Fermer le menu
 

"Apple n'a jamais rien inventé"

Christophe Laporte | | 10:06 |  77
La haute technologie, c'est une histoire de cuisine. Telle est en quelque sorte la conclusion de Jean-Louis Gassée sur Monday Note. Avant de rejoindre HP en 1968, l'ancien d'Apple arrondissait ses fins de mois en travaillant comme serveur dans un restaurant parisien.

Avant le service, il avait à accomplir certaines tâches comme préparer la rémoulade, la vinaigrette ou encore la mayonnaise. Si les deux premières ne lui posaient pas de problème, il ne parvenait pas à faire une mayonnaise correcte au point de s'attirer fréquemment les remontrances de son chef.

Pourtant, explique-t-il, faire une mayonnaise n'est pas très compliqué. Tout le monde connait les ingrédients et la recette. Mais voilà, ce que son chef réussissait avec brio, lui n'était pas foutu de le faire.

Pour JLG, la haute technologie, c'est pareil. Les ingrédients pour faire une tablette sont connus depuis des décennies. Mais jusqu'à l'iPad, personne n'avait réussi à faire une bonne tablette. En cela, effectivement, Apple n'a rien inventé ou pas grand-chose.


Alan Kay avec son prototype de Dynabook (lire : Alan Kay, une vie d'exigence) / image : Marcin Wichary


Ce qui fait la différence finalement, c'est l'interprétation d'une recette bien connue. C'est cette variation qui fait toute la différence. Et c'est vrai pour tout ou presque selon lui. Il prend l'exemple de l'industrie automobile. Tous les constructeurs utilisent les mêmes ingrédients, mais grâce à l'utilisation qu'ils en font, certains parviennent à se distinguer…

En ce qui concerne Apple, ce qui est vrai pour l'iPad, l'est également pour le Mac, l'iPod ou l'iPhone. La clé pour un restaurant c'est d'avoir un bon chef. Force est de reconnaître que celui d'Apple était excellent !
Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


77 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar béber1 03/09/2012 - 11:31

"Si ive avait travailler pour Samsung il aurait été traiter de copieur mais comme il est chez apple, il s'est juste "inspiré" du travail de Braun..."

voilà comment un trollounet qui se voulait un brin piquant fait l'atterrissage de l'albatros

avatar nogui 03/09/2012 - 11:31

@Trollolol

"Si ive avait travailler pour Samsung il aurait été traiter de copieur mais comme il est chez apple, il s'est juste "inspiré" du travail de Braun... "

Tu fais les questions-réponses ?
C'est bien .....

avatar pftlyon 03/09/2012 - 11:43

@ 6nema

D'un autre côté, c'est dommage en ce qui concerne palm. web OS me semblait plus système d'avenir qu'Androïd. Ca aurait fait un bon challenger à iOS



avatar XiliX 03/09/2012 - 11:47

@Trollolol
Non... jamais Samsung n'embaucherait Ive... une copie d'Ive là OUI...

:p

avatar WilnocK 03/09/2012 - 12:43

Marrant ca, le coup de la recette de cuisine, c'est le meme exemple de demonstration que Stallman utilise pour precher le logiciel Libre

JLG pousse-t-il dans cette direction aupres d'Apple?

Sinon, c'est egalement la meme demonstration utiliser dans "Flash Of Genius"

avatar Laurent-Apple 03/09/2012 - 13:23

Apple n'a peut être rien inventé (téléphone tactile, tablette tactile...) mais à grandement amélioré le produit pour le faire aimer au plus grand nombre. Qu'il soit ergonomique, facile d'utilisation.

Avant l'iPhone, il y avais plein de smartphones tactiles (Nokia, HTC , Samsung...) mais un utilisant un stylet, une interface peu réactive et peu évidente/pratique/conviviale.

Apple a su réinventer la façon d'utiliser les terminaux mobiles/smartphones avec iOS.

avatar rikki finefleur 03/09/2012 - 13:25

Oui encore faut il que la technique soit présente au moment présent..
Il y a encore quelques années la technique de gravure était 6 fois plus grosses.. !

Pour une analogie c'est comme si aujourdhui , on pourrait faire des produits aussi fins que ceux qui arriveront dans 5 ou 10 ans..
Le phone sera peut être complétement remplacé par un système rétinien..et les écrans a une feuille de papier.
Bref revisiter l'histoire avec les yeux d’aujourd’hui est un peu trop facile.
L'histoire va avec les découvertes et avancées techniques et il en a été toujours ainsi..

Voila pourquoi Mr gassée nous fourvoie. Les techniques auparavant n'étant pas prêtes pour une telle miniaturisation, et qui impliquait des appareils plus gros et plus gourmands, peu puissant.Invendable

avatar Hindifarai 03/09/2012 - 13:25

@ oomu

Concernant la souris, je vous pensais hermétique aux idées reçues qui circulent sur internet.
La souris a été inventée par Douglas Engelbart en 1967 avec le Stanford Research Institute, qui revend ce brevet dans les années 1970 à Apple pour 40 000 dollars.
C'est lui aussi qui a été précurseur en matière d'interfaces hommes-machines, j'imagine les procès qu'il aurait pu faire s'il avait voulu.

Bientôt on va aussi lui retirer le fait que le premier réseau arpanet était entre son bureau et le laboratoire de Leonard Kleinrock pour nous dire que c'est notre père steeve jobs qui l'a créé!

Pour ce qui est de votre discours sur OSX qui n'aurait rien d'un bsd je vous invite à lire un peu de code de Darwin et à le comparer à l'équivalent dans FreeBSD, vous devriez changer d'avis très rapidement! Ormis les couches proprios qu'on ne peut juger, le coeur libre est tout sauf révolutionnaire.

avatar Hindifarai 03/09/2012 - 13:30

Concernant la souris j'aimerais savoir ce qui a été le plus compliqué :

- concevoir une boite avec un bouton événementiel qui envoie des signaux de déplacement à l'ordinateur? (chose jamais évoquée alors)

- remplacer des roues par une boule, un bouton poussoir par des boutons larges, rendre le cube moins cube et utiliser du plastique?

Lequel de ces deux points demande le plus de projection et d'innovation? Les industriels n'ont fait que 10% du travail sur cette ihm, il serait donc bon d'en laisser la paternité aux universitaires, merci pour eux.

avatar nogui 03/09/2012 - 13:48

@Hindifarai

"- remplacer des roues par une boule, un bouton poussoir par des boutons larges, rendre le cube moins cube et utiliser du plastique?

Lequel de ces deux points demande le plus de projection et d'innovation? Les industriels n'ont fait que 10% du travail sur cette ihm, il serait donc bon d'en laisser la paternité aux universitaires, merci pour eux.
2"

Mais on est d'accord la dessus bien sur, le problème n'est pas là ...
Les labos sont pleins d'inventions , peut être bénéfiques pour nous, qui ne verront jamais le jour ..
L'Apple I de Wozniak n'aurai jamais vu le jour sans Jobs (Et n'aurai pas donner naissance à l'apple II). Il serait resté dans son garage ...

Quant à la souris, les 2 roues ne permettaient que des mouvements basique droite et gauche.
Pour changer de coin (en bas à droite) avec cette souris il fallait d'abord aller à droite toute puis descendre.
La boule a permis de rajouter tous les mouvements de diagonales ..

avatar Ghost-switch 03/09/2012 - 13:56

@Trollolol

T'es un marrant toi !
Mais si Samsung avait attendu 40 ou 50 ans pour sortir ses vulgaires copies, OUI là on aurait surement dit que "Samsung s'est inspiré du travail d'Apple".
3 ou 6 mois après ce n'est pas de l'inspiration !

avatar Hindifarai 03/09/2012 - 13:56

@ nogui
Je faisais référence au message de oomu concernant le travail des industriels qui seraient toujours dénigré au profit des universitaires. J'ai trouvé ce passage pour le moins gonflé surtout ici où l'inverse est omni-présent et j'en profitais pour remettre en place une réalité historique et mettre en perspective le travail sur ce point (i.e souris) des universitaires et des industriels. Donc oui certes l'utilisation d'une boule a amélioré le concept et a ajouté les mouvements en diagonal, mais les universitaires avaient fait bien plus que les fondations d'un début de concept...c'est tout ce que je voulais mettre en lumière.
Donc oui je ne vois aucun contre argument à la paternité de la diagonale de la souris pour Apple.

avatar PA5CAL 03/09/2012 - 14:01

@ rikki finefleur : non, il n'est pas nécessaire qu'une avancée technique ait déjà été effectuée pour qu'une invention soit exprimée.

Le plus souvent, l'invention précède les moyens qui permettent sa réalisation matérielle, de la même façon que la pensée précède l'action. Les armoires des bureaux d'étude et la tête des ingénieurs sont déjà remplies de solutions qui ne verront le jour que dans plusieurs années, lorsque les avancées techniques auront rendu leur application possible (si elle ne l'est pas déjà) mais surtout commercialement utile et rentable.

Quant à la miniaturisation, ce ne sont pas les innovations d'Apple qui la permettent, mais celles des sous-traitants qui ont développé les procédés nécessaires, et avant eux les découvertes des chercheurs sur lesquels ces derniers s'appuient.

Plus généralement, comme la plupart des entreprises, Apple profite des inventions et des techniques qui préexistent, et dépose des brevets sur la façon (souvent triviale) de les réunir et de les utiliser.

Chez Apple on appelle ça des « inventions », pour des raisons évidentes de marketing et de guerre économique. Mais ce point de vue n'est pas partagé par tout le monde, en tout cas pas par Jean-Louis Gassée, ni par moi du reste.

Ça n'enlève rien au génie d'Apple, mais ça le place sur une autre échelle en ce qui concerne les *véritables* inventions.

avatar nogui 03/09/2012 - 14:03

@Hindifarai

"Donc oui je ne vois aucun contre argument à la paternité de la diagonale de la souris pour Apple. "

Il n'y en avait pas .. Ce n'était pas le but :-)

Mais ça permet aussi de remettre les pendules à l'heure quant aux fonction de la souris telle qu'on l'a connait ...

avatar rikki finefleur 03/09/2012 - 14:19

PA5CAL
Exact, c'est ce que je dis c'est une suite d'évolution technique. On peut difficilement faire du passé du présent ou dans le présent du futur, sinon il n'y aurait tout simplement pas de futur :o)

Il était difficile au temps de la carriole de construire un airbus.
Il en est de meme pour les processeurs, batteries, écrans et autres.
Quand on arrivera a des gravures de 9 ou moins, beaucoup de choses vont encore changer.

avatar Domsou 03/09/2012 - 14:20

L'exemple de la recette de cuisine est totalement inadapté au contexte : à partir de cela on peut déduire ce que l'on veut.

Une recette c'est prendre des ingrédients que l'on assemble selon un enchaînement d'actions déterminée. Les ingrédients existent déjà et l'enchaînement également.

En élargissant le contexte au delà d'Apple cette comparaison minimise fortement voir annule tout le travail fournit par les concepteurs.

avatar pftlyon 03/09/2012 - 15:02

En fait Apple est une sorte d'assembleur... Il réunit des innovations pertinentes en les intégrant dans ses propres solutions de façon inégalée pour la meilleure expérience utilisateur possible (génie de l'ergonomie, de la simplification...) ce qui reste au final plutôt très intelligent. En revanche, cela conduit à un écosystème très fermé, très cher à obsolescence programmée, ce qui est dommage. Toujours ce souci de contrôler / imposer aux utilisateurs.
Pourtant, je suis le premier a être séduit par ces produits pensés à la quasi perfection, beaux de A à Z mais il est vrai que tout ce côté a tendance à horripiler.... Il faut toutefois reconnaître que pour le moment il n'y a rien d'équivalent en terme logiciel. En terme de hardware, tout est pensé façon design avant tout et pas forcément performances (il n'y a qu'à voir les cartes graphiques pour portables dans les iMac...) et de ce côté un PC peut faire aussi bien voir largement mieux (peut-être pas sur le design quoi que...
Du coup, je me dis. Le must serait un système aussi bon en terme d'ergonomie, de choix d'applications, d'options, de simplicité, stabilité qu'OS... mais sans toutes ces contraintes. Certains systèmes libres commencent à être pertinent et à aller dans cette voie. Par exemple, le système Linux Mint...
Reste à trouver un PC monté soi même avec les composant/design de son choix, le système de son choix paramétré comme on le veut sans aucun bridage...
Plus de temps dans le cambouis (au final ce que fait Apple pour nous) mais au final quelque chose de peut-être aussi pertinent... Ca fait réfléchir.

avatar bugman 03/09/2012 - 15:29

@ fromdisco [03/09/2012 10:47] :
"c'est quoi ce macg.co ??"

Nom de domaine déposé par MacG (Christophe Laporte) le 21 aout. Don't panic tt va bien !

avatar Trollolol 03/09/2012 - 15:50

Ghost-switch [03/09/2012 13:56]

"T'es un marrant toi !
Mais si Samsung avait attendu 40 ou 50 ans pour sortir ses vulgaires copies, OUI là on aurait surement dit que "Samsung s'est inspiré du travail d'Apple".
3 ou 6 mois après ce n'est pas de l'inspiration ! "

Tout est question de temps avec vous, donc sortir une copie d'un sac vuitton de 1920-1930 ça serait de l'inspiration ? mouai, faire un copier/coller et 2-3 adaptations c'est toujours de la copie pas de l'inspiration.

avatar izoong 03/09/2012 - 16:24

Il y a un mépris pour les créatifs dans les commentaires de macgé, ça fait peur. Si le monde n'as de valeur que pas ses gens de marketing et ses financiers, vivement la fin du monde.

avatar myrddin-fr 03/09/2012 - 16:31

@PASCAL :

"Plus généralement, comme la plupart des entreprises, Apple profite des inventions et des techniques qui préexistent, et dépose des brevets sur la façon (souvent triviale) de les réunir et de les utiliser.

Chez Apple on appelle ça des « inventions », pour des raisons évidentes de marketing et de guerre économique. Mais ce point de vue n'est pas partagé par tout le monde, en tout cas pas par Jean-Louis Gassée, ni par moi du reste.

Ça n'enlève rien au génie d'Apple, mais ça le place sur une autre échelle en ce qui concerne les *véritables* inventions."

C'est bien mal connaitre Apple....

Apple, contrairement a ce que tu veux nous faire croire, n'est pas un simple intégrateur : elle ne se contente pas de demander a des sous traitant de se démerder pour leur fournir un produit standard fini (compare un mac pro a une tour ATX pc, le mac pro est plus proche d'une station Silicon Graphic par exemple en terme de design et ingénierie)

Apple possède toute l'ingénierie nécessaire en interne pour concevoir de A à Z leurs machines

Les sous traitant reçoivent les schémas, descriptions techniques et autre caractéristiques des pièces désirées, notices de montages en provenance des labo d'Apple et ont l'assistance d'ingénieurs d'Apple sur leur site de production... Brefs tout ce qui est nécessaire a un sous-traitant pour fabriquer (et non concevoir) les pièces demandées.

Il y a bel et bien un travail de CONCEPTION, de CREATION, chez Apple, qui en fait des produits finis propre a cette marque. On peut en dire ce que l'on veux d'Apple, mais ne pas reconnaitre l'ingénierie derrière chaque produit estampiller d'une pomme est bien mal connaitre cette firme

Maintenant, il est sur aussi qu'Apple ne fait pas dans la recherche fondamentale (ou si peu), et c'est bien ce que nous attendons d'elle n'est ce pas ?

avatar zearnal 03/09/2012 - 16:40

Arriver à faire quelque chose de très bien que personne n'est arrivé à faire avec des choses que tout le monde a, n'est-ce pas, en soit, inventer quelque chose ?

avatar Dahas 03/09/2012 - 16:42

Apple est en train de se prendre le boomerang de ses procédures. C'est pas un mal pour les consommateurs. Faut arrêtez de faire les groupies ados d'une boite qui ne lorgne sur nos porte-monnaie que par le mépris de l'ultralibéralisme. Faut arrêtez de se projeter affectivement vers une boite qui se fout de nous comme du chinois qui fait 80 heures par semaine pour nous faire de beaux joujoux.

avatar zearnal 03/09/2012 - 16:50

En lisant les commentaires, je penses au passage de la bio de Steeve Jobs, où il dit que très tot il avait en tête un ordinateur pas plus gros que la taille d'un livre.
Vous voyez où je veux en venir, à l'époque la technologie ne permettait pas de construire un iPad, mais le cerveau d'un visionnaire n'a pas de limite technologique.

Parler d'un tel produit à l'époque, c'était assurément se faire traiter de fou. Aujourd'hui c'est une évidente réalité.

avatar Lucieaus 03/09/2012 - 17:17

Ils ont quand même inventé le fanatisme technologique.
Des sociétés avec des clients aussi fanatiques, y'en a pas d'autres dans les nouvelles technologies.

Pages