Canalys compte l'iPad dans les ventes d'ordinateurs

Anthony Nelzin-Santos |
Certains cabinets d'études ont décidé de ne pas compter l'iPad dans les ventes d'ordinateurs, d'autres attendent de voir l'évolution du marché pour trancher, mais Canalys a décidé de publier ses résultats en incluant l'iPad comme ordinateur portable.

Les 3 millions d'iPad écoulés, si on les ajoute aux 3,5 millions de Mac vendus par Apple au deuxième trimestre, représentent 6 % des parts de marché sur le segment des ordinateurs portables (qui comptent aussi les netbooks, dont Canalys pense que l'usage est similaire à celui qu'on fait d'un iPad). Cela permet à Apple de déposer Toshiba et Asus, et de s'établir à la cinquième place du classement des constructeurs, derrière HP (17,4 %), Acer (13 %), Dell (12,4 %) et Lenovo (10 %).

Bien sûr, certains argueront que Canalys cherche là à se faire un coup de pub et qu'on ne peut absolument pas considérer l'iPad comme un ordinateur à cause de sa liaison à iTunes, que d'autres jugent facultative, mais on sent que l'idée commence à trotter fort dans la tête de certains analystes. L'évolution du marché et l'arrivée de concurrents sur ce segment feront certainement bouger les choses, soit qu'on considère ces tablettes comme des ordinateurs ultraportables, soit qu'on ouvre une nouvelle catégorie rien que pour elle.

Sur le même sujet :
- Et si on comptait l'iPad dans les parts de marché Apple ?

avatar Ali Baba | 
Mon avis : il faut compter l'iPad (et les futures tablettes similaires) dans les ordinateurs, mais pas comme des portables ; simplement comme une nouvelle catégorie d'ordinateurs. Il y aura les Desktops, les Laptops, et les Portatives.
avatar Yohmi | 
Pour considérer l’iPad dans sa version actuelle en tant qu’ordinateur portable, il faut en avoir pris pas mal, de canalis. À terme, je pense que l’on fera tout simplement la différence entre deux grandes familles, les machines de création de contenu, et les machines grand-public. Je pense franchement qu’on y arrivera (10 ans ?) le jour où on achètera un clavier et un écran, avec un dock. Le machin portable (iPad, iPhone et équivalents) contenant les données (SSD+cloud) et s’occupant du travail processeur. Seuls les réels créateurs de contenu (et une poignée de conservateurs) utiliseront des grosses machines, MacPro ou MacBook (ou équivalent concurrent bien sûr). Enfin, ce n’est que mon avis, mais en aucun cas l’iPad est un ordinateur portable au sens actuel du terme.
avatar m.szy | 
euh, petite erreur "déposer" au lieu de "dépasser",
avatar dambo | 
@yohmi Bonne analyse. 100% d'accord avec toi. Nous assistons progressivement la disparition des outils de création de contenu pour le grand public qui finalement ne les utilisent pas tant que ça ! Pour la consommation et consultation du web, une simple tablette ou un téléphone, c'est l'idéal. La véritable création ne concerne pas beaucoup d'uilisateurs, et les stations de bureau se développeront peut-être plus pour la création, le portable pour la consommation.
avatar DrFatalis | 
Dambo & Yohmi ont sans doute raison, mais je ne saurais me réjouir de voir tant de possibilités créatives négligées par la majorité de mes semblables... Enfin l'essentiel est que els outils de créations restent accessibles à ceux qui voudront s'en emparer et les utiliser.
avatar Manueel | 
ordinateur ou pas ? bien sur l'Ipad est un ordinateur; Possible de faire de la création sur Ipad ? Bien sur, je pense qu'un écrivain pourrait écrire un roman un journaliste écrire son papier, etc. Faire de la photo ou du cinéma, ca me paraît plus difficile Faire des travaux professionnels avec l'Ipad Ca me paraît probable que nombre de professions utiliseront des tablettes Alors j'avoue que cette idée de reléguer l'Ipad à la consommation de services me paraît une erreur d'analyse importante
avatar Cekter | 
Bah c'est un netbook comme un autre donc si on compte les netbooks faut aussi compter les iPad (et autres tablettes à venir).
avatar pickwick | 
@manueel +1
avatar Oliange | 
Qu'Apple mette un OS X tactile, genre Touch SL dans l'iPad et non iOS et on le comptera en ordi. Vu les limitations d'iOS par rapport a SL et sa dépendance a iTunes c'est moyen de le compter en ordi.
avatar Yo Eight | 
C'est bien beau tout ça mais, comment on fait pour activer l'iPad sans un ordinateur ? Ou le mettre à jour ? Tout est dit. Les netbooks n'ont pas besoin de se faire activer pour fonctionner n'y d'un ordinateur pour se mettre à jour. Ils se suffisent à eux mêmes. Après cela ne reste que mon avis
avatar pseudo714 | 
Ils faut mettre les tablettes avec des os de pc parmi les pc et les autres dans la catégorie tablette. Edit : non finalement c'est mieux une catégorie tablette pour tous sauf ceux qui auront un clavier physique.
avatar Manueel | 
et les anges, ils ont un zizi ou pas de zizi ? En tout cas c'est sur l'Ipad, il n'en a pas. Vous allez en faire des tartines comme le sexe des anges aux moyen-age. ? ;-))) Y a du comique
avatar Manueel | 
Plus sérieusement, l'absence de clavier n'empêchera pas l'ordinateur du futur (à commande vocale) d'être un ordi.
avatar Yo Eight | 
Donc les muets ne pourrons plus utiliser utiliser d'ordinateur. Pire encore, on ne pourra pas utiliser un ordinateur japonais si on ne parle que français ? :)
avatar Alekth | 
Il faut donc compter l'iPod touch dans les ventes d'ordinateurs.
avatar Mabeille | 
Sympa de vouloir faire le buzz, en laçant un pavé dans la mare. Le jour où l'iPad sera capable de faire ce que fait mon portable on en reparle. Posséder un iPad ne me permet pas de me passer d'une machine plus conscéquente sans penser de suite à un MP, et loin s'en faut. Donc non je ne le classe pas dans les ordis l'iPad. Et même quand les concurrents sortiront find'année des tablettes elles ne seront pas pour mpoi des ordis.
avatar Manueel | 
Mabeille, les femmes sont-elles des hommes ? (des êtres humains) Pour répondre à la question de l'appartenance de l'Ipad à la catégorie ordinateur il faudrait de la rigueur. Il semblerait que nombre d'entre nous soit de formation technique ou scientifique mais n'applique pas à la philosophie, la rigueur qu'ils emploient pour résoudre les questions scientifiques ou techniques

CONNEXION UTILISATEUR