous vous n'entendez pas de différence que c'est le cas de tout le monde ! »

Ben, c’est comme l’homéopathie : pas facile à démontrer, quand même.

avatar MarcMame | 

@Bigdidou

"« Ce n'est pas parce que vous vous n'entendez pas de différence que c'est le cas de tout le monde ! »
Ben, c’est comme l’homéopathie : pas facile à démontrer, quand même."

———-
Ah si. Les tests abx le démontre assez facilement.
Reste à convaincre la plupart (pas tous heureusement) des audiophiles de se prêter à ce petit jeu qu’ils n’aiment pas beaucoup. 😅

avatar Bigdidou | 

@MarcMame

« Ah si. Les tests abx le démontre assez facilement. « 

Tu veux dire démontrer qu’il y a pas de différence ?
Disons que mon goût (intermittent) pour l’euphémisme ou la litote me fait dire que c’est difficile de montrer que le hires change quelque chose ;)

avatar MarcMame | 

@Bigdidou

"« Ah si. Les tests abx le démontre assez facilement. « 
Tu veux dire démontrer qu’il y a pas de différence ?"

—————
La plupart du temps, oui.

avatar Bigdidou | 

@MarcMame

« La plupart du temps, oui. »

Seulement la plupart du temps ?
Après, bon, du on multiplie les essais, on finit toujours par en avoir un qui fonctionne par hasard….

Et puis les tests avec un public randomisé représentant le public visé, en double aveugle, j’ai du mal à trouver.
Mais j’ai pas accès aux publications spécialisées (il en existe certainement).

avatar hdam1959 | 

@MarcMame

Du point de vue de la physique, il n’y a pas de différence entre le lossless qualité CD et le Hi-RES.

La seule différence réside dans quelque chose qui relève de la « spiritualité », pas de la science.

Mais j’ai bien conscience que c’est une opinion qui ne fait pas plaisir à entendre, particulièrement pour ceux qui ont fait de lourds investissements dans du matériel Hi-Fi haut de gamme.

avatar marc_os | 

@ hdam1959

> Du point de vue de la physique, il n’y a pas de différence entre le lossless qualité CD et le Hi-RES

Du point de vue de la physique, un signal échantillonné en 16 bits / 44,1 kHz, ce n'est pas la même chose qu'un signal en 32 bits / 192 kHz ou même plus.
Après, une fois converti en analogique, est-ce que l'oreille humaine est capable de percevoir la différence, vu ses limitations... physiques, rien n'est moins sûr.
Ceci dit, un son musical est plein de nuances, c'est un ensemble d'harmoniques, pas juste une simple sinusoïde, et toute la chaîne électronique sur le chemin du signal audio peut introduire des pertes. En théorie l'oreille humaine, même jeune ne peut pas percevoir de sons au delà de 20 kHz, d'où le choix des 44,1 kHz : D'après le théorème de Shannon, 40 kHz suffisent, mais Sony et Phlips ont pris un peu de marge, pour « empêcher l’aliasing au-dessus de 20 kHz », d'après ce site qui résume bien les motivations.
Pourquoi utiliser un échantillonnage supérieur comme par exemple 88,2 kHz ? Pas pour écouter des sons à 44,1 kHz, mais pour permettre d'avoir des DAC de meilleure qualité. Mais c'est sûr, ils ne sont pas donnés. Et sans une chaîne Hifi à la hauteur et des oreilles en à peu près bon état, ce n'est pas vraiment nécessaire.
A chacun de voir selon ses capacités auditives et son budget.

avatar hdam1959 | 

@marc_os

"Du point de vue de la physique, un signal échantillonné en 16 bits / 44,1 kHz, ce n'est pas la même chose qu'un signal en 32 bits / 192 kHz ou même plus."

Pas convaincu par cette idée. Ou disons plutôt que, vu les limitations de l’ouïe humaine, le format CD (44,1 kHz, 16 bit) reste le meilleur format pour la DISTRIBUTION de musique. Les formats « haute résolution » entraînent des contraintes énormes pour le matériel sans bénéfices audibles pour le consommateur. C’est du pur gaspillage. Mais il y a beaucoup d’argent à faire en convaincant le consommateur crédule qu’il va bénéficier d’une qualité audio « haute définition ».

avatar marc_os | 

@ hdam1959

> Pas convaincu par cette idée.

La physique, ce n'est pas une idée.

avatar hdam1959 | 

@marc_os

"Après, une fois converti en analogique, est-ce que l'oreille humaine est capable de percevoir la différence, vu ses limitations... physiques, rien n'est moins sûr."

En effet. C’est tout le problème.

avatar marc_os | 

@ hdam1959

> En effet. C’est tout le problème.

Problème ? Quel problème ?
Et comme je l'ai rappelé, avoir une source avec une résolution et un échantillonnage supérieur, ça permet d'avoir de meilleurs convertisseurs numériques / analogique car il traitent des données plus précises.

avatar hdam1959 | 

@marc_os

Le problème est qu’il est difficile de justifier une technologie gourmande en mémoire et en temps de processeur pour distribuer de la musique si, au final, l’auditeur ne fait pas la différence.
Contrairement à l’homéopathie, le Hi-Res n’est pas économique.

avatar marc_os | 

@ hdam1959

> Il est difficile de justifier une technologie gourmande en mémoire et en temps de processeur pour distribuer de la musique si, au final, l’auditeur ne fait pas la différence.

En théorie, oui.
Mais si tu écoutes via Apple Music sur l'ATV qui est limitée à du 48 kHz, Apple ne streame pas du 96k. Pas le temps là maintenant de rechercher la source, mais il me semble bien que Apple Music tient compte des possibilités du matériel utilisé. (Mac, iPhone, ATV).

Enfin, comparé au gaspillage du stream pour de la 4K qui ne choque personne, c'est peanuts. Tout est relatif.

avatar hdam1959 | 

@marc_os

Le format CD a été soigneusement choisi en rapport avec la physiologie de l’ouïe humaine. C’est le bon choix pour la distribution de musique.

Il y a de nombreux articles disponibles sur l’internet qui expliquent pourquoi le Hi-Res n’est pas une bonne idée. Non seulement il n’y a pas davantage audible pour l’utilisateur, mais même, ô surprise, potentiellement des effets néfastes pour la qualité sonore (liés en particulier à des distorsions d’intermodulation). Je pourrais essayer de les déterrer si nécessaire.

avatar hdam1959 | 

@hdam1959

"davantage"

d’avantage …

avatar Bigdidou | 

@hdam1959

« Je pourrais essayer de les déterrer si nécessaire. »

Ah, mais carrément.
Ça m’intéresse beaucoup, si c’est compréhensible et une source « serieuse ».

avatar hdam1959 | 

@marc_os

La différence, c’est qu’en vidéo la 4K se voit.
Le Hi-Res, c’est un peu comme si on vantait la vidéo « haute fréquence », avec des couleurs qui montent dans l’ultraviolet et au-delà. Je suppose qu’il y aurait des gens pour dire qu’ils voient la différence. 😂

avatar PahraDeHaske | 

Ah je me disais, aucune intervention pseudo scientifique pour le moment, ça a du être dur de lire tous ces commentaires et se retenir de ne pas poster quelque chose.

avatar Bigdidou | 

@PahraDeHaske

Rien compris, mais si tu le penses, c’est le principal.
Qu’appelles-tu un discours pseudo scientifique ?

avatar hdam1959 | 

@Bigdidou

Ha ha ! Exactement.

avatar koko256 | 

@marc_os

Et vous entendez la différence entre lossless cd et lossless hires sur la plupart des morceaux ou seulement certains ?

avatar marc_os | 

@ koko256

C'est quoi le "lossless hires" ?

Sinon, perso entre du 44/48 kHz et plus, je pense que je n'entendrais pas vraiment de différence. Faut dire aussi que je n'ai plus vingt ans. Ceci dit, je ne me suis jamais amusé à passer mon temps à faire de grandes comparaisons concernant l'échantillonnage. Déjà pour le faire, il faut avoir des sources avec des genres musicaux à différents formats et y passer du temps. Ou alors faudrait que je génère un son simple avec plusieurs harmoniques et que je ressorte mon oscilloscope Tektronix pour le brancher en sortie. 😎
Une fois on a passé du temps chez mon cousin à comparer des DACs, et en vérité, si parfois je pensais entendre de minimes différences, il m'état difficile de dire quelle était ma préférence. En plus, les enceintes utilisées n'étaient pas les meilleures à mon avis pour ce genre de comparaison...

avatar Bigdidou | 

@marc_os

« Une fois on a passé du temps chez mon cousin à comparer des DACs, et en vérité, si parfois je pensais entendre de minimes différences »

Ah, la, par contre, c’est pourtant comme les casques.
Ils peuvent être très typés avec une différence évidente et même saisissante, surtout au casque.

avatar marc_os | 

@ Bigdidou

> surtout au casque

Comme je le disais, le test a été fait avec la chaîne* de mon cousin, l'objectif étant l'écoute via une chaîne avec enceintes dans un séjour, et les enceintes de mon cousin étaient à mon avis tout étant quand même très bonnes pas suffisamment performantes (moins que les miennes AMHA 😇, et pourtant il y a mieux que les miennes) pour ce genre de test. Le plus flagrant étant un manque de basses. De plus, si les enceintes ne sont pas assez précises dans les aigus, ça peut "les lisser" un peu et du coup ça lisse aussi les différences.

Concernant les casques audio, j'ai choisi un casque fermé pour ne pas gêner mon entourage, le plus neutre possible, à savoir un Audio Technica. Peut-être un peu trop "incisif" dans les aigus, mais mon budget était limité.

PS: Concernant la coloration apportée par différents matériels, je suis "contre", je choisis toujours le son le plus neutre possible. Donc en particulier, pas de "boom boom" chez moi. 😎

(*) La source était un MBP avec Audirvana.

avatar Bigdidou | 

@marc_os

« je choisis toujours le son le plus neutre possible. »

Donc tu expliques en fait que tu n’entends pas de différences avec un matériel sélectionné pour se ressembler ;)
C’est sûr que là…

Coloration ne veut pas dire boum-boum nécessairement, en plus, tu le sais bien.
Ça peut être chaud, plus froid, mettre en avant certains medium, donc une voix plus présente, ou au contraire, bref, la palette est infinie.
Un son neutre, pour un utilisateur final dont les oreilles et le traitement de l’information ne le sont pas, c’est une chimère.

avatar marc_os | 

@ Bigdidou

> Coloration ne veut pas dire boum-boum nécessairement, en plus, tu le sais bien.

C'est pourquoi j'ai écrit "en particulier". 😉

> Un son neutre, pour un utilisateur final dont les oreilles et le traitement de l’information ne le sont pas, c’est une chimère.
...
> Ça peut être chaud, plus froid

Euh... chimère ou pas chimère ?

Je ne veux pas de son "plus chaut ni plus froid", je veux un son qui ressemble le plus possible à ce que j'entends (ou pourrais entendre) avec les mêmes oreilles en concert (surtout pour le classique ou le jazz).
Et ça s'entend.

avatar Bigdidou | 

@marc_os

« Je ne veux pas de son "plus chaut ni plus froid", je veux un son qui ressemble le plus possible à ce que j'entends (ou pourrais entendre) avec les mêmes oreilles en concert (surtout pour le classique ou le jazz). »

Tu es drôle ;)
Même façon de faire : tu pars de généralités, puis tu veux avoir raison avec des situations très particulières.
Sans compter que pour le coup, pour avoir une sensation qui se rapproche vaguement d’un concert avec un casque ou une chaîne hifi à deux enceintes vaut mieux précisément traiter le son.
Quant à l’aspect ‘neutre’ d’un son de concert, faut m’expliquer… À la rigueur un orchestre, ou une petite formation acoustique dans une petite salle, et même là…

On dirait un syndrome de l’ingénieur du son qui imagine que la musique ça n’est que du son écouté par des robots aux oreilles standardisées :D
Et que l’artiste aurait une totale maîtrise du son, ce qui en concert, en plus, comment dire…
C’est une blagounette, hein ?
On a le droit d’avoir chacun une conception de ce qu’est la musique et de l’écouter comme on veut.

Après, on se rejoint peut être sur un truc : la musique, c’est avant tout les concerts, en live. Je veux dire en y étant.
C’est impossible de mon point de vue d’être aussi ému et pris par la musique qu’en concert.

avatar marc_os | 

@ Bigdidou

> Quant à l’aspect ‘neutre’ d’un son de concert, faut m’expliquer…

Concert sans amplification par sono dans petite salle.

A part des endroits comme la Cité de la Musique, je ne fréquente que rarement les grandes salles*. Je suis allé deux fois à un concert à Bercy. La première fois c'était un concert de classique car un ami chantait dans les cœurs, une horreur du point de vue acoustique. La deuxième fois, c'était pour NTM. No comment. Si : Bouchons d'oreilles indispensables. Et le Zénith, une fois, plus jamais.

> pour avoir une sensation qui se rapproche vaguement d’un concert [...] vaut mieux précisément traiter le son

C'est fait en studio.
Je préfère ne pas rajouter de "coloration" hasardeuse chez moi.

> On a le droit d’avoir chacun une conception de ce qu’est la musique et de l’écouter comme on veut.

Je n'ai pas dit le contraire et je ne fais qu'exprimer mes habitudes et mes goûts.

(*) Ensuite il y a aussi les festivals. Mais les attentes sont tout autres pour moi. Du moment que l'ingé son fait bien son travail et qu'on entend tout ceux qui sont sur scène...

avatar Bigdidou | 

@marc_os

« Je n'ai pas dit le contraire et je ne fais qu'exprimer mes habitudes et mes goûts. »

Je disais ça pour moi ;)
J’ai tendance à m’enflammer, alors je regoupille, sinon, j’ai plus de relations sociales en dehors de gens faits comme moi et ça finit par me gonfler.

« A part des endroits comme la Cité de la Musique, je ne fréquente que rarement les grandes salles* »

« Concert sans amplification par sono dans petite salle. »

Oui, donc, tu as une expérience limitée difficilement généralisable.
J’aime les deux (grandes et petites salles, acoustique et gros son), tout dépend pour quelle musique et quelle ambiance.

Les « grandes salles » ne sont au fond pas si grandes et des petites ou moyennes salles peuvent avoir une acoustique degueulasse. Je suis toujours étonné par exemple quand je lis la bonne acoustique de La Cigale ou des Folies Bergères. Je la trouve détestable.

« C'est fait en studio. »
L’expérience montre que non, ou alors très mal, ou alors des trucs particulier que j’écoute pas (la plupart du jazz sauf niches particulières).

avatar marc_os | 

@ marc_os

> C'est quoi le "lossless hires" ?

Je m'auto-réponds, car je viens juste de tilter qu'il s'agit du "HiRes".
Pourquoi ne pas dire simplement "haute résolution" ? Bref.

avatar koko256 | 

@marc_os

Lossless hi-res dixit l'article : "la fréquence d’échantillonnage de la sortie sonore des Mac est bloquée à 44,1 kHz, alors que les fichiers lossless sont proposés jusqu’à 48 kHz, et que les fichiers hi-res peuvent atteindre 96 voire 192 kHz". Je pense qu'il y a plus de bits aussi (96 au lieu de 24).
L'utilitaire présenté permet de lire en hi-res lossless au lieu du low-less lossless Je pense que c'est de cette différence que se moque Anthony de MacG. Mais je reste persuadé que certains entendent la différence, notamment quand il y a beaucoup d'instruments comme dans une symphonie.

avatar Bigdidou | 

@koko256

« Je pense qu'il y a plus de bits aussi (96 au lieu de 24). »

Moi, je me dis qu’à cette quantité de bits, on doit de toute façon plus sentir les autres.

« Mais je reste persuadé que certains entendent la différence, notamment quand il y a beaucoup d'instruments »

C’est ça : les instruments, c’est les bits. Plus y a d’instruments, plus faut de bits pour les entendre.
D’ailleurs, en jargon classique, une symphonie, on appelle ça une partouze, c’est pas pour rien.

avatar marc_os | 

@ marc_os

> Lossless hi-res dixit l'article

C'est votre formulation "hires" totalement inhabituelle qui m'avait perturbé.
Cf. mon "auto-réponse" juste au dessus-de la votre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR