WWDC = Mac OS X Lion + iOS 5 + iCloud

Christophe Laporte |


Une fois n'est pas coutume, le programme de ce keynote était connu et se résumait dans une équation toute simple à deux inconnues : WWDC = Mac OS X Lion + iOS 5 + iCloud. Car si l’on savait beaucoup de choses de Mac OS X Lion, Apple avait réussi comme rarement à garder le secret autour d'iOS 5 et d'iCloud.

Mais avant toute chose, Steve Jobs a commencé son allocution en se félicitant du succès de la conférence des développeurs (WWDC). Les 5200 places sont parties en l'espace de quelques heures.

Mac OS X Lion : 23,99 € dès juillet sur le Mac App Store

C'est Phil Schiller qui a assuré la présentation de Mac OS X Lion. Le bras droit de Steve Jobs a commencé par dévoiler quelques statistiques relativement impressionnantes. Le Mac compte en 2011 plus de 50 millions d'utilisateurs, c'est presque deux fois plus qu'en 2006. Il a également rappelé que depuis 5 ans maintenant, les ventes de Mac progressaient plus vite que les ventes de PC. Autre statistique impressionnante : 3 Mac vendus sur 4 sont des portables.

Schiller a rappelé que Mac OS X fêtait son dixième anniversaire cette année. Cette nouvelle version comporte pas moins de 250 nouveautés dont la prise en charge du multitouch, les applications en plein écran, LaunchPad, Mission Control…



Parmi les nouveautés propres à Mac OS X Lion présentées à cette occasion, Phil Schiller a levé le voile sur une nouvelle version de Photo Booth. Celle-ci fonctionne désormais en mode plein écran et permet d'appliquer des effets sur visage, à l'aide d'un système de tracking en temps réel. À la fois impressionnant et inutile comme l'affirmait Craig Fedherighi, le nouveau patron de Mac OS X.

Les dirigeants d'Apple sont également revenus sur le Mac App Store, lequel sera intégré directement dans Mac OS X Lion. La dernière boutique d'Apple connait un joli succès. En l'espace de quelques mois, il s'est imposé comme la première boutique d'applications tous supports confondus. Le Mac App Store se paie le luxe de faire mieux que Tager, Best Buy, Walmart ou encore Amazon. On comprend mieux pourquoi ce dernier a récemment lancé sa plate-forme de téléchargement pour Mac.

Avec Mac OS X Lion, le Mac App Store comportera quelques améliorations bienvenues. Au menu : les notifications push, la possibilité de faire des achats directement dans l'application, des mises à jour intelligentes (plus besoin de retélécharger le logiciel dans son intégralité) et la mise en bac à sable des applications pour davantage de sécurité.

Craig Fedherighi et Phil Schiller ont également fait la démonstration de fonctionnalités qui n'avaient pas été présentées lors du special event consacré au MacBook Air, mais qui avaient été dévoilées lorsque la première bêta de Mac OS X Lion avait été proposé au téléchargement en février aux développeurs.

C'est le cas de Versions qui permet d'accéder à toutes les versions d'un document que vous avez créé. Cette fonctionnalité marche de la même manière que Time Machine avec lequel il est parfaitement complémentaire.



Les développeurs ont eu également le droit à une courte démonstration d'AirDrop qui permet d'échanger très rapidement un fichier entre deux ordinateurs (lire : WWDC : Mac OS X Lion et son petit AirDrop).

Mac OS X Lion sera disponible uniquement sur le Mac App Store. Prix : 23,99 € avec la possibilité de l'installer sur l'ensemble de vos ordinateurs. Il faudra juste avoir une bonne connexion à Internet, l'archive pèse 4 Go.

Cette mise à jour de Mac OS X comporte 3000 APIs qui devraient ravir les développeurs présents à San Francisco. Parmi les autres nouveautés de Mac OS X Lion qu'Apple n'a pas pu évoquer en détail, on notera l'assistant de migration qui permet de switcher de Windows plus facilement, de FaceTime qui est désormais intégré à Lion, de Lion Server qui désormais prend la forme d'une application ou encore d'un service de plug-ins pour iChat.

Les développeurs auront le droit à une nouvelle preview dès aujourd'hui. La version finale est attendue pour le mois prochain.

Lion nécessitera un Mac équipé d'un processeur Intel Core 2 Duo, i3, i5, i7 ou Xeon et 2 Go de RAM. La déclinaison Server sera vendue 39,99 €. Tous ceux qui ont acheté un Mac à compter du 6 juin se verront offrir la mise à jour.


iOS 5 : 200 nouvelles fonctionnalités

Avant d'entrer dans le vif du sujet, Scott Forstall a fait un point rapide sur l'évolution de l'écosystème d'iOS. D'après ses chiffres, plus de 200 millions de terminaux iOS ont été vendus. En 14 mois, la marque à la pomme a écoulé 25 millions d'iPod.

La part de marché d'iOS s'élève à 44 % aux États-Unis, contre 28 % pour Android et 19 % pour RIM. Il se base sur une étude de ComScore portant sur la base installée de terminaux mobiles.

L'App Store comporte plus de 425 000 applications, dont 90 000 pour l’iPad et compte en trois ans plus de 14 milliards de téléchargements. Apple a reversé plus de 2,5 milliards de dollars aux développeurs.

Plus de 130 millions de livres ont été téléchargés sur l'iBookstore. Enfin, l'iTunes Store possède un fichier client de 225 millions de personnes (avec un numéro de carte de crédit attaché…).

Comme pour Mac OS X, Apple a présenté les 10 nouvelles fonctionnalités d'iOS 5. La plus espérée est sans doute les notifications. Apple s'est largement inspiré de ce qu'il se fait dans la communauté Jailbreak et sur Android.

Les notifications ne vous interrompront plus. Elles sont désormais centralisées dans un seul endroit, que vous pourrez consulter à tout moment, en glissant simplement votre doigt en haut de l'écran. Fini également les notifications du lock screen qui disparaissent. Enfin !



L'iBookstore aura un petit frère dans iOS 5 : Newstand, une plate-forme dans laquelle il sera possible d'acheter ses magazines et journaux préférés. Les téléchargement des nouveaux numéros se feront automatiquement en arrière-plan. Fini les longues attentes avant de pouvoir lire le journal.



Comme les rumeurs le laissaient entendre, iOS 5 offrira la prise en charge native de Twitter. iOS 5 permet de se connecter une seule et unique fois sur le réseau social, pour toutes les applications. Twitter est également intégré à Caméra et à Photos, permettant de twitter vos prises de vues d'un simple tap. C'est également le cas de Safari, des vidéos YouTube, des commerces et endroits dans Maps, etc. Le carnet d'adresses est également capable d'aller chercher automatiquement la photo de vos contacts sur Twitter.

Safari a également été revu. Un nouveau bouton "Safari Reader" apparaît dans le navigateur, il permet comme dans Mac OS X une lecture en plein écran où seules les images et le texte des pages sont affichés, sans les autres distractions visuelles. Des contenus que l'on pourra partager par mail. La fonction Reading List apparue dans Safari pour Lion est du voyage, elle permet de mettre de côté des liens que l'on veut lire plus tard. Avec une synchronisation entre les différents Safari utilisés.



Autre nouveauté plus significative, les onglets comme sur les versions desktop ou comme dans iCab sur iOS et l'intégration de Twitter pour tweeter une page.

Autre nouveauté attendue depuis au moins aussi longtemps qu'un système de notification digne de ce nom, un gestionnaire de tâches. Celui-ci permet de vous alerter en fonction de vos propres critères. Par exemple, si vous lui demandez de vous rappeler d'appeler votre conjoint en quittant le bureau, l'application détectera l'évènement grâce à la géo-localisation.

D'autre part, Apple a revu en profondeur son application permettant de prendre des photos. Par exemple, on pourra en faire sans avoir à déverrouiller l'écran, ce qui aura le mérite de faciliter la capture d'instants fugaces… C'est alors le bouton de volume haut qui sert de déclencheur.

Un quadrillage est aussi affiché à l'écran pour aider à la composition de l'image, le zoom se fait par le traditionnel pincer-écarter directement sur l'écran et un tap prolongé sur une zone de l'image ajuste l'exposition de manière ciblée. Enfin on a quelques options d'édition comme le recadrage, la rotation, les yeux rouges et l'amélioration générale de l'image.

Mail propose désormais le formatage enrichi du texte : à vous les caractères gras, les italiques, etc. Vous pouvez également contrôler l'indentation du texte. Il est désormais possible de déplacer une adresse email d'un champ à l'autre, et de faire une recherche sur un message entier. La version iPad permet d'ouvrir la boîte de message d'un seul geste, ce qui rend l'utilisation de mail plus simple en mode portrait. Il devient également possible de chiffrer les mails avec S/MIME, et les emails contenant un certificat afficheront une icône pour vous en informer.

Apple a également procédé à quelques petites retouches spécifiques à l'iPad : le clavier virtuel qui peut se diviser en deux parties ou l'intégration du dictionnaire iBooks à tout le système.

Sans doute le point le plus important de cette mise à jour vient du fait qu'iOS coupe le cordon avec Mac OS X et Windows. Plus besoin de connecter son terminal pour synchroniser ses données ou pour mettre à jour iOS. Tout se fera "over the air".

Enfin, à l'image de RIM, Apple va proposer son propre système de messagerie entre utilisateurs d'iOS 5. iMessages va fonctionner entre iPhone, iPod touch et iPad. Les accusés de réception sont inclus et le push de ces message se fait directement vers le destinataire en Wi-Fi comme en 3G. L'interface ressemble à celle d'iChat et l'on peut voir le correspondant en train de taper.



Parmi les améliorations qu'Apple a présentées en vrac, on notera l'arrivée de Core Image, une meilleure gestion du PDF, de nouveaux outils développeurs, un débogguer pour OpenGL ES, le support de la location dans le simulateur ou encore la synchronisation des tâches avec les serveurs Exchange.

iOS 5 sera disponible cet automne et sera compatible avec les iPhone 3GS / 4 ainsi que les iPod touch 3G / 4G.

iCloud : le hub numérique à l'heure d'iOS

Si Steve Jobs avait laissé ses collaborateurs faire la présentation d'iOS et de Mac OS X, c'est lui-même qui s'est chargé d'expliquer le principe d'iCloud.



Le cofondateur d'Apple a tout d'abord expliqué deux choses : le principe du hub numérique présenté il y a maintenant une dizaine d'années et qui a longtemps été le fer de lance de la stratégie d'Apple est complètement dépassé. D'autre part, il a reconnu que MobileMe était loin d'être la meilleure réalisation d'Apple, mais "on a beaucoup appris" a déclaré Steve Jobs. Pour beaucoup, le nuage, c'est un gros disque dur sur Internet. Pour Apple, c'est bien plus que cela. Il s'agit de synchroniser toutes vos données, le tout de manière transparente. Le nuage étend la capacité de stockage de l'iPhone ou de l'iPad, et détruit la notion de système de fichiers : logique applicative de la gestion de documents

Parmi les applications repensées pour iCloud, il y a le calendrier, le carnet d'adresses et iBooks. Vous achetez un livre, celui-ci est automatiquement stocké dans le nuage et est transmis à tous vos appareils.

iCloud comprend également un système de sauvegarde. Le contenu d'un appareil iOS (préférences, photos, données des applications) sera sauvegardé quotidiennement sur iCloud à condition de disposer d'une connexion Wi-Fi.

Lorsque vous achetez un nouveau terminal, il suffira d'entrer votre identifiant et mot de passe Apple pour qu'il se paramètre automatiquement et que vous retrouviez votre environnement de travail.

Plusieurs services sont associés à iCloud. Apple offre notamment le stockage de documents automatiquement depuis l'application qui a servi à le réaliser. Par exemple depuis Pages la sauvegarde peut se faire directement dans le nuage. Il en va de même avec Numbers et Keynote.

Ensuite on peut à tout moment récupérer ces documents depuis son Mac ou son iPhone (où iWork est, fort à propos, arrivé il y a quelques jours). Au lancement, l'application demande si l'on veut utiliser iCloud et le cas échéant elle va télécharger en arrière-plan les documents présents en ligne. De là on pourra continuer à travailler ou le présenter même si l'on a oublié l'iPad que l'on pensait utiliser au départ.




Lorsqu'une modification est apportée à un document sur un appareil, elle est transmise au nuage et répercutée automatiquement sur les autres appareils. Au passage Steve Jobs y voit une manière pour certains utilisateurs de ne plus s'embarrasser avec des gestionnaires de fichiers puisque tout se fait automatiquement et de manière transparente. Mieux, les applications tierces auront un accès à iCloud via une interface de programmation offerte aux développeurs iOS, Mac OS X mais aussi Windows.

Autre service proposé : la possibilité de synchroniser les photos simplement sur toutes vos machines, y compris sur Apple TV à l'aide de Photo Stream. Le service conservera vos 1000 dernières photos pendant 30 jours, et toutes celles que vous voudrez conserver indéfiniment.

iTunes Match : en guise de one more thing

iTunes grimpe lui aussi dans le nuage d'iCloud. Tous les morceaux que vous avez achetés à Apple y sont à disposition, prêts à être téléchargés vers votre appareil iOS en cas de besoin. On peut récupérer un album complet ou des titres à l'unité. Aucun frais supplémentaire pour accéder ainsi à son historique d'achats sur plusieurs appareils iOS.

Concrètement, un nouvel onglet "Achats" figure dans iTunes avec la liste de ses morceaux et l'icône du petit nuage en regard. Deux listes sont présentées, celle lisant l'intégralité de sa bibliothèque et l'autre avec les morceaux absents de l'appareil. Un tap sur le nuage déclenche la récupération depuis le nuage. Mais le procédé peut être automatisé, lorsque vous achetez un morceau depuis votre iPhone par exemple il sera aussitôt synchronisé via le nuage et envoyé vers votre iPad, en Wi-Fi ou en 3G. Ce service est proposé gratuitement, avec une qualité des morceaux en 256 Kbps et 10 périphériques autorisés. iTunes Coud fonctionnera dès maintenant à partir d'iOS 4.3.3.

http://static.igen.fr/img/2011/4/stevejobswwdc2011liveblogkeynote1031-20110606-205229.jpg

Pour ce qui est de la musique que l'on n'a pas achetée sur iTunes ou que l'on a ripée depuis un CD, Apple propose iTunes Match. iTunes scanne ces morceaux et propose de donner accès à leur équivalent dans iCloud. Aucun transfert de fichiers vers le nuage n'est requis, sauf dans le cas où aucune correspondance n'est trouvée. Pour disposer d'un accès via iCloud de cette musique obtenue par d'autres voies, Apple demande 24,99$ par an des morceaux en qualité AAC 256 Kbps. Toujours pour ces morceaux non achetés sur iTunes, la limite est de 25 000 titres. À l'inverse, point de limite pour les morceaux achetés sur iTunes.

iCloud sera gratuit et dépourvu de publicité. Apple offrira 5 Go d'espace de stockage pour les mails, documents et sauvegardes. Musique, applications et livres ne sont pas comptés dans ce quota. On imagine qu'il faudra mettre la main à la poche pour avoir une plus grosse quantité de stockage. iTunes Cloud est disponible dès aujourd'hui en bêta pour les développeurs. Son lancement officiel interviendra à l'automne.



avatar bluesilence | 
quand je vois des prix aussi bas en comparaison de la concurrence (winwin) j'achète sans me poser de question. Content ou pas rendez vous compte! un OS comme celui ci complet pour un tel prix!! moi perso je dit chapeau. On rale souvent après certaines politiques tarifaire d'apple mais la... rien à redire si ce n'est un grand merci. Je prend ca pour un respect de l'utilisateur et enfin la bonne réponse au problème de piratage (même si cela n'empechera pas certains de s'en donner à coeur joie)
avatar Liena | 
De bonnes choses ! Ne reste plus que tout ça se mette en place !
avatar Pantha Du Prince | 
Est-ce que les abonnés MobileMe auront des avantages comparés aux nouveaux utilisateurs ? Ayant acheté un pack familial en Février, cela signifirait que nous, abonnés, payerons tandis que les nouveaux auront accès au service gratuitement ?!
avatar Tomn | 
Ça fera donc 29+23€ ≈ 52€ pour passer d'une version antérieure à Snow Leopard à Lion. Astucieux ! La partition de récupération (accès Internet intégré) permet maintenant de restaurer son ordinateur et autres opérations de maintenance. Ce sera la 1ᴱᴿᴱ fois qu'Apple aura mon № de carte bancaire sur un de ses stores “dématérialisés”.
avatar Boumy | 
OK... Photoshop à 20€ puis chaque fonction en in-app... :-)
avatar niroz | 
c'est moi où c'est normal qu'à chaque fois ça mette mille ans à charger la vidéo de la keynote et les vidéos de présentation sur le site d'apple?
avatar Orus | 
Donc pas de musique en stream... Donc bof, bof... Ça fait vraiment pas rêver, encore un truc pour vendre encore plus du matos et devenir dépendant d'Apple.
avatar arkestra | 
C'est énorme, je sais plus quels articles lire sur MacG et iG. iTunes Match: Apple va être l'intermédiaire de fait de la "redevance" universelle aux majors, et s'empocher le pactole. Puis Lion qui a l'air pas mal, tous les services iCloud gratuits, les iDevices indépendantes... énorme.
avatar sekhmet | 
wow et moi qui devait repayé mon abonnement famille à MobileMe, je vois que la date d'expiration est passée toute seule en 2012, le bonheur !
avatar Shralldam | 
Avec les 79€ que j'ai envoyés en l'air avec la reconduction de mon abonnement plus tôt dans l'année, j'espère qu'ils seront assez gentils pour me laisser utiliser iTunes Match sans coût additionnel. Ou pas.
avatar KutheLab | 
Je veut le fond d'ecran de ce mac, il déchire !
avatar gaara_sensei | 
et avec LION est ce qu'on aura la mise a jour de iLIFE où on aura celle qu'on aura de base sur nos macs....
avatar rom54 | 
Enregistrement fichier automatique Backup automatique Versionning Des fonctions qu'on attend depuis plus de 20 ans dans les OS. Ces trois la suffisent amplement pour rendre le passage à MacOS10.7 indispensable. La restauration de l'état est la cerise sur le gâteau. La concurrence va souffrir...
avatar ImagineMac | 
en vente uniquement sur le Mac App Store, dommage ! je crois que pour moi Apple c'est bientôt fini :(
avatar dway | 
donc j'imagine 30 euros en europe, pas mal l'effort sur le prix, je vais reconsidérer l'achat. Apple doit vouloir éviter au maximum la fragmentation des versions d'OSX, une bonne chose pr tout le monde :)
avatar mehdismile | 
Comment se fait il qu'il y'ait pas de commentaires après de telles annonces ??
avatar Aureyl | 
Pardon mais ça n'est vraiment pas clair tout ça... J'ai une adresse en mac.com. Bon ok, je peux la garder mais je pourrai toujours profiter de l'imap de mobileme ? Est-ce qu'un client avec une adresse en gmail.com par exemple pourra synchroniser ses contacts et calendriers en passant par les services icloud et non Google ?
avatar free00 | 
Est-ce que si j'achète une carte iTunes Store de plus de 30 euros, je peux l'utiliser sur le Mac App Store pour télécharger Lion ? Selon vous, comment ça va se passer pour les gens qui achètent un nouvel ordinateur avec Lion directement installé dessus, il y a un DVD ? un coupon de reduction ? la possibilité de sauvegarder l'OS sur une clé USB ? Je ne comprends pas comment on fait si on veut réinstaller le système...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Vous voulez dire qu'il y a interruption du service pour les nouveaux possesseurs de mac ? C'est un peu rude… Un mobileMe intégré à l'OS et indisponible.
avatar bikoko | 
Ca va etre pratique pour les reinstall ca...
avatar P'tit Suisse | 
Mais pourquoi tant de haine :) Pas mal de nouveautés sympa comme le résume Rom54, un tarif imbattable, une prolongation MobileMe selon sekhmet : je suis assez conquis. Je n'aime par contre pas du tout l'idée, ni d'en passer par le MAS pour Lion, ni de confier mes données privées à des éstrangers.
avatar Hero | 
Moi je me demande comment ils vont faire en entreprise pour dispatcher Mac OS X Lion. Ou pour installer sur disque externe de secour. Je suppose qu'ils vont quand même faire une version boite ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bon, c'est du très très lourd, ce soir, même sans annonce matérielle. C'est l'écosystème qui révolutionne les choses, et pour une fois le mot n'est pas trop fort. Reste que la mayonnaise ne prendra vraiment que si les contenus suivent, l'offre de films est par exemple encore insuffisante. 5 go sur le nuage, je veux bien, mais il n'est pas précisé le traffic mensuel autorisé.
avatar hartgers | 
Ça revient grosso-modo à l'envoi de fichiers Bluetooth mais en Wi-Fi (+ rapide ?) et + user-friendly.
avatar Ad0 | 
iTunes Match: 25$ par an pour un downgrade de sa bibliothèque en 256kbps -_-
avatar rom54 | 
Encore une autre fonction indispensable attendue depuis des lustres... Décidément cette version d'OSX réajuste les bases des OS à un nouveau niveau... Vivement juillet
avatar laurange | 
Sauf que P2P doit vouloir Point2Point, je ne vois pas l'intérêt d'avoir du Peer2Peer entre seulement 2 points sur un réseau local ...
avatar Aniii | 
iTunes béta 10.5 est en 64 bits ^^
avatar Crist'o (non vérifié) | 
Si je comprends bien, la version "serveur" n'aura donc pas été intégrée à la version "standard" comme annoncé il y a quelques mois et on aura donc bien affaire à 2 OS séparés. Donc installation sur 2 machines ou 2 partitions distinctes, ce qui nous prive donc d'un usage où sur un même volume on aurait pu imaginer avoir 2 sessions simultanées (ou 1 ?) faisant office à la fois de serveur et de client. Usage un peu fou, je le concède mais je m'étais pris à y rêver. Arf !
avatar rom54 | 
Si l'idée de la synchro est bonne, le fait que toutes les donnees du mac, et des iBidules transitent par iCloud va poser un vrai et enorme probleme de respect de la vie privée. De plus qu'une fonction de scanning existe dans itunes de la sorte est egalement un gros probleme de securité. A partir de maintenant l'ordinateur et son contenu (a jour) sont identifié nominativement. Il reste a imaginer ce qu'une attaque comme celles que vient de vivre Sony arrive a Apple... Donc plus que jamais Apple est tres en avance sur les autres OS en terme de simplicité et d'utilisabilité, mais par contre en terme de securité... Linux Linux Linux...
avatar Alex151290 | 
Cool le prix !
avatar baltique | 
Comment installer lion si le mac est sous leopard ? Existera-t-il une possibilité de télécharger lion sans passer par mac app store ?
avatar misterbrown | 
Très bien pour toutes les personnes qui se sont arrêtées à Tiger ou Leopard, ca va etre facile de passer à Lion on dirait.. On va trouver ca sur un torrent donc? Brillante idée. Je vais arreter de parler sinon je vais troller. D autres le feront pour moi.
avatar sc10u | 
@ImagineMac Ok, bon vent mec ! La concurrence te mérite !! ;-)
avatar hartgers | 
Des petits cafouillages sur les commentaires. Il est affiché qu'il n'y en a pas, puis j'envoie un commentaire sur un autre sujet et il apparait ici... Des problèmes de serveurs calcinés après la WWDC ? Quant à iCloud, certains n'ont semble-t-il pas compris. Les 5Go seront là comme une passerelle et non comme la sauvegarde complète. Les machines ne sont pas vidées de leur sens, elles ne font qu'envoyer les dernières sauvegardes au hub iCloud qui redirige les fichiers. De la sorte, les 5Go sont largement suffisant puisqu'on a à disposition la dernière version de ses fichiers. Et si, et si ? Et si pas de connexion internet, il ne manquera que votre dernière version de fichier et pas la totalité de vos données, contrairement à Google. Avec iCloud, Apple ferme élégamment la boucle d'intégration de ses appareils, qui peuvent désormais être indépendants. Je pense qu'une version physique de Lion sera possible, pourquoi pas proposée avant/après l'installation en gravure ou sur clef. Si vous n'avez pas Snow Leopard et que vous voulez Lion, trouvez un copain sympa qui peut vous télécharger Lion, et en plus ce sera légal pour seulement 25€ (!) Honnêtement, Apple vient de frapper un grand coup. Elle vient là de tacler : Microsoft et son avant-goût de Windows 8 (prometteur cela dit), ses prix de licence Windows prohibitifs ; Google, son service de streaming de musique et son Chrome OS ; Amazon, ses magasins en ligne, son Kindle et son service de streaming de musique ; Dropbox qui devient moins intégré que les solutions d'Apple ; les constructeurs de PC/smartphone/tablettes qui ne peuvent plus rivaliser en terme d'écosystème ; les utilisateurs de Tiger, Leopard et de CoreDuo – comme moi :'-(
avatar Compaylyon | 
Avant je payais 79 EUR par an (soit 22 cts/jour) pour 20 Go de stockage de mes données sur iDisk (un disque dur de 20 Go chez Apple). Et j'utilise 5,5 Go sur mes 20 Go alloués. Ces données étaient accessible avec mes iOs Devices. Maintenant, je paye 0 EUR par an (soit 0ct/jour) pour 4 Go de stockage de mes données sur iCloud (un disque dur de 4 Go chez Apple). Et j'utilise toujours 5,5 Go sur mes 4 Go alloués. Je me les mets où mes 1,5 Go en trop ? Steve t'es gentil, mais je ne t'ai rien demandé ! Je n'ai peut être pas ta tune (i) mais 79 EUR j'arrive encore à les sortir. Alors ta révolution merdique gratuite, tu sais où tu peux te la mettre ?
avatar imrfreeze | 
Ouais ben merci pour ceux qui ont repayé leur abonnement il y a moins d'un mois ! La moindre des choses serait qu'ils remboursent pour la période ou iCloud, qui fait la même chose en gratuit, sera ouvert !
avatar Proll | 
Quid des anciens clients qui n'avaient pas renouvelés leur abonnement MobileMe ? On pourra rouvrir un compte avec notre ancien ID ?
avatar Crist'o (non vérifié) | 
Donc à l'arrivée, version "client" et version "serveur" seront-elles bien 2 versions d'OS séparées ou la version "serveur" (une fois achetée séparément) viendra t-elle s'intégrer à la version "client" de telle façon que les 2 OS tourneront non seulement sur une même partition mais aussi dans une même session ? Possible ou je rêve un peu fort ou on n'en sait rien encore ?
avatar Crist'o (non vérifié) | 
Donc à l'arrivée, version "client" et version "serveur" seront-elles bien 2 versions d'OS séparées ou la version "serveur" (une fois achetée séparément) viendra t-elle s'intégrer à la version "client" de telle façon que les 2 OS tourneront non seulement sur une même partition mais aussi dans une même session ? Possible ou je rêve un peu fort ou on n'en sait rien encore ?
avatar kheops1982 | 
Windows 8 a de beau jour devant lui. tu parle de nouveauté
avatar RickDeckard | 
"Dropbox qui devient moins intégré que les solutions d'Apple" Le gros soucis d'iCloud, c'est que c'est surtout intégré sous Mac OS X et iOS. Google, Dropbox, Amazon et compagnie sont disponible sur beaucoup plus de plate-forme et lorsque, comme moi et comme beaucoup j'imagine, on navigue entre Windows et OS X, ou Android et iOS et bah, l’intérêt est nul. Le jour ou je n'utilise plus iOS, je suis bien avancé avec l'iCloud, contrairement à Google et son push mail, contact, agenda, qui reste utilisable sous WP7, sous Android, sous iOS, sous Symbian, etc... c'est l'un des principaux intérêts du cloud justement, changer de machine ou d'OS sans se soucier de la pérennité de ses données.
avatar Crist'o (non vérifié) | 
Semble avoir perdu mes commentaires. S'ils ré apparaissent, désolé pour le double (triple) emploi.
avatar xavier25 | 
@Crist'o ben en fait utiliser os x serveur ne change pas grand chose pour un serveur domestique. Tu peux l'utiliser comme un client, sachant que la partie serveur, ce ne sont en fait que quelques apps dédiées en +.
avatar jerome_l | 
Moi je me demande vraiment comment réinstaller après crash du disque dur. Sans support physique, ça va commencer à être vraiment difficile ... Parce que la partition de réinstallation, à part utiliser inutilement des Go de disque dur, ça sert à rien lors d'un crash du disque.
avatar joeldu18cher | 
c'est moche le launchpad façon ios
avatar Augustin Caron | 
Messages chiffrés — en français on dit chiffré et pas crypté —, comment-ça ? Je ne comprends pas bien.
avatar imrfreeze | 
Que Lion soit dispo depuis l'App Store, c'est génial. Qu'on ne puisse plus l'acheter en DVD, je comprends moins. On fait comment quand le disque dur de l'ordi nous lâche et qu'on doit tout réinstaller ? Pour l'installer, il faut avoir l'App Store, et pour avoir l'App Store, il faut un système installé !! C'est assez incompréhensible comme décision. Il faudra réinstaller sa version antérieure de OS X sur l'ordi et mettre à jour ensuite en Lion. La moindre des choses aurait été de pouvoir l'acheter sur une clé USB. En plus, fini la collec' des DVD d'installation d'OS X :-)
avatar LossId | 
L'achat in-App, qu'elle belle connerie pour nous faire passer à la caisse, à la caisse... Qu'on ne s'étonne plus du piratage après ça !!!
avatar VTS | 
"le plus avancé au monde" Donc BattleField 3 devrait pouvoir touner sans soucis en environnement osx, oh wait... iTroll en mousse même la page "Qu'est-ce qu'OS X ?" c'est un iTroll dans sa quasi-totalité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR