Apple met à jour ses explications sur l'utilisation des données personnelles

Florian Innocente |

Apple a mis à jour la section de son site dévolue à tout ce qui concerne la confidentialité et la manière dont sont traitées les données des utilisateurs d'iPhone, de Mac, d'Apple Watch, de HomePod mais aussi d'apps comme Santé ou de fonctions et services comme Siri, CarPlay, HomeKit, ApplePay, etc. Tout n'est pas nouveau, mais tout (ou presque) a été traduit en français.

Google ou Amazon ne sont jamais cités évidemment, cependant leurs noms transpirent à travers certaines lignes, notamment les passages sur la conservation des historiques d'activités ou sur l'analyse des visages pour l'album "Personnes" dans Photos. Dans ce dernier cas, l'opération est effectuée en local sur l'appareil ― l'occasion pour Apple de vanter les prouesses de ses processeurs Ax ― et non par des serveurs distants qui zieutent tout ce qui se trouve dans vos photos.

Beaucoup de procédures ou de mécanismes étaient déjà en place, mais il y a des exceptions. Ainsi la fonction Connexion avec Apple apparue cet automne mais que peu d'apps ou sites utilisent pour le moment. Comme Google et Facebook le proposaient déjà, Apple offre maintenant aux développeurs et aux éditeurs de sites web un moyen pour que les utilisateurs s'identifient tout limitant la communication de données personnelles (lire iOS 13 : premier coup d'œil sur la nouvelle fonction Connexion avec Apple).

Autre nouveauté plus récente encore ― activée dans iOS 13.2 ― celle qui permet de refuser que des échantillons d'enregistrements audio captés par Siri soient écoutés par Apple pour améliorer la compréhension de son assistant.

Il arrivait que des extraits soient enregistrés par erreur et contiennent des propos à même d'identifier ceux qui les tenaient. Et puis on peut vouloir tout simplement se tenir à l'écart de ce genre de transfert de contenus (lire Comment participer (ou pas) au programme d'écoute de Siri, et effacer son historique).

Les explications données par ces pages sont nombreuses, certaines pages plus techniques ne sont pas encore traduites mais elles devraient l'être prochainement. D'autres apportent des infos pratiques pour ajuster les réglages de confidentialité (ils deviennent conséquents par leur nombre) dans les systèmes d'exploitation d'Apple.

Pour autant, ici ou là, on aimerait encore un peu plus de détails. Quand par exemple Apple déclare qu'elle récupère chaque semaine un « nombre limité » d'informations relatives à l'activité des joueurs dans Apple Arcade, pour améliorer ensuite son service et ses recommandations de nouveaux titres.

Quand bien même certaines de ces infos ne sont pas reliées à un identifiant utilisateur, en dire un peu plus sur ce qui est exactement collecté contribuerait utilement à cet effort de transparence dont Apple a fait un axe majeur pour son marketing et sa communication.

avatar Osei Tutu | 

Ok

avatar Depret Lucas | 

Génial plus d’explications :)

avatar Nesus | 

En fait Florient a entièrement raison.

« Il arrivait que des extraits soient enregistrés par erreur et contiennent des propos à même d'identifier ceux qui les tenaient. Et puis on peut vouloir tout simplement se tenir à l'écart de ce genre de transfert de contenus »

Au final la seule chose qui compte et le seul scandale de cette histoire, c’est qu’avant on avait juste pas le droit de dire qu’on ne voulait pas y participer.

avatar Tobias2017 | 

Apple ne m'a pas du tout communiqué de mise-à-jour de ses explications sur l'utilisation des données personnelles. Est-ce que chaque utilisateur va recevoir cette information, ou chaque utilisateur est censé savoir tout seul quand Apple met à jour ses documents?

avatar lome_bbrr | 

cela apparaît normalement suite à l'installation de iOS 13.2

avatar ineedsomebodyhelp | 

Une des problématiques c'est qu'Apple stocke les clés de chiffrement des sauvegardes iCloud. Donc même si la sauvegarde est chiffrée, Apple peut restaurer votre téléphone comme bon lui semble…

avatar Depret Lucas | 

@ineedsomebodyhelp

Ben non car il faut le code de l’appareil

CONNEXION UTILISATEUR