L'A11 Bionic ne relâche pas la pression sur les puces Intel

Soumis par Florian Innocente le mar, 07/11/2017 - 13:00

L'A11 de l'iPhone X contre ses prédécesseurs et face au gros Core i7 d'un MacBook Pro de dernière génération. C'est le plateau réuni par BareFeats qui a lancé quelques apps de benchs sur plusieurs appareils Apple.

L'iPhone X avec son A11 Bionic (2,39 GHz) se mesurait au dernier iPad Pro 12,9" avec son A10X (2,3 GHz), à un iPhone 7 sur A10 (2,3 GHz) et au MacBook Pro 13" Touch Bar de cet été avec l'option Core i7 bicœur à 3,5 GHz et puce graphique Intel Iris Plus Graphics 650.

Processeur principal

Les deux premiers tests ont mesuré les performances des processeurs en utilisant Geekbench 4. En single core, l'iPhone X se cale à distance égale entre l'iPhone 7 et le MacBook Pro. Le portable de 13" n'est que 8,6 % plus rapide que lui. L'iPhone X dépasse l'iPad Pro dans des proportions similaires (il est 7,5 % plus véloce que la tablette).

Cliquer pour agrandir

Lorsque tous les cœurs sont sollicités, l'iPhone prend cette fois la tête, de peu (2,4 %). Avec les variations de résultats que peut donner Geekbench d'un test à l'autre, on dira que l'iPhone X et le MacBook Pro 13" font au minimum jeu égal, ce qui n'est pas rien.

Cliquer pour agrandir

L'iPhone X peut utiliser jusqu'à 6 cœurs avec son A11. Le portable pour sa part est un bicoeur mais il gère l'Hyperthreading pour en simuler quatre. Pour compléter ce tableau, avec le Core i7 Quad (8 cœurs en Hyperthreading) à 2,9 GHz du dernier MacBook Pro 15" nous avions obtenu un score de 15 847 à ce test Geekbench. C'est 50% de mieux que l'A11 Bionic. Tout n'est pas foutu au royaume des portables Intel.

Processeur graphique

La lecture des tests des puces graphiques de chacun peut se faire à deux niveaux : les appareils iOS face au portable Intel puis les appareils iOS entre eux, car Apple est maintenant seule maître à bord pour ses processeurs graphiques mobiles depuis les iPhone 8 et X.

Avec le test Compute de Geekbench qui utilise les API Metal d'Apple, MacBook Pro et iPad sont très loins devant (82% plus rapide dans le meilleur des cas)… et à presque égalité entre eux. L'iPad Pro ne cède pas grand chose au portable, ce qui montre la puissance de cette tablette. Ce test réalise en particulier des opérations de traitement sur des images.

Cliquer pour agrandir

Dans le second test, l'iPhone X est à égalité avec le MacBook Pro (36,8 images/seconde) tandis que l'iPad Pro est en tête (43,4 i/s). Tout ce joli monde ayant des définitions écran différentes, le test a été lancé sur une même base d'affichage de 1440p.

Cliquer pour agrandir

Lorsqu'on regarde uniquement les deux iPhone, on voit que le X a creusé l'écart sur le 7 : il est 37% plus rapide dans l'un des tests, et 92 % plus véloce dans l'autre (36,8 images par seconde au lieu de 19,1 i/s).

On ne s'attendait pas à l'inverse mais cela montre que même en se passant des services d'Imagination Technologies et de ses puces PowerVR utilisées depuis 2007, l'iPhone continue sur sa lancée. Il n'y a ni recul ni pause dans les performances graphiques. Quant aux processeurs d'Intel, ces Ax font toujours office de cailloux dans la chaussure.