Kernel Panic #14 : TousAntiCovid, stop ou encore ?

Mickaël Bazoge |

En attendant que la campagne de vaccination porte ses fruits, l'application TousAntiCovid — anciennement StopCovid — fait partie de la stratégie du gouvernement pour lutter contre la COVID-19. Après des débuts difficiles, l'app a fini par se faire une place dans le dispositif sanitaire.

Alors que nous avons encore devant nous plusieurs semaines (mois ?) compliquées, les pouvoirs publics continuent de miser sur l'application de traçage des contacts TousAntiCovid. Avec quasiment 13 millions de téléchargements, l'app combine désormais outil de protection personnel avec hub d'informations sur la pandémie.

Pour parler de TousAntiCovid et plus largement du rôle de la technologie dans la gestion de la crise sanitaire, Kernel Panic a invité Eric Bothorel, député En Marche des Côtes-d'Armor et qui a participé de près à l'élaboration de l'application. Christophe Laporte, patron de MacGeneration, rejoint aussi la conversation.


avatar nicob789 | 

Moi comme j’installerai jamais cette daube du régime dictatorial je risque pas de pouvoir mettre les pieds dans un lieu public avant longtemps s’ils imposent de l’installer 🤷‍♂️

avatar YuYu | 

@nicob789

Daube, je suis d’accord.
Régime dictatorial c’est peut-être un peu exagéré non ?

avatar jmquidet | 

@YuYu

Merci de ta remarque… en effet @nicob789 devrait aller faire un tour en Ukraine, Turquie et autres Syrie ou Lybie…
Et c’est clair que l’indiscipline des Gaulois leur a valu… Alésia !

avatar Sindanárië | 
avatar daxr1der | 
[Modéré. MB]
avatar Sindanárië | 

@nicob789

"Moi comme j’installerai jamais cette daube du régime dictatorial je risque pas de pouvoir mettre les pieds dans un lieu public avant longtemps s’ils imposent de l’installer 🤷‍♂️"

👍🏽👍🏽

avatar kinon | 

@nicob789
"régime dictatorial"
Rien que ça ça décrédibilise tout ce que tu peux dire après.

avatar Sindanárië | 

@kinon

" "régime dictatorial"
Rien que ça ça décrédibilise tout ce que tu peux dire après."

💭(Dit le chien qui lui court après...)

avatar kinon | 

@nicob789

Si on suivait ton délire le résultat serait une circulation massive du virus, certes assez peu grave pour les jeune...au départ.
Mais ce type de virus mute d'autant plus qu'il se multiplie. L'apparition de mutants de plus en plus virulents deviendrait d'autant plus probable.
La roulette russe pour les jeunes aussi.

avatar Spinaker | 

@nicob789

On peut faire semblant de défendre un fantasme démocratique, et on peut aussi agir en responsabilité.
Seuls, nous ne sommes pas.

avatar Florent Morin | 

Je ne vais pas revenir sur l’ensemble des faux qui ont été présentés comme véritables arguments.

Nos précédents articles ressassent les faits, en s’appuyant sur des sources datées.

Jusqu’à preuve du contraire, la science s’appuie sur les faits et non sur la foi en des propos politiques.

Et non, la science n’est pas un truc de geeks : dire ça, c’est juste une pauvre technique apprise dans les concours de joute verbale à l’ENA pour dévaloriser le propos de son interlocuteur.

Mais si toutes les décisions ont ainsi été prises grâce à la foi en des propos politiques bien appuyés, ça explique bien des choses.

avatar kinon | 

@FloMo

"Jusqu’à preuve du contraire, la science s’appuie sur les faits et non sur la foi en des propos politiques."

1/ la science ne connait pas tout (et c'est peu dire) sur ces virus
2/ Si on ne devait s'appuyer que sur des faits scientifiques cela aboutirait au blocage complet de l'activité économique car sans vaccin ou remède on ne peut rien d'autre que le confinement pour arrêter l'épidémie.
3/ Ou on accepte de laisser mourir sans même essayer de les soigner les plus de 60 ans (car laisser les jeunes vivre sans contraintes c'est forcément saturer les urgences en deux semaines )
4/ Sion accepte de laisser circuler librement le virus on accepte de vois des mutation multiples se produire avec le risque d'un mutant plus encore virulent ou mortel.

Constater des faits et ne conserver que ceux qui vont dans le sens de ce que l'on souhaite ou sans envisager les conséquences c'est tout sauf scientifique.

Bref le tout science n'est pas la solution en l'absence de remède ou vaccin. aucune solution parfaite n'existant seuls les compromis sont envisageables.

avatar Sindanárië | 

@kinon

"Constater les faits et ne conserver que ceux qui vont dans le sens de ce que l'on souhaite ou sans envisager les conséquences c'est tout sauf scientifique.
"

Personne de nos jours n'ignore qu'une dysharmonie des corps astraux contient l'abstraction mathématique de l'identité phénoménologique qui constitue en soi l'essence de sa propre identité.

Il faut bien prendre en considération le fait avéré que la médiumnité n'est que l'expression du théorème de Gödel appliqué aux forces paranormales.

C'est ainsi que la vérité de l'hypothèse du continu ferait loi de ce que l'excès dans le multiple n'a pas d'autre assignation que l'occupation de la place vide, que l'existence de l'inexistant propre du multpile initial.

avatar Florent Morin | 

@kinon

C’est l’illustration parfaite de mon propos.

> 1/ la science ne connait pas tout (et c'est peu dire) sur ces virus

En effet. D’ailleurs, les scientifiques le reconnaissent.

Ce n’est pas pour autant que les politiques plein d’aplomb ont raison. Ce n’est pas parce qu’on ne doute pas qu’on a raison.

> 2/ Si on ne devait s'appuyer que sur des faits scientifiques cela aboutirait au blocage complet de l'activité économique car sans vaccin ou remède on ne peut rien d'autre que le confinement pour arrêter l'épidémie. Ou on accepte de laisser mourir sans les soigner les plus de 60 ans (car laisser les jeunes vivre sans contraintes c'est forcément saturer les urgences en deux semaines )

Alors ça, c’est une bonne vieille technique : affirmer une vérité empirique sans s’encombrer des faits.

La chancelière allemande est une scientifique et c’est la science qui a en premier lieu orienté ses choix. L’Allemagne ne va pas moins bien que la France, malgré une position géographique et démographique moins opportune.

L’exemple opposé, ce sont les USA, qui ont ignoré la science. Et c’est une hécatombe avérée.

Et, bien entendu, il ne faut pas oublier que si on s’est retrouvés sans masques ni protocole, c’est qu’on a ignoré l’avertissement de l’OMS en 2018 qui a proposé un programme complet afin de pouvoir gérer une pandémie imminente.

avatar kinon | 

@FloMo

L'Allemagne ne va pas beaucoup mieux que la France aujourd'hui alors qu'elle était prise comme exemple pendant les premiers mois

La différence fondamentale entre la France et l'Allemagne c'est que la France a commencé le début de l'épidémie par des clusters brutaux et massifs (réunion religieuse en Alsace) qui ont ensuite essaimés très rapidement en Ile de France et globalement le Nord Est de la France, zone à forte densité de population. Même principe en Italie et en Espagne.
D'ailleurs il suffit de regarder la répartition des contaminations lors de la première vague: Clusters massifs dans le Nord Est de la France et rien de cela en Allemagne, en Suède et dans l'ouest et sud de la France...

Donc l'Allemagne a pu facilement gérer les quelques cas isolés de la première vague sans mesures très contraignantes.
La Suède qui a été aussi au début prise comme exemple du pays qui n'avait pas confiné et avait moins de décès, mais elle n'avait eu aucun cluster au départ, donc très facile de contenir le virus même sans grande contraintes.

Et il suffit de faire le décompte des hospitalisations dans les trois pays pour constater la différence énorme dans la première vague.

Aujourd'hui, après les fêtes, l'Allemagne et la Suède ont subit le retour de bâton par des clusters qui les ont obligées à confiner.
Alors que la France à passé ce cap des fêtes sans gros problèmes et sans confinement à ce jour au moins.

Au final si on cumule les stats de Février 2020 à aujourd'hui, les résultats sont très proches en nombre de morts vs population et encore ce n'est lié qu'au manque de chance de la France et quelques autres pays massivement touchés par des clusters dès Fevrier/Mars.
Et sans ces gros clusters du début nous aurions "possiblement" à ce jour moins de morts vs population que l'Allemagne ou la Suède.

Je dis possiblement car je suis conscient qu'ayant eu à subir ces clusters nous avons dû prendre des mesures très fortes qui ont payé. Sans ces problèmes il est aussi probable que le laisser aller prévisible nous aurait coincés au tournant un peu plus tard comme l'allemagne et la Suède.

avatar daxr1der | 

@kinon

Depuis quand tu penses que l’état doit se soucier de la santé des gens ?

Vente de cigarettes autorisée par l’état... Rappel moi le nombre de morts chaque année à cause de ca ? Et l’état ne mets pas en quarantaine les bureaux de tabac, si ?

avatar kinon | 

@daxr1der

"Depuis quand tu penses que l’état doit se soucier de la santé des gens ?"
Depuis longtemps, vaccinations obligatoires qui ont éradiqué nombre de maladies terribles (par exemple).

"Vente de cigarettes autorisée par l’état... Rappel moi le nombre de morts chaque année à cause de ca ? Et l’état ne mets pas en quarantaine les bureaux de tabac, si ?"

Argument de mauvaise foi ou raisonnement sans connaissances.

La vente de tabac par l'état(monopole de distribution) date de très longtemps (1926).
La prise en compte de sa dangerosité pour la santé (par tout le monde) est relativement récente (40 ans au plus).

Changer ces habitudes anciennes est un travail de longue haleine.

D'autre part il y a des concurrences étrangères d’approvisionnement pour les frontaliers et un danger de trafic déjà existant, et encore pire si on interdisait le tabac.
Donc cela ne peut se faire que sur la durée (augmentation du prix) et par l'éducation.
Tu connais le coût des cancers du poumon et des problèmes artériels pour la sécu?
Donc que l'augmentation du prix du tabac agisse en même temps sur la diminution progressive de la consommation et la compensation des couts de la sécu ne me dérange pas.

Les problèmes de ce genre sont liés à des tenants et aboutissants très complexes, les yaka ou "c'est la faute de l'Etat" sont ridicules.

Exactement comme, dans un autre genre, légaliser la distribution de marijuana, solution simpliste qui n'aboutirait qu'à une conversion des vendeurs dans d'autres drogues plus dures à prix cassés (il faut bien qu'ils trouvent une autre source de revenus, à moins de croire que les dealers vont chercher un job fatiguant ou nécessitant un minimum d'éducation et de diplômes...)et avec une guerre des gangs encore plus féroce pour élargir les territoires et rentabiliser.

avatar Florent Morin | 

@kinon

Le problème a largement évolué. Notamment avec les variants aujourd’hui. Et demain, ce seront de nouvelles épidémies et / ou l’ouverture des frontières.

C’est une problématique prise en considération par l’ensemble des autres pays qui ont adopté la solution Apple / Google et l’ont calibrée pour ça.

L’Europe (moins France et Hongrie) a suivi les recommandations de son Parlement votées le 17 avril après que 300 Universitaires experts en sécurité / vie privée ont signé une lettre ouverte commune argumentée contre la solution centralisée. Ce qui a du sens, d’autant que l’approche Apple / Google est née en Europe.
L’approche française, telle qu’illustrée dans le podcast, a été de ramener ça à un débat de geeks sans importance. (sic!)

Conséquences multiples.

La première est qu’on se ferme au monde. USA, Japon, UK et la majorité de l’Europe utilisent le protocole Apple / Google. Tous ces pays sont potentiellement compatibles entre eux. Ils y ont travaillé ensemble.

Le procédé franco-français est moins fiable. Notamment à cause du Bluetooth, mais pas uniquement. Les chiffres de l’app UK sont flagrants.

Ce qui nous amène à une autre lacune : la version 2 du protocole Apple / Google utilisée par l’app UK a mis les variants dans l’équation. Ce n’est pas le cas chez nous.

Enfin, pour la FrenchTech, qui voudrait travailler avec un pays qui s’est fermé au monde en pleine crise mondiale ? Tout ça pour concevoir une solution bancale qui n’a pas su évoluer ?

On peut écouter des politiciens rassurants qui vont ramener ça à un truc de geeks. Mais la réalité nous rattrapera. Tôt ou tard.

avatar ckermo80Dqy | 

@FloMo

Rien compris à ton message, sorry.

avatar Florent Morin | 

@ckermo80Dqy

Il faut écouter le podcast avant.

avatar jmquidet | 

Quant à l’appli française, je l’ai activée comme on ouvre un parapluie au rabais, sans trop croire que cela arrêtera la flotte. Mais bon ça ne mange pas de pain, et comme à 81 ans je risque un peu plus que les plus jeunes, pourquoi s’en priver ?

avatar Spinaker | 

Après il est vrai que la 1ere version n'était pas bien conçue. Le fait qu'autant de personnes se posent autant de questions, pour finalement ne pas l'utiliser, suffit.
Actuellement, elle est tout de même utile, et ne consomme pas de batterie. Utile car elle apporte des chiffres consolidés, mis à jour régulièrement. Utile parce que d'un ou deux clics, vous avez une attestation, ou la procédure à suivre en cas de suspicion de contagion.
Enfin, connaissant la frilosité du législateur en France, je suis confiant sur l'exploitation numérique. Bien plus par exemple que lorsque je télécharge une appli à la con pour déformer les visages ... par exemple.

Cela dit, je ne dis pas que Tous Anti Covid, fonctionne parfaitement. Elle a simplement son utilité.

PS : J'ai bien aimé ce podcast. 👍🏻⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

avatar Fennec72 | 

On a le chiffre des téléchargements, mais quel est le chiffre des utilisateurs dont l’application est toujours active?

Car il y a peut-être une grande proportion qui l’ont téléchargée pour voir, mais qui ne l’ont pas lancée depuis longtemps.

avatar kinon | 

@Fennec72

Pas besoin de la lancer si on la télécharge elle reste active sauf si on la désactive volontairement...mais ça c'est vrai aussi avec l'appli Apple...
Moi je ne l'ai jamais désactivée et je n'ai pas noté de problème particulier.

avatar John McClane | 

Intéressant podcast, j’ai bien aimé notamment grâce au fait d’avoir invité un politique directement lié au projet StopCovid. Dommage toutefois qu’il ait fait de la langue de bois, quand il n’a pas répondu à Christophe au sujet des iPhone de la rédaction n’ayant pas communiqué entre eux suite à un cas de Covid déclaré. C’était justement LE point sur lequel j’attendais son opinion !

avatar kinon | 

@John McClane

La pb des iPhone est connu mais prendre pour argument le cas d'une rédaction équipée d'iPhones est peu intéressant en soi car peu statistique (il est réaliste de constater que la majorité des utilisateurs de smartphones sont équipés d'androids qui "réveillent le bluetooth des iPhones.

avatar John McClane | 

@kinon

Les boîtes de pub, les boîtes de prod ciné et TV, les utilisateurs de la ligne 14, les magistrats, les boîtes de com, les journalistes, les parlementaires, et j’en passe. Beaucoup de professions sont équipées presque exclusivement d’iPhones. Certes c’est une part moindre de la population française, mais il est dommage de ne pas pouvoir informer toutes ces personnes d’un cas contact.

avatar kinon | 

@John McClane

Je ne dis pas le contraire bien sûr mais étant une personne pragmatique et les choses étant ce qu'elles sont, en pratique on ne peut que constater que les problèmes massifs de contamination se font dans les lieux de travail et transports en commun (et les restaurants et autres bars lorsqu'ils seront ouverts) et là c'est statistiquement android. Donc le bluetooth sera activé forcément.

Et je rappelle que lorsque l'on est averti du problème il suffit d'activer l'appli (la repasser au premier plan) lorsque l'on entre dans une zone à risque.

avatar scanmb (non vérifié) | 

Merci pour le podcast, interessant.
Dommage qu’il n’y ait pas une version alternative avec les sdk apple et google.
Cela aurait été un vrai choix

avatar alouette22 | 

Je vis en Allemagne et j’utilise Corona Warn App (depuis qu’elle est disponible sur l’App Store français). Et elle m’indique une compatibilité avec les systèmes des pays suivants : Belgique, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Croatie, Lettonie, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Espagne et Chypre.

Et donc, si j’ai bien suivi, la France ne sera à priori jamais dans la liste (sauf en changeant entièrement son système)
Loin de moi de vouloir relancer la compétition France/Allemagne, mais ça aurait été quand même pas mal si ces apps fonctionnaient indépendamment des frontières françaises. Parce que, à un moment ou un autre, il faudra bien que je passe voir ma famille en France...

avatar Filou96 | 

Bonjour,

Pourquoi je n'ai pas accès à l'article ?
Les autres oui sans pb , celui ci rien que les commentaires ?

Merci

Edit : je devais me connecter avant à MacG et aller voir l'article après , sinon ça marche pas pour cet article

CONNEXION UTILISATEUR