Orange va engager son plan de transition du cuivre à la fibre

Florian Innocente |

Orange s'apprête à détailler son plan de fermeture du réseau télécom en cuivre dont 21,5 millions de lignes sont encore utilisées en France. L'opérateur va se donner jusqu'à 2030 pour désactiver ce réseau, récupérer les lignes et basculer les abonnés sur la fibre optique. Plusieurs raisons sont avancées à ce démantèlement d'une infrastructure vieille d'un demi-siècle.

Raisons technologiques d'une part puisque si le cuivre a pu ouvrir la voie à un plus haut débit avec l'ADSL, il n'est plus de taille face à la fibre optique dont les capacités sont devenues cruciales pour les services en ligne et a fortiori lorsqu'ils sont partagés par toute une famille. Ensuite l'interconnexion entre l'ancienne et la nouvelle génération de réseau est complexe et coûteuse, explique Michel Combot, directeur général de la Fédération française des télécoms, dans Le Monde : « Payer pour deux réseaux est une hérésie économique ».

Raisons financières aussi pour cette technologie qui pèse pour 500 millions par an dans les charges d'exploitation d'Orange. Il y a ce coût de l'interconnexion mais aussi celui de la dépense énergétique — trois fois plus élevée pour le cuivre de l'ADSL face à la fibre — ou encore le coût foncier de milliers de centraux téléphoniques. À l'inverse, le dégroupage — facturé aux autres opérateurs — rapporte environ 2 milliards par an à Orange, bien que le montant aille en décroissant au fil de la montée en charge de la fibre (13 millions d'abonnés sur 32 millions d'habitations prêtes à la recevoir).

Le projet tel que doit le présenter aujourd'hui Orange prévoit une extinction par régions et par étapes jusqu'en 2030. Il va falloir de la pédagogie pour expliquer l'inéxorabilité de ce changement auprès de certains abonnés — et plus encore ceux dépourvus de mobiles — qui se satisfont parfaitement de leur ligne cuivre ou d'un abonnement ADSL. Sachant qu'en outre la fibre sera soumise aux risques de coupures électriques, contrairement à la vieille ligne cuivre et son téléphone au bout.

Ce pourrait être aussi l'occasion d'une compétition relancée dans les démarchages des uns et des autres pour décrocher de nouveaux abonnés à la fibre, sans parler des escroqueries que ce genre de grands changements ne manquent pas de générer.

D'autres questions restent posées, comme l'avenir du service universel des communications électroniques. Orange n'y est plus tenu depuis 2020 mais il avait prolongé cette obligation de service jusqu'en 2023. Enfin il y a le coût du démontage du réseau cuivré. Un fardeau financier dont ne veulent pas entendre parler les autres opérateurs — ça pourrait être une augmentation temporaire du tarif de dégroupage, comme l'a suggéré l'Arcep — qui estiment que le réseau appartenant à Orange, c'est à lui d'en assurer les frais d'entretien ainsi que le coût du retrait jusqu'au bout.


avatar pagaupa | 

Ça promet...
Entre la volonté et le terrain... on n’y est pas...

avatar oomu | 

@pagaupa

?

ben si on y est:

- le gouvernement veut le faire et la France le fait
- Orange (avis perso: je nationaliserai Orange et la renommerai "France Telecom" pour rappeler de quel pays on parle et de quel but il s'agit) travaille depuis qq années à la fin du cuivre

- y a d'importants usage de réseaux cuivres à travers le pays : alarmes, réseaux industriels, compteurs, etc.

- vu qu'il faut alimenter via EDF (tiens, un autre truc que je sanctualiserai en le sortant du marché privé et anéantirai tous les nouveaux entrants et fusionnerai enedis sous le nom de hm.. réseau d'électricité de France) le routeur internet de l'abonné il est important que cela aille de paire avec le réseau GSM/4G/5G pour donner de la redondance en cas de coupure électrique dans la maison

2030 est ambitieux.

Je sais bien qu'un jeune / aigri / vieux cancéreux, quadra pressé avec cheveux dans le vent pendant que son crypto-portefeuille monte à la hausse de la croissance du top veut que tout se déroule en 6,9 secondes mais c'est un tort.

Prudence, calme et sérénité.

(je remarque que la semaine dernière, orange a raccordé en fibre les locaux technique de quartier de mon village Corse, autant dire que de mon point de vue, c'est quasi fini :) )

-
Vivement le déploiement du réseau à anti-particule quantique à 1peta/s de 2089 ! (pour la diffusion des holo-réseaux qui seront primordiaux pour le développement économique de la Lune et ses fermes à cryptobouffe)

avatar narugi | 

@oomu

Pour quelle raison souhaites-tu re nationaliser ces entreprises qui au demeurant fonctionnent très bien. Orange se plaint que son expansion soit fragilisée à cause de l’interventionnisme de l’État et donc de fonctionnaires qui ne connaissent rien au monde des affaires.

avatar Dimemas | 

@narugi : c'est clair, moi aussi je me le demande.
Pourquoi ne pas privatiser un tas d'entreprises en lien avec l'état...

avatar MarcMame | 

@narugi

"Pour quelle raison souhaites-tu re nationaliser ces entreprises qui au demeurant fonctionnent très bien."
——
C’est vrai que les EPR et les 42 Milliards de dettes d’EDF fonctionnent très bien.

avatar Tomtomrider | 

@MarcMame

Ben ouais. L’état a stoppé la filière nucléaire par idéologie, bloqué les prix de l’électricité par électoralisme et demande des dividendes parce que pourquoi pas vu qu’il est incapable de réduire les dépenses. Alors pas sûr qu’EDF soit bien responsable de tout

avatar CorbeilleNews | 

@narugi

Fonctionnent bien a quel prix et font vivre combien de foyer ???

A qui profite ces privatisation ? Si ce n’est à leur dirigeants ? Qui bien sûr eux peuvent se permettre d’exploiter la main d’oeuvre pas cher, jetable et corvéable

C’est sur les privatisations ca marche mieux, mais pour qui

Ah ces nantis qui veulent faire d’un pays leur terrain de jeu avec leur esclaves parce qu’ils sont plus doués dans leur domaine que les autres !!! C’est beau l’humanité…

Je me demander parfois pourquoi il n’aurait pas fallu laisser le marché s’épurer de lui même au printemps 2020, puisqu’il faut tant aller dans ce mode d’économie de marché… 🤨

Et ceux qui crachent sur les aides pour les plus démunis, se sont-ils plaint des facilités mises en place pour maintenir leurs sociétés à flot pendant les multiples confinements ??? …

avatar ys320 | 

@CorbeilleNews

Tout un programme, un régime même. C’est vrai qu’en Chine il n’y a aucune exploitation de l’homme par l’homme. Si tu es ici c’est que tu as au moins un ibidule. Tu es donc ton propre nanti😂

avatar CorbeilleNews | 

@ys320

Et en quoi avoir un ibidule est incompatible ? On ne peut quasiment plus faire sans !

Je ne le change même pas tous les 5 ans

Et si vous connaissiez la consommation du reste (ordi, voiture et autres) on est largement au delà des 10 ans !!!

avatar PhilippeNC | 

@CorbeilleNews

Trop hâte de passer à la privatisation du ramassage des ordures à Toulouse.
Après 6 semaines sans ramassage, les pauvres exploités voulaient 34 jours de congés supplémentaires pour passer de 25h hebdo à 35h.
Et bien sûr, à la fin de la grève, on a débarrassé en priorité certains qui voyagent en permanence en BMW X6, ne paient pas les taxes d’habitation, foncières, l’électricité et l’eau sont gratuites, avec des aires de stationnement gratuites. Le citoyen lambda lui on s’en fout, c’est un nanti puisqu’il s’est bougé pour avoir une situation et gagner sa vie, il est là pour être racketté et payer des taxes d’enlèvement des ordures

avatar CorbeilleNews | 

@PhilippeNC

Vous avez des sources ? Je serais curieux de les lire

Edit : finalement ils ont eu 11 jours, pas de quoi ruiner les administrés

Merci

avatar PhilippeNC | 

@CorbeilleNews

Les sources vous les cherchez très bien vous mêmes mais curieusement vous n’en avancez aucune quand vous déclarez « ils n’ont pas ruiné les administrés »
Oui ils ont obtenu 11 jours mais il faut bien lire ILS VOULAIENT ne signifie pas ils ont obtenu.
Donc service à privatiser comme bien d’autres la SNCF en tête. Ou mieux à mettre en concurrence : le client verra l’efficacité du service public et pourra choisir selon ses priorités.

avatar CorbeilleNews | 

@PhilippeNC

Oui j’ai trouvé après, mais je vous assure qu’il n’y avait aucune animosité en vous demandant des sources

C’est assez réducteur mais c’est symptomatique de notre société de juger rapidement :

On voit le gain apporté par les privatisations mais pas les conséquences qui sont les emplois précaires, et donc une économie qui fini par s’effondrer. C’est un peu du populisme que de céder aux sirènes

avatar Bigdidou | 

@CorbeilleNews

“Et ceux qui crachent sur les aides pour les plus démunis, se sont-ils plaint des facilités mises en place pour maintenir leurs sociétés à flot pendant les multiples confinements ??? …”

Loin de moi l’idée de cracher sur les aides aux plus (ou même moins) démunis, mais si je devais le faire, je serais pour les aides aux entreprises afin d’éviter, précisément, de créer plus démunis, ceci dit ;)

Les deux types d’aide me conviennent…

avatar CorbeilleNews | 

@Bigdidou

Des aides aux entreprises ce serait comme du communisme non selon la définition de certains ici 😜

Et puis ce serait sous conditions de CA non truqués par les exils fiscaux

Toujours stupéfait des aides données a des multinationales ou des personnes qui gagnent plus de 2500 euros pour défiscaliser et faire grimper les tarifs de l’immobilier pour les primo accédants ou plus démunis

Finalement ils finissent par payer bien moins que ceux pour quoi ils se plaignent !!!

avatar Bigdidou | 

@CorbeilleNews

“Des aides aux entreprises ce serait comme du communisme non selon la définition de certains ici 😜”

Quoique quand la leur est concernée, bizarrement, ça change.
La crise Covid a subitement rendue à la droite cette idée supportable :D

avatar CorbeilleNews | 

@Bigdidou

"La crise Covid a subitement rendue à la droite cette idée supportable :D"

Et oui comme quoi quand le vent tourne …

avatar Bigdidou | 

@CorbeilleNews

“Et oui comme quoi quand le vent tourne …”

…les principes pètent.

avatar CorbeilleNews | 

@Bigdidou

😂👍🏻

avatar Derw | 

@Bigdidou

« mais si je devais le faire, je serais pour les aides aux entreprises afin d’éviter, précisément, de créer plus démunis, ceci dit ;) »

D’un point de vue théorie économique, c’est une idée intéressante défendue par la droite (1er de cordée, ruissellement…) et mise en pratique aussi par la gauche (CICE). Le problème c’est qu’apparemment cela ne fonctionne pas (CICE). L’argent injecté dans les entreprises « ruisselle » beaucoup plus vers les patrons et les actionnaires que vers les employés…

avatar Bigdidou | 

@Derw

Je crois pas du tout, mais alors pas du tout au ruissellement.
Ne serait ce que devant ton argument de l’échec du cice et parce que si nous étions capable de partager spontanément les richesses, ça se saurait.
Je me dis beaucoup plus prosaïquement qu’une entreprise en faillite est une entreprise qui n’embauche plus, ne paie plus de charges et, bref ne joue plus son rôle économique et social … ;)

avatar Derw | 

@Bigdidou

Ok, donc si je comprends vos propos, vous défendez les aides aux entreprises uniquement dans le cadre de « sauvetage », avant qu’une entreprise soit obligée de déposer le bilan. Ai-je bien compris ?

avatar Bigdidou | 

@Derw

Voui

avatar Derw | 

@Bigdidou

Ok, très bien.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

« Je crois pas du tout, mais alors pas du tout au ruissellement. »

Qui n’est pas réellement une théorie économique mais plutôt une pensée magique de politiques et de bonimenteurs 😉

avatar totoguile | 

Le gros problème de la fibre, c'est la multitude des points de mutualisation (ces armoires de rue) et tous les divers techniciens qui peuvent y intervenir.
Ok pour fibrer, mais un peu de rationalité ferait du bien :
- on revient aux "centraux" télécoms (i.e. les actuels NRA) et seulement 1 entreprise (Orange ?) pour effectuer la connexion fibre.
Là c'est juste le bordel.

avatar Nesus | 

@totoguile

Plus simple encore. On fait comme dans l’électricité. Un pour gérer le réseau et qui facture à ceux qui font des offres commerciales. Simple et efficace. Car oui, les armoires sont une honte de la nation qui posent et continueront de poser problème.

avatar Lucas | 

@Nesus

Mille fois oui pour reprendre le bon modèle de l’électricité et du gaz (dans l’hypothèse où l’on reste dans un marché avec plusieurs opérateurs en concurrence) : créer un « TRDF » ou « Télécommunications Réseau de France » à l’instar de GRDF et de ERDF (Enedis), qui aurait le monopole public collectif et neutre de l’installation et du raccordement de la fibre et du cuivre, non seulement pour le client final — éliminant ainsi toutes ces horreurs de débranchement sauvage par des techniciens concurrents pressés et malveillants — mais aussi pour l’installation des câbles, afin d’arrêter l’hérésie d’avoir soit moins de choix entre les opérateurs (des fois on n’en a que deux, voire un) soit de multiples tuyaux différents qui démultiplient les coûts, les délais et les ressources nécessaires.

Les opérateurs paieraient un forfait pour accéder à l’habitation qui leur demandent un abonnement, et contribueraient proportionnellement au financement des installations de TRDF, via évidemment en bout de course la facture des usagers… je ne sais pas comment cela fonctionne exactement pour ERDF/GRDF mais ça doit globalement être ça.

D’ailleurs ça pourrait tout à fait être une filiale indépendante de Orange, comme ERDF est une filiale de EDF, pour un transfert des activités de France Telecom vers TRDF et avec neutralité économique, si ça permet de partager intelligemment les ressources et les compétences. Orange a toujours en partie ce rôle d’acteur central qui simplement distribue aux autres une partie de son pouvoir, comme EDF.

Et dès lors que ce n’est plus une quête de rentabilité mais de service public, on pourrait rêver que les zones rurales soient beaucoup mieux desservies et traitées, comme aujourd’hui elles ont toutes accès à l’électricité et au téléphone fixe cuivré (même la toute petite ferme hors d’usage qui n’est pas sur les cartes, sans route goudronnée ni ligne de train à proximité et qui n’a pas la télé, elle a l’électricité et le téléphone depuis toujours, dans ma famille qui l’a désertée depuis une génération ou deux).

Bref, à bas l’anarcho-capitalisme des opérateurs et vive Télécommunications Réseau de France !

> @totoguile : « Le gros problème de la fibre, c'est la multitude des points de mutualisation (ces armoires de rue) et tous les divers techniciens qui peuvent y intervenir.
Ok pour fibrer, mais un peu de rationalité ferait du bien :
- on revient aux "centraux" télécoms (i.e. les actuels NRA) et seulement 1 entreprise (Orange ?) pour effectuer la connexion fibre.
Là c'est juste le bordel.

@Nesus
Plus simple encore. On fait comme dans l’électricité. Un pour gérer le réseau et qui facture à ceux qui font des offres commerciales. Simple et efficace. Car oui, les armoires sont une honte de la nation qui posent et continueront de poser problème.

avatar totoguile | 

ce que tu décris, c'est ce qu'il y avait "avant" avec l'ADSL. Les opérateurs payent pour l'accès à la prise un fee tous les mois, Orange est en charge du cablage et du support.
Certains opérateurs poussent pour revenir à ce modèle, avec peut-etre cette fois-ci une entreprise "commune" ou tous les opérateurs mettraient leurs fibres déployées dans le pot commun.

avatar totoguile | 
avatar stahl_ | 

Il y a déjà des points « centraux », comme vous dites, pour la fibre, ce sont les NRO (Nœuds de Réseaux Optiques).
Malheureusement j’ai bien peur que vous soyiez obliger de supporter les armoires PMZ et leurs ouvertures par divers techniciens

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"renommerai "France Telecom" pour rappeler de quel pays on parle et de quel but il s'agit"

Dans ce cas tu pourrais même aller jusqu’à réintroduire les accents à Télécom 🤩

avatar frankm | 

@oomu

Voici mon cas, qui n’est pas unique : il y a un regard FT enseveli dans l’espace public. Inutile de dire qu’aucun opérateur, qui profite bien des installations publiques, se sent concerné pour passer la fibre.
On se dit, de toutes façons à la fin du cuivre, ils n’auront pas le choix. Et bien voici comment ça va se passer, ce sera l’Etat qui effectuera les travaux publics et les offrira aux opérateurs privés.
Donc oui à l’époque de France Télécom ça aurait traîné administrativement, mais les travaux auraient été faits.

avatar docdav | 

@oomu
T’as du bol.
Je suis à 2 kms du centre de lyon, en pleine ville, en maison, sans aucune difficulté technique et pourtant depuis 2 ans c’est en cours…pour toute une rue.

avatar claude72 | 

@ docdav

Il y a 3 ou 4 ans j'ai surpris une discussion entre 2 personnes où l'une expliquait à l'autre que Orange "en ce moment" préfère fibrer prioritairement les campagnes et autres zones mal desservies dans lesquelles le réseau ADSL est presque inexistant ou ne fonctionne pas bien à cause de distances trop importantes entre les usagers et le central (puisque l'un des avantages de la fibre est que la connexion est beaucoup moins dégradée par la distance)…
… en délaissant volontairement un peu et "pour le moment" les villes qui sont déjà couvertes par l'ADSL et dans lesquelles en général la connexion fonctionne correctement à des vitesses acceptables et utilisables.

En clair, en ce moment c'est priorité aux plus démunis et aux plus mal lotis, ce qui explique que le oomu dans le fin fond de sa campagne corse à la limite de la zone blanche ignoré par le téléphone (et par le moteur à explosion) a déjà la fibre, alors que toi qui est en ville et qui bénéficie actuellement d'une bonne connexion ADSL tu vas devoir attendre encore un peu.

avatar Albator1138 | 

@ oomu

> Vivement le déploiement du réseau à anti-particule quantique à 1peta/s de 2089

C'est une vitesse un peu faible mon général. J'irais plutôt lorgner du coté des tachyons.

avatar IceWizard | 

@Albator1138

« C'est une vitesse un peu faible mon général. J'irais plutôt lorgner du coté des tachyons. »

La solution ultime c’est l’intrication quantique !

avatar Tomtomrider | 

@IceWizard

Ah oui pas bête

avatar Bigdidou | 

@oomu

“Je sais bien qu'un jeune / aigri / vieux cancéreux, quadra pressé avec cheveux dans le vent pendant que son crypto-portefeuille monte à la hausse de la croissance du top veut que tout se déroule en 6,9 secondes mais c'est un tort.”

Tu exagères, comme toujours.
Pour les pizzas, je tolère jusqu’à 30 secondes.

avatar fousfous | 

Vu le cours du cuivre je suis pas sûr qu'orangé perde de l'argent lors du démantèlement.
Et ça va fonctionner comment pour ceux qui n'ont que un téléphone avec l'abonnement qui date d'il y a 50 ans?

avatar oomu | 

@fousfous

"Vu le cours du cuivre je suis pas sûr qu'orangé perde de l'argent lors du démantèlement."

ben faut nourrir les techniciens et prestataires qui vont faire le travail et éventuellement mettre à niveau des locaux techniques.
Certes, j'étais plutôt partisan du fouet, mais les gens sont des bisounours de nos jours...

"Et ça va fonctionner comment pour ceux qui n'ont que un téléphone avec l'abonnement qui date d'il y a 50 ans?"
Ben ils seront mis à niveau vers de la téléphonie IP sur fibre...

avatar IceWizard | 

@fousfous

« Et ça va fonctionner comment pour ceux qui n'ont que un téléphone avec l'abonnement qui date d'il y a 50 ans? »

Quand mon immeuble a été fibré, les vieilles personnes n’utilisant pas Internet ont eu un petit boîtier pour connecter leurs téléphones dessus, de manière transparente. Cela n’a rien changé à leurs habitudes.

avatar hairsplitter | 

Ils seront morts ou en EPAD. :-))

avatar gattuz | 

Il serait temps. Immeuble collectif fibré officiellement depuis novembre avec plaque déposée à l’entrée, orange est incapable de me proposer l’abo fibre correspondant.

avatar oomu | 

@gattuz

qu'en a dit le syndic et l'assemblée des propriétaires ?

Généralement, les opérateurs dont orange n'ont qu'une seule envie: vous toucher et vous vendre du super-abonnement et plein plein plein de services associés... hmmMMM y a bon sousous d'abonnés.

avatar monsieurg33K | 

@gattuz

Il y a un délai de 3 mois je crois entre la plaque et la possible souscription

avatar cosmoboy34 | 

@monsieurg33K

Voire 6 ça dépend

avatar gattuz | 

@monsieurg33K

C’est ce que l’on m’a indiqué au syndic. Merci

avatar jchirac | 

@gattuz

Personnellement, ça a prit 2 ans pour moi en ville entre la pose de la plaque et le raccordement effectif.

Et dans ma maison secondaire à la campagne, mes deux voisins de part et d’autre ont pu souscrire mais pas moi, car orange ne trouve soit-disant pas mon adresse. Alors que j’ai déjà un abo chez eux et que l’adressage a été fait correctement par la mairie.

avatar gattuz | 

@jchirac

Hallucinant 😱

Pages

CONNEXION UTILISATEUR