Jobs : « si vous voulez du porno, prenez un Android »

Anthony Nelzin-Santos |
« Les gens qui veulent du porno peuvent acheter [un] téléphone Android », voilà la réponse du patron d'Apple à un long courriel qui lui était adressé au sujet de la politique de validation d'Apple.

« Le rôle d'Apple n'est pas de faire la police des mœurs — le rôle d'Apple est de concevoir et produire des gadgets super cool qui font ce que les clients veulent qu'ils fassent », c'est ce qu'explique Matthew, qui dit s'être « converti » à Apple lors de l'annonce de l'iPhone 3G.

skitched

Son problème portait en particulier sur l'affaire NewsToons, du nom de l'application de dessins satiriques que l'équipe de validation App Store avait refusé en décembre dernier en vertu d'une clause du contrat développeur portant notamment sur la satire, la caricature, et la diffamation. Au détail près que le créateur de cette application, Mark Fiore, est un illustrateur connu et reconnu, et a depuis reçu le prix Pulitzer.

Steve Jobs s'était déjà exprimé au sujet de ce rejet, présentant ses excuses pour ce qu'il considérait comme une « erreur ». L'application a depuis rejoint les rangs de l'App Store, Fiore regrettant qu'il « faille des levées de bouclier médiatique pour qu'Apple approuve des applications à dimension politique ».

Dans ce courriel, Steve Jobs réitère le fait qu'il s'agissait d'une erreur. Mais à la question de l'expéditeur sur la création d'une catégorie « Porno » avec contrôle parental, le patron d'Apple oppose une réponse on ne peut plus claire : « Cependant, nous pensons que nous avons une responsabilité morale consistant à exclure le porno de l'iPhone. Les gens qui veulent du porno peuvent acheter [un] téléphone Android  ».

Une mention d'Android (et une faute de frappe) qui pourrait en étonner certains, mais un très proche de Steve Jobs nous a confirmé que le patron d'Apple était bien l'auteur de quelque-uns des courriels qui ont fait surface ces dernier temps. Il doutait en revanche qu'ils le soient tous. Reste maintenant à savoir comment séparer le bon grain de l'ivraie…

avatar Philactere | 
(suite) Alors oui Apple a le droit de faire ce qu'il veut en matière de business modèle, il en a trouvé un qui semble-il est très juteux. Autoriser des plateforme de téléchargement alternatives serait se priver d'une énorme source de revenus. Apple défend ceci et ceci uniquement, le reste n'est que prétexte pour justifier ce choix. Perso je m'en contente pour mon iPhone, même si je n'aime pas cette façon de me forcer la main à aller sur l'AppStore et pas ailleurs. Les avantages (ou le plaisir) que je retire de l'utilisation de mon iPhone sont supérieurs à la gêne que m'inspire ce modèle. Mais quid de la suite ? Imaginons (j'ai bien dit imaginons) que certains contenus non logiciels, tels que des abonnements à des journaux, doivent obligatoirement passer par un store Apple dans le cas de l'iPad par exemple. On peut très bien imaginer qu'Apple pour valider une application du journal Le Monde avec contenu payant (l'entier du journal quotidienement chargé) exige également en plus du pourcentage du prix de l'application elle-même, un pourcentage sur l'abonnement au contenu. Ce jour (si il arrive) Apple contrôlera Et le logiciel, comme il le fait déjà maintenant, ET le contenu... Pas sûre que je sois encore intéresssé, pas sûre du tout même. L'étape suivante serait d'étendre ce modèle au mac ? Sans moi dans ce cas là. Ce qui peut nous amener à réfléchir c'est qu'Apple a la capacité grâce à la séduction de ses produits d'imposer ce modèle qui aurait été inconcevable avec d'autres marques ou il y a 15 ans. Il est presque certain qu'à l'avenir si tout le monde l'accepte tel quel pour les produits Apple il s'étende à d'autres marques, dès lors on va assister au même phénomène que pour la grande distribution alimentaire : quelque géants qui dictent leurs lois à l'ensemble du marché et quelque niches à la marge. Pas sûre qu'en finalité le consommateur y soit gagnant. Apple a réellement innové avec ce business modèle, il a réussit là ou d'autres avaient échoué car pas suffisamment fermé. Je ne penses pas que la concurrence va en rester là. C'est ce qui s'appelle avoir ouvert la boîte de Pandore. Ceux qui défendent bec et ongles ce modèle le font avec les arguments qui sont leurs, certes, ils sont tout aussi respectables que d'autres, mais ils maintiennent fermement le couvercle ouvert. ...Tout comme moi en gardant mon iPhone, hélas ma bonne dame, qui n'a pas de contradictions ?
avatar Mabeille | 
@xx-os sur le fond tu as raison, tu oublis juste le jailbreak qui permet à nombre de contourner l'univers Apple, dont tout n'est franchement pas apprécié par tous. Devoir hacker son propre produit pour pouvoir s'en servir c'est un peu dommage quand même. Et j'aimerai bien savoir combien en % d'iPhone sont jailbreakés, ceci relativiserait peut être ton discours qui nous affirme que la grande majorité de nous apprécie tel quel l'univers Apple.
avatar sdf11 | 
Quel c*****d ce Jobs : que de la morgue dans son verbe...
avatar viriathe | 
C'est bon ça comme réponse - mdr
avatar MacSedik | 
maintenant c'est sûr on a retrouvé Jobs d'avant sa maladie... :D
avatar MacSedik | 
Oui comme mentionné il aurait du dire Folks who wants... corrigez moi si je me trompe.
avatar HAL-9000 | 
Combien d'Applis (non médiatisées) ont été refusées sous le même pretexte que celle de Mark Fiore ? Pas joli joli tout ça Steve. Quand au Porno, j'ai pas besion d'un mot de Steve pour en matter.
avatar DarkMoineau | 
Vu comment la censure est forte aux USA (Jack Bauer se contente de dire flute là bas) pas étonnant qu'Apple préfère se la jouer Disney, ils voulaient s'éviter bien des soucis. Bon malheureusement pour eux, ça a pas marché, puisque les gens se plaignent que le principal actionnaire de Disney applique une politique Disney à son App Store ^^.
avatar 123sylvainv | 
"faute d'orthographe" : moi je dirai plutôt une faute de frappe (ou une auto-complétion un peu zélée)
avatar kotek | 
@macsedik Non, c'est plutôt "...buy [u]an[/u] Android".
avatar Gr3gZZ | 
Dark > AH bon ? Pourtant moi je regarde 24 issues des chaine HD, et je peux te dire qu'en y'as pas j'ai jamais vu un flute. Tu sors ça d'ou ?
avatar bou-cup | 
La réponse est clair, Apple n'oblige personne a acheter son téléphone, ceux qui veulent du porno doivent se passer de l'iPhone. Et perso je vois pas où est le problème. Du porno y en a partout, je pense pas que Jobs s'inquiète de perdre des clients si il n'y en a pas sur l'iPhone, au contraire je pense que pas mal de parents Américains (puritains) sont satisfait de pouvoir acheter un téléphone sans sexe à leurs enfants.
avatar MacSedik | 
@ kotek : merci ;) autant pour moi.
avatar HAL-9000 | 
@ bou-cup Ok pour le porno. Et les censures d'applications telles que celle de Mark Fiore ? Si on veut les voir on achète un Android c'est bien ça ?
avatar tabaluga72 | 
@ macsedik Tu te trompe pour la faute et sa correction:-) "folks" est au pluriel, donc "want" est exact, on rajoute le "s" à la fin pour la 3ème personne du singulier seulement. "He, she, it wants", mais "they want" Même si parfois les américains vont dire "he don't" par exemple à la place de "he doesn't"
avatar divoli | 
Le problème de fond dépasse largement le cas du porno, mais cela certains ne l'ont pas encore compris.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Non, pas de faute : c'est bien the folks who want , car the folks c'est comme people c'est au pluriel : ) Et une faute de frappe à "and Android.." Par contre Matheww, c'est pas it's consumers mais its consumers..
avatar MacSedik | 
Il a qu'a jailbreaker si ça lui plait pas. :D
avatar ce78 | 
Tout à fait d'accord avec Steve !
avatar françois bayrou | 
bizarre cette société ou il est tout à fait normal de passer des séries pleines de cadavres déchiquetés ou des reality show qui montrent des beaufs tromper leur femme en 2mn chrono à l'heure du repas mais ou les pornos sont interdits ... pas bien beurk on voit les poils :\
avatar fransik | 
…un peu élitaire, avec un soupçon d'arrogance, c'est toujours ainsi que beaucoup perçoivent Apple. Si certaines réactions sont pour le moins atypiques — celle-ci par exemple, il ne faut quand même pas perdre de vue qu'il s'agit d'une bataille rangée que Apple n'a aucune intention de perdre économiquement. Android est un concurrent à ce titre. Bref, pas d'application pour le porno, 0k, c'est leur choix de distributeur, mais surtout/ aussi un moyen de favoriser le H264 (au dépend du Flash) sur tous les sites proposant des contenus de type pornographique…
avatar MadCluster | 
bou-cup : "je pense que pas mal de parents Américains (puritains) sont satisfaits de pouvoir acheter un téléphone sans sexe à leurs enfants" Comique comme phrase quand même... Et ils se reproduise comment les iPhones, dans la nature?
avatar alan63 | 
ouais bof....Steve Jobs va bientot nous dire ce que l on doit faire ou penser.......quel farceur ce Steve...
avatar MadCluster | 
... reproduiseNT... (arrrrgh)
avatar alan63 | 
bou-cup : "je pense que pas mal de parents Américains (puritains) sont satisfaits de pouvoir acheter un téléphone sans sexe à leurs enfants" suffit d aller sur SAFARI.........

Pages

CONNEXION UTILISATEUR