Madeleine : le charme suranné des fenêtres À propos

Mickaël Bazoge |

Depuis la préhistoire de l'informatique, s'il est une chose qui n'a pas changé, ce sont les fenêtres À propos des logiciels. Accessibles depuis le menu qui porte le nom de l'application, ces fenêtres retournent les informations de l'éditeur, saluent le travail des développeurs, listent les nouveautés de la version actuelle. Ces fenêtres ne sont pas standardisées, ce qui laisse une grande marge de manœuvre aux éditeurs pour créer des « About boxes » les plus imaginatives… même si, la plupart du temps, elles restent très sages.

Riccardo Mori, consultant Mac et traducteur, s'est amusé à récolter de nombreuses fenêtres À propos de logiciels à leurs débuts, avec l'aide de quelques vieux Mac; plusieurs applications sont en français. Voici une petite sélection… Ceux qui ont vécu cette époque héroïque et les curieux pourront jeter un œil amusé à ces témoignages de l'histoire informatique. Attention nostalgie !

Illustrator en 1987. Le logiciel pesait 240 Ko.
Photoshop 1.0.7 sur un SE/30 (la fenêtre prenait pratiquement tout l'écran).
Claris HyperCard Player avec son logo qui ressemble à un ClipArt.
MacPaint 1.0 en 1983.
Le Basic version 2.00 de Microsoft en 1984.
MacDraw 1.7, circa 1985.
La localisation française n'était pas encore tout à fait au point pour Les Norton Utilities.
SuperPaint 2.0a et l'animation façon générique de film dans la fenêtre noire.
PowerPoint 1.0 avant son rachat par Microsoft en 1987, et Excel 2.2a.
Ragtime 3.2 contenait un sympathique easter egg : en maintenant la touche Option sur le menu À propos, on obtenait les signatures des développeurs.
SoundEdit 2.0.5 avait une fenêtre À propos originale : elle affichait une boîte d'alerte avec une petite bombe animée. Après l'explosion, la vraie fenêtre À propos apparaissait !
SoundJam 2.5.3 avant son acquisition par Apple. Le logiciel allait devenir iTunes, avec une fenêtre À propos beaucoup plus sage.
avatar whocancatchme | 

Tous les noms que vous voyez, les types sont surement devenus millionnaires ou milliardaires !

avatar le ratiocineur masqué | 

@whocancatchme :
Et voila les enfants, c'est cela que l'on appelle "une idée reçue".

avatar amiga500 | 

ou juste des salariés...

avatar AirForceTwo | 

Il y avait également celle de Transmit. Quand on cliquait sur le camion, il reculait en faisant bip bip.

avatar BeePotato | 

Depuis la préhistoire de l’informatique ?
Là, je ne suis pas d’accord : de mon point de vue, la préhistoire c’était avant 1983/1984. Et avant ça, les fenêtres « À propos » (et les fenêtres tout court), on n’en croisait pas vraiment.

Sinon, pour le côté « easter egg », il manque à la sélection la célèbre fenêtre « À propos du Finder » des premières versions, avec son image des collines entourant la Silicon Valley quand on appuyait sur le touche option.

avatar Mickaël Bazoge | 

@BeePotato :
Évidemment on parle de l'informatique à base d'interface graphique ;)

avatar Fennec72 | 

Je me souviens d'un easter eggs dans XPress qui, suite à une combinaison de touches, faisait apparaître un petit personnage.
Par contre, je ne me souviens, ni de la combinaison de touche, ni des versions d'XPress concernée.

Il notamment cette vidéo qui l'illustre:

avatar MarcMame | 

C'est quoi le problème de localisation sur les Norton utilities ?

avatar Locke | 

Arf, j'ai connu les 2 premiers dans leur version 1.0.

avatar Ali Baba | 

"La localisation française n'était pas encore tout à fait au point pour Les Norton Utilities."

J'avoue ne pas avoir vu ce qui clochait. Une explication ?

avatar Mickaël Bazoge | 

@Ali Baba :
Pour aller au bout de la traduction, il aurait fallu écrire « Les utilitaires Norton ».

avatar BeePotato | 

@ Ali Baba : Ce qui clochait, c’était la légende de l’image. ;-)
Il est toujours amusant (ou désespérant, au choix) de voir utiliser l'anglicisme « la localisation française » pour expliquer que la traduction en français n’était complète. La localisation, en français, ça se fait avec une carte, voire un GPS si on veut faire moderne, et ça n’a pas vraiment de rapport avec la traduction.

avatar DG33 | 

Nostalgie...
A propos quel était cet Easter Egg qui faisait apparaître un Casse-Briques ?

avatar BeePotato | 

@ DG33 : « A propos quel était cet Easter Egg qui faisait apparaître un Casse-Briques ? »

Un glisser-déposer de « secret about box » sur le bureau du Système 7.5.
Ça a été remplacé quelques sous-versions plus tard par le drapeau 3D avec l’iguane, sur fond de photo du QG d’Apple.

avatar Le docteur | 

C'est comme "LE big Mac" (Pulp Fiction)

avatar marc_os | 

Sur certains Macs, dont le 7500 je crois, il y avait un easter egg qui permettait de faire apparaître un drapeau flottant au vent sur un mat à Cupertino. En bougeant la souris comme un fou, on pouvait détacher le drapeau qui s'envolait alors... Je ne me rappelle plus non plus comment on le faisait apparaître...
Edit : Réponse dans le commentaire de BeePotato plus haut...

avatar sylko | 

Qui se souvient de ReadySetGo et Letrastudio?
Arghhh, on se fait vieux

avatar Michel Binette | 

Que de souvenirs. Hypercard a été mon préféré.

avatar Azur42 | 

@ DG33 :
Il y avait également ConflictCatcher (developpé par Jeffrey Robbin, celui de SoundJam puis d'iTunes), qui cachait dans sa fenêtre "À propos" un beau casse briques d'extensions : voir http://www.platinium.fr/cc/cc_eggs.html

CONNEXION UTILISATEUR