Résultats Apple T1 2013 : tout ce qu'il faut savoir

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a présenté ses résultats financiers pour le compte du premier trimestre fiscal de son exercice 2013 (fin septembre à fin décembre 2012). Il s’agit traditionnellement du trimestre le plus important de l’année, puisqu’il s’agit de celui des fêtes de fin d’année.



AAPL



Cette année, Apple a mis à jour la quasi-totalité de sa gamme pour l’occasion : les analystes s’attendent à un trimestre record, malgré un certain discours pessimiste ambiant et des problèmes chroniques de disponibilité. Attention, il faut noter que ce premier trimestre fiscal est plus court d’une semaine que le même trimestre l’an dernier.



Chiffre d’affaires



Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 54,5 milliards de dollars (+ 18 % par rapport au T1 2012) et annonce un bénéfice de 13,1 milliards de dollars, soit 13,81 dollars par action (+ 0,3 %). Ce premier trimestre fiscal 2013 est donc le meilleur trimestre de l’histoire d’Apple, quoique légèrement inférieur aux estimations des analystes.





Pour que l’on puisse plus facilement comparer les résultats d’une année sur l’autre malgré ces trimestres de longueur différente, Apple détaille le chiffre d’affaires moyen par semaine. Il s’établit à 4,2 milliards de dollars cette année contre 3,3 milliards de dollars l’an dernier.



Le trésor de guerre d’Apple atteint 137 milliards de dollars — presque un tiers de sa capitalisation boursière qui a certes bien souffert ces derniers mois. La marge pour la première fois depuis deux ans sous les 40 % (38,6 %), sans doute sous l’effet des coûts opérationnels.



Les ventes à l’international ont compté pour 61 % du chiffre d’affaires d’Apple, un chiffre en droite ligne de la moyenne de l’an dernier. On notera à ce propos qu’Apple publie désormais des résultats détaillés pour la Chine, alors qu’elle l’incluait jusqu’ici dans une grande région Asie-Pacifique.



Enfin, tous les actionnaires au 11 février 2013 recevront un dividende de 2,65 $ par action le 14 février prochain.



Ventes de Mac



Apple a vendu 4,061 millions de Mac (- 22 % / - 15,2 % en prenant en compte la différence du durée du trimestre). L’effet conjugué du contexte macro-économique, qui touche tout le secteur et favorise des appareils moins chers comme l’iPad, du lancement tardif de l’iMac et des difficultés d’approvisionnement ont semble-t-il eu raison des attentes des analystes, qui planchaient sur 5,2 millions d’unités.





Apple a malheureusement décidé de ne plus communiquer sur les chiffres de vente des Mac portables et des Mac de bureau, empêchant toute analyse plus poussée.



Ventes d’iPhone



47,789 millions d’iPhone ont été vendus pendant les fêtes (+ 29 % / + 39 % en prenant en compte la différence de durée). Un chiffre record certes, mais là encore en dessous des attentes de Wall Street — il faut noter que le trimestre a commencé pendant la deuxième semaine de commercialisation de l'iPhone 5 : plus de 5 millions d'unités manquent donc à l'appel.





Il faut aussi garder à l'esprit que pendant une grande partie du trimestre, la demande a été limitée par l'offre, l'iPhone 5 ayant connu de gros problèmes de contrôle qualité pendant les premières semaines de fabrication. Le panier moyen de l’iPhone se maintient néanmoins à un niveau élevé au-dessus de 600 $.



Ventes d’iPad



L’iPad s’est écoulé à pas moins de 22,86 millions d’exemplaires (+ 48 % / + 59,3 % en prenant en compte la différence de durée). La croissance du chiffre d’affaires est assez basse, du moins pour Apple : le panier moyen de l’iPad est tombé à 450 $ (contre plus de 650 $ à son lancement), ce qui indique que l’iPad mini a rencontré un beau succès.





Cette donnée était la grande inconnue de la soirée, les analystes n’arrivant pas à se mettre d’accord, certains tablant sur 16 millions, d’autres sur 32 ! Les analystes de métier, une fois n’est pas coutume, avaient vu parfaitement juste : ils s’attendaient à 22,8 millions d’iPad vendus.



Ventes d’iPod



Enfin, l’iPod rebondit comme chaque année à Noël, mais les 12,679 millions d’unités vendues sont loin des niveaux d’antan, ou même de l’an dernier (- 17,7 % / - 8,83 % en prenant en compte la différence de durée).





Pour le T2 2013



Pour le deuxième trimestre, Apple se donne comme objectif d’atteindre un chiffre d’affaires entre 41 et 43 milliards de dollars, bien en dessous des 45,48 milliards attendus par les analystes.



Ces résultats sont donc des résultats record, mais en même temps inférieurs aux attentes des marchés — sans parler du cas spécifique du Mac. Tim Cook et Peter Oppenheimer auront l’occasion de s’en expliquer dans une conférence téléphonique, qui fera comme d’habitude l’objet d’articles toute la soirée sur MacGeneration et iGeneration.


avatar MacSedik | 
L'avenir d'Apple c'est clairement iOS au vu des chiffres. Le marche d'iOS va supplanter celui des PC encore une fois Steve Jobs a vu juste : l'avenir du PC c'est les tablettes et autres smartphones.
avatar iCaramba | 
Je m'attendait à plus d'iPod avec les nouveaux modèles !!!
avatar macintoshulator | 
@fosterj : le 5 est vendu au même prix que le 4S à l'époque. Aucun changement de prix ... sauf dans dans les pays de la zone €. Donc minoritaires quant au nombre d'iPhone de vendus.
avatar MachX | 
L'iPod continue se descente aux enfers Le Mac se stabilise. Les ventes d'iMac perdues seront difficiles à rattraper L'iPhone voit sa croissance diminuer fortement Ne reste que l'iPad pour stimuler la croissance d'Apple Un tassement franchement perceptible, peut-être pas encore dans les résultats financiers qui sont bons. mais tout cela laisse un arrière goût mitigé. L'âge d'or de la croissance à tout va me semble révolu.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@iCaramba Pareil ... Mais les gens n'ont plus d'intérêt à acheter d'iPod ... Ce marché est mort ...
avatar Lemmings | 
-6% à cette heure, ça fait mal pour une entreprise au mieux de sa forme !
avatar rikki finefleur | 
toujours pas compris l’intérêt des ipod , surtout vu leur prix !
avatar GaelW-Mac | 
Samsung 100 millions de Galaxy livrés depuis le lancement de cette gamme il y a 3 ans - Apple 50 millions d'iPhone vendus en 3 mois... La claque ! :)
avatar iCaramba | 
@MachX : 'L'iPhone voit sa croissance diminuer fortement' Mdr
avatar fosterj | 
@macintoshulator Ok .. mais en fait la vrai question est : est-ce que Apple a vraiment besoin de vendre si cher .. ça fait quoi 30-50B$ / an de benef (je fais 4*13).. si ils vendaient leur matos un peu moins cher, serait-ce si rédhibitoire ?
avatar iCaramba | 
Et le trésor de guerre alors ?
avatar Abaxil | 
Décidément vous êtes à pleurer à MacGe. Apple fait le plus gros trimestre de son histoire avec pour l'iPhone et l'iPad des chiffres colossaux et vous trouvez à redire en disant que les boursicoteurs, les hyènes financières s'attendaient à mieux. L'histoire des subprimes ne les a pas calmés pas plus que MacGe. Vous êtes en dessous de tout pour l'analyse. Et d'un, ce trimestre compte une semaine de moins et vous en parlez sans l'intégrer dans vos commentaires car cela veut dire que les chiffrescdoivent être augmentés d1/13é tout comme les pourcentage de hausse et ceux de baisse diminués d'autant Et de deux, l'iphone 5 n'était présent dans plus de 100 pays que fin décembre. Ce qui veut dire qu'il n'a pas pu s'y vendre durant trois mois Et de trois, l'iPad mini a eu de longs délais, n'est pas apparu en début de trimestre et enfin le cellulaire n'était pas dispo au lancement Et de quatre, les iMacs n'ont été disponibles que fin novembre et le 27" quasi uniquement en janvier alors que l'ancienne génération n'était plus en vente Et de cinq, l'iphone s'est vendu à près de 50 millions d'exemplaires en 3 mois et pour le 5 pas dans tous les pays pendant une longue période soit 25 % de mieux que la gamme des S de Samsung pendant 7 mois donc, en fait, en proportion, car dans ce même temps Samsung a eu lui aussi droit à son trimestre avec Noël, près de trois fois les ventes du S pour l'iPhone. Vous mesurez ça, vous le gus qui trouvez que ce n'est pas ce qu'attendaient les hyènes de WS ? 3 fois cela ne vous dit rien 3 fois ? Et pour un écran plus petit, pour un téléphone plus cher et sans innovation, avec Plans le maudit, et qui ne se vend pas par China Mobile ni Docomo soit 770 millions d'abonnés qui peuvent recevoir le Samsung en revanche. Et ces ventes ne se résument pas aux USA. Oui, vius êtes à pleurer.
avatar macintoshulator | 
@fosterj : '@macintoshulator Ok .. mais en fait la vrai question est : est-ce que Apple a vraiment besoin de vendre si cher .. ça fait quoi 30-50B$ / an de benef (je fais 4*13).. si ils vendaient leur matos un peu moins cher, serait-ce si rédhibitoire ?' En gros, tu veux qu'ils baissent leur marge. Pourquoi ? Je te laisse réfléchir à toutes les raisons qui font que c'est impensables. Correction des copie demain quand je me lève.. Et perso, je ne trouve pas qu'Apple vende très cher ses produits (attention, je parle des produits de base, pas des option - ex : passer de 16 à 32 Go sur iPad, effectivement, c'est délirant)
avatar Lemmings | 
Petit calcul amusant, si on ajoute tous les produits ios, on arrive à 833333 appareils vendus chaque jour ! Pas mal même si cela ne vaut que pour un trimestre dans l'année. À mettre en rapport avec le dernier chiffre connu de 1,3 millions d'Android. Mais c'était avant les fêtes... Je suis curieux de savoir où ils en sont.
avatar Alex94 | 
Les analystes sont les pires m**de au monde. La trimestre d'Apple est record mais vu que c'est en dessous des tableaux excel des analystes, l'action perd 35$ en afterhour...c'est vraiment dingue...
avatar Lemmings | 
@abaxil : tu voudrais que macg ignore les réalités du marché ? Les chiffres déçoivent ceux qui investissent dans apple...
avatar rikki finefleur | 
impressionné par les chutes des macs.. Mais bon strategie de prix hallucinante en période de crise..
avatar Mac Mic | 
Pourtant c'est plus donné ces saloperies.
avatar Domsou | 
@Lemmings : 'Les chiffres déçoivent ceux qui investissent dans apple...' Correction : ceux qui investissent dans les actions Apple.
avatar iCaramba | 
Selon macbidouille ces chiffres s'établissent entre le 30 septembre et le 23 décembre , est-ce vrai ? Si oui faut pas oublier qu'avant le début du trimestre ils avait ment déjà vendu plus de 5 millions d'iPhone 5 ;)
avatar daito | 
"47,789 millions d’iPhone ont été vendus pendant les fête" Et là on pense à l'article du WSJ.
avatar Scs38 | 
Whaou impressionnant les chiffres.. Les rêves de tout chef d'entreprise ;)
avatar Abaxil | 
Le problème n'est pas que les hyènes ne soient pas contentes, le problèmes n'est pas de rappeler qu'elles ne dont pas contentes, l'immense problème est que MacGe se réfère à eux pour minimiser les résultats en étant incapable d'écrire que ces hyènes n'ont aucune légitimité à émettre un avis judicieux et juste. Quant au gus qui aime prévoir la chute des Mac dans les chiffres non seulement semble incapable de voir que les prix n'empêchent pas les ventes hors normes des iPhones et iPads mais en lus ilńarrive pas à faire entrer dans son petit raisonnement les faits réels qui sont que les iMacs ancienne génération ont été retirés de la circulation alors que les nouveaux n'étaient pas disponibles notamment le 27", mais cela son esprit de hater ne peut l'enregistrer. Nous verrons bien les ventes de janvier car Apple ne peut parler que des vendus et non des commandés, et ce ne sont pas des ventes perdues car on n'achète pas un iMac comme une cigarette dont on ne peut se passer ne journée quand bien même il y aura quelques ventes ratées.
avatar bidon_essence | 
Je tiens tout de même à préciser que techniquement parlant, l'action Apple est l'une des plus sous-évaluées des marchés américains. Elle est dans le top 5 des actions sous-évaluées.
avatar Michaeel | 
@Abaxil : Au contraire, MacG fait du journalisme en relatant les faits, qui sont que les résultats sont des résultats records, mais que les analystes sont déçus car ces résultats sont en dessous des attentes. Quand je lis MacG, je n'ai pas envie de lire des enfants qui pleurent pour dire que c'est injuste et que les gens sont méchants avec Apple. Il y a les commentaires des articles pour ça... Ils n'ont pas besoin de préciser que les marchés marchent sur la tête et que cette pseudo déception est une vaste supercherie, ça on est assez grand pour le penser nous-mêmes.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR