Plus puissants, moins chers

bferran |
Les ventes d'ordinateurs portables d'Apple, même si elles ont elles aussi subi une légère érosion en 2002, se sont mieux maintenues que celles des d'ordinateurs de bureau. Apple mise donc toujours beaucoup sur ces machines toujours très compétitives à l'approche des fêtes de fin d'année déterminantes pour les résultats d'une entreprise informatique. Dès lors, rien ne vaut une augmentation sensible des fréquences des processeurs associée à l'arrivée de quelques nouveautés intéressantes, et surtout à une baisse de prix importante sur certains modèles. Et d'ailleurs, même s'il subsite encore une légère différence par rapport aux prix affichés aux États-Unis, l'Europe semble bénéficier enfin d'une tarification honnête.



Les PowerBook, déclinés en trois modèles, proposent désormais des processeurs G4 cadencés de 867 MHz à 1GHz, mais aussi une ATI Mobility RADEON 9000 à 64 Mo pour les deux modèles à 1 GHz, et d'un 1 Mo de cache N3. Et surtout, pour faire mentir les toutes dernières rumeurs, le PowerBook 1GHz haut de gamme embarque maintenant un SuperDrive qu'Apple a donc réussi à faire tenir dans son portable. Sur tous ces modèles, la baisse de prix et très importante : comptez 600 euros de moins pour un portable d'entrée de gamme, à 2988,80 euros ttc, et presque 1400 euros de moins pour le haut de gamme, à 3945,60 euros.


Voici donc la gamme de PowerBook, normalement expédiée en 3 à 5 jours pour les deux premiers modèles, ou en 3 à 5 semaines pour le haut de gamme sur Apple Store :

- PowerBook 867 MHz - 15.2 pouces - 256 Mo de SDRAM - Disque dur de 40 Go - ATI Mobility RADEON 9000 32 Mo - Combo : € 2.988,80 / CHF 3,899.00 ttc


- PowerBook 1 GHz - 15.2 pouces - 512 Mo de SDRAM - Disque dur de 60 Go - ATI Mobility RADEON 9000 64 Mo - Combo : € 3.682,48 / CHF 4,759.02 ttc


- PowerBook 1 GHz - 15.2 pouces - 512 Mo de SDRAM - Disque dur de 60 Go - ATI Mobility RADEON 9000 64 Mo - SuperDrive : € 3.945,60 / CHF 5,099.00 ttc



L'iBook, pour sa part, profite d'un gain de fréquence de 100 MHz, avec un premier modèle à 700 MHz proposé à 1.314,40 euros (sous la barre symbolique des 1000 dollars hors taxes aux États-Unis, contre 1099 euros hors taxes en Europe pour ceux qui aiment les comparaisons entre les continents). On se souvient que l'ancienne gamme débutait à 1674 euros ttc. Le modèle haut de gamme propose un G3 à 800 MHz pour 2628,81 euros. Sur l'iBook, les tailles d'écran ne changent pas : nous avons toujours le droit à un 12 et un 14 pouces, au lieu du 13 pouces promis par certains. Mais au rang des réjouissances, on note la présence d'une ATI Mobility Radeon 7500 de 32 Mo sur certains modèles. Hélas, la technologie Bluetooth n'est toujours pas présente en standard.


Voici la nouvelle gamme d'iBook, normalement expédiée en 1 à 5 jours selon le modèle, proposée sur Apple Store aujourd'hui :

- iBook 700 MHz - 12.1 pouces - 128 Mo de SDRAM - Disque dur de 20 Go - ATI Mobility Radeon 7500 16 Mo - Lecteur CD : € 1314,40 / CHF 1,699.00 ttc


- iBook 800 MHz - 12.1 pouces - 128 Mo de SDRAM - Disque dur de 30 Go - ATI Mobility Radeon 7500 32 Mo - Combo : € 1792.80 / CHF 2,299.00 ttc


- iBook 800 MHz - 14.1 pouces - 256 Mo de SDRAM - Disque dur de 30 Go - ATI Mobility Radeon 7500 32 Mo - Combo : € 2.151,60 / CHF 2,799.00 ttc


- iBook 800 MHz - 14.1 pouces - 384 Mo de SDRAM - Disque dur de 40 Go - ATI Mobility Radeon 7500 32 Mo - Combo - Apple Care : € 2.628,81 / CHF 3,767.99 ttc

Lire les commentaires →

Apple Store fermé

Christophe Laporte |
L'Apple Store est fermé depuis quelques minutes. Il semble donc qu'Apple s'apprête à mettre à jour dans les minutes qui viennent sa gamme de portables. Nous vous tiendrons bien évidemment informé des changements apportés par Cupertino.

Lire les commentaires →

Retrospect Workgroup Backup 5

Christophe Laporte |
Lorsque la version 5 de Retrospect est sortie au mois de juin, de nombreuses entreprises ont enfin pu sérieusement considérer de migrer vers Mac OS X. Si l'on parle souvent d'applications comme Photoshop ou Dreamweaver qui ont longtemps retardé nombre d'entre nous à faire le grand saut, Retrospect, même s’il est moins connu, fait bel et bien parti des logiciels indispensables au bon fonctionnement d'une entreprise. La gamme de produits Retrospect se compose de la manière suivante :

- Retrospect Express Backup (79 €) qui est en concurrence directe en terme de fonctionnalités avec des logiciels comme Tri Backup ou l'utilitaire de sauvegarde livré avec .mac.

- Retrospect Desktop Backup (249 €) est conçu pour une utilisation monoposte comme Express Backup, mais rajoute la gestion des lecteurs de bandes.

- La version Workgroup Backup (606 €), s'adapte au petit réseau. Elle dispose de fonctionnalités réseau poussées et est livrée avec une licence pour vingt postes (Mac et PC). C'est sur cette version que le test porte.

- Retrospect Server Backup (900 €) s'attaque aux réseaux plus complexes et est livré avec 100 licences.


Pendant l'année qui sépara la sortie de Mac OS X et de Retrospect, de nombreuses alternatives ont vu le jour, mais aucune ne peut prétendre concurrencer sérieusement les déclinaisons professionnelles du logiciel de Dantz. Au niveau des fonctionnalités, il n'y a en effet aucun logiciel serveur sur Macintosh qui puisse effectuer des sauvegardes sur un réseau hétérogène (Mac OS, Mac OS X, Windows) avec des options très avancées et qui gère des supports très variés (disques durs, graveur CD/DVD, Internet, lecteur à bandes...).


Installation

L'installation du logiciel serveur est tout à fait standard. Par simple mesure de sécurité, Retrospect demande à chaque lancement le mot de passe de l'administrateur de l'ordinateur. La mise en oeuvre d'un client est tout aussi aisée. Il suffit d'installer le logiciel Retrospect Client sur l'ordinateur sur lequel vous désirez effectuer des sauvegardes et le tour est joué. Le serveur reconnaît immédiatement le client et peut par la suite le piloter. Lorsqu'une mise à jour est disponible, il est possible de mettre à jour tous les clients directement depuis le serveur. Rappelons que le client existe pour Windows (95 et plus), Mac OS (à partir du système 7.1) et de Mac OS X.


Fonctionnement

L'application Retrospect se présente sous deux aspects : la partie serveur qui s'occupe de réaliser les différentes sauvegardes programmées et une partie configuration. Lorsque vous lancez l'application, vous vous retrouvez face à cette dernière. Celle-ci se présente sous de manière simple avec une fenêtre unique composée de six onglets : Exécution, Automatiser, Rapports, Utilitaires, Configuration, Spécial.






La partie Exécution offre une série d'actions immédiates permettant de lancer une sauvegarde, de récupérer des données ou encore de dupliquer des données. L'onglet Automatiser permet d'élaborer des scripts de sauvegarde. Un assistant est intégré pour vous aider dans cette tâche. Toutefois, surtout si vous n'êtes pas un expert en la matière, il est fortement recommandé de s'attarder sur le mode d'emploi qui revient en détail sur les différents choix possibles en matière de stratégie de sauvegarde. Retrospect est capable de réaliser des sauvegardes incrémentales, recyclées...






L'onglet Rapport met à votre disposition tous les fichiers logs réalisés par Retrospect lors des différentes opérations réalisées par le serveur. L'onglet Outils permet de vérifier et de réparer le cas échéant les fichiers catalogues, de vérifier la bonne santé de vos données sauvegardées et de réaliser des opérations de transfert ou de copies entre vos différentes sauvegardes.






L'onglet Configuration permet de gérer vos différents postes clients. Il est également possible via cet onglet de créer ou modifier vos jeux de sauvegardes, de lister vos périphériques. Enfin, l'onglet spécial comporte tout le reste. Un bouton pour accéder aux préférences de l'application, le gestionnaire de licences et de créer des filtres lors de vos sauvegardes futures. Cette dernière fonctionnalité, fort pratique, vous permet par exemple de sauvegarder tous vos fichiers à l'exception par exemple des fichiers au format MP3 et des fichiers de cache de vos navigateurs Internet.


À l'utilisation

Retrospect s'avère être un logiciel efficace et discret. Le logiciel, en plusieurs semaines d'utilisation, ne nous a posé aucun problème aussi bien lors de phases de sauvegardes que de restauration. Une fois la phase initiale de configuration terminée et d'essais, le logiciel sait très rapidement se faire oublier. Au moindre pépin, Retrospect, à travers différents moyens (notamment via le dock), réapparaît de manière élégante.


Néanmoins, le logiciel n'est pas exempt de défauts. On regretta, par exemple, que Retrospect 5 ne gère pas une quantité énorme de graveurs. Il ne nous a pas été possible de réaliser ainsi une sauvegarde sur notre graveur CD externe FireWire. Une liste des périphériques compatibles est disponible sur cette page. Néanmoins, il est à noter que tous les graveurs intégrés aux Macintosh sont supportés. Le logiciel gère également peu de cartes SCSI, ce qui peut être une gêne pour certains utilisateurs; de nombreux périphériques notamment ceux à bande sont restés fidèles à cette norme.


Autre regret, si l'interface est assez simple, elle est parfois confuse. Dantz ne respecte pas à la lettre les considérations d'Apple dans ce domaine. L'interface est un peu lourde par moment. La procédure de restauration de fichiers, par exemple, n'est pas des plus intuitives. Néanmoins, dès lors qu'on a pris le "coup de souris", cette fonction s'avère très efficace. On notera au passage que cette version offre la possibilité de faire des restaurations en direct, c'est à dire de restaurer un système Mac OS X à un état opérationnel précédant toute sauvegarde.


En conclusion

Dans son domaine, Retrospect reste le leader incontesté. L'éditeur a su brillamment s'adapter au nouveau système d'exploitation d'Apple et pourtant la tâche n'était pas simple. Néanmoins, certains lui reprocheront d'être la seule et unique véritable nouveauté de cette mouture. 4.5 aurait été peut-être plus approprié comme numéro de version. Quoi qu'il en soit, si vous cherchez un logiciel de sauvegarde pour votre entreprise, Retrospect Workgroup Backup s'impose comme la meilleure solution disponible sur notre plate-forme.

Lire les commentaires →

Cuk.ch : Test Font Reserve 3.1

Christophe Laporte |
Il y a quelque temps, j'ai testé ce qui était alors le premier utilitaire permettant de gérer les polices sous Mac OS X, soit SuitCase 10. Et bien, ce programme a trouvé son maître, c'est le moins que l'on puisse dire. Aujourd'hui, j'ai ausculté sous toutes ses coutures pour vous FontReserve 3, une petite merveille qui fait tout ce que sait faire SuitCase, et bien plus encore. Que puis-je ajouter à cette affirmation ? Rien, si ce n'est vous proposer de lire le long article que j'ai consacré à ce logiciel sur Cuk.ch

Lire les commentaires →

Mediatalk à Interpop

Christophe Laporte |
Mediatalk sera présent au salon Interop qui se déroule du 6 au 8 novembre 2002 à Paris Expo. Sur son stand, le distributeur présentera ses différents produits (EtherPeek, InterMapper, QuickMail Pro Francaise, QuickDNS, MeetingMaker …). Mediatalk procédera également à des démonstrations de Xserve.

Lire les commentaires →

XPress 6 en mars ?

Christophe Laporte |
Jürgen Kurz, responsable produit chez Quark, déclare dans un interview en deux parties donné à MacUser que XPress 6 pourrait être disponible dans le commerce dès le mois de mars. Néanmoins, l'homme a tenu à préciser que le logiciel ne sortira pas tant que la stabilité et la vitesse ne seront pas au rendez-vous. Concernant Mac OS X, le dirigeant a déclaré que cette mouture n'était pas un simple portage, mais une réécriture complète. Elle intégrera également quelques nouveautés intéressantes comme la gestion complète du Postcript 3 et le lissage.

Lire les commentaires →

Pages