Un PC dans le navigateur

Arnaud de la Grandière |
La technologie Native Client de Google, qui permet d'exécuter du code binaire dans un navigateur (lire Google NaCl, du code natif dans le navigateur), a donné un nouveau fruit original.

Il s'agit de NACLBox, un portage de DOSBox, l'application qui permet l'exécution des logiciels conçus pour MS-DOS. Pour pouvoir essayer NACLBox, il faut activer Native Client dans Chrome 11 (tapez about:flags dans la barre d'adresse et activez "client natif", puis relancez Chrome et enfin allez sur le site de NACLBox).

NACLBox permet de faire fonctionner différents jeux en version de démonstration directement dans une page web : le site propose Jazz Jackrabbit, Simon the Sorcerer, The Secret of Monkey Island, Falcon 3, Alone in the dark, Indiana Jones and the fate of Atlantis, Sam & Max hit the road, et SimCity 2000.

Les utilisateurs des ChromeBooks pourront au moins faire fonctionner leurs vieux logiciels MS-DOS sur leur machine.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202011-05-12%20a%CC%80%2016.53.35

avatar Gaolinn | 

Google me fait penser de plus en plus à Microsoft.

On a fait la guerre à Microsoft parce qu'il ne respectait pas les standard en utilisant AvtivX et la BigBrother noue refait le coup. Sans compter que ça ne marchera que sur architecture i86.

avatar Ludavid21 | 

C'est fou ce qu'ils sont capables de faire chez google pour que tout le monde prenne leur navigateur.

avatar spacetito | 

@ iPantoufle,

les CDs ????? c'est plutôt des disquette là.

avatar expertpack | 

Bah, rien ne vaux un bon emulateurs et les Rom
Juste un coup de pub pour google

avatar Wolf | 

D'un autre coté chrome os ne mérite pas beaucoup plus que des jeux MSDos. On est entrain de revenir a la préhistoire de l'informatique avec Google.

avatar jerome_l | 

@iPantoufle

Comme dit plus haut, tout ça c'était sur disquette bien sûr ... les CD-ROM se sont démocratisés un peu plus tard ... Quant aux graveurs, c'est encore plus tard !

avatar ImagineMac | 

Il va bientôt y avoir plus de news sur Google que sur Apple dans MacG !
Ce n'est pas une critique hein, merci pour l'info : Alone in the Dark !! Trop de souvenirs !

avatar BlueShell | 

JazzJackrabbit existait déjà en version Mac depuis des lustres !
mon gamin confirme :)

avatar arnpsyke | 

Oui tout tenait sur disquettes. Je me rappelle la fameuse commande mscdex.exe à placer dans mes fichiers autoexec.bat de mon DOS. Comme cela bouffait ma mémoire conventionnelle !

avatar MixUnix | 

Ouais, c'est çà une vieille disquette bleue (souvent) avec le fameux autoexec, le config.sys avec un tas de trucs qui ne fonctionnaient pas à tous les coups, un autre truc genre EMM86 quelque chose pour la mémoire étendue, bref de la bidouille genre linux en plus chiant, j'oubliais le mscdex pour les CD, aaah, l'Amiga c'était quand même autre chose.....!

avatar l3aronsansgland | 

Cette technologie est déjà utilisée avec Synology (OS pour serveurs) On utilise un navigateur internet pour l'administrer comme un OS à part entière.

avatar huexley | 

Falcon FFS !

avatar atariX_ | 

@MixUnix

+1, l'Amiga, c'étais la puissance ;)

avatar doRian07S | 

J'arrive ici par un twitte de @ChrisLefevre . Je n'ai pas l'habitude de venir sur les sites ou Mac est le sujet principal. Cependant, j'aimerai répondre, à la dernière phrase de l'article ainsi qu'a deux commentaires.
Je comprend la dernière phrase de l'article, et je suis en partie d'accord avec vous. J'adore Google, comme vous aimez Apple. Mais dire que Google remonte dans le temps (wolf), c'est faux. A l'époque, il n'y avait ni internet ni cloud. Bien entendu ce n'est pas ce que signifie le troll. Mais il est à noter qu'un OS ne peut pas être directement aussi complet qu'un Win7 ou Mac OS. Ce sont des années de travail difficile. Pour un résultat pas toujours bon. Et n'oubliez pas que ce n'est pas un ordinateur, mais un Chromebook, pour prendre des note, surfer sur internet. Pas pour développer, ou jouer, pas à l'heure actuelle. Il permet de communiquer et de consommer (http://goo.gl/Lxhk2).
Dire également que Google veut imposer ses standards pour le Web est faux. Il augmente la vitesse de développement, ce qui va perturber un peu le W3C. L'objectif est de nous fournir un internet plus riche. Microsoft a fait la même chose, mais mal. Google saura s'adapter aux nouveaux standards quand ils seront établis. Et n'oublions pas que les langages Web sont les seuls langages à l'heure actuelle supportés pour créer des applications riches. Alors on ne peut pas dire à Google : "Arrêter, vous fracturé les outils de dev". Non ils les font avancer, comme ils ont fait progresser le niveaux des navigateurs. Ce n'est pas pour rien que Safari est devenu bon. Ce n'est pas s'en rien que Win7 est devenu bon, comme ce n'est pas sans rien que nous devenons bon, mais en apprenants. je ne défend pas toujours Google, mais sur ce point, je pense que vous avez tort.
Sur ce bonne nuit ;)

avatar Berone | 

@ doRian07S bien délirant quand même !...
C'est ça que ça fait sur les cerveaux l'adoration de Google ?
Grave... Une sorte de bouillie.
Et UNIX, tu connais ?
Sinon, arriver à ce genre de prouesse aujourd'hui (émuler un DOS.x au travers d'un navigateur web), n'est finalement pas très étonnant vu le niveau global de l'informatique to day. Et c'est pas tout, et c'est pas finit !

Sinon, aussi, doRian, webkit, tu connais bien sûr !
;-)
Bonne nuit zossi
:-)

avatar PowerGif88 | 

jai fait ce comme ecrit jai a la place un ecran noir pr falcon 3.0. je suis sur crhomium

avatar laurange | 

@doRian07S "Et n'oubliez pas que ce n'est pas un ordinateur, mais un Chromebook, pour prendre des note, surfer sur internet. Pas pour développer, ou jouer"
Le chromebook comme l'ipad est ce qu'en font les utilisateurs, donc creer et jouer dessus pourquoi pas.

avatar PA5CAL | 

« Les utilisateurs des ChromeBooks pourront au moins faire fonctionner leurs vieux logiciels MS-DOS sur leur machine. »

... Personnellement, c'est ce que je fais déjà depuis des années sur mes machines, grâce à DOSBox ou à l'aide d'un DOS tournant sous émulateur ou en virtualisation. Il aurait été incompréhensible que cela ne puisse pas être possible sur les ChromeBooks.

Toutefois, proposer cette fonctionnalité au travers d'un navigateur n'est pas naturel ni très sain.

Le fait de pouvoir exécuter du code natif pouvant provenir d'un tiers potentiellement douteux dans un logiciel connecté à Internet va très certainement ouvrir des failles de sécurité, comme cela est chroniquement le cas dans les technologies équivalentes (ActiveX, Flash, ...).

avatar Berone | 

@ PA5CAL : OK.
Ça valait le coup de le répéter !
Vraiment
Merci.
Et je dirais même plus :
Ça vaut le coup d'insister sur ces arguments !...

CONNEXION UTILISATEUR