Astuce OS X Lion : retrouver la fonction "Enregistrer sous"

Nicolas Furno |
Sous OS X Lion et avec la fonction Versions, Apple a supprimé la fonction "Enregistrer sous" qui permettait de sauvegarder directement une copie du fichier en cours. On peut désormais "Enregistrer une version" qui remplace la commande "Enregistrer", ou "Dupliquer".



La commande "Dupliquer" permet effectivement de créer une copie du document en cours, mais elle nécessite un grand nombre d'actions en plus par rapport à la fonction "Enregistrer sous" :


  1. Choisir de sauvegarder ou non les changements effectués dans le fichier original ;

  2. Fermer le fichier original ;

  3. Enfin sauvegarder le fichier dupliquer.



Dupliquer

Autre problème, dans OS X 10.7.2, il n'y a pas de raccourci clavier associé à la fonction "Dupliquer", ce qui rend son utilisation encore plus pénible. Voici une solution pour retrouver le comportement de la fonction "Enregistrer sous". Autant le dire d'emblée, cette solution tient un peu du bricolage, mais elle fonctionne.

Pour l'utiliser, il faut une condition préalable. Vous devez déjà utiliser OS X Lion, c'est évident, mais aussi activer l'accès pour les périphériques d'aide. Pour vérifier que cette fonction est active, ouvrez les Préférences Système puis le panneau "Accès universel". En bas, la case "Activer l'accès pour les périphériques d'aide" doit être cochée. Si ce n'est pas le cas, cochez-la avant de poursuivre.



Téléchargez ensuite ce fichier : Service Enregistrer Sous. Placez-le dans le dossier ~/Bibliothèque/Services~ est votre nom d'utilisateur. Rappelons que l'on accède à la bibliothèque sous OS X Lion en cliquant sur le menu "Aller" tout en maintenant la touche . Si le dossier ne s'y trouve pas, créez-le sans oublier le pluriel.

Services

La commande "Enregistrer sous" se trouve désormais dans le menu "Services" lui-même situé dans le menu portant le nom de l'application. L'exemple ci-dessous vaut pour TextEdit.

TextEdit

Pour enregistrer sous un fichier, vous pouvez ainsi passer par ce menu dédié aux services, mais vous pouvez également lui associer un raccourci clavier. Dans les Préférences Système, ouvrez le panneau "Clavier" puis l'onglet "Raccourcis clavier". Sur la gauche, sélectionnez "Services" et faites défiler la liste de droite jusqu'à la ligne "Enregistrer sous". Double-cliquez alors à droite sur la même ligne et saisissez le raccourci souhaité. Malheureusement, l'ancien raccourci pour désigner cette action, à savoir ⌘⇧S ne peut pas être utilisé en raison de conflits…

Enregistrer sous raccourci

La configuration est maintenant terminée, vous pouvez utiliser le service pour Enregistrer sous vos fichiers. Lancez le service depuis l'application et le service va effectuer ces actions :


  1. Dupliquer le document,

  2. fermer l'ancienne version sans enregistrer les modifications le cas échéant

  3. ouvrir la boîte de dialogue pour sauvegarder la nouvelle version.



Quelques mises en garde :


  • Le script fonctionne avec Aperçu, mais le document original n'est pas fermé après l'opération. Il faudra le fermer à la main.

  • Les applications qui utilisent un inspecteur, comme la suite bureautique iWork, peuvent poser problème. Si un inspecteur est ouvert au moment où vous lancez le service, un message d'erreur vous invitera à le fermer avant l'opération.
    • La reconnaissance d'un inspecteur ou autre palette flottante n'est pas toujours optimale toutefois. Elle fonctionne dans les applications iWork, mais pas l'éditeur d'images Acorn. Dans ce cas, vous aurez en général un message d'erreur, mais il peut aussi arriver (rarement, en théorie) que l'application freeze.


  • Le service est prévu pour un système et des applications en français ou anglais. Si vous utilisez une application dans une autre langue, il faudra le modifier pour prendre en compte ladite langue.

  • Le service est livré en l'état et MacGeneration ne saurait être tenu responsable s'il causait des dommages irrémédiables à votre Mac ou à vos données. Nous l'avons toutefois testé avec succès sur cinq machines différentes, merci d'ailleurs à tous les bêta-testeurs pour leur aide précieuse.

  • En cas de soucis avec le service, indiquez-le en commentaire et j'essaierai de le régler avec vous.



Sur une idée originale de Shaun Inman

avatar BeePotato | 
« la réouverture automatique d'anciens documents (même si on décoche l'option) ralentit doublement le workflow, une première fois en chargeant inutilement des documents » Notons qu’une fois ce principe assimilé, on prend l’habitude de fermer ses documents et ce problème n’existe donc plus. Mais je suis d’accord qu’il est fort dommage qu’Apple ait décidé de modifier le sens de la fonction « Quitter », qui jusque là fermait les documents avant de quitter l’application. La nouvelle approche de gestion des documents aurait été tout aussi intéressante et complète sans modifier ce comportement. Heureusement, il existe un option pour retrouver ce comportement — option qui me semble très bien fonctionner, je ne vois pas pourquoi tu prétends le contraire. « une seconde en obligeant l'utilisateur à fermer ces documents un à un » Notons qu’on peut espérer qu’un jour, l’utilisateur en question apprendra comment tous les fermer d’un coup. Ce n’est malheureusement pas une commande visible du premier coup d’œil dans toutes les applications (Safari étant une exception), mais il n’est tout de même pas trop difficile de découvrir cette commande quasiment aussi vieille que le Mac lui-même, et bien utile.
avatar BeePotato | 
@ Ziflame : « la seule question qui compte, comment l'utilisateur pro fera-t-il pour acheter un Mac dans le futur vu qu'aucun OS acceptable ne pourra tourner dessus » Merci de ne pas généraliser ton point de vue — d’autres utilisateurs au moins aussi « pro » apprécient peut-être pleinement cette nouvelle approche et trouvent cet OS tout à fait « acceptable ».
avatar Mark Twang | 
@ BeePotato "Merci de ne pas généraliser ton point de vue — d’autres utilisateurs au moins aussi « pro » apprécient peut-être pleinement cette nouvelle approche et trouvent cet OS tout à fait « acceptable »." Tu me rassures. Personnellement, ce sont des logiciels Mac qui m'ont récemment aidé dans ma profession : Ulysses (et les autres traitements de texte sémantiques) est une merveille pour préparer des projets, que j'exporte ensuite pour les lire sur le PC du travail. Ulysses n'est pour l'instant pas aux nouvelles normes d'OS X Lion mais proposait déjà un système de versions automatisées baptisées backup et que je trouve bien pratique.
avatar death_denied | 
Tiens une autre regression de Lion que je viens de découvrir: lorsque l'on est en mode colonnes dans le finder, toutes les colonnes ont la même taille (peu importe si il y a des fichiers ou dossiers avec des noms longs), du coup les fichiers à long nom sont affichés tronqués. Avant avec SL on double cliquait sur le signe "=" inversé en bas entre chaque colonne et le nom s'affichait en entier. Maintenant il faut double cliquer sir le trait de séparation (déjà plus chaud à viser). MAIS lorsque vous êtes dans la dernière colonne il n'y a plus de trait de séparation puisque l'on est au bord de la fenêtre. Il faut donc cliquer d’abord sur le fichier long pour qu'une nouvelle colonne s'affiche et là double cliquer sur le trait de séparation pour que le nom long s'affiche en entier... Sans parle du fait que les chariots ne s'affichent pas lorsque il y a davantage d’éléments que ceux affichées il faut avoir l'idée de scroler pour voir qu'il y en a encore en bas... Anti productif et anti-ergonomique, voilà ce que je ressent jusque là avec Lion. Pour l'instant je ne trouve que des défauts, à part le changement de bureau à 4 doigts je ne vois que du mauvais !!!!
avatar Ziflame | 
Tiens, Mark Twang et moi arrivons presque à un consensus. Il se trouve que je travaille dans un environnement (de bureau, pas vraiment de créatifs) où, pour une raison historique (les juristes ont toujours été pro-Mac), tout le monde est équipé en Mac. Dans le cas de mes collègues, Lion n'est fait que de régressions, comme je l'expliquais plus haut. Pour répondre à BeePotato, quand je file un document Word à mon patron, il veut un document Word, pas un PDF : il s'agit de documents qui doivent passer par plusieurs mains. Exporter vers un format identique est un problème de nomenclature, pour moi, exportation comprenant le concept de conversion. Enfin, je serais moins inquiet si je n'avais pas vu Windows 8. Personne chez nous n'a envie de jouer aux duplos pendant ses heures de travail. Espérons un Windows 8 Premium ou Professional (on ne sait jamais vraiment avec Microsoft si le premium est pro ou si le pro est un gadget) sans l'interface Metro. De même, je pense honnêtement qu'Apple pourrait penser aux utilisateurs pro (mais leur abandon du Xserve, leur négligence coupable envers le MacPro et le prix de ce dernier qui le rend impossible à justifier dans un budget professionnel ne me donne pas beaucoup d'espoir). L'utilisateur pro n'a pas besoin de se sentir sur une grosse tablette. De même que l'utilisateur de tablette n'a pas besoin d'un environnement pro : n'est-ce pas la raison pour laquelle les tablettes Windows n'ont jamais décollé ? Pourquoi le raisonnement ne serait-il pas bilatéral ? @BeePotato : nous sommes d'accord sur un point : Exposé et Dashboard ont été massacrés dans Lion, au profit d'une triple convergence peu intuitive (Exposé/Dashboard/Spaces). Pour ce qui est des virtual desktops, j'aimerais vraiment avoir le temps (mais ça prendrait des heures) de parcourir les forums jusque la veille de la sortie de Spaces, où les virtual desktops étaient décrits comme un vice de linuxien pervers. La différence est que j'ai continué à le penser. ;)
avatar Mark Twang | 
L'export d'iWork (remplaçant "enregistrer sous") ou de ByWord ou d'Ulysse propose le .doc, le .rtf, le .html...
avatar Mark Twang | 
@death_denied "MAIS lorsque vous êtes dans la dernière colonne il n'y a plus de trait de séparation puisque l'on est au bord de la fenêtre. Il faut donc cliquer d’abord sur le fichier long pour qu'une nouvelle colonne s'affiche et là double cliquer sur le trait de séparation pour que le nom long s'affiche en entier..." Je viens de faire le test, pas besoin de cliquer sur le nom long... cliquer au bord de la fenêtre élargit la colonne juste ce qu'il faut. Et il y a une tolérance qui me paraît suffisante pour cliquer sans trop viser.
avatar Mark Twang | 
En revanche, une option de largeur automatique serait la bienvenue.
avatar BeePotato | 
@ Ziflame : « Pour répondre à BeePotato, quand je file un document Word à mon patron, il veut un document Word, pas un PDF : il s'agit de documents qui doivent passer par plusieurs mains. » Ben ce n’est pas toujours le cas pour tout le monde : on voit bien souvent circuler des fichiers Word juste pour consultation sans modification, ce qui est d’une stupidité sans nom. J’ai souvent eu l’impression que ce cas arrivait plus souvent que le cas cohérent d’un fichier destiné à être modifié, mais je peux évidemment me tromper — comme je l’ai dit, ce n’est qu’une impression, pas des statistiques. En tout cas, ce n’est apparemment pas ton cas. Mais encore une fois, il ne faut pas pour autant généraliser ce dernier. « Exporter vers un format identique est un problème de nomenclature, pour moi, exportation comprenant le concept de conversion. » Tout à fait d’accord. C’est là que je suis un peu en désaccord avec Mark Twang : pour envoyer un fichier à quelqu’un dans son format natif, passer par une fonction nommée « exporter » serait bien bizarre et illogique. Mais ce qui tombe bien, c’est qu’il n’y a absolument pas besoin de faire ça avec Lion, donc tout est pour le mieux ! :) « nous sommes d'accord sur un point : Exposé et Dashboard ont été massacrés dans Lion, au profit d'une triple convergence peu intuitive (Exposé/Dashboard/Spaces). » D’accord pour Exposé (enfin, pour le tiers d’Exposé, deux fonctions sur trois restant les mêmes qu’avant) et pour Spaces (complètement ruiné), mais pas pour Dashboard, qui est exactement le même que dans Snow Leopard, si ce n’est la présence d’une option supplémentaire pour l’afficher comme espace séparé plutôt que par dessus l’espace courant.
avatar BeePotato | 
« Pour ce qui est des virtual desktops, j'aimerais vraiment avoir le temps (mais ça prendrait des heures) de parcourir les forums jusque la veille de la sortie de Spaces, où les virtual desktops étaient décrits comme un vice de linuxien pervers. » Encore une fois, ceux ayant décrit cette fonction comme « un vice de linuxien » n’ont fait que montrer leur ignorance, donc leur avis est de peu d’importance. En parcourant ces forums, tu devrais tomber aussi sur les commentaires des gens utilisant déjà cette fonction sur Mac OS avant la sortie de la version Apple, et qui l’appréciaient déjà. Quant aux autres, si une partie a changé d’avis, ce n’est peut-être pas par adoration bête pour tout ce qui est pommé, mais peut-être juste parce qu’après avoir eu l’occasion de tester cette fonction, ils ont enfin pu en apprécier l’intérêt. « La différence est que j'ai continué à le penser. ;) » Tout le monde a des défauts. :-P
avatar pacou | 
@mark twang Excellente analyse. J'avoue que cela m'avais échappé et qu'expliqué comme ceci cela me paraît plus clair. Du coup le enregistrer sous... Ne manqué plus: - creer un nouveau document à partir d'un autre : dupliquer - enregistrer sous... Un autre format : exporter Tout se démêle. Par ailleurs, il a toujours été possible depuis que le mac existe ( bon d'accord, système 7) de créer un document et de cocher la case "modèle" dans sa fenêtre d'information (cmd-i): un double clique sur le fichier ouvre un nouveau document copie du modèle nommé par défaut "sans titre"
avatar Mark Twang | 
@BeePotato : 'C’est là que je suis un peu en désaccord avec Mark Twang : pour envoyer un fichier à quelqu’un dans son format natif, passer par une fonction nommée « exporter » serait bien bizarre et illogique' Pour l'envoyer dans son format natif, on peut utiliser la commande "Dupliquer" ou bien utiliser "envoyer par courrier électronique" dans le menu "Partage" (cf Pages qui propose alors le format natif ou une conversion").
avatar Mark Twang | 
Mais sinon ça nous parait bizarre à nous qui sommes encore habitués à réfléchir depuis le finder. Ça l'est beaucoup moins quand on réfléchit depuis l'application : exporter fait sortir le projet de son application, au format natif ou autre.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Génial! Merci beaucoup, c'est une fonction qui me manquait por verifier ce que je fais, ou changer le titre d'un doc avant de le fermer. Décidemment la modernité chez Mac ne va pas dans le bon sens...
avatar albinoz | 
Et les gars faut appuyer sur alt et enregistrer-sous reviens.
avatar death_denied | 
Réfléchir en terme d'application et non en terme de document est une arriération. Jusque là Apple essayait de transposer nos habitudes réelles en informatique: ainsi pour supprimer un document on le glisse à la corbeille. On s'en fout de quelle application va ouvrir le document l'important c'est qu'il soit ouvert et que l'on puisse y travailler dessus. Pour ouvrir un doc j'ouvre le Finder et je clique sur le doc qui s'ouvre avec l'appli par défaut. Là il faut que je choisisse d'abord une appli (pour un traitement de texte j'en ai au moins 4 sur le Mac) et qu'après je choisisse ouvrir et encore parcours le mini finder et que je sélectionne le doc à ouvrir ! Antiproductif.
avatar ziggyspider | 
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?!?!?!?
avatar Oliviou | 
Eh ben... Que d'emmerdements pour un simple "enregistrer sous"... Je ne suis pas encore sous Lion, mais c'est une fonction que j'utilise dans 90% des cas pour créer un nouveau document. Autanr dire plusieurs fois par jour . J'espère que "dupliquer" n'est pas aussi compliqué que l'impression que vous en donnez, parce que ça ne fait pas très envie votre solution avec avertissement de circonstance... Mais merci pour l'info quand même!
avatar canaman | 
Super simple les Mac ! Mais pourquoi ont-ils mis cette fonction dupliquer ?
avatar iSteph | 
Je n'ai encore pas compris pourquoi Apple à supprimé cette fonction "enregistrer sous" dont je me sers tous les jours sous Leopard (Leopard au boulot, Lion à la maison). Quelqu'un peut-il m'éclairer ?
avatar Nicolas Furno | 
L'astuce peut paraître compliquée, mais une fois le service installé et après avoir associé un raccourci clavier, c'est en fait très simple. Si l'article fait un peu peur, c'est que je préfère en faire trop et prévenir d'éventuels problèmes. Je ne suis pas Apple, donc je ne peux pas tester tous les cas de figure, loin de là, alors autant prévenir que guérir. @ canaman : parce que la fonction est logique dans le cadre de Version, mais il faut utiliser OS X Lion pour comprendre.
avatar expertpack | 
Alt + F Windows...depuis w95 Ok je sort ^oO^
avatar Shralldam | 
Sur le principe, j'aime bien Versions, mais c'est très déroutant, surtout quand les documents sont sur Dropbox, ça fait limite double emploi. En tout cas, je crois que cette astuce va bien me servir, merci !
avatar Mark Twang | 
@iSteph : 'Je n'ai encore pas compris pourquoi Apple à supprimé cette fonction "enregistrer sous" dont je me sers tous les jours sous Leopard (Leopard au boulot, Lion à la maison). Quelqu'un peut-il m'éclairer ?' Pour moi, il s'agit d'un changement de paradigme sur la gestion des documents. Enregistrer sous correspond à une vision centrée sur le document alors qu'Apple propose une vision centrée sur l'application. Cette vision correspond beaucoup mieux à mes besoins quotidiens où je choisis une application pour ses fonctions propre. Je ne regrette pas la disparition d'enregistrer sous puisque je retrouve les commandes dont j'ai besoin dans "Exporter" qui est beaucoup plus clair quant au choix du format d'exportation. Pour Byword, ce n'est pas évident mais pour Ulysses ou Scrivener ou Pixelmator, ça l'est beaucoup plus : on enregistre dans le format du projet en cours et on exporte dans le format qu'on transmet ou qu'on va lire sur un autre poste, une autre plateforme. Je fais mes cours en .ulys et je les exporte en pdf par exemple. En fait je suis tout à fait emballé par cette vision.
avatar Titov | 
MERCI, ça va me faire gagner beaucoup de temps. Systématiquement je me plantais avec menu dupliquer. Combien de fois j'ai ouvert un ancien document (lettre à un client) pour en créer un nouveau et après avoir écris je me trouvais dans l'obligation de revenir en arrière pour ne pas détruire le document original. Apple a vraiment merdé sur ce coup là.
avatar fantax | 
Je n'avais même pas encore remarqué cette lacune. (Par ex sous TextEdit). C'est que la fonction "enregistrer sous…" est bien présente sur Office dont je fais assez grand usage.
avatar pecos | 
Inutile d'en rajouter par rapport à ce qui a été dit : sur ce coup là, Apple a vraiment fumé la moquette. Il est effarant de voir les contournements insensés qu'il faut faire sur un OS pour retrouver une fonction basique dont je me sers des dizaines de fois par jour... Et heureusement que tous les softs n'ont pas perdu cette fonction : les "vieux" soft l'ont toujours, j'imagine ?... ...je dis "j'imagine" parce que je n'ai pas installé Lion et que je ne compte surtout pas le faire avant qu'Apple rectifie le tir. Peut-être donc jamais. :-(
avatar jujuv71 | 
Interets ? Aucun. Dupliquer fonctionne très et directement accessible depuis le titre du ducoment....
avatar Mark Twang | 
Apple propose une nouvelle trilogie de gestion des documents que je trouve claire et bien faite : - Enregistrer : crée physiquement le PROJET dans un dossier et enregistre les versions dans le format du projet - Dupliquer : crée une copie du PROJET - Exporter : crée physiquement le DOCUMENT dans un format standardisé Pour le coup je trouve que c'est une grande avancée dans la pensée du doucument informatique et dans le vocabulaire. Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.
avatar xatigrou | 
Et ouais, Apple revendique de forcer la main des utilisateurs en leur imposant des nouvelles pratiques ergonomiques ; le plus souvent ils trouvent des idées géniales qui facilitent la vie des gens et qui finissent plus ou moins copiées par d'autres systèmes. Mais il arrive aussi qu'ils se plantent magistralement. C'est heureusement assez rare, mais il me semble que cette nouvelle tournure de gestion des documents casse les c@#$¥lles à pas mal de monde en général, et à moi en particulier.
avatar sinbad21 | 
Toutes ces contorsions montrent que leurs auteurs n'ont pas assimilé le changement avec Lion. Il en est ainsi à chaque innovation, il y en aura toujours qui se cramponnent à l'ancien système, et inventent des astuces pour faire comme au bon vieux temps. Heureusement qu'Apple a su trancher dans le vif, sinon on aurait toujours le lecteur de disquette et le machin qui sert à exécuter les applications en Mac OS 9 (j'ai oublié le nom).
avatar john_steed | 
Sait-on via des sondages, des statistiques etc. quel est le taux de satisfaits ou de mécontents lié à cette disparition de la fonction Enregistrer sous... J’avoue que cette disparition me freine quant au passage sous Lion Très souvent je travaille à partir d’un document de base que je modifie puis enregistre sous afin de garder l’original ”intact” comment cette procédure fonctionne t elle concrètement sous Lion. Merci de vos retour d’expérience.
avatar piblokto | 
Avant la force du mac c'était sa simplicité. C'est bien fini. Avant d'avoir un système à peu près utilisable par un humain moyen il faut déjà passer 1/2 h à régler les préférences. Si en plus il faut s'amuser à faire des scripts pour récupérer les fonctions les plus basiques ! Quant à imposer des nouvelles pratiques d'ergonomie, ça me rappelle la souris ronde...
avatar caissonbulle | 
Aucun problème pour faire évoluer les mentalités/procédures, MAIS DANS CE CAS, merci de bien vouloir proposer le choix ! Si on veut parler de pédagogie, c'est vraiment par ce biais "en pente douce" que l'on progresse, après la phase d'appropriation propre à chacun d'entre nous, pas dans l'imposition dictatoriale ! Apple pourrait aussi se fendre d'une documentation digne de ce nom ! Et puis, pour tout ceux qui prennent les réfractaires, dont je suis, pour des attardés, je leur propose du jour au lendemain d'adaptor le clavier à Disposition Dvorak... Histoire de tempérer leur injonction définitive ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Clavier-Dvorak.svg NB : Ah ! j'oubliais l'essentiel : merci pour la solution MacGé...
avatar aeito | 
Sinon vous pouvez ré-installer snow leopard ;)
avatar Mark Twang | 
Je développe mon point de vue ici : http://www.facebook.com/note.php?note_id=333164783367080 Pour moi, ce changement est un coup de maître de la part d'Apple.
avatar Orus | 
La meilleurs astuce : Restez sous Snow Leopard et faites ainsi plier Apple.
avatar xatigrou | 
@sinbad : c'est de la provocation n'est-ce pas ? On achète des logiciels pour avoir le droit de les utiliser sans limitation de temps, sans quoi ce serait de la location. Je fais tourner un vieux logiciel sous W7 que j'utilisais déjà sous nt4, et la boite qui le produisais a fait faillite en 1997 et le code n'a pas varié d'une ligne. A côté de ça j'ai du mal à faire tourner un logiciel d'il y a deux ans sous Lion sans plantages successifs. C'est ça le progrès selon vous ? A part mail et Safari, vous vous servez de votre ordi pour quoi ?
avatar Macuserman | 
Le plus simple est encore d'utiliser la fonction Exporter...et de choisir l'emplacement.
avatar loulou41 | 
N'empêche : Steve est mort. Avec lui le soin apporté sur l'expérience utilisateur. dAns quelques temps Apple ressemblera aux Windaube et consorts ...
avatar MachX | 
C'est plutôt la philosophie d'Apple qui est aberrante : vouloir tout automatiser. On retrouve le même problème avec le Iphone et iOS 5, encore plus poussé sur le 4S que sur le 4. Trop de fonctions sont actives par défaut, et pour certaines on ne peut même pas les désactiver. On pourrait citer, pèle mêle, Siri, Icloud, la 3G (qu'on ne peut couper qu'en neutralisant les data), le rootkit IQ qui tourne en tâche de fond, le GPS qui s'active lorsqu'on a un rappel de tache basé sur la localisation. Tout cela facilite parait-il la vie du possesseur d'iphone mais draine la batterie. Il faut qu'Apple renonce à ce principe du tout automatique et laisse le choix à l'utilisateur de pouvoir activer les fonctions dont il a besoin lorsqu'il le souhaite. L'autonomie du iphone s'en trouve d'autant plus diminuée que le volume de l'appareil n'a pas augmenté, et donc les capacités de la batterie non plus. On peut donc en conclure qu'il y a au moins une bonne nouvelle à cela, le prochain iphone sera plus volumineux, (l'écran plus grand donc) pour pouvoir enfin loger dans l'appareil une batterie qui puisse tenir avec toutes ces fonctions actives en permanence. L'idéal serait qu'Apple fasse marche arrière, mais cela paraît improbable.
avatar Mark Twang | 
@Macuserman "Le plus simple est encore d'utiliser la fonction Exporter...et de choisir l'emplacement." Exactement.
avatar stratovirus | 
Je suis content de ne pas être sous lion ! A force de vouloir réinventer le fil à couper le beurre, et faire un OS ou l'utilisateur aura le moins de contrôle possible, on a une véritable m**** pour rester poli… Pourtant, je suis sur Mac depuis 1984 ! Les incohérences, je ne m'y suis jamais habitué !
avatar codeX | 
[quote]N'empêche : Steve est mort. Avec lui le soin apporté sur l'expérience utilisateur. dAns quelques temps Apple ressemblera aux Windaube et consorts ...[/quote] C'est très bien. Il n'y aura alors plus aucune raison que les gens se bouffent la gueule selon qu'ils soient pro OSX ou pro Windows. La paix reviendra sur les forums où nous pourrons dès lors lire des choses intéressantes. BTW, Steve Jobs a surement participé à l'élaboration de Lion. Donc si cet version dOSX est pourave il en est également un peu responsable.
avatar Mark Twang | 
A titre d'expérience, je peux affirmer que la nouvelle tétralogie Enregistrer/Dupliquer/Exporter/Partager est bien plus commode à expliquer à des novices que l'ancien couple "enregistrer" et "enregistrer sous" dont les différentes fonctions étaient très entremêlées.
avatar zeblaze | 
On peut faire évoluer un système par étapes, sans avoir à court-circuiter les habitudes les mieux ancrées. Pourquoi avoir rendu compliqué ce qui était acquis et simple pour la majorité des utilisateurs ? C'est naze.
avatar bugman | 
Comme quoi je ne râle pas toujours comme un vieux con quand Apple fait des choix douteux. Beaucoup de peine de voir ce genre d'article (cette gymnastique de geek) qui pousse les utilisateurs que nous sommes à stagner sur une ancienne version de l'OS... Enfin, si ça plait (pour l'instant) à Mme Michu, c'est certainement le principal. (soupir).
avatar Mark Twang | 
Maintenant, on a quatre statuts clairs pour les fichiers sur lesquels on travaille : - Un projet en cours - Une alternative d'un projet - Un document à transmettre ou à archiver - Une "œuvre" produite à faire partager, sans souci du support. Les nouvelles commandes correspondent à ces quatre statuts. - Enregistrer crée un projet et enregistre les étapes de sa réalisation (versions) - Dupliquer crée un "fork" (projet alternatif) - Exporter crée un document, dans un format standard, à archiver ou envoyer - Partager fait passer le fichier au titre de production consultable en ligne C'est d'une limpidité totale, aussi bien dans les geste de la production quotidienne que dans la pensée du document.
avatar Mark Twang | 
@Bugman "Beaucoup de peine de voir ce genre d'article (cette gymnastique de geek) qui pousse les utilisateurs que nous sommes à stagner sur une ancienne version de l'OS... " Pareil. Je pense qu'un article ce genre pousse l'usager dans une mauvaise direction.
avatar Blob | 
Quelle astuce sans intérêt. Une fois l'effort fait d'apprendre à utiliser version/dupliquer quel bonheur, on attend qu'une chose que ce soit présent partout...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR