Apple fait évoluer SunSpider

Christophe Laporte |
SunSpider est l’outil mis au point par l’équipe de Webkit pour mesurer les performances d’un moteur de JavaScript. Créé en 2007, celui-ci est désormais disponible depuis peu en 1.0.



Ce genre d’outils permet de mesurer le chemin parcouru en cinq ans. A l’époque, il fallait 9206.2 ms pour mener à bien le test SunSpider 0.9 sur un MacBook Pro à 2,33 GHz équipé de Safari 3. Un MacBook Pro Core i7 avec n’importe quel navigateur web moderne achève ce test en moins de 250 ms. Une progression qui n’est pas due uniquement aux progrès liés à l’évolution du matériel, mais aux différentes optimisations apportées au fil du temps aux différents moteurs JavaScript.

Pourquoi continuer à faire évoluer SunSpider ? Dans son billet paru sur Surfin' Safari, Filip Pizlo explique que si l’on trouve de plus en plus d’outils pour mesurer la performance d’un moteur de JavaScript, SunSpider garde tout son intérêt. Il explique que cet outil a été réalisé sur les fonctionnalités JavaScript qui sont particulièrement difficiles à optimiser.

La plupart des sites web ne possèdent pas des scripts JS qui mettent beaucoup de temps à s’exécuter. Pour lui, ils ont davantage des séries de petits codes qui peuvent et doivent s’exécuter en quelques fractions de seconde. C’est dans cette philosophie que SunSpider a été et continue d’être développé.

Outre des corrections de bogues, SunSpider 1.0 a été revu afin de proposer des résultats plus précis. Cette version gère mieux les systèmes de gestion d’énergie des différents systèmes d’exploitation, ce qui permet entre autres de raccourcir considérablement la durée des tests.

Alors, qui est le plus rapide avec SunSpider 1.0 ? D’après nos tests réalisés avec un Mac mini 2012, Safari arrive en tête du test avec un score moyen de 171,9 ms, suivi de très près par Firefox 20 (194,8 ms) et Chrome 26 (223,2 ms).

Les écarts sont relativement proches entre les différents navigateurs. Ce qui est peut-être le plus intéressant à noter, c’est qu’il y a une amélioration assez nette des performances lorsque l’on désactive les extensions d’un navigateur. Sans extension, Safari boucle le test en 146,1 ms et Chrome en 201,4 ms.

image : iconpillows

avatar misterbrown | 
Oui mais sans un Adblock un navigateur web a autant d'intérêt que de regarder les pubs du metro.
avatar iapx | 
"Une progression qui n’est pas due uniquement aux progrès liés à l’évolution du matériel, mais aux différentes optimisations apportées au fil du temps aux différents moteurs JavaScript." Une progression qui est PRINCIPALEMENT due aux amélioration logicielles dans les moteurs JavaScript et très marginalement aux évolutions du matériel!
avatar Bigdidou | 
"il y a une amélioration assez nette des performances lorsque l’on désactive les extensions d’un navigateur. Sans extension, Safari boucle le test en 146,1 ms et Chrome en 201,4 ms" Amélioration nette, mais qui se sent à l'utilisation dans le monde des vrais gens ? De toute façon, si on installe une extension, c'est qu'elle vous procure un net gain de productivité et/ou un net confort en plus. Que ça ralentisse un peu le moteur Javascript, on s'en fout un peu (beaucoup), non ?

CONNEXION UTILISATEUR