Notre lettre ouverte à Tim Cook

La redaction |

Le chemin parcouru par Apple est fascinant. Autrefois presque anonyme, elle est désormais présente dans les médias jour et nuit et est devenue un sujet de conversation incontournable. Qui aurait cru il y a dix ans qu’elle s’inviterait non seulement dans le débat présidentiel américain (passe encore) mais aussi dans celui de la présidentielle française !



Apple fait vendre du papier et doit en faire vendre à n’importe quel prix. Les histoires du « come-back » et les analyses sur sa domination laissent ainsi place à la mode du « Apple bashing » — plus c’est gros, plus ça passe ! Edmund Conway en a encore récemment donné un bon exemple : ce journaliste américain a annoncé « quitter Apple », lui reprochant notamment de ne plus « être cool » ou d’avoir eu l’idée de présenter un nouveau connecteur.



Se proclamer fan de nouvelles technologies et être contre l’évolution, pose un problème. Quitte à se payer la pomme, autant le faire de manière argumentée et cohérente. Apple, ses produits et ses services sont en effet loin d’être parfaits, et la société, comme toutes les autres, perd parfois des clients, qui partent sans doute pour de bonnes raisons. Comme ceux qui choisissent Apple ont de tout aussi bonnes raisons.





On peut donc critiquer Apple sans pourtant tomber dans la caricature ou le grand n’importe quoi. Alors, si on avait à faire part de nos griefs à Tim Cook, voici ce qu’on lui dirait. Et non, cette liste n’est pas exhaustive.



Le culte de la minceur



De tout temps, Apple a été obsédé par la finesse : au fil du temps, l’iMac ou l’iPod, pour ne citer qu’eux, n’ont cessé de s’affiner. Mais cette obsession est aujourd’hui pathologique et contre-productive.



Super, l’iPhone 5 est 20 % plus fin que son prédécesseur. Mais on troquerait volontiers 2 ou 3 mm d’épaisseur contre une plus grosse batterie et donc une meilleure autonomie. Avoir un ordinateur dans la poche, c’est bien, pouvoir réellement s’en servir comme un ordinateur de poche et donc sans craindre la panne sèche, ce serait mieux.





Cette volonté maladive de tout réduire complique parfois l’utilisation des appareils. Sans même parler de la multiplication des adaptateurs pour les Mac, on se dit que l’iPod original avec sa grosse molette était bien plus simple à utiliser que ne l’est aujourd’hui l’iPod nano 7G avec son petit écran tactile et ses boutons taille pygmée.



Les bridages mesquins



Apple est de plus en plus mesquine. Il y a quelques années, elle mettait des encoches dans ses rallonges USB pour qu’on ne puisse pas les utiliser avec autre chose qu’un clavier Apple. Aujourd’hui, elle réserve la plupart des options de configurations aux modèles les plus chers, sans aucune raison technique.



On pourrait continuer la liste pendant longtemps, très longtemps, mais l’on s’arrêtera à un point qui nous agace particulièrement : pourquoi diable Apple réserve-t-elle le TRIM à ses propres SSD ? De nombreux utilitaires permettent de l’activer en un clic sur des SSD tiers, sans aucun problème pour le moment — à part la désactivation de cette fonction à chaque mise à jour du système.



Tous ces petits points de friction sont des détails pris un par un, mais sont passablement suants lorsqu’on les additionne. Apple ne perdrait rien à les résoudre, bien au contraire…



La politique tarifaire osée



Apple doit sans doute être la seule société ayant le culot (ou l’arrogance) de vendre un ordinateur de bureau à 1 349 € avec un simple disque dur 5 400 TPM. Il est monté dans un imposant silent-block, nul doute qu’un disque dur 7 200 TPM n’aurait pas été beaucoup plus bruyant (toujours moins de toute manière que les disques 3,5" de la précédente génération). Quitte à faire ce choix, elle aurait au moins pu proposer l’option Fusion Drive sur tous les modèles, voire la proposer de série au moins sur le haut de gamme.






Image iFixit




Dans le même genre, continuer à facturer 100 € le doublement du stockage sur les appareils iOS est tout simplement stupide. Même si le prix de la NAND pouvait justifier cette pratique — ce n’est pas le cas — on a du mal à comprendre comment 32 Go de flash (lorsque l’on passe de 32 à 64 Go) peuvent valoir autant que 16 Go (lorsque l’on passe de 16 à 32 Go). Enfin si, on comprend, il y a la sacro-sainte marge…



Autre point sur lequel Apple est facilement critiquable, sa politique de change particulièrement asymétrique : elle est (très) souvent plus prompte à augmenter les prix qu’à les baisser… Sa grille de correspondance des prix est ainsi perpétuellement décalée : un iMac est vendu aujourd’hui en France environ 144 € de plus qu'en Californie… C’est malheureusement la quasi-totalité de l’industrie informatique qui se fait les poches des consommateurs européens, Apple ne se distinguant pas.



La politique (ou l’absence de politique) de validation de l’App Store



Les plateformes centralisées de téléchargement d’Apple ont changé la vie de millions d’utilisateurs et sont indéniablement pratiques. Un nouvel appareil iOS ? Un mot de passe plus tard, vos apps se téléchargent. Un nouveau Mac ? Quelques clics et vous retrouvez votre environnement de travail.



Les choses sont moins roses de l’autre côté du miroir. Apple fixe ses règles, elle en a parfaitement le droit. Mais ces règles sont parfois mouvantes, ne sont pas toujours très claires et appliquées de manière très cohérente. Pour le développeur, la validation est donc parfois une loterie : quand les choses se passent mal, elles peuvent très mal se passer.





AppShopper est un bon exemple récent : sans doute utilisée par plusieurs millions de personnes, cette application a été retirée de l’App Store du jour au lendemain. Apple a décidé un beau matin de changer les règles du jeu, comme d’habitude sans prévenir les éditeurs (lire : App Store : Apple ajoute discrètement une règle). Une économie s’est certes construite grâce à Apple, mais les appareils iOS se vendent aussi grâce à leur écosystème logiciel. Le nécessaire équilibre dans cette relation commerciale n’est pas toujours là.



Apple change souvent ses règles, mais en plus, elle ne les respecte pas toujours elle-même. Dans iGeneration pour iPad par exemple, nous avons implémenté les achats in-app dans les règles de l’art, en suivant à la lettre les recommandations édictées à la WWDC. Ce qui est valable pour les ingénieurs d’Apple et pour les milliers de développeurs qui ont payé pour les écouter ne l’est visiblement pas pour les équipes de validation. Pas la peine de s’expliquer, on se heurte à un mur : il nous a donc fallu revoir notre approche, et tant pis si elle est bien moins sensée et agréable pour l’utilisateur. Apple n’est pas connue pour son obsession de l’expérience utilisateur, si ?



Dernier point qui met (à juste titre) les nerfs des éditeurs à vif : les délais de validation. Un délai d’une semaine est raisonnable, même si on aimerait dans l’absolu que les choses soient encore plus rapides. De même, on comprend qu’en période chargée, les délais s’allongent un peu. Mais que l’on doive attendre quasiment un mois pour qu’une simple correction de bogues ne nécessitant rien d’autre qu’une validation technique (et donc automatisée) soit publiée est tout simplement inadmissible.



D’autant, on le rappelle, que les éditeurs payent pour les services d’Apple : à elle de respecter sa part du contrat donc. Peut-être en commençant par accélérer le délai de paiement des 70 % dus aux éditeurs, par exemple.



Les bogues perpétuels et les mises à jour



L’erreur est humaine et les logiciels ont donc des bogues. Mais pourquoi, pourquoi, des bogues qui ont été résolus reviennent ? À chaque mise à jour majeure d’OS X, les bogues affectant le Wi-Fi reviennent, et il faut toujours trois à six mois pour retrouver une connexion fiable. À chaque mise à jour majeure d’iOS, les problèmes d’autonomie reviennent, et il faut toujours un ou deux correctifs pour pouvoir à nouveau passer la journée.





Certains bogues connus ont subsisté pendant des années — un en particulier, qui touchait QuickTime, était devenu une blague parmi les développeurs tant la situation était ubuesque. OS X et iOS ne cessent de s'améliorer, mais de petits points de frictions ne sont jamais résolus voire empirent — allez expliquer pourquoi la plupart des fenêtres d’iTunes 11 sont toujours modales ou pourquoi après avoir nettoyé l’interface d’OS X, Apple s’est sentie obligée de créer deux nouveaux designs de menus contextuels (iPhoto et iTunes) !



Sur un sujet similaire, la politique de mises à jour d’Apple pourrait s’améliorer, notamment en matière de sécurité. La firme de Cupertino a augmenté d’un an le cycle de vie d’iOS, un bon point qui permettra à certains de garder un peu plus longtemps leur appareil. Mais elle réserve souvent ses mises à jour de sécurité aux deux dernières versions d’OS X et toujours à la dernière version d’iOS. Elle laisse ainsi dans le noir des millions d’utilisateurs qui ne peuvent pas passer à une version plus récente du système et sont victimes de failles laissées béantes. Sans aller jusqu’à adopter le modèle de Microsoft, Apple pourrait sans doute mieux protéger l’ensemble de ses utilisateurs, et pas seulement les plus récents ou les plus fortunés.


Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ephaistos78 : +1
avatar Gimli fils de Gloin | 
@showmehowtolive Quel retard en ce qui concerne iOS ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@showmehowtolive : De quel retard parles tu ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Si je peux me permettre , pourquoi vous rendez vous compte de la politique pratiqué par apple depuis au moins 4 ans seulement maintenant et pourquoi faites vous comme si c'était scandaleux ? J'ai des difficulté à comprendre ....
avatar fantomx6 | 
@pmloikju J'ajouterai les connecteurs enlevés et remplacés par des adaptateurs (ex Adaptateur firewire à 29€) et surtout câble Thunderbolt de 2m (seulement) à 49€. Le prix des Options Apple exorbitant (RAM supplémentaire par exemple) Sans oublier la partie Logiciels (FCP X, Logic, Aperture, La suite iWork, etc...) qui n'évolue plus et même régressent dans certain cas. La compatibilité des applications "communes" iOS / OS X qui laisse à désirer. On peut mettre en gras et/ou souligné dans Notes sur OS X (ce qui apparait dans la version iOS) mais on ne peut pas faire la même chose dans Notes pour iOS
avatar Arthurapple | 
Bon article résumant bien les défauts d'Apple. Malheureusement on est "obligé" de faire avec car aucune autre marque fait d'aussi bons produits
avatar flafarge | 
@ephaistos78 : excellent commentaire
avatar mister zebra | 
Je n'aurai pas mieux exprimé ma pensée !
avatar matthieulam | 
Très bon article, rien à ajouter !
avatar poulpe63 | 
Faut savoir critiquer pour progresser. Apple est loin d'être parfait, et c'est tant mieux : ça veut dire que ça peut être mieux. Au sujet des versions iOS : le problème de compatibilité venait plus du côté des applications que du côté du système. J'espère que les appli payantes en ma possession vont rester le plus longtemps possible iOS 5.1 compatible (pour mon ipad 1) : et c'est aux développeurs d'aller dans ce sens (même si ça leur fait plus de boulot, avec la sortie d'une nouvelle version d'iOS par an, ça doit pas les aider). AU chapitre des connecteurs : c'est toujours compliquer d'en changer, car la base utilisatrice est souvent important. Mais à un moment, il faut savoir tourner la page, mais pas trop faire payer cher les adaptateurs...
avatar Miniwilly | 
Tomber de Charybde en Scylla : Charybde et Scylla auraient été deux dangers du détroit de Messine, entre l'Italie et la Sicile, le premier étant un tourbillon, le second un écueil. Les marins qui cherchaient à éviter le premier allaient périr en s'écrasant sur le second.
avatar Crunch Crunch | 
iWeb iWeb, please :-) !!!!
avatar jipeca | 
J'ai lu quelque part..."Ne manque que les signatures de milliers de MacUsers???" Ben c'est le genre de courrier que je ne signerais certainement pas. On dirait un article pondu pour "avoir l'air d'être critique, mais en se limitant de peur d'en dire trop !" Si vous voyez ce que je veux dire. Si je me met a écrire une lettre ouverte de critique objective, c'est 3 ou 4 pages qu'il me faudra. Donc oui, en effet, cet article n'est même pas un petard mouillé, c'est carrément de la brosse à reluire déguisée tant les soi-disant reproches sont des appels au contre facile. Du nanan pour grand mère.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@jipeca @daito : mettez-vous d'accord, les mecs, et dites nous ensuite dans quel camp on est censé être.
avatar nums | 
Interdit d'installer Lion sur Macbook Pro Core Duo de 2006. Alors qu'on peut le mettre sur un Macbook plus récent de quelques mois (pas de carte graphique mais Core 2 Duo). Or, pas d'Icloud sans Lion au minimum. Donc pas d'Icloud même avec un Iphone 5 ou Ipad 4 , car le système sur le mac est jugé trop vieux : avec un vulgaire PC de 2002 sous XP, cela fonctionne. N'ayant pas bes de téléphone, j'espérais beaucoup du nouvel Ipad Mini que je rêvais comme la fusion d'Iphone et d'Ipad, un genre de Samsung Note amélioré. Ajoutez-y un petit abonnement Sosh pas cher. Or, Ipad Mini n'est qu'un petit Ipad de qualité moindre et pas de fonction "téléphone". Je souhaite me rabattre sur un ipad 4 3G+ et FaceTime, pour que ma femme m'appelle avec son Iphone 4. Non, FaceTime fonctionne seulement en 3G à partir de l'Iphone 4S. Pour son Iphone 4,c'est seulement en wifi et elle n'a pas de WIFI sur son lieu de travail. Tant pis, je vais être obligé de me rabattre sur Iphone, je vais m'acheter Iphone 5. Mais voilà, il ne me plait pas (trop léger, trop long) et le tarif a pris tout de même une claque depuis l'Iphone 4 (Plus cher qu'un Mac Mini). Et puis Bof, acheter un appareil dont on ne pourra pas utiliser tous les services parce que mon Mac est jugé trop vieux (pas d'icloud sans Lion). Et puis apparemment, il ne fonctionne pas bien avec Sosh. Même chose pour l'Iphone 4 de ma femme, il faudrait d'abord dans l'idéal qu'elle mette à jour son macbook. C'est pénible, il manque toujours quelque chose. Ah oui. J'avais voulu essayer par curiosité Snow Server sur un macbook avant d'acheter un Mac Mini Server Interdit par Apple à l'Install. Bien sûr, il y a toujours des bidouilles possibles mais c'est pénible. Mon prochain ordi : je n'aime pas les tout-en-un. Mac pro est obsolète et trop cher pour moi. Le dernier Mini ne me plaît guère et cher pour ce qu'il est. Ce sera sans doute un PC si j'arrive à en trouver un silencieux, je devrai m'en monter un en choisissant les composants.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@nums : iPad mini de médiocre qualité ? WTF ?
avatar jipeca | 
Dans le camp d'Apple mon vieux sinon je m'en foutrais royalement. Je ne m'y intéresse que parce que j'aai des produits apple depuis 1986... 11 mac deouis, et crois-moi, ca change rudement et pas vers le meilleur. Je ne parle pas de design ni des iDevices, mais de ce qui état le Mac et qui l'est de moins en moins. Mais je ne vais pas commencer à énumérer je l'ai fait déja trop souvent.
avatar eastsider | 
Mais alors que prendre d autre que iphone? Equivalent ou mieux.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@eastsider : Nexus 4 ou Nokia lumia . Mais si l'iPhone te convient pourquoi changer pour changer c'est pas parcequ'on te le dit qu'il faut le faire . Ne réagis pas comme un mouton , l'iPhone est toujours un des meilleurs téléphones du marché et apple reste une des meilleurs marques au monde . La situation n'est pas catastrophique et on prend toujours autant de plaisir à utiliser nos ibidules . On a toujours d'excellent appareil il fait arrêter de se mettre dans la tête le contraire .
avatar nums | 
Bon je divague, je m'énerve! Mais de toutes façons je suis accro à Mac OS depuis trop longtemps pour revenir sur Windows. Et Il y a qu'à entendre démarrer puis tourner un PC pour savoir qu'on ne pourra revenir sur PC avant qu'un constructeur ne s'attaque sérieusement au problème du bruit.
avatar eastsider | 
C vrai que ils nous ont pris un peu pour des pingouins : 679€ pour 16g mais bordel démarque toi apple et balance du 100 g d entrée ,c est du haut de gamme ou non!! Ipad 16 g lol .... Et ca veut remplacer un pc...?! Lol. Ip5 le visionnage de photos et plus petit que sur le 3,5 ... Une honte tout simplement . Ios 6 bonjour les bug on se crois pas loin sur droid. Autonomie ip5 honteuse quasi niv htc . Tout ceux qui connaissent android sauront que ce qui pompe la bat c est l ecran. Le proc et compagnie c est negligeable a coté du screen.
avatar DarKOrange | 
D'accord sur 2 points, la mesquinerie (mais c'est valable chez la concurrence, une Xbox à 300€ est livrée sans câble hdmi ) Et la politique tarifaire tout à fait hallucinante mise en place avec les dernières gammes...
avatar eastsider | 
On dirais qu a chaque maj ils reecrivent l os... Ya tout qui bug
avatar DarKOrange | 
Autre exemple... Une Wii U "basique" à 300€ ne comporte que 8go de mémoire...
avatar eastsider | 
Prend un ip5 et un 4s tu met la meme photo et la.. Surprise .. T es comme un gland avec ton 4"
avatar Malcolmm | 
@ ephaistos78 [28/12/2012 21:16] via iGeneration pour iPad "Même si les critiques évoquées dans l'article ne sont pas sans fondement, on voit bien qu'en France en particulier, il est devenu de bon ton d'être anti-Apple. @debione [28/12/2012 17:38] Si je lis cette lettre, je me dis: "Encore des râleur de français"." Quand je vous lis je me dis encore des gens qui travaillent pour Apple et ressortent leurs gros clichés sur la France , sérieux on vous voit venir gros comme une maison . Peut-être que les français , comme d'autres , regardent un peu plus les tarifs , ( Exemple pour le prix d'un MacBookAir je peux changer de Toshiba tous les 2 ans jusqu'en 20019 ) et sont plus exigeants puisqu'avec un PC portable de gamme supérieure j'ai une carte graphique avec 1 go dédié ,disque dur+SSD , et pour un prix 3 fois inférieur à un MacBookPro qui lui n'en a pas mais qui est en effet gagne en finesse . C'est ballot pour un MacBook dit Pro et l'usage qui lui est dédié . Hormis cela je suis pleinement satisfait de mon Macpro et du MacMini ce qui ne m'empêche pas de travailler sur PC et même si j'ai horreur de Windows après tout ce n'est qu'un mauvais moment à passer au démarrage , car que je sache je ne travaille pas sur Windows. Une fois mes applis ouvertes que l'environnement soit Ubuntu Apple ou Microsoft peu importe je passe quand même 98,9 % de mon temps de travail sur mes applis et pas sur le système en contemplant les effets des icônes .
avatar jipeca | 
@Daito Tu écrirais à qui, sinon à Cook...à Jobs ? A quelle adresse. Pourquoi maintenant ? Ben parce que c'est maintenant que les choses commencent vraiment à devenir insupportables pour ceux qui ont connu une firmequ'ils ont soutenu envers et contre tout, et qui dépasse maintenant, et de très loin, ce que M$ a pu avoir de détestable en son temps. Et encore, M$ ne faisait pas de hardware. Mais on sait que oser même penser que Apple puisse-t-être criticable te donne la nausée. Et t'es même persuadé que tous ceux qui pensent différemment de toi sont des ignorants. Tu en devient même amusant a force d'être prévisible.
avatar eastsider | 
Il on baclé le taf cette année , alors c est vrai que ils ont pris un coup aussi ( steve dead) ça a su choquer les troupes.
avatar succube | 
@Domsou +1 Perso, je ne vois pas de problemes a avoir paye mon mcbkpro 2800€ il y a 6 ans 1/2. Quand je vois la frequence de remplacement des equipements des utilisateurs d'autres marques. Pour bien comparer il faut integrer la frequence du coup de remplacement. Je suis un professionnel de l'informatique est j'affirme que les utilisateurs sont un bon 1/3 plus productifs sur mac que sur n'importe quelle autre solution. Les clients le savent et ca se reflette dans la marge beneficiere de la companie. Depuis 1989, je suis adepte de la marque, et depuis cette date je lis regulierement des diatribes dans le style de cet article. Tout ce qui est dit est vrais mais se sont des analyses qui ne comprennent pas les objectifs d'apple. L'iPad n'est pas a la chasse a la performance maxi. On s'en fout que le disque soit un 5400 tpm puisque l'iMac n'est pas destine a etre un serveur de base de donnee transactionnelle! Le plus important est la recherche de fiabilite et que l'utilisateur puisse faire confortablement ce pourquoi il a achete l'ordinateur. De surcroit, je preferre un iPhone 5 leger plutot qu'un iPhone 5 dont la batterie durerait 2 heures de plus. Tout ces reproches sont une concequence innevitable de l'effet de masse qui a attire des ex-PCistes avec leur analyse de produit propre a cette industrie.... Qui les a pousse au switch par la force des choses. Un conseil : don't go back ! Mon Dieu comme ca fait mal! Parole de pro (dans l'IT 24/7/365) Comme tu le dis, si les concurrents avez trouve le moyen de faire la meme marge qu'apple... Hesiteraient ils?
avatar succube | 
Si les clients AVAIENT ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@eastsider : Je vous pas en quoi tu passes pour un couillon en plus si tu veux tu les rognes toi même tes photos .
avatar eastsider | 
@calloftiger : Mais pour le nex4 et lum920 ca va pas car je t ai dit equavalent au moins...
avatar RomainB_ | 
Encore un bel article !
avatar succube | 
Les concurrents, pas les clients ! (Il se fait tard...)
avatar eastsider | 
Wp8 cool ( quoi que) mais y a rien a branler dessus(app) Nex 4 : latence tactile350m/s app exécutées dans machine virtuelle caca.
avatar eastsider | 
@calloftiger : Couillon car elle sont toutes petites . Sans me la raconter dev , ils auraient du integrer le meme rognage que sur 3,5 , QUELLES SE VISIONNES AU MOINS A LA MEME TAILLE .
avatar ekmickael | 
Autant je n'ai pas de Mac donc je ne peux me prononcer sur les quelques sujets mis en avant dans cette lettre, autant je suis entièrement d'accord pour le coup d'un ou deux millimètres de plus en échange d'une meilleure autonomie ainsi que les prix qui font de plus en plus peur (30€ de plus pour l'iPad entre la 3ème et 4ème génération pour un changement de connecteur, c'est vraiment se moquer du monde).
avatar daito | 
@jipeca Une lettre ouverte est public mais à un ou plusieurs destinataires. En l'occurrence, ici il s'agit de Tim Cook mais comment ce dernier aura accès à son contenu dont la forme tient plus d'un article que d'une lettre. Ce texte n'a rien d'une lettre ouverte....et surtout pas une lettre ouverte à Tim Cook. Concernant le fond, encore une fois, cela fait plus d'une décennie qu'Apple entretient le culte de la minceur de ses produits, que l'on dit qu'elle fait des mesquineries, qu'elle a une politique tarifaire osée et Cela fait plus de 4 ans que l'on se plaint de l'App Store (mais curieusement c'est toujours la plateforme d'Apple qui attire le plus de développeurs). Donc voilà, cet article décrit simplement ce qu'est Apple depuis des lustres, soit on est OK avec leur vision soit on ne l'est pas et on va voir ailleurs. Visiblement peu de personne trouve les choses insupportables car la firme et toujours dans la voie du succès. Mais faire une fausse lettre ouverte plutôt à destination des lecteurs de MacG pour tenter de bien finir l'année et en laissant croire que tout ça est nouveau me paraît simplement ridicule.
avatar olivier9275 | 
J'aime toujours autant Apple, mais cette année, c'est un Galaxy Note 2 et pas un iPhone 5 que j'ai acheté. Pour la première fois depuis 5 ans, j'ai changé pour autre chose que l'iPhone. Signe que les temps,changent sans doute...
avatar Ephaistos78 | 
@Malcolmm Je ne vois pas trop le rapport de ta critique avec mon propos. Je travaille sur Windows MacOs et Linux (et pas du tout pour Apple) et je ne pense pas être fan boy de l'un ou l'autre de ces systèmes qui ont tous leurs avantages et inconvénients. Je parlais simplement d'un nouveau syndrome dans l'air du temps très très politiquement correct qui consiste à descendre Apple au profit d'Android et à ne pas voir le danger hégémonique de la main mise de Google sur nos systèmes d'information. C'est tout. Perso, j'aime mon MacBookPro pour la gestion photos vidéos, mon Pc fixe pour mes rendus 3D (puissance de carte graphique oblige...).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@olivier9275 Il serait intéressant d'expliquer pour quelle raison tu as pris un galaxy note 2 et surtout si tu reviendrais chez apple après se changement ( passagé ? ) de crèmerie . . Merci pour ta réponse ;)
avatar noLLL | 
Pour moi en tout cas une chose est sûre : - futur phone sous droïd - future tablette sous droïd ou windaube ;) - futur clé PC : ah ben oups y'a que droïd - futur laptop : constructeur de PC classique style tosh, asus, samsoul etc que sais-je d'autres encore le tout en quadriboot (je vous laisse deviner les OS gni gni gni ;) - futur ordi de salon auto-assemblé en windaube qui fera tourner des VM en veux tu en voilaa ;) Bref Apple fait partie du passé pour moi, je garderai toujours un pied dedans (on ne peut plus vivre sans) mais comme dirait ma grand- mère, il est plus prudent de stocker ses sous dans plusieurs banques différentes.
avatar Simeon | 
Cela fait du bien de lire un article sans complaisance ni dénigrement. Merci.
avatar diegue | 
Il faut raison garder ! Il suffit d'un article "officiel" de MacGénération pour enflammer tous les "ex accros" Apple contre cette marque, je cite, cher, obsolète, qui ne sort plus rien etc " Et de jeter d'autant plus fortement ce que l'on a souvent vanté auparavant sans discernement ! J'engage tous ces "vrais-faux" mécontents d'Apple d'aller de temps en temps sur les sites et forum concernant Win8, les tablettes sous RT, etc . Et, quitte à me répéter, je n'ai encore jamais vu un plus beau smartphone que l'iPhone 5 (je ne l'ai pas car j'attends la version 4G, mais après l'avoir utilisé, reprendre mon 4S me parait revenir des années en arrière !)
avatar damien83 | 
Test.
avatar damien83 | 
Comment ça , j'ai demandé a Anthony de me desinscrire et c'est pas fait ? Merci marc-5 de l'avoir prévenu que mon compte était toujours actif .
avatar b_eddy | 
J'ai eu l'occasion de toucher à beaucoup d'OS et fini par faire le choix Apple car je pense qu'il est le meilleur. Je ne veux pas dire démuni de défauts loin de là mais le meilleur OS avec un écosystème super cohérent. Le mac n'est pas que bobo ou religion il a de vrai s atouts qui ont su séduire les novices comme les confirmés en informatique. Apple en a profiter pour faire de ses produits des objets à part ! On ne dit pas un ordinateur on dit un mac, on ne dit pas un téléphone mobile ou un smart phone mais un iPhone et on ne dis pas un lecteur mp3 mais un iPod. Ne comparez pas le prix d'un mac à celui d'un ordinateur ça n'a rien à voir. C'est ça l'idée de base. Alors de ce fait on peut tout se permettre et nous avons tous été d'accord pour jouer le jeu et en comprenant pourquoi nous payons ces tarifs. Apple nous à habitué à l'excellent, au concept, à une philosophie indépendant de ce qui était fait à coté. Aujourd'hui on doit l'avoué, Apple est une machine économique très rentable qui a perdu quelque chose en route. Les produits subissent de plus en plus des comparatifs technologiques avec ses concurrents. Pour cause, les évolutions des produits ne sont plus que technologique accompagné de choix parfois inexplicables même si on veux essayer de croire qu'ils sont visionnaires. Alors pourquoi subissons-nous ce que souligne l'article ? A quel titre ? On veut bien être fan mais nous n'avons pas signé pour ça. Respectez vos fans comme nous vous respectons. Respectez vos développeurs, respectez vos utilisateurs, respectez vos journalistes et respectez ceux qui travail pour vous cher Apple. Je vous vois prendre une route que vous avez déjà prise jadis. Steeve Jobs vous a aidé à ressortir du trou. Qui pourra le faire la prochaine fois ? Avez vous appris ou avez vous simplement retenu comment vous remplir au maximum les poches ? Ne prenez pas la corde pour un élastique. Apple possède de grands talents il faut un chef d'orchestre digne de l'esprit initial. C'est ce qui fera la différence. Maintenant si l'optique est de faire grimper l'action le reste n'en sera que chaotique et basculera vers une pente descendante. Moi je dis continuons à croire au génie d'Apple de toute façon aujourd'hui je n'ai aucune idée vers quoi me tourner informatiquement parlant. Même si parfois agacé comme vous je reste très content de Applestory.
avatar RDBILL | 
Apple et Steve Jobs déjà en son temps c'est en fait un concept très particulier, entre démocratie et dictature : La "dictature bienveillante". Quand cela sert les intérêt de tout le monde grâce à un produit révolutionnaire, comme l'iPod, l'iPhone ou l'iPad, Apple sert la démocratie. Quand Apple verrouille les connexions ou modifie les règles arbitrairement en matière d'Apps, on est dans la dictature... Apple, la dictature bienveillante !
avatar Philactere | 
@damien83 : 'Comment ça , j'ai demandé a Anthony de me desinscrire et c'est pas fait ?' L'autre solution est aussi de ne plus poster si tu ne veux plus là...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR