Demain, de la pub Google sur le frigo connecté

Mickaël Bazoge |

En décembre, la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, a demandé aux entreprises technologiques d'apporter à leurs actionnaires des informations plus précises sur les revenus tirés de leurs activités mobiles. Facebook et Twitter sont notamment visés, tout comme Google, qui partage avec les réseaux sociaux un modèle économique basé sur l'affichage de liens sponsorisés et de bandeaux publicitaires. Suite à cette demande, le moteur de recherche a répondu à la Securities and Exchange Commission en tentant de justifier les raisons pour lesquelles il ne devrait pas préciser plus que de raison les mécanismes qui lui permettent de générer des revenus.

Pour monter le chauffage, merci de cliquer sur les liens publicitaires.

Ce courrier, révélé par le Wall Street Journal, se veut très généraliste et n'aborde pas précisément la recette de Google concernant sa gestion de la publicité. L'entreprise écrit que la définition de la « mobilité » est amenée à évoluer au fur et à mesure que les appareils se réclamant d'une certaine « intelligence » se diversifieront. Google donne plusieurs exemples éloquents : les lunettes (Glass) et les montres (Android Wear) ne devraient pas tarder à afficher de la publicité, mais également les tableaux de bord de voitures et, plus surprenant, des… réfrigérateurs !

Évidemment, cette littérature financière n'annonce en rien que Google se lancera demain dans le développement et la production de frigos intelligents. Mais après tout, pourquoi ne pas y penser dès maintenant : avec l'acquisition de Nest en début d'année, Google bénéficie en interne d'une équipe spécialisée dans les produits connectés. D'ailleurs, le même document fait référence à de la pub sur thermostat : le jour où des liens AdSense apparaîtront sur le Nest pourrait bien arriver plus vite qu'on ne le pense.

On verra alors ce qu'il en sera de la promesse de Nest de ne pas utiliser les données personnelles de ses clients, exception faite pour améliorer les services et produits du fabricant. Google a cependant pris soin de préciser, dans la foulée de la divulgation de ce courrier, qu'il n'était pas question d'afficher de la publicité sur les produits Nest.

avatar nifex | 

Ca fait extrêmement peur de voir jusqu'où ils veuillent aller avec le suivie et l'affichage de pub...

Heureusement qu'Apple pour le moment se tient relativement loin de la pub, même si elle commence a s'y mettre avec des services comme iTunes Radio...

avatar zearnal | 

Publicité qui n'est plus en cas de souscription à un abonnement (25$ par an il me semvble).

avatar Lestat1886 | 

Bienvenue dans le meilleur des mondes....

Comme si on n'était pas assez envahi et agresse de pub tout au long de la journée...

De quoi degouter de la technologie

avatar Wolf | 

@Lestat1886 : Si les gens étaient prêt à payer un produit plutôt que de l'utiliser gratuitement sans rien vouloir savoir de ce qui est fait avec, le problème ne se poserait pas. Seulement les gens ne veulent rien payer. Ça n'a rien a voir avec la technologie!

avatar trollol0l | 

Du coup les journaux, les magazines, les revues payantes mais avec quand même de la pub dedans c'est parce qu'l'machin qu't'a payer est "gratuit" ? Fuck logic!

Gratuit ou pas maintenant ya de la pub partout même quand tu payes.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

... Sur les tableaux de bord des voitures... Génial pour la sécurité !

avatar ergu | 

La voiture freinera... Après une page de pub !
Hé, hé, hé.

avatar béber1 | 

Nous vous proposons la clinique VIP Scalpellmann qui fait des promos en ce moment.
Voulez-vous appelez ses services d'urgences ?
...
Nous n'avons pas compris votre réponse
Veuillez tapez sur la touche 1 si vous...

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@ergu :
Tu veux pas regarder la pub? Dommage c'était une pub pour une assurance, si tu l'avais regardé tu aurais pu freiner et éviter de foncer dans un arbre...

avatar iDidier | 

Avec Google, avant de pouvoir régler le thermostat, de démarrer ta voiture, de regarder l'heure sur ta montre, d'ouvrir ton frigo, de laver et de sécher ton linge : 5 minutes de pubs et vous aurez enfin accès à tous ces objets connectés. Heureusement que Google ne fait pas encore des préservatifs !

avatar puff | 

Qui dit services gratuits et produits de bonne technologie, dit tu boufferas de la pub chéri. J'ai déjà fait le ménage des applis de Google, ainsi que de chrome, Facebook et compagnie. Marre de ces envahisseurs. Je crois que je vais revenir au bon vieux tel GSM Lol

avatar phantoom | 

@puff

"Qui dit services gratuits et produits de bonne technologie, dit tu boufferas de la pub chéri."

Ba justement, si tu payes l'abonnement tu n'as pas de pubs. pas de problème donc.

Ceux qui ne veulent pas de pubs ont la possibilité de payer, ceux qui s'en foutent, payerons pas.

avatar 406 | 

Même pas en rêve pour ma part

avatar béber1 | 

en cauchemar alors

avatar minijul | 

"Quand c'est gratuit, c'est vous le produit".
C'est peut être une banalité mais apparemment certains sont encore surpris de ce genre d'annonces, mais à quoi s'attendre d'autre malheureusement ?

avatar ConilL | 

@minijul :
Justement, là on ne parle pas de gratuité, on parle d'une montre, de lunettes, d'un thermostat, d'un réfrigérateur… on parle de produits payants qui nous bombarderons malgré tout de publicités. Je veux bien des liens sponsorisés sur un navigateur Internet, sur YouTube, pourquoi pas mais à partir du moment où je paye pour avoir un produit physique, un bien, il est hors de question de m'envoyer des réclames dans la gueule pour s'enrichir encore plus et dealer mes données personnelles avec les revendeurs les plus offrants.

avatar rikki finefleur | 

minijul
Parce qu'il y a que le gratuit qui a de la pub ? pourtant j'en vois dans des magazines, sur des mobiles payants, ou à la télé (pourtant je paye une redevance !)
Bref encore une tirade à la noix "sur le vous c'est le produit", alors qu'ailleurs c'est exactement pareil, gratuit ou pas.

avatar Hari-seldon | 

oui tu vois des pub dans les magazines c'est d'ailleurs pour ca que tu ne les paie pas 20€ chacun.
La redevance tv ne finance que les chaines publique sur lesquelles il n'y a plus de pub apres 20h et au depart il devait ne pas y avoir de pub du tout mais vu que bcp de monde a gueuler du coup il ont decidé cette solution. si il n'y avait plus de pub du tout la redevance augmenterait bcp. Mais comme deja on financent des chaines que l'on ne regarde pas forcement si la taxe sur l'opium du peuple augmentait trop là les gens manifesterais dans la rue.

avatar rikki finefleur | 

Mais avant 20 heures il y en a , et et il y en a eu avant la loi.
Il n'y a pas de rapport entre gratuit et payant et avoir de la pub ou non.
C'est ce que je voulais signifier.

avatar trollol0l | 

"oui tu vois des pub dans les magazines c'est d'ailleurs pour ca que tu ne les paie pas 20€ chacun."

Et ceux à 6, 7 ou 8€ avec 0 pubs ils font comment pour vivre sans être vendu 20€ ? La pub est juste la pour gagner encore plus d'argent au détriments du clients, c'pas un financement pour lui faire baisser sa note...

avatar florian1003 | 

Horreur de ça !

avatar bbibas | 

discutez de ces choses à des ados et vous verrez ...ca ne les dérange pas du tout d'être envahi par la pub...car ils ont vécu avec tout petit déjà...

avatar ConilL | 

@bbibas :
On ne connaît pas les mêmes ados.

avatar lord danone | 

N'importe quoi... Paye tes généralités... Tous mes potes (eeeh ouaais jsuis un grand ado) ont adblock installé sur leur ordi, je pense que ca veut tout dire. N'oubliez pas (oui je vous parle les vieux) que c'est vous qui avez grandi dans la pub (la télé ca vous dit quelque chose?), nous on a grandi avec les ordinateurs et on sait installer des adblockers ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR