Tim Cook : « Positivez, ignorez les cyniques et ne doutez pas de vous »

Florian Innocente |

Tim Cook a reçu aujourd'hui un diplôme honorifique de l'Université de Glasgow en Écosse. À l'issue de cette cérémonie, il a répondu aux étudiants présents. Le patron d'Apple était préalablement passé par la France puis l'Allemagne (où il est allé voir notamment ses fournisseurs de mobilier pour les Apple Store).

Dans sa séance de questions/réponses, Cook a balayé plusieurs thématiques : l'actualité politique américaine, sa relation avec Steve Jobs, la personnalité du patron disparu ou encore donné quelques leçons de vie. Extraits :

Son embauche par Steve Jobs (en 1998, Tim Cook avait alors 38 ans) :

Il a pris un risque en me choisissant, lorsque j'avais 38 ans, et c'est à cette occasion et d'autres plus tard, que j'ai réalisé que j'étais sur la mauvaise route (il travaillait chez Compaq, ndlr) — et que j'étais en quelque sorte sans boussole. Pour la première fois j'ai rencontré un PDG qui était totalement focalisé sur une chose : faire d'excellents produits. Il avait une obsession à nulle autre pareille. Sa réflexion était si pure. Il n'essayait pas d'accroître son aisance financière ou autre. Il a vraiment compris qu'il y avait les choses sur lesquelles nous travaillons et les résultats qui en découlent, et il a su séparer les deux. Ne travaillez pas uniquement pour l'argent, vous vous en lasserez vite.

Les priorités de Jobs, a ajouté Cook, étaient dans l'ordre : la famille, Apple et Pixar, et pas grand chose d'autre.

Apple a-t-elle une fibre activiste ? :

Nous ne sommes pas timorés. L'année dernière nous avons été à couteaux tirés avec le gouvernement américain au sujet de la sécurité et de la vie privée. Il ne s'agissait pas d'être des "activistes", mais on nous demandait de faire quelque chose que nous considérions comme néfaste. Nous avions le choix entre fermer les yeux et faire ce que les instances gouvernementales nous demandaient, ou nous battre et c'est ce que nous avons fait.

Le décret de Donald Trump sur l'immigration :

Nous ne soutenons pas l'interdiction de l'immigration et nous avons été très clairs et de manière publique à ce sujet. Dans les 24 heures qui ont suivi son entrée en vigueur, j'ai envoyé à tous nos employés un message pour expliquer notre position. Nous voyons les choses d'une manière simple : Apple n'existerait pas sans l'immigration, c'est donc un sujet de première importance pour nous. Alors on fait quoi ? Nous donnons notre opinion et nous prenons position. Nous ne restons pas sans rien faire, sinon cela revient à accepter.

À l'Apple Store de Glasgow

« Positivez » a conseillé le patron d'Apple aux étudiants arrivant au bout de leur cycle d'études :

Le monde est rempli de cyniques et vous devez les ignorer, sinon ils deviendront une sorte de cancer pour votre esprit, vous commencerez à douter de vos capacités et à voir la vie sous un angle négatif. La vérité, même si cela ne semble pas être toujours le cas, c'est que nous vivons une période fantastique.


avatar kouriachicoach | 

Tout s'explique !!!

avatar Nom d'utilisateur | 

« Positivez, ignorez les cyniques et ne doutez pas de vous »

Un très bon conseil, surtout quand on voit l'esprit des certains "experts" ici ??

avatar whocancatchme | 

Ils me font marrer les mecs sans souci qui gagnent des tonnes, "faites ce que vous avez envie" ! J'y avais pas pensé c'était tellement simple merci à bientôt

avatar kyzako | 

@whocancatchme

"Ne travaillez pas uniquement pour l'argent, vous vous en lasserez vite."
Celle là elle est pas mal non plus quant on constate le prix de certains produits...

avatar scaiPhone | 

@kyzako

@whocancatchme

+1

avatar marenostrum | 

il dit rien de profond.

avatar KimoMac | 

[modéré] FI

avatar marenostrum | 

non, parce que il nous oblige pas, c'est moi qui choisi par rapport à mes besoins. lui c'est un marchand, rien d'autre. quand son produit ne sera plus bon, il se vendra plus. et ça sera tout.

avatar Philbee | 

"Le monde est rempli de cyniques et vous devez les ignorer, sinon ils deviendront une sorte de cancer pour votre esprit...Apple n'existerait pas sans l'immigration, c'est donc un sujet de première importance pour nous."

Belle leçon de tolérance venant d'un individu qui nous explique sans sourciller que le décret Trump impacte son business...en somme, l'hôpital qui se moque de la charité !

Pauvre Timmy, qui représente à merveille cette gauche bienpensante qui n'a jamais peur de se contredire car persuadée d'être toujours du bon côté de la barrière...

A titre personnel, je ne le jugerai plus que sur sa capacité à "faire d'excellents produits"...et ce n'est pas gagné !

avatar marenostrum | 

Steve Jobs était le fils d'un syrien (l'autre Steve Wozniak, polonais d'origine). d'où sa phrase sur immigration.
le conseil aux étudiants se base encore sur Jobs, qu'il a pas travaillé pour devenir riche, mais pour faire de bons produits.

avatar Philbee | 

On peut l'interpreter de bien des manières...d'ailleurs, notre ami Timmy est surement solidaire des déclarations bien plus explicites de certains de ses confrères :

http://www.liberation.fr/planete/2017/01/29/la-silicon-valley-denonce-le-decret-anti-immigration-de-trump_1544750

(histoire de rassurer certains, cet article vient de "Libé" et non de Minute ou Rivarol ! :-D )

avatar marenostrum | 

quand il dit que "Apple n'existerait pas sans l'immigration" ce n'est pas de la moralité, ni de la politique, mais bien vrai. c'est un fait réel qu'on peut pas le contester. les deux fondateurs de l'entreprise étaient des fils d'immigrants.

avatar Pancrasse | 

Soit soyons pro-immigration ! Mais faut-il indistinctement accepter n'importe quelle immigration, fut-elle incontrôlable ? En France nous voyons les résultats.
« Jusqu’à ce que nous soyons capables de déterminer et de comprendre ce problème et la menace dangereuse qu’il représente, notre pays ne peut pas être victime d’attaques horribles de la part de gens qui ne croient qu’au jihad et n’ont aucun respect pour la vie humaine », disait Donald Trump durant sa campagne.

avatar C1rc3@0rc | 

«Apple n'existerait pas sans l'immigration, c'est donc un sujet de première importance pour nous. Alors on fait quoi ? Nous donnons notre opinion et nous prenons position. Nous ne restons pas sans rien faire, sinon cela revient à accepter.»

Comme toutes les societes de la Silicon Valley et les societes americaines en general, Apple a des son depart faite et porté par des salariés etrangers, dont une bonne part de français.
C'est pas une question de choix ou de salaire, mais une necessité lié au niveau de comptétence que le systeme educatif americain est incapable de fournir.

Donc c'est clairs que sans l'immigration les GAFA n'existeraient pas, mais en fait ce qu'Apple et les autres combatent c'est la suppression des permis H-1B.

Car c'est plus vendeur de se positionner face a la nature supposée islamophobe et xenophobe d'un decret que de dire la verité: ce qui emmerde les GAFA c'est ne devoir raquer un maximum et passer par des procedures administratives compliquées pour embaucher des travailleurs etrangers sur-diplomés alors qu'avec le H-1B, c'est precarité pour l'employé (pas forcement financiere d'ailleurs) et pas de responsabilité pour l'embaucheur!

Trump est un malin, il place toujours une mesure polemique en tete d'affiche pour passer des trucs nettement plus graves qui n'attirent alors pas l'attention. Pendant que le monde s'offusque du bloquage des visas pour des pays en tete de liste producteurs de terroristes, et bien il reforme les permits de travails et passe a la dynamite les reglementations qui garantissaient que les banques ne puissent pas recommencer la plaisanteries des subprimes.
Cet homme est un genie.

avatar Philbee | 

@marenostrum
"ce n'est pas de la moralité, ni de la politique, mais bien vrai"

Exact ! Je dirais même que c'est d'un pragmatisme qui se joue de toute forme de moralité (je te renvoie à la définition du cynisme).
Je te conseille de lire le lien que j'ai mentionné pour comprendre la probable signification des propos de Cook.

(Désolé pour le double post mais il semble que le serveur de Macg ait eu quelques soucis...)

avatar en ballade | 

@Philbee

"gauche bienpensante"

Ah bon Tim est de gauche? La gauche existe aux USA? Au fait gauche est une insulte?

avatar Un Type Vrai | 

Tim Cook de gauche ?
La vache. Tu votes toi ?
Parce ton échiquier politique est légèrement faussé...

avatar Philbee | 

@Un type "vrai"
@en vadrouille

Google est (parfois) mon ami :
http://www.economist.com/news/united-states/21710273-american-left-danger-learning-precisely-wrong-lesson-defeat-democrats

et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres (N.B : pas besoin de vous traduire le mot "left"...)

avatar Un Type Vrai | 

1) ta réponse n'a rien à voir avec ma remarque.
2) je n'apporte aucun jugement de valeur politique.
3) Tim a bien un discours de droite (bien pensante si tu veux garder ce qualificatif).
4) dans l'action Tim est même un liberal convaincu que les detenteurs du capital sont plus importants que les états (les lois etc.), les clients et les salariés.

Enfin y'a des gens de droites pour l'immigration et des gens de gauche contre par exemple. C'est le raisonnement qui montre si on est de droite ou de gauche...
Tu as le droit de dire bien pensant == gauche ( bien que c'est largement réducteur) mais pas Tim Cook == gauche...

avatar r e m y | 

@Un Type Vrai

C'est clair que Tim n'est pas gauche du tout!
Il suffit de le voir faire sauter les pancakes!

avatar Philbee | 

@un type...

Tim Cook est démocrate donc considéré comme de gauche (left) par les américains eux-mêmes. POINT BARRE.

Au fait, je n'ai jamais dit gauche = bienpensance (bien penser... :-D) , bien au contraire...et s'il s'agissait d'un pléonasme, ca ne serait que pour accentuer le caractère ironique de mon message !

avatar debione | 

@philbee:
"Pauvre Timmy, qui représente à merveille cette gauche bienpensante qui n'a jamais peur de se contredire car persuadée d'être toujours du bon côté de la barrière..."

Tim Cook à gauche? Euh t'es allé cherché cela ou? Tim Cook c'est un démocrate libéral, ce qui sur l'échiquier français représenterait la droite dure et économique des "Républicains", ou le PLR pour les Suisses...

Tu as affaire ici, à la fameuse droite bienpensante, ne t'en déplaise...

avatar Philbee | 

Démocrate libéral, donc démocrate, donc de gauche (c.f lien de mon message).
Logique...

avatar Pomme2Poule | 

Le niveau d'aigreur dans ces commentaires dépasse tout ce que j'aurais pu imaginer (et je m'attends toujours au pire venant des commentaires de MacG). Si seulement vous compreniez le quart de ce qu'il raconte ça vous passerait peut être.

avatar occam | 

@Pomme2Poule

Désolé, camarade, reprenons tous en choeur dans la joie, la bonne humeur et l'émulation prolétaire.
http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/200705/22/F200705221346483043331795.jpg

Et deux heures d'auto-critique pour les récalcitrants, avant la séance de rééducation.

avatar béber1 | 

et hop, un p'tit sarcasme supplémentaire

avatar jmtweb | 

"Ne travaillez pas uniquement pour l'argent, vous vous en lasserez vite."

http://www.pompomcomedy.fr/salaires-bosser-chez-apple-ca-rapporte-combien/

avatar Giloup92 | 

La toge lui va très bien.

avatar occam | 

Disons-le avec une chanson :
https://m.youtube.com/watch?v=QDERsrLMqfI

You've got to accentuate the positive
eliminate the negative
Latch on to the affirmative
But don't mess with mister inbetween

You've got to spread joy up to the maximum
Bring gloom down to the minimum
have faith, a pandemonium
Libel to walk up on the scene

To illustrate my last remark
Jonah in the Whale, Noah in the ark
What did they do
just when everything looked so dark

They said we better
accentuate the positive
eliminate the negative
latch on to the affirmative
But don't mess with mister inbetween

Ça va tellement mieux, n'est-ce pas ?

avatar codeX | 

Allez les pleurnicheuses, vous aussi vous avez les capacités de diriger une entreprise de 90 000 employés. Faut juste vous sortir les doigts du cul au lieu de perdre votre temps à raconter des conneries sur les forums.

avatar marenostrum | 

ça roule tout seul Apple, pour le moment. ce n'est pas Tim qui fait des miracles. le bon capitaine on le voit dans la tempête, pas quand il fait beau.

avatar fte | 

@codeX

Vulgarité et sexisme. Magnifique commentaire. Et ça veut donner des leçons. Bref.

avatar béber1 | 

bah, ça complète bien le dépit ambiant, les moqueries aigres, les sarcasmes rageurs, l'indignation de classe, la réprobation moqueuse, etc
Assez saisissant quand on relit l'ensemble

avatar Mike Mac | 

Les cyniques grands adeptes de l'humour noir et de formulations à l'emporte-pièces ne partagent pas le point de vue de Tim Cook, et sont d'une rare intelligence et sensibilité.

http://positivr.fr/humour-noir-intelligence-humeur-science/

Ah les titres de glorioles que les grands de ce monde aiment à se partager.

Quand on pense que les deux inventeurs du transistor restent de parfaits inconnus et non connu aucun royalties sur leur invention, ni titres de docteur Honoris Causa, ni prix Nobel, et n'ont pratiqué aucune évasion fiscale...

Tout ceci n'est qu'un pan de la société du spectacle, si chère à Guy Debord. On a les héros et les modèles qu'on mérite.

avatar occam | 

@Mike Mac

Quand vous parlez des « deux inventeurs du transistor » qui seraient demeurés d'illustres inconnus, entendez-vous Lilienfeld, qui ne réalisa pas son brevet et ne produisit pas d'articles scientifiques à ce sujet ? Et Oskar Heil, qui eut une carrière fort distinguée dans l'électronique et l'électroacoustique (ses Air Motion Transformers sont légendaires), et que j'eus l'immense honneur de rencontrer vers la fin de sa vie ? Ou Mataré et Welker, concepteurs du "transistron" chez Westinghouse à Aulnay-sous-Bois, preuve que l'on pouvait y faire autre chose à une certaine époque que de s'y faire tabasser par les flics ?
Mataré et Welker eurent aussi des carrières fort respectables.

Ou, finalement, John Bardeen et Walter Brattain, complémentés par William Shockley, qui non seulement réalisèrent de A à Z les premiers transistors entièrement fonctionnels, mais encore mirent au point la théorie quantique des "surface state transitions", qui permit de fabriquer des circuits à base de semi-conducteurs, et surtout d'en comprendre les bases physiques ?

C'est cette dimension scientifique de leur travail qui les distingue de leurs prédécesseurs, et qui justifie leur Prix Nobel en 1956.

John Bardeen aurait pu, il est vrai, faire beaucoup d'argent. Il préféra continuer ses recherches fondamentales et développa, avec Cooper et Schrieff, une théorie de la supra-conductivité ("théorie BCS”) suffisamment remarquée pour leur rapporter un Prix Nobel de physique en 1972. Pour Bardeen, c'était son deuxième, et il est à ce jour le seul physicien à avoir engrangé deux Nobels de physique successifs. Y'a comme ça des vauriens qui chopent tout, alors que les vrais génies, les petits, les purs, les anonymes, eux, restent à l'ombre.

avatar House M.D. | 

@occam

Jolies références, et quelle chance d'avoir rencontré une de ces personnes qui ont marqué l'histoire !

avatar béber1 | 

"Y'a comme ça des vauriens qui chopent tout, alors que les vrais génies, les petits, les purs, les anonymes, eux, restent à l'ombre."

pur et impur, vieille dichotomie en valeurs positive et négative.
Et dans laquelle le génie de la synthèse n'existe qu'au mieux dans la seconde, surtout si il est empreint d'une quelconque notoriété

avatar supermars | 

Alors Timmy, tu m'as tué !
Tu te fais des milliards en pompant au maximum les ouvrier et les consommateurs, et tu conseilles de ne pas travailler pour de l'argent.

Même si dans le fond ce conseil est banalement juste, venant de toi, on dirait du Fillon.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Donc la philosophie d'Apple a changé...

avatar rikki finefleur | 

Je me demande si on se lasse de l'argent , pourquoi donc Apple utilise des paradis fiscaux ?

Bref n'y a t il pas une contradiction dans son discours avec ce qu'il fait ?
C'est pourtant lui le PDG de la société.

Le cynisme est une valeur bien gardé au chaud chez Apple. Et il n'est pas là ou l'on croit.

Mais plutôt chez ces PDG qui hors de leurs discours publicitaire utilise en douce massivement îles caïmans, irlande , luxembourg et cie.

De beaux cancers comme il dit, et dont il est un des premiers acteurs sur le dance floor.
Achetons un peu plus avec notre cerveau, plutôt que chez ces gens de la magouille et leurs îles.

avatar béber1 | 

"Je me demande si on se lasse de l'argent , pourquoi donc Apple utilise des paradis fiscaux ?"

ben pour la même raison qui est celle de toutes entreprises privées depuis les débuts de l'Histoire, faire et accumuler du profit. Accentué par des concurrences progressivement accrues, encouragées par des systèmes de pensées & politiques dominants, pour lesquels le cynisme n'est que du réalisme de survie

Si on veut corriger les pressions&dérives causées par le capitalisme financier et actionnarial exigeant toujours plus de rentabilités et de bonus de la part des entreprises, il faut modifier le cadre structurel.

Sans quoi, tous les beaux discours humanistes de leurs dirigeants, et même des politiques, seront inaudibles, constamment en porte-à-faux et soumis à des contradictions taxées d'hypocrisies, dénoncées par une critique justifiée

avatar BleuRooster | 

Question vraiment nul, demander lui pourquoi la marge d'Apple et excessif si le but principale c'est pas l'argent

avatar Crkm | 

Ah tiens en lisant le titre j'ai cru que Tim Cook avait fait une interview à Paris Match.

avatar iPop | 

"Nous ne sommes pas timorés. " ?

avatar reborn | 

Et dire que c'est supposé être des commentaires d'adultes plus haut.. ?

avatar Paquito06 | 

@reborn

????
Il a pas tort dans ses paroles, mais c'est à nuancer selon qui on est, où on se trouve.

avatar jeanCloud | 

S'il avait poussé le souci du détail Notre bien pensant Tim avec le crâne rasé aurait eu le charme de Matthieu Ricard

avatar Doctomac | 

"Il n'essayait pas d'accroître son aisance financière ou autre."

J'ai pas l'impression qu'il suive son modèle....

Sinon, personne n'a posé une question plus en phase avec Apple, comme par exemple quel avenir pour le MacPro ?

avatar Crunch Crunch | 

"Le monde est rempli de cyniques et vous devez les ignorer"

- Il a tellement raison !
- OK, il est riche. Mais il ne faut pas oublié que Jobs, Apple (Cook peut-être, je le connais moins) sont partit de RIEN ! C'était aussi dur pour eux au début. Et... en gardant la foi, en ignorant les cyniques, tout devient possible.

Petit à petit, changer les choses. Chacun à son échelle, avec les moyens à dispositions. Et, c'est assez dingue, mais ça fonctionne. Sur la durée 1 mois, 6 mois, 1 an, 2 an, 5 ans, 10 ans c'est bon !

avatar en ballade | 

@Crunch Crunch

"en gardant la foi, en ignorant les cyniques, tout devient possible."

Tu as appris tes séries américaines par cœur? Alors je te conseille de lire les études sociologiques sur la question. Et tu verras que le "américan dream" se dénombre très peu

Pages

CONNEXION UTILISATEUR